1. //
  2. // Arbitrage

Jaffredo : « Quand je suis dans ma bulle, rien ne peut m’arriver »

Après onze années de bons et loyaux services rendus au championnat de France, Lionel Jaffredo a arbitré son dernier match de Ligue 1 lors d’un Angers-Montpellier le 20 mai dernier. L'occasion de découvrir un peu mieux un homme pudique, réservé et plus que tout attaché au respect des règles.

Modififié
Comment va le jeune retraité ?
Je me sens très bien. Je m’y étais préparé psychologiquement dès le mois de juin dernier. Pour Angers-Montpellier, lorsque je suis entré sur la pelouse avec mes collègues, il fallait profiter. C’était le dernier. J’ai eu un petit regard pour ma famille présente. C’est très rare qu’elle soit là et en si grand nombre. Les joueurs savaient eux aussi que c’était mon dernier match. Peut-être que leur respect à mon égard était plus prononcé. Les voir venir vers moi, me féliciter pour ma carrière m’a fait chaud au cœur. Je suis satisfait du devoir accompli, content de mes 31 ans de carrière et des onze années passées en Ligue 1. Je suis toujours resté moi-même, simple et je pense que ça se voyait. Tout le monde était content de tourner avec moi, que ce soit des assistants, quatrièmes arbitres ou collègues du groupe. Ces attentions, tous les messages que j’ai reçus m’ont fait vraiment du bien. J’ai laissé une petite trace plutôt sympathique.

Que vous a apporté votre famille durant votre carrière ?
Un gros soutien. Dans les bons moments, c’est assez facile, mais lorsqu'on prend une mauvaise décision, on ne peut pas se laver les mains le lundi matin et dire que tout va bien. On est malheureux d’avoir fait quelque chose d’injuste. La famille est là aussi pour nous faire penser à autre chose, nous remonter le moral par moments. Mais je voulais aussi les protéger de tout ça.

« Mes enfants ont dix et seize ans. Ils peuvent subir des regards ou des petites réflexions à l'école. (...) Ils font partie intégrante de la personne arbitre. »

Que faisiez-vous pour cela ?
Mes enfants ont dix et seize ans. Ils peuvent subir des regards ou des petites réflexions à l’école. Quand il s’était passé quelque chose de bien, je leur en parlais, mais dans le cas contraire, je devais aussi le leur expliquer. Un arbitre est très exposé, comme les joueurs. On peut parfois en prendre plein la figure. Eux voient tout ça, sont quotidiennement avec moi, savent si leur papa est bien ou non. Ils font partie intégrante de la personne arbitre. Enfin, ils n’ont pas subi beaucoup de remarques, ça veut quand même dire que j’avais quelques qualités.

Avez-vous déjà cauchemardé après une mauvaise rencontre ?
Après un match, qu’il soit bon ou mauvais, j’avais souvent du mal à trouver le sommeil. Je regardais un peu la télé, les chaînes d’infos, les émissions de foot, parfois je lisais pour trouver le sommeil. Lorsqu’on prend une décision qui peut avoir de lourdes conséquences, le début de semaine est difficile. On veut vite retourner sur le terrain.

Votre papa était lui aussi arbitre.
Il a officié une quinzaine d’années en district dans le Morbihan. Il le faisait par plaisir. Il m’a donné envie de devenir arbitre. J’ai participé à quelques-uns de ses entraînements. À l’époque, j’étais joueur et j’aimais connaître les règles. Mon père était très sérieux. On n’a pas exercé à la même époque, donc je pense qu’il avait un peu moins le sens de la communication, il était plus sévère. En district, ce n’est pas évident, mais à force d’arbitrer tout le temps les mêmes clubs, la sévérité s’atténue. C’est comme lorsque nous arbitrons des joueurs pour la première fois. On est peut-être un peu plus sévères, les footballeurs nous testent aussi, donc nous essayons d’appliquer le règlement le plus correctement possible.

Comme beaucoup d’arbitres, votre père a dû subir des insultes, ça ne vous a pas fait peur ?
Je voyais, j’entendais. J’ai eu la chance aussi de pouvoir faire un ou deux matchs avec lui. On se forge un caractère en se disant : « Ce sera probablement pareil pour moi. » J’ai mon côté réservé dans la vie, je le garde un peu sur le terrain, mais quand je suis dans ma bulle, rien ne peut m’arriver.

Suivre les traces de votre papa, c'était un moyen de le rendre fier ?
Oui ! Il n’est plus là, mais je pense que s’il avait été jusqu’au bout avec moi... il serait de toute façon très fier de son fils. Il n’avait peut-être pas les compétences pour être arbitre au plus haut niveau, mais il m’a suivi dès que je suis entré à la Fédération. Il m’accompagnait à chaque déplacement. Il essayait de m’apporter quelque chose avec sa façon de voir l’arbitrage, et même si j’avais la mienne, on se rejoignait à la fin. On avait beaucoup de respect l’un pour l’autre.

« Mon père m'a dit de continuer le plus longtemps possible. Même quand il était malade, il me le répétait. Il était heureux de me voir grimper les échelons. »

Quels conseils vous a-t-il prodigué ?
Continuer le plus longtemps possible. Même quand il était malade, il me le répétait. Il était heureux de me voir grimper les échelons.

Votre taille d’1m66 a-t-elle été un handicap pour vous affirmer ?
Lorsque je suis arrivé en Ligue 1, je n’étais pas le prototype d’un arbitre classique. C’était aussi à moi de travailler là-dessus et c’est ce que j’ai fait. Pour sanctionner un joueur, s’il y avait plusieurs têtes de différence entre nous, je ne pouvais pas me permettre d’aller jusqu’à lui.

C'est-à-dire ?
Je ne voulais pas me retrouver face à un joueur qui me prenne de haut et qui puisse en jouer. Je devais prendre une sanction sans rester à côté de lui. J’essayais de me sortir de là assez vite.


Parallèlement à votre carrière d’arbitre, vous travaillez à pôle emploi. En quoi cela vous aidait sur les terrains ?
Je suis confronté à la réalité de la vie avec des gens qui sont aussi en difficulté quelques fois. Je suis dans le secteur des indemnisations. Il faut expliquer qu’il y a des règles et il faut les faire respecter comme sur le terrain.

Vous vous mettez beaucoup de pression dans la vie ?
Dans mon métier comme dans l’arbitrage, c’était nécessaire à la réussite. J’aime faire les choses bien.

Quel regard votre travail vous donne-t-il sur notre société ?
Il y a de la tristesse. On voit des personnes qui, à un certain âge, se retrouvent sans emploi et ont des difficultés à retrouver quelque chose dans le secteur où ils étaient. Ça peut tomber comme un coup de massue. Ils n’y sont pas préparés. Parfois, ils ne sont pas bien du tout et le montrent. Ce n’est pas contre l’agent qui les reçoit, mais ils sont au bout du rouleau. Ils veulent aussi montrer qu’ils font toutes les démarches pour trouver un emploi. Pour certains, c’est une nouvelle vie qui commence et lorsqu'on arrive à les aider, ils nous en sont reconnaissants.

Enfant, des joueurs vous ont fait rêver ?
Je n’étais pas gaucher, mais je regardais Alain Giresse. Il était à peu près de ma taille. J’essayais de m’inspirer de lui.

Un stade préféré ?
La première fois que j’étais à Geoffroy-Guichard et que j’ai entendu : « Qui c’est les plus forts, évidemment c’est les Verts ! » , ça me rappelait quelques images de 1976, les premiers matchs que j’ai regardés à la télé.

« J'ai beaucoup de respect pour Didier Deschamps. Un jour, on s'est croisés et on a pu discuter. (...) On voit qu'ils nous respectent. Il a autre chose à faire que discuter avec Lionel Jaffredo. Ça fait vraiment plaisir. »

Un chouchou en équipe de France ?
J’ai beaucoup de respect pour Didier Deschamps. Un jour on s’est croisés, on a pu discuter. C’était très sympa. Parfois on se dit : « Ils ne nous connaissent pas » , et puis on s’aperçoit du contraire. On voit qu’ils nous respectent. Parler avec moi comme ça en dehors d’un match... Didier Deschamps a autre chose à faire que discuter avec Lionel Jaffredo. Ça fait vraiment très plaisir.

À l’issue d'un Bordeaux-PSG en 2015, Zlatan Ibrahimović a tenu des propos insultants à votre encontre.
Ça fait mal, mais ce n’est pas le souvenir le plus important que je vais garder de ma carrière. Ça a fait beaucoup parler parce que cela concernait un joueur important du championnat. Ce n’était pas vraiment contre moi. Il sortait d’un match, il était fatigué, même si ce n’était pas des mots à dire.

C'était difficile d’arbitrer Ibrahimović ?
Non. Ce n’était pas un tricheur. On était très content de l’avoir dans le championnat français. Il était respectueux, avait la classe. C’était un très, très bon joueur.

Un dernier regard sur votre parcours ?
Si on m’avait dit que j’allais faire tout ça, je n’y aurais pas vraiment cru. Aujourd’hui, je suis arrivé presque au top. Il ne me manquait pas grand-chose pour continuer à faire un petit bout de chemin. Ma carrière me ressemble beaucoup. Je n’ai jamais négligé mon hygiène de vie, ni mes entraînements. J’espère pouvoir encore donner des coups de mains. D’ailleurs, je vais aller arbitrer la finale des U10-U11 dans mon club, c’est beaucoup de fierté de faire plaisir à des gamins.

Votre plus grand rêve de retraité ?
Que tout se passe bien. Pouvoir profiter de la vie et voir un peu plus mes amis.



Propos recueillis par Flavien Bories
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Note : 1
Sympa ces interviews d'arbitres cette semaine. Ca change des joueurs, ca ne fait pas de mal.
Oui merci à SoFoot et dommage qu'on ne puisse en avoir que pour les jeunes retraités. Mais j'imagine qu'un arbitre en activité n'a pas la même latitude pour parler de son travail.
1 réponse à ce commentaire.
Pouretcontre Niveau : CFA2
"Quand je suis dans ma bulle, je ne fais que des conneries".
J'suis dans ma bulle-bulle-bulle
Oh j'siffle, je siffle,
Pull - Pull - Pull
BUT sur le Pull - Pull- Pull
1 réponse à ce commentaire.
On peut se rendre compte aussi qu'ils vivent tous très mal leurs erreurs, ça doit vraiment pas être simple comme boulot.
Coach Taylor Niveau : DHR
Franchement je ne sais pas comment ils font : ils doivent prendre des décisions au dixième de seconde, à l'oeil sans aucune aide à part celle des arbitres assistants, officient au milieu de multimillionnaires quand eux touchent des montants dérisoires (en comparaison bien sûr, pas dans l'absolu) et ne sont absolument pas reconnus pour leur travail ! Pire à la moindre erreur, même minime, ils sont détruits par tout le monde.

Bref chapeau les arbitres.

Ce moment de faiblesse étant passé (vendredi c'est poisson), Monsieur Foote, vous êtes un salaud
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16