En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Arbitrage

Jaffredo : « Quand je suis dans ma bulle, rien ne peut m’arriver »

Après onze années de bons et loyaux services rendus au championnat de France, Lionel Jaffredo a arbitré son dernier match de Ligue 1 lors d’un Angers-Montpellier le 20 mai dernier. L'occasion de découvrir un peu mieux un homme pudique, réservé et plus que tout attaché au respect des règles.

Modififié
Comment va le jeune retraité ?
Je me sens très bien. Je m’y étais préparé psychologiquement dès le mois de juin dernier. Pour Angers-Montpellier, lorsque je suis entré sur la pelouse avec mes collègues, il fallait profiter. C’était le dernier. J’ai eu un petit regard pour ma famille présente. C’est très rare qu’elle soit là et en si grand nombre. Les joueurs savaient eux aussi que c’était mon dernier match. Peut-être que leur respect à mon égard était plus prononcé. Les voir venir vers moi, me féliciter pour ma carrière m’a fait chaud au cœur. Je suis satisfait du devoir accompli, content de mes 31 ans de carrière et des onze années passées en Ligue 1. Je suis toujours resté moi-même, simple et je pense que ça se voyait. Tout le monde était content de tourner avec moi, que ce soit des assistants, quatrièmes arbitres ou collègues du groupe. Ces attentions, tous les messages que j’ai reçus m’ont fait vraiment du bien. J’ai laissé une petite trace plutôt sympathique.

Que vous a apporté votre famille durant votre carrière ?
Un gros soutien. Dans les bons moments, c’est assez facile, mais lorsqu'on prend une mauvaise décision, on ne peut pas se laver les mains le lundi matin et dire que tout va bien. On est malheureux d’avoir fait quelque chose d’injuste. La famille est là aussi pour nous faire penser à autre chose, nous remonter le moral par moments. Mais je voulais aussi les protéger de tout ça.

« Mes enfants ont dix et seize ans. Ils peuvent subir des regards ou des petites réflexions à l'école. (...) Ils font partie intégrante de la personne arbitre. »

Que faisiez-vous pour cela ?
Mes enfants ont dix et seize ans. Ils peuvent subir des regards ou des petites réflexions à l’école. Quand il s’était passé quelque chose de bien, je leur en parlais, mais dans le cas contraire, je devais aussi le leur expliquer. Un arbitre est très exposé, comme les joueurs. On peut parfois en prendre plein la figure. Eux voient tout ça, sont quotidiennement avec moi, savent si leur papa est bien ou non. Ils font partie intégrante de la personne arbitre. Enfin, ils n’ont pas subi beaucoup de remarques, ça veut quand même dire que j’avais quelques qualités.

Avez-vous déjà cauchemardé après une mauvaise rencontre ?
Après un match, qu’il soit bon ou mauvais, j’avais souvent du mal à trouver le sommeil. Je regardais un peu la télé, les chaînes d’infos, les émissions de foot, parfois je lisais pour trouver le sommeil. Lorsqu’on prend une décision qui peut avoir de lourdes conséquences, le début de semaine est difficile. On veut vite retourner sur le terrain.

Votre papa était lui aussi arbitre.
Il a officié une quinzaine d’années en district dans le Morbihan. Il le faisait par plaisir. Il m’a donné envie de devenir arbitre. J’ai participé à quelques-uns de ses entraînements. À l’époque, j’étais joueur et j’aimais connaître les règles. Mon père était très sérieux. On n’a pas exercé à la même époque, donc je pense qu’il avait un peu moins le sens de la communication, il était plus sévère. En district, ce n’est pas évident, mais à force d’arbitrer tout le temps les mêmes clubs, la sévérité s’atténue. C’est comme lorsque nous arbitrons des joueurs pour la première fois. On est peut-être un peu plus sévères, les footballeurs nous testent aussi, donc nous essayons d’appliquer le règlement le plus correctement possible.

Comme beaucoup d’arbitres, votre père a dû subir des insultes, ça ne vous a pas fait peur ?
Je voyais, j’entendais. J’ai eu la chance aussi de pouvoir faire un ou deux matchs avec lui. On se forge un caractère en se disant : « Ce sera probablement pareil pour moi. » J’ai mon côté réservé dans la vie, je le garde un peu sur le terrain, mais quand je suis dans ma bulle, rien ne peut m’arriver.

Suivre les traces de votre papa, c'était un moyen de le rendre fier ?
Oui ! Il n’est plus là, mais je pense que s’il avait été jusqu’au bout avec moi... il serait de toute façon très fier de son fils. Il n’avait peut-être pas les compétences pour être arbitre au plus haut niveau, mais il m’a suivi dès que je suis entré à la Fédération. Il m’accompagnait à chaque déplacement. Il essayait de m’apporter quelque chose avec sa façon de voir l’arbitrage, et même si j’avais la mienne, on se rejoignait à la fin. On avait beaucoup de respect l’un pour l’autre.

« Mon père m'a dit de continuer le plus longtemps possible. Même quand il était malade, il me le répétait. Il était heureux de me voir grimper les échelons. »

Quels conseils vous a-t-il prodigué ?
Continuer le plus longtemps possible. Même quand il était malade, il me le répétait. Il était heureux de me voir grimper les échelons.

Votre taille d’1m66 a-t-elle été un handicap pour vous affirmer ?
Lorsque je suis arrivé en Ligue 1, je n’étais pas le prototype d’un arbitre classique. C’était aussi à moi de travailler là-dessus et c’est ce que j’ai fait. Pour sanctionner un joueur, s’il y avait plusieurs têtes de différence entre nous, je ne pouvais pas me permettre d’aller jusqu’à lui.

C'est-à-dire ?
Je ne voulais pas me retrouver face à un joueur qui me prenne de haut et qui puisse en jouer. Je devais prendre une sanction sans rester à côté de lui. J’essayais de me sortir de là assez vite.


Parallèlement à votre carrière d’arbitre, vous travaillez à pôle emploi. En quoi cela vous aidait sur les terrains ?
Je suis confronté à la réalité de la vie avec des gens qui sont aussi en difficulté quelques fois. Je suis dans le secteur des indemnisations. Il faut expliquer qu’il y a des règles et il faut les faire respecter comme sur le terrain.

Vous vous mettez beaucoup de pression dans la vie ?
Dans mon métier comme dans l’arbitrage, c’était nécessaire à la réussite. J’aime faire les choses bien.

Quel regard votre travail vous donne-t-il sur notre société ?
Il y a de la tristesse. On voit des personnes qui, à un certain âge, se retrouvent sans emploi et ont des difficultés à retrouver quelque chose dans le secteur où ils étaient. Ça peut tomber comme un coup de massue. Ils n’y sont pas préparés. Parfois, ils ne sont pas bien du tout et le montrent. Ce n’est pas contre l’agent qui les reçoit, mais ils sont au bout du rouleau. Ils veulent aussi montrer qu’ils font toutes les démarches pour trouver un emploi. Pour certains, c’est une nouvelle vie qui commence et lorsqu'on arrive à les aider, ils nous en sont reconnaissants.

Enfant, des joueurs vous ont fait rêver ?
Je n’étais pas gaucher, mais je regardais Alain Giresse. Il était à peu près de ma taille. J’essayais de m’inspirer de lui.

Un stade préféré ?
La première fois que j’étais à Geoffroy-Guichard et que j’ai entendu : « Qui c’est les plus forts, évidemment c’est les Verts ! » , ça me rappelait quelques images de 1976, les premiers matchs que j’ai regardés à la télé.

« J'ai beaucoup de respect pour Didier Deschamps. Un jour, on s'est croisés et on a pu discuter. (...) On voit qu'ils nous respectent. Il a autre chose à faire que discuter avec Lionel Jaffredo. Ça fait vraiment plaisir. »

Un chouchou en équipe de France ?
J’ai beaucoup de respect pour Didier Deschamps. Un jour on s’est croisés, on a pu discuter. C’était très sympa. Parfois on se dit : « Ils ne nous connaissent pas » , et puis on s’aperçoit du contraire. On voit qu’ils nous respectent. Parler avec moi comme ça en dehors d’un match... Didier Deschamps a autre chose à faire que discuter avec Lionel Jaffredo. Ça fait vraiment très plaisir.

À l’issue d'un Bordeaux-PSG en 2015, Zlatan Ibrahimović a tenu des propos insultants à votre encontre.
Ça fait mal, mais ce n’est pas le souvenir le plus important que je vais garder de ma carrière. Ça a fait beaucoup parler parce que cela concernait un joueur important du championnat. Ce n’était pas vraiment contre moi. Il sortait d’un match, il était fatigué, même si ce n’était pas des mots à dire.

C'était difficile d’arbitrer Ibrahimović ?
Non. Ce n’était pas un tricheur. On était très content de l’avoir dans le championnat français. Il était respectueux, avait la classe. C’était un très, très bon joueur.

Un dernier regard sur votre parcours ?
Si on m’avait dit que j’allais faire tout ça, je n’y aurais pas vraiment cru. Aujourd’hui, je suis arrivé presque au top. Il ne me manquait pas grand-chose pour continuer à faire un petit bout de chemin. Ma carrière me ressemble beaucoup. Je n’ai jamais négligé mon hygiène de vie, ni mes entraînements. J’espère pouvoir encore donner des coups de mains. D’ailleurs, je vais aller arbitrer la finale des U10-U11 dans mon club, c’est beaucoup de fierté de faire plaisir à des gamins.

Votre plus grand rêve de retraité ?
Que tout se passe bien. Pouvoir profiter de la vie et voir un peu plus mes amis.



Propos recueillis par Flavien Bories
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:10 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham Hier à 15:16 C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 2 heures Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 2 il y a 2 heures Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto il y a 3 heures Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 7 il y a 4 heures Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 1 il y a 5 heures Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 31
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 6 heures Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 4 Hier à 16:00 Taarabt met fin à trois ans de disette 15 Hier à 14:18 Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 Hier à 12:46 Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 Hier à 11:44 Un match retardé à cause des confettis 3 Hier à 10:44 Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 Hier à 08:04 Le missile de Guedes avec Valence 20 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 13 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 9 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2 mardi 26 septembre Xabi Alonso bientôt entraîneur 24