1. //
  2. // Arbitrage

Jaffredo : « Quand je suis dans ma bulle, rien ne peut m’arriver »

Après onze années de bons et loyaux services rendus au championnat de France, Lionel Jaffredo a arbitré son dernier match de Ligue 1 lors d’un Angers-Montpellier le 20 mai dernier. L'occasion de découvrir un peu mieux un homme pudique, réservé et plus que tout attaché au respect des règles.

Modififié
Comment va le jeune retraité ?
Je me sens très bien. Je m’y étais préparé psychologiquement dès le mois de juin dernier. Pour Angers-Montpellier, lorsque je suis entré sur la pelouse avec mes collègues, il fallait profiter. C’était le dernier. J’ai eu un petit regard pour ma famille présente. C’est très rare qu’elle soit là et en si grand nombre. Les joueurs savaient eux aussi que c’était mon dernier match. Peut-être que leur respect à mon égard était plus prononcé. Les voir venir vers moi, me féliciter pour ma carrière m’a fait chaud au cœur. Je suis satisfait du devoir accompli, content de mes 31 ans de carrière et des onze années passées en Ligue 1. Je suis toujours resté moi-même, simple et je pense que ça se voyait. Tout le monde était content de tourner avec moi, que ce soit des assistants, quatrièmes arbitres ou collègues du groupe. Ces attentions, tous les messages que j’ai reçus m’ont fait vraiment du bien. J’ai laissé une petite trace plutôt sympathique.

Que vous a apporté votre famille durant votre carrière ?
Un gros soutien. Dans les bons moments, c’est assez facile, mais lorsqu'on prend une mauvaise décision, on ne peut pas se laver les mains le lundi matin et dire que tout va bien. On est malheureux d’avoir fait quelque chose d’injuste. La famille est là aussi pour nous faire penser à autre chose, nous remonter le moral par moments. Mais je voulais aussi les protéger de tout ça.

« Mes enfants ont dix et seize ans. Ils peuvent subir des regards ou des petites réflexions à l'école. (...) Ils font partie intégrante de la personne arbitre. »

Que faisiez-vous pour cela ?
Mes enfants ont dix et seize ans. Ils peuvent subir des regards ou des petites réflexions à l’école. Quand il s’était passé quelque chose de bien, je leur en parlais, mais dans le cas contraire, je devais aussi le leur expliquer. Un arbitre est très exposé, comme les joueurs. On peut parfois en prendre plein la figure. Eux voient tout ça, sont quotidiennement avec moi, savent si leur papa est bien ou non. Ils font partie intégrante de la personne arbitre. Enfin, ils n’ont pas subi beaucoup de remarques, ça veut quand même dire que j’avais quelques qualités.

Avez-vous déjà cauchemardé après une mauvaise rencontre ?
Après un match, qu’il soit bon ou mauvais, j’avais souvent du mal à trouver le sommeil. Je regardais un peu la télé, les chaînes d’infos, les émissions de foot, parfois je lisais pour trouver le sommeil. Lorsqu’on prend une décision qui peut avoir de lourdes conséquences, le début de semaine est difficile. On veut vite retourner sur le terrain.

Votre papa était lui aussi arbitre.
Il a officié une quinzaine d’années en district dans le Morbihan. Il le faisait par plaisir. Il m’a donné envie de devenir arbitre. J’ai participé à quelques-uns de ses entraînements. À l’époque, j’étais joueur et j’aimais connaître les règles. Mon père était très sérieux. On n’a pas exercé à la même époque, donc je pense qu’il avait un peu moins le sens de la communication, il était plus sévère. En district, ce n’est pas évident, mais à force d’arbitrer tout le temps les mêmes clubs, la sévérité s’atténue. C’est comme lorsque nous arbitrons des joueurs pour la première fois. On est peut-être un peu plus sévères, les footballeurs nous testent aussi, donc nous essayons d’appliquer le règlement le plus correctement possible.

Comme beaucoup d’arbitres, votre père a dû subir des insultes, ça ne vous a pas fait peur ?
Je voyais, j’entendais. J’ai eu la chance aussi de pouvoir faire un ou deux matchs avec lui. On se forge un caractère en se disant : « Ce sera probablement pareil pour moi. » J’ai mon côté réservé dans la vie, je le garde un peu sur le terrain, mais quand je suis dans ma bulle, rien ne peut m’arriver.

Suivre les traces de votre papa, c'était un moyen de le rendre fier ?
Oui ! Il n’est plus là, mais je pense que s’il avait été jusqu’au bout avec moi... il serait de toute façon très fier de son fils. Il n’avait peut-être pas les compétences pour être arbitre au plus haut niveau, mais il m’a suivi dès que je suis entré à la Fédération. Il m’accompagnait à chaque déplacement. Il essayait de m’apporter quelque chose avec sa façon de voir l’arbitrage, et même si j’avais la mienne, on se rejoignait à la fin. On avait beaucoup de respect l’un pour l’autre.

« Mon père m'a dit de continuer le plus longtemps possible. Même quand il était malade, il me le répétait. Il était heureux de me voir grimper les échelons. »

Quels conseils vous a-t-il prodigué ?
Continuer le plus longtemps possible. Même quand il était malade, il me le répétait. Il était heureux de me voir grimper les échelons.

Votre taille d’1m66 a-t-elle été un handicap pour vous affirmer ?
Lorsque je suis arrivé en Ligue 1, je n’étais pas le prototype d’un arbitre classique. C’était aussi à moi de travailler là-dessus et c’est ce que j’ai fait. Pour sanctionner un joueur, s’il y avait plusieurs têtes de différence entre nous, je ne pouvais pas me permettre d’aller jusqu’à lui.

C'est-à-dire ?
Je ne voulais pas me retrouver face à un joueur qui me prenne de haut et qui puisse en jouer. Je devais prendre une sanction sans rester à côté de lui. J’essayais de me sortir de là assez vite.


Parallèlement à votre carrière d’arbitre, vous travaillez à pôle emploi. En quoi cela vous aidait sur les terrains ?
Je suis confronté à la réalité de la vie avec des gens qui sont aussi en difficulté quelques fois. Je suis dans le secteur des indemnisations. Il faut expliquer qu’il y a des règles et il faut les faire respecter comme sur le terrain.

Vous vous mettez beaucoup de pression dans la vie ?
Dans mon métier comme dans l’arbitrage, c’était nécessaire à la réussite. J’aime faire les choses bien.

Quel regard votre travail vous donne-t-il sur notre société ?
Il y a de la tristesse. On voit des personnes qui, à un certain âge, se retrouvent sans emploi et ont des difficultés à retrouver quelque chose dans le secteur où ils étaient. Ça peut tomber comme un coup de massue. Ils n’y sont pas préparés. Parfois, ils ne sont pas bien du tout et le montrent. Ce n’est pas contre l’agent qui les reçoit, mais ils sont au bout du rouleau. Ils veulent aussi montrer qu’ils font toutes les démarches pour trouver un emploi. Pour certains, c’est une nouvelle vie qui commence et lorsqu'on arrive à les aider, ils nous en sont reconnaissants.

Enfant, des joueurs vous ont fait rêver ?
Je n’étais pas gaucher, mais je regardais Alain Giresse. Il était à peu près de ma taille. J’essayais de m’inspirer de lui.

Un stade préféré ?
La première fois que j’étais à Geoffroy-Guichard et que j’ai entendu : « Qui c’est les plus forts, évidemment c’est les Verts ! » , ça me rappelait quelques images de 1976, les premiers matchs que j’ai regardés à la télé.

« J'ai beaucoup de respect pour Didier Deschamps. Un jour, on s'est croisés et on a pu discuter. (...) On voit qu'ils nous respectent. Il a autre chose à faire que discuter avec Lionel Jaffredo. Ça fait vraiment plaisir. »

Un chouchou en équipe de France ?
J’ai beaucoup de respect pour Didier Deschamps. Un jour on s’est croisés, on a pu discuter. C’était très sympa. Parfois on se dit : « Ils ne nous connaissent pas » , et puis on s’aperçoit du contraire. On voit qu’ils nous respectent. Parler avec moi comme ça en dehors d’un match... Didier Deschamps a autre chose à faire que discuter avec Lionel Jaffredo. Ça fait vraiment très plaisir.

À l’issue d'un Bordeaux-PSG en 2015, Zlatan Ibrahimović a tenu des propos insultants à votre encontre.
Ça fait mal, mais ce n’est pas le souvenir le plus important que je vais garder de ma carrière. Ça a fait beaucoup parler parce que cela concernait un joueur important du championnat. Ce n’était pas vraiment contre moi. Il sortait d’un match, il était fatigué, même si ce n’était pas des mots à dire.

C'était difficile d’arbitrer Ibrahimović ?
Non. Ce n’était pas un tricheur. On était très content de l’avoir dans le championnat français. Il était respectueux, avait la classe. C’était un très, très bon joueur.

Un dernier regard sur votre parcours ?
Si on m’avait dit que j’allais faire tout ça, je n’y aurais pas vraiment cru. Aujourd’hui, je suis arrivé presque au top. Il ne me manquait pas grand-chose pour continuer à faire un petit bout de chemin. Ma carrière me ressemble beaucoup. Je n’ai jamais négligé mon hygiène de vie, ni mes entraînements. J’espère pouvoir encore donner des coups de mains. D’ailleurs, je vais aller arbitrer la finale des U10-U11 dans mon club, c’est beaucoup de fierté de faire plaisir à des gamins.

Votre plus grand rêve de retraité ?
Que tout se passe bien. Pouvoir profiter de la vie et voir un peu plus mes amis.



Propos recueillis par Flavien Bories
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

modrobily Niveau : CFA
Note : 1
Sympa ces interviews d'arbitres cette semaine. Ca change des joueurs, ca ne fait pas de mal.
Oui merci à SoFoot et dommage qu'on ne puisse en avoir que pour les jeunes retraités. Mais j'imagine qu'un arbitre en activité n'a pas la même latitude pour parler de son travail.
1 réponse à ce commentaire.
Pouretcontre Niveau : CFA2
"Quand je suis dans ma bulle, je ne fais que des conneries".
J'suis dans ma bulle-bulle-bulle
Oh j'siffle, je siffle,
Pull - Pull - Pull
BUT sur le Pull - Pull- Pull
1 réponse à ce commentaire.
On peut se rendre compte aussi qu'ils vivent tous très mal leurs erreurs, ça doit vraiment pas être simple comme boulot.
Coach Taylor Niveau : DHR
Franchement je ne sais pas comment ils font : ils doivent prendre des décisions au dixième de seconde, à l'oeil sans aucune aide à part celle des arbitres assistants, officient au milieu de multimillionnaires quand eux touchent des montants dérisoires (en comparaison bien sûr, pas dans l'absolu) et ne sont absolument pas reconnus pour leur travail ! Pire à la moindre erreur, même minime, ils sont détruits par tout le monde.

Bref chapeau les arbitres.

Ce moment de faiblesse étant passé (vendredi c'est poisson), Monsieur Foote, vous êtes un salaud
1 réponse à ce commentaire.
il y a 1 heure Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 1
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1