Jallet, le dernier survivant

Il était arrivé sur la pointe des pieds, de Lorient, avec une calvitie précoce et l'espoir de jouer un peu. Aujourd'hui, Christophe Jallet est le dernier représentant du PSG d'avant dans le onze de Carlo Ancelotti.

Modififié
214 31
« C’est rare qu’il fasse une erreur tactique, il est tous les jours focalisé, concentré, dynamique. Il est très professionnel. C’est un joueur sur lequel nous compterons sans problème la saison prochaine, on n’a pas l’idée d’aller chercher un défenseur latéral » déclarait Carlo Ancelotti en mai dernier. Cette formule exclusive est lourde de sens. Le choix du mot "problème" aussi. Ils sous-entendent que les autres ne sont pas au niveau espéré. Oui, Carlo Ancelotti en a vu d'autres. Oui, du PSG Colony Capital, Christophe Jallet est le seul à l'avoir pleinement convaincu. Au point qu'il militait en sa faveur pour le maillot bleu avant l'Euro : « Je ne veux pas perturber le travail du sélectionneur. Mais j’ai le droit d’exprimer mon opinion. Je pense que Jallet est le meilleur latéral droit de France. » Ce qui avait passablement agacé Laurent Blanc : « Les entraîneurs militent pour leurs joueurs, que dire de plus ? Mais si tout le monde s’y met, ça devient un peu pénible. Quand Ancelotti dit qu’il ne veut pas se mettre à la place du sélectionneur, il s’y met quand même. » Un joueur qui permet à Carlo Ancelotti d'asseoir son autorité de coach à renommée mondiale sur Laurent Blanc doit bien avoir quelque chose de spécial.

Content d'être là

A y repenser, on a du mal à trouver un match où Christophe Jallet a été mauvais à Paris. Quand il débarque dans la capitale, en balance avec Ceara, il saisit sa chance d'abord au milieu, où il surprend et distille quelques passes décisives qui font remarquer sa justesse technique. C'est dans son parcours polyvalent que se comprend l'intelligence tactique du joueur. Christophe Jallet n'a pas toujours collé la ligne et joué les pistons de service. Derrière l'attaquant à Cognac, devant la défense avec les Chamois Niortais, arrière droit dans le Lorient très joueur de Gourcuff, le joueur s'est façonné avec le temps, sans brûler les étapes, et sans trop attendre du foot non plus. Aujourd'hui, il est un arrière droit capable de servir ailleurs. Si Kombouaré l'a utilisé au poste de milieu droit, Carlo Ancelotti l'a même apprécié milieu défensif. Doté d'une bonne frappe, techniquement précis, joueur appliqué, tactiquement adapté et adaptable, la transition Lorient-PSG ne l'a pas perturbé outre mesure, pas plus que le changement de cap Kombouaré-Ancelotti.

Contrairement à Gameiro, Hoarau, Erding, ou Sakho, ceux qui ont le plus souffert de l'arrivée de QSI, il est peut-être le seul à ne pas avoir considéré le PSG comme un tremplin mais bien comme une fin en soi. Sa force est à trouver par là, dans une ambition modérée. « J’aimerais bien finir à Paris. Il me reste encore trois ans de contrat à la fin de saison. Si je m’intègre toujours dans un projet… Je suis très bien ici. Je n’espère pas m’arrêter en 2015 mais une carrière, ça va vite. Ce n’était pas un club que je portais dans mon cœur quand j’étais plus jeune mais ça a été un honneur d’y venir. Plus j’y suis et plus je m’y plais » avouait-il en avril dernier. Avec la direction que prend le PSG, on le comprend un peu. Mais sa place, il ne la doit qu'à lui-même. L'OM découvrant les joies de l'austérité a voulu s'offrir son Jallet. Il s'est offert son Jérémy Morel. Et un joueur tout moyen. N'est pas Christophe Jallet qui veut.

L'heure de se mettre au Bleu ?

Le natif de Cognac, titulaire d'un bac S et d'un BTS d'œnologie, trimballe son profil atypique branché terroir, d'ex-joueur gentil, dans les excès parisiens : « Niort me suivait depuis mes 13 ans, mes parents avaient considéré que j'étais trop jeune pour partir, et trop immature. J'y suis allé à 15 ans. Le déclic est arrivé six mois après mon arrivée à Niort. Mon coach de l'époque, Jacques Capoue, a convoqué mes parents et il leur a expliqué que je n'étais pas assez méchant pour pouvoir m'imposer. Ce jour-là, j'ai décidé de mettre le bleu de chauffe » raconte-t-il en 2011 à La Charente Libre. Censé être un joueur comme un autre du PSG de Kombouaré, il est désormais titulaire dans le cinquième budget européen et s'apprête à jouer la Champions' League, avec des nouveaux coéquipiers qu'il ne pensait jamais croiser.

Christophe Jallet est tout sourire à l'heure de découvrir Zlatan Ibrahimovic : « On a hâte de le voir à l’œuvre en matches et à l’entraînement. On sait que c’est un très grand joueur et qu’il va beaucoup nous apporter. » Hormis une fausse note avec cette déclaration maladroite concernant la taxe Hollande, Christophe Jallet fait un sans-faute à Paris depuis ses débuts. Dans les Bleus de Deschamps et la liste qui se profile pour France-Uruguay, on ne serait pas étonnés de le voir appelé. Son profil correspondrait aux aspirations du moment. Son profil de joueur sage plairait à la vox populi. Cette fois, elle n'aurait pas tort.

Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

pedrolito19 Niveau : CFA2
MAIS OUI FISTON ! La seleccion ! Très bon joueur ce petit Jallet
Un bel hommage à un gros travailleur qui ne triche jamais et qu'a au moins un Sagna dans chaque orteil
super joueur en effet et grosse fierte de le voir porter le brassard. le gros carlo place ses billes il peut lui faire la douane sur ses pinots noirs maintenant
Godfather Niveau : CFA
Vous m'avez foutu* la honte au bureau en me faisant hurler de rire avec votre putain* de parallèle Jallet-Morel, tellement juste dan le fond loool... Bel article pour garçon humble et intelligent qui mérite amplement tout ce qui lui arrive !!! La revalorisation salariale ne va pas tarder avec l'arrivée du brassard si ça se confirme, mais encore une fois c'est mérité
un joueur discret, attachant, et efficace, qui a dit que la cellule de recrutement sous Roche n'avait fait que des conneries ?

Dans l'attente de le voir en bleu, en doublure de Debuchy, dans un premier temps, mais je serais pas etonné qu'il explose cette année.
vinceletah Niveau : CFA
Nene aussi est arrive avant les quataris, et rien ne dit que Sakho ne va pas jouer avec Thiago Silva...
C est aller un peu vite en besogne de penser que c est le seul de l ancienne epoque qui va jouer!
Sa tête me fera penser à vie à la mascotte de Gorillaz.

Je le trouve tactiquement parfois perfectible en ArD. Maintenant, son envie comble absolument tout. Impressionnant. L'exemple même du joueur moyen qui, à force de quotidiennement se surpasser, fait quelque chose de vraiment bien. Le gardien du temple parigot.

Dommage que Ceara se soit arraché, j'aimais beaucoup cette doublette.
Paname City Niveau : Loisir
Il merrite d'être capitaine notre jallet national !
General De Goal Niveau : Loisir
La Jall'

Le saint sauveur du football français ! Le vrai exemple à suivre pour tous les jeunes footballeurs : Discrétion,humilité,travail,performance,ambition.

Le genre de joueur qui nous réconcilie avec le football et qui justifie à lui seul le rejet de "l'arrogance de la médiocrité véxée" des pseudos starlettes de L1 et d'ailleurs...
Outre le fait qu'il soit un excellent joueur de club, qu'il montre une envie et un état d'esprit irréprochables et qu'il ait le profil du gendre idéal, Christophe Jallet serait aussi le plus faible salaire du PSG avec 1,2 millions d'euros par an.
Si on ajoute à ça, qu'il est l'un des rares footeux de l'hexagone à pouvoir répondre à une itw sans faire de fautes de grammaire ou de syntaxe, on peut dire que c'est un pur anachronisme sur pattes le Christophe.
bandinidakar Niveau : CFA2
Fullgrinta, je pense que pour un arrière Jallet est plutôt bon techniquement, d'ailleurs il n'est pas maladroit face au but.
Si Carletto donne le brassard à Ménèz plutôt qu'au divin chauve, je ne sors plus de chez moi, vous êtes prévenus.
@bandinidakar
Techniquement, il est plutôt à l'aise, grosse frappe de balle. J'ai dit "tactiquement", l'ami ;)
Note : -1
c clair qu'un mec qui se maintient dans une équipe qui peut prétendre, sur le papier, à être dans le top 5 européen (allez 10), ça donne une idée de son niveau

le seul truc qu'on peut lui reprocher, c'est d'être chauve...mais bon ça...
Mario De Napoli Niveau : District
je ne vois pas en quoi Jallet aurait fait une fausse note en critiquant la taxe Hollande ? il a sincèrement exprimé son opinion politique sur un impôt de dimension confiscatoire qui a toutes les chances d'être bloqué par le Conseil Constitutionnel, si toutefois il venait à être mis en place dans un projet de loi fiscal

75% ? et pourquoi pas 99% ? un moment faut être lucide & freiner avant de foncer dans le mur
Et voilà une évolution qui justifie une augmentation normale. Hein Nenê!
bandinidakar Niveau : CFA2
Fullgrinta ok autant pour moi...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
214 31