1. // SO FOOT #128
  2. // Numéro spécial Johan Cruijff

Jan Jongbloed, le « buraliste volant »

Dans l'équipe des Pays-Bas emmenée par Johan Cruijff qui atteignit la finale de la Coupe du monde en 1974, il y avait, dans les bois, un certain Jan Jongbloed. Un gardien aussi atypique que son parcours.

Modififié
Jan Jongbloed aurait pu juste avoir son quart d'heure de gloire, cher à Andy Warhol. C'était le 26 octobre 1962. Jan a 22 ans, et fait sa toute première apparition avec le maillot des Pays-Bas. Il rentre pour les dernières minutes d'un match amical face au Danemark, alors que son équipe est déjà menée 4-1. Il a le temps de faire un bel arrêt avant que l'arbitre ne siffle la fin. Il ne sera plus sélectionné par la suite, et retombera dans l'anonymat. Ces quelques minutes sous le feu des projecteurs auraient pu être les seules de sa carrière. Mais douze ans plus tard, le sélectionneur néerlandais, Rinus Michels, va en décider autrement.

Pêche, numéro 8 et bureau de tabac


À l'aube du Mondial 1974, Rinus Michels doit faire ses choix. Lors d'un match amical face à l'Argentine, il décide de rappeler en sélection Jan Jongbloed, qui évolue à l'époque au FC Amsterdam. Le portier revient ainsi en équipe nationale, douze ans après sa première sélection. Il a désormais 34 ans. Et va se retrouver projeté au poste de titulaire en quelques semaines. En effet, Jan van Beveren, le gardien du PSV Eindhoven, et accessoirement meilleur portier du pays, va se faire dégager des cages des Oranje. La raison ? Ce syndicaliste dans l'âme aurait demandé à ce que tous les internationaux néerlandais touchent la même rémunération, alors que la Fédé avait prévu de donner une grosse partie à ses stars, dont Johan Cruijff et Neeskens. Dommage.

Voilà donc Jongbloed dans les cages de l'une des meilleures équipes au monde, à quelques encablures du Mondial, devant des gardiens pourtant plus renommés comme Schrijvers de Twente et Treytel de Feyenoord. Une surprise pour tout le monde. Les Néerlandais découvrent alors un gardien au profil original, passionné avant tout de pêche, et qui ne possède qu'un contrat semi-professionnel, puisqu'à côté de son métier de footballeur, il est également gérant d'un bureau de tabac. Mais Rinus Michels a été conquis par ses caractéristiques. D'un point de vue tactique, le sélectionneur a fait reculer en défense Arie Haan, milieu de terrain de profession, et avait donc besoin d'un gardien qui puisse quasiment jouer au poste de libero. Lorsque le Mondial 1974 débute, Jongbloed, numéro 8 sur le dos (!), est parfois moqué pour sa dégaine et ses interventions maladroites. Pourtant, force est de constater que le gardien ne va encaisser que trois buts sur l'ensemble de la compétition : un CSC de son coéquipier Krol, et les deux buts en finale face à l'Allemagne, dont un penalty. Pas mal, pour un buraliste.

Le deuxième après Gilmar


Convaincu par ses propres prestations, Jongbloed décide, à 34 ans, de devenir enfin footballeur à part entière. Au terme du Mondial germanique, il met de côté le bureau de tabac et se concentre sur le football. Transféré à Roda JC en 1977, il décide de s'entraîner deux fois plus que les autres. Entre-temps, Rinus Michels a été remplacé par George Knobel, lui-même remplacé par Ernst Happel à la tête de la sélection oranje. Et Happel, conservant l'héritage de ses prédécesseurs, n'a aucun doute. Jongbloed sera bien son gardien titulaire lors du Mondial 1978 en Argentine. Trois buts encaissés en phase de poules, puis quatre jusqu'à la finale, et trois en finale face aux Argentins emmenés par Mario Kempes. Malgré la déception d'une deuxième défaite en finale, celui qui, quatre ans plus tôt, était encore à moitié amateur, devient alors le deuxième gardien de l'histoire à disputer deux finales de Coupe du monde, après le Brésilien Gilmar. De quoi mettre un terme à sa carrière, à 38 ans ? Tu parles.

En 1981, à l'âge de 41 ans, Jongbloed s'engage avec les Go Ahead Eagles, le quatrième club de sa carrière. Il y disputera 81 matchs. À 45 ans, il ne se voit toujours pas arrêter. Mais le destin va en décider autrement. Du moins, deux épisodes tragiques vont en décider autrement. En septembre 1984, son fils, Erik, âgé de 20 ans, lui aussi footballeur, va être frappé par la foudre pendant une rencontre. Il décède sur le coup. Un an plus tard, en septembre 1985, lors d'un entraînement avec les Go Ahead Eagles, c'est cette fois-ci Jan lui-même qui est victime d'une crise cardiaque. Lui s'en sort miraculeusement, mais décide de mettre immédiatement un terme à sa carrière. Il raccroche ainsi après 707 matchs d'Eredivisie, record qui n'a jamais été battu depuis. Celui que l'on surnomme le « buraliste volant » est ensuite devenu talent scout pour le Vitesse Arnhem, puis entraîneur adjoint jusqu'en 2010. Aux dernières nouvelles, il était conseiller technique du club amateur du Hellas Sport Zaandam. Et n'aurait toujours pas revendu son bureau de tabac.

Le SO FOOT #128 spécial Johan Cruijff est en kiosque tout l'été

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Guy Formici Niveau : Loisir
Salut So Foot ! Pour la coupe du monde 78, il y a un truc que je pige pas dans votre article. Au second tour, lors du match décisif pour la finale entre l'Italie et la Hollande, c'est Ernie Brandts qui tout en marquant contre son camps blesse son propre gardien Piet Shcrivers et Jongbloead prend la place dans la cage hollandaise, il n'était donc pas toujours titulaire lors de la World-Cup 78 !!
Bon sinon, comme d'hab, j'adore votre machine à remonter le temps !
haha, je me souviens très bien de ce gardien atypique avec son intriguant numéro 8 dans le dos.
on se demandait vraiment ce qu'il foutait là au milieu de toutes les stars de l'équipe.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
Message posté par soswiss
haha, je me souviens très bien de ce gardien atypique avec son intriguant numéro 8 dans le dos.
on se demandait vraiment ce qu'il foutait là au milieu de toutes les stars de l'équipe.


mathusalem ????
Jan Jongbloed, c'est un peu notre Raïs à nous. Pas forcément dans un grand club, mais décisif en sélection"

Johan Bonisseur de la Cruyff, donnant une photo à un joueur algérien.
Note : 1
Magnifique cette coupe du monde 1978 :

- Mon premier Album Panini,
- Mes premières larmes (je supportais déjà la Nationalmannschaft et après la défaite contre l'Autriche, j'ai pleuré toute la nuit),
- La dictature militaire argentine et la tension palpable dans les tribunes,
- Les matches truqués,
-L'hymne fabuleux du Mondial,
- Rensenbrink quelle classe ce joueur, l'un des meilleurs ailiers gauches de l'histoire du football, trop sous-estimé !
- La Squaddra Azzura avec le superbe beau maillot bleu,
- Le 0-0 Italie / Allemagne avec des occasions à la pelle et des gardiens héroïques sous le brouillard : Dino Zoff et Sepp Maier,
- Zico, Revelino et la magnifique équipe brésilienne tout en samba !
- La coupe de cheveux des péruviens et l'artiste Teofilo Cubillas. Quel coup-franc contre l'Écosse balayée 3-1,
- Au milieu du Mondial, on improvise par un bel après-midi avec des copains un match de foot, voulant faire un coup de ciseau, je retombe mal et je me fracture le poignet,
- Plâtre, bonbons, gâteaux et bisous des plus jolies femmes qui venaient nous voir à la maison,

C'était il y a 37 ans, pour moi c'était hier :)
Message posté par lindo
Magnifique cette coupe du monde 1978 :

- Mon premier Album Panini,
- Mes premières larmes (je supportais déjà la Nationalmannschaft et après la défaite contre l'Autriche, j'ai pleuré toute la nuit),
- La dictature militaire argentine et la tension palpable dans les tribunes,
- Les matches truqués,
-L'hymne fabuleux du Mondial,
- Rensenbrink quelle classe ce joueur, l'un des meilleurs ailiers gauches de l'histoire du football, trop sous-estimé !
- La Squaddra Azzura avec le superbe beau maillot bleu,
- Le 0-0 Italie / Allemagne avec des occasions à la pelle et des gardiens héroïques sous le brouillard : Dino Zoff et Sepp Maier,
- Zico, Revelino et la magnifique équipe brésilienne tout en samba !
- La coupe de cheveux des péruviens et l'artiste Teofilo Cubillas. Quel coup-franc contre l'Écosse balayée 3-1,
- Au milieu du Mondial, on improvise par un bel après-midi avec des copains un match de foot, voulant faire un coup de ciseau, je retombe mal et je me fracture le poignet,
- Plâtre, bonbons, gâteaux et bisous des plus jolies femmes qui venaient nous voir à la maison,

C'était il y a 37 ans, pour moi c'était hier :)


Je n'ai pas connu cette coupe du monde en direct, ni la suivante, mais il s'en dégage une impression de réussite sportive malgré la dictature, avec ce beau final, même s'il s'est dit que les argentins se sont dopés à la mi-temps.
C'est surtout une coupe du monde transitoire au cours de laquelle 3 nations majeures de la première moitié des années 80 sont en gestation (la Pologne de Lato et Boniek, La France de Platini et de Trésor et le Brésil de Zico). Malheureusement aucune d'elles ne sera titrée au plus haut niveau. Surtout la très bonne nouvelle c'est que l'Argentine s'invite dans le concert des grandes nations, même si la Coupe du monde de 38 est presque la sienne (beaucoup de Oriundi argentins).
Sofoot completement à la ramasse sur l épisode van beveren.. mais venant d un magazine qui consacre "prophete" un cruijff : qu espérer d autre? (Fil des événements si sordide, il est vrai..)

Et que ce fut sous Michels, knobel, happel : décidément rien à voir..

Des attaques cardiaques dans le foot néerlandais des années 70 à 80? D une banalité alors affligeante, hélas..
francis_kuntz Niveau : Loisir
Message posté par Bota67
Sofoot completement à la ramasse sur l épisode van beveren.. mais venant d un magazine qui consacre "prophete" un cruijff : qu espérer d autre? (Fil des événements si sordide, il est vrai..)

Et que ce fut sous Michels, knobel, happel : décidément rien à voir..

Des attaques cardiaques dans le foot néerlandais des années 70 à 80? D une banalité alors affligeante, hélas..


Certes, la verve dithyrambique d'un So Foot concernant le batave Cruyff ne semble guère soumise aux aléas du temps qui passe tel que le célébrait Hugo des hauteurs de Jersey à la gloire de Léopoldine ; aussi vous suggérais-je de flatuler avec véhéence afin que le balai s'étant de manière impromptue glissé dans votre fondement puisse en sortir prestement.
francis_kuntz Niveau : Loisir
Message posté par francis_kuntz


Certes, la verve dithyrambique d'un So Foot concernant le batave Cruyff ne semble guère soumise aux aléas du temps qui passe tel que le célébrait Hugo des hauteurs de Jersey à la gloire de Léopoldine ; aussi vous suggérais-je de flatuler avec véhéence afin que le balai s'étant de manière impromptue glissé dans votre fondement puisse en sortir prestement.


Mon message s'adresse à Bota67.
Passionnant Kuntz..

Truc que je n'ai jamais trop compris : la titularisation de Jongbloed en 78..

Pour 74, l'affaire est entendue. Et double : coup monté de la mafia-Cruyff (Michels compris) d'une part, puis d'autre part justifications piteuses de Michels, arguant notamment du besoin d'un gardien volant, doté de qualités singulières de jeu au pied.. c'était de l'esbrouffe bien sûr car Stuy notamment eut alors été plus indiqué, mais peu importe.

Contrairement à ce que suggère le papier, les cadres n'étaient pas privilégiés par rapport au solde du groupe oranje.. mais puisaient régulièrement des dizaines de milliers d'équivalents euros dans la caisse commune, fortunes pour l'époque, avec l'assentiment coupable et actif de Michels..

En profiter aussi pour dire qu'il n'y avait pas débat aux Pays-Bas, Van Beveren reste d'ailleurs tenu et de loin pour le meilleur gardien de l'histoire de leur football. Et qu'à ce titre il eut mérité d'être tenu lui aussi pour cadre, peut-être ce qui leur manqua le plus en 74 d'ailleurs..ce qui toutefois ne l'intéressait guère, ses positions furent d'une rare cohérence : obtenir son du.

Vient Knobel, estampillé Ajax et soumis à la junte des joueurs ajacides. Les prestations de Jongbloed n'avaient convaincu personne, Van Beveren était et restait l'incontestable numéro un.. Knobel le rappelle donc mais Cruyff et sa clique (Neeskens, Kroll, Suurbier.. tous plus pourris les uns que les autres) refont des siennes et Knobel cède, assez lâchement d'ailleurs..

Lui succède Zwartkruis, produit de la fédération..et nouveau chantage de Cruyff, auquel cède là encore Zwartkruis. Zwartkruis aura toutefois l'élégance de reconnaître plus tard que Van Beveren avait été exempt du moindre reproche dans ces affaires, et victime d'un terrible complot..

Ironie de l'histoire : Cruyff annonce sa retraite internationale dans la foulée de Van Beveren, juste après être enfin parvenu à le dégoûter à mort via campagne médiatique, menaces de mort et intimidations voire maltraitances physiques menées par son pitbull Neeskens..

Quand Happel prend les rênes, c'en est déjà fini de Van Beveren, il a fait une croix sur le Elftal, bref : Happel n'a jamais choisi de délaisser Van Beveren mais dut se contenter d'autrui, sacrée nuance..

C'est là que je n'ai jamais pigé le choix de Jongbloed, guère sensass durant le tournoi d'ailleurs.. Happel n'a jamais collé à ce (prétendu..) style hollandais, point besoin d'un gardien volant dans son approche du jeu..

Et il y avait bien mieux en stock ailleurs, je pense à Ruiter par exemple, Schrijvers.. Etaient-ils blessés?

Si quelqu'un avait l'explication..
francis_kuntz Niveau : Loisir
Message posté par Bota67
Passionnant Kuntz..

Truc que je n'ai jamais trop compris : la titularisation de Jongbloed en 78..

Pour 74, l'affaire est entendue. Et double : coup monté de la mafia-Cruyff (Michels compris) d'une part, puis d'autre part justifications piteuses de Michels, arguant notamment du besoin d'un gardien volant, doté de qualités singulières de jeu au pied.. c'était de l'esbrouffe bien sûr car Stuy notamment eut alors été plus indiqué, mais peu importe.

Contrairement à ce que suggère le papier, les cadres n'étaient pas privilégiés par rapport au solde du groupe oranje.. mais puisaient régulièrement des dizaines de milliers d'équivalents euros dans la caisse commune, fortunes pour l'époque, avec l'assentiment coupable et actif de Michels..

En profiter aussi pour dire qu'il n'y avait pas débat aux Pays-Bas, Van Beveren reste d'ailleurs tenu et de loin pour le meilleur gardien de l'histoire de leur football. Et qu'à ce titre il eut mérité d'être tenu lui aussi pour cadre, peut-être ce qui leur manqua le plus en 74 d'ailleurs..ce qui toutefois ne l'intéressait guère, ses positions furent d'une rare cohérence : obtenir son du.

Vient Knobel, estampillé Ajax et soumis à la junte des joueurs ajacides. Les prestations de Jongbloed n'avaient convaincu personne, Van Beveren était et restait l'incontestable numéro un.. Knobel le rappelle donc mais Cruyff et sa clique (Neeskens, Kroll, Suurbier.. tous plus pourris les uns que les autres) refont des siennes et Knobel cède, assez lâchement d'ailleurs..

Lui succède Zwartkruis, produit de la fédération..et nouveau chantage de Cruyff, auquel cède là encore Zwartkruis. Zwartkruis aura toutefois l'élégance de reconnaître plus tard que Van Beveren avait été exempt du moindre reproche dans ces affaires, et victime d'un terrible complot..

Ironie de l'histoire : Cruyff annonce sa retraite internationale dans la foulée de Van Beveren, juste après être enfin parvenu à le dégoûter à mort via campagne médiatique, menaces de mort et intimidations voire maltraitances physiques menées par son pitbull Neeskens..

Quand Happel prend les rênes, c'en est déjà fini de Van Beveren, il a fait une croix sur le Elftal, bref : Happel n'a jamais choisi de délaisser Van Beveren mais dut se contenter d'autrui, sacrée nuance..

C'est là que je n'ai jamais pigé le choix de Jongbloed, guère sensass durant le tournoi d'ailleurs.. Happel n'a jamais collé à ce (prétendu..) style hollandais, point besoin d'un gardien volant dans son approche du jeu..

Et il y avait bien mieux en stock ailleurs, je pense à Ruiter par exemple, Schrijvers.. Etaient-ils blessés?

Si quelqu'un avait l'explication..





Bigre! Votre logorrhée abjecte à l'endroit de ma personne n'a d'égale que votre degré de faquinerie. S'il est véritable que par ma dialectique j'ai pu vous heurter, sachez qu'il n'en demeure pas moins que l'acerbe de mon verbe y était destiné.
Je ne vous salue pas, coquin.
Message posté par francis_kuntz


Bigre! Votre logorrhée abjecte à l'endroit de ma personne n'a d'égale que votre degré de faquinerie. S'il est véritable que par ma dialectique j'ai pu vous heurter, sachez qu'il n'en demeure pas moins que l'acerbe de mon verbe y était destiné.
Je ne vous salue pas, coquin.


Amen.

Précision : les cadres officiels du groupe oranje (joueurs d'Ajax essentiellement, et tous mis sous tutelle par le binome Cruijff-Coster) n'étaient pas QUE privilégiés par rapport à leurs équipiers.

Rejoindre l'équipe nationale avec de 1 à 3 jours de retard, ramener leurs concubines, s'entrainer en dilettante..toutes choses entendues et devant lesquelles s'écrasèrent tant Michels que Knobel ou Zwartkruis. Et injustices chroniques qui créèrent évidemment bien des tensions..

Mais dans l'affaire Van Beveren, et qui causa sa perte : le conflit tenait au vol systématique des primes des joueurs ne gravitant pas autour de Cruijff, tout autre stade d'injustice..

Lino,

Le plus fort chez Rensenbrink, c'est qu'il était avant-centre normalement, en tout cas dans l'axe qu'il s'épanouissait vraiment, et d'ailleurs probable meilleur joueur d'Europe quand lui était donné de s'exprimer au coeur de l'action, un extra-terrestre..

Son positionnement sur l'aile gauche en équipe nationale, initialement : c'était bien sur parce qu'il était incontournable, indispensable meme pour insuffler différence et créativité dans le jeu..mais délocalisé sur l'aile pour ne pas faire trop d'ombre à Cruijff..

S'il est désormais comme tombé dans l'oubli, ce n'est guère que parce que notoriété et jeux de pouvoir ne l'intéressaient déjà pas, mauvais client du barnum médiatique, distant voire misanthrope.. Son image en a toujours pati..
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4