En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Jacques Villeret, ce footballeur total

Acteur génial et regretté, Jacques Villeret faisait aussi des merveilles sur les terrains de football, où il s'imposait grâce à sa puissance et à sa vision du jeu. Ceux qui ont chaussé les crampons avec lui se souviennent, entre hommage ému, nostalgie de la camaraderie d'antan, et comparaisons un brin flatteuses.

Modififié
François Pignon n'a qu'une seule mission, très simple. Appeler son pote du ministère Lucien Cheval, contrôleur fiscal, pour récupérer l'adresse de Pascal Meneaux, chez qui la femme de Pierre Brochant pourrait avoir trouvé refuge. Mais dès la première seconde du coup de fil, Lucien Cheval joue la provoc', avec son jogging et sa canette de Kro à la main : « Alors, comment il va ce soir, monsieur l'Auxerrois ? » La conversation s'envenime, et 30 secondes plus tard, François Pignon raccroche violemment. « Ho, mais quel connard, ce type ! Aux chiottes l'OM ! Aux chiottes l'OM ! » Témoin de la scène, Juste Leblanc est fasciné : « Non, mais il est hors concours celui-là ! » La scène est mythique, et Jacques Villeret, Thierry Lhermitte et Francis Huster écrivent l'une des plus belles pages de la comédie française. Mais avant d'utiliser un match de football comme prétexte à des gags dans Le dîner de cons, Villeret et Huster avaient déjà partagé des moments forts autour d'un ballon, entre amis, sur un terrain ou devant une télé. « On a vécu ensemble la chose la plus extraordinaire, la demi-finale France-Allemagne de 82. On était dans la maison de campagne de Jacques. C'était extraordinaire, la seule fois où j'ai vu Villeret grandiose de colère et de rage » , se souvient Francis Huster. Jacques Villeret était en effet un fou de football, toujours prêt à en discuter et, plus étonnant vu son gabarit, à aller planter quelques buts. Francis Huster développe : « Il jouait des rôles où il était bedonnant ou grassouillet, mais rien à voir avec la puissance qu'il avait. C'était un excellent joueur, un demi-centre avec un regard sur tout ce qu'il se passait dans la partie, très technique. »

Jacques Puskàs


Le football, Villeret le découvre dans la petite ville de son enfance, à Loches, en Indre-et-Loire. Son père adoptif, Raymond Villeret, solide milieu de terrain de l'équipe du coin, l'emmène traîner sur les terrains, et Jacques y sera lui-même licencié quelques années plus tard, avant de s'envoler pour Paris et le conservatoire. Il y rencontrera certains de ses futurs coéquipiers, Francis Huster ou André Dussollier. Nous sommes au milieu des années 70, et la carrière au cinéma de Villeret n'a pas encore vraiment décollé. Il est malgré tout un membre régulier des équipes de célébrités de football et même de basket concoctées à l'époque par le journaliste cinématographique Gilles Durieux : « Chaque année au Festival de Cannes, j'organisais un match que tout le monde attendait et que tout le monde regrette encore. Un match réalisateurs contre acteurs. » C'est lors d'une de ces parties que Villeret découvrira la Croisette pour la première fois. L'équipe de Gilles Durieux, baptisée Cinequanon, du nom de la maison de production de son grand ami Jean Yanne, aligne Villeret dans sa ligne d'attaque. « C'était un très bon joueur, contrairement à ce qu'on peut penser avec sa petitesse et son poids supplémentaire. Il était remarquable, très puissant » , indique Durieux, avant d'oser ce parallèle : « C'était Puskàs, c'était ça ! » Francis Huster est à la reprise de volée : « C'est exactement la bonne comparaison. Villeret avait la même chose que Puskàs, une vision du jeu extraordinaire. Ils me font penser à des cow-boys dans les westerns. Ils tiraient le ballon comme une balle de revolver, c'était très soudain, très félin, pas du tout lourd. » Rien que ça.

Au festival de Cannes pour jouer au foot


La bande a vécu quelques grands moments, en faisant jouer des castings en or. Belmondo et Jacques Weber se relaient dans les cages, sauf quand Jacques Vendroux passe par là pour dépanner, comme lors d'un match en 1977 à Ploudaniel, le village breton de Gilles Durieux. Toute la clique est présente, même le sélectionneur Michel Hidalgo, venu en voiture depuis Bordeaux. Jacques Vendroux rembobine : « On s'était marrés, vous pouvez pas imaginer. Villeret était un bon footballeur, un numéro 10 gaucher pas ridicule. Déjà marrant, déjà chambreur. Il habitait à côté de chez moi dans le 16e arrondissement de Paris. On parlait souvent de foot, il était très fan de Saint-Étienne et de Platini, qui le lui rendait bien. » De là à le comparer à Puskàs ? « Ho, faut pas exagérer non plus. » Sur le terrain, les vedettes de l'époque s'en donnent à cœur joie. Jean-Claude Drouot, Francis Perrin ou encore Jacques Charrier, l'ancien mari de Brigitte Bardot, plus adroit en drague que devant les buts. « Une chèvre ! » accuse Gilles Durieux. « Il est arrivé dix fois seul balle au pied face à Belmondo, dix fois il a mis la balle à côté » De temps en temps, la team Durieux affronte d'autres équipes de stars pour des matchs qui n'ont d'amicaux que le nom. « Il ne fallait pas chercher de noises à Villeret, il se castagnait pour un oui ou pour un non » , jure Durieux, qui se rappelle une défaite devant plus de 2000 spectateurs face aux Polymusclés de « cet enfoiré de Charles Gérard » , après laquelle les joueurs de Cinequanon pleuraient en rentrant au vestiaire. À la même époque, Villeret s'inspire aussi du terrain pour écrire des sketchs comme ce Sport à la maison, dans lequel il raconte une dispute conjugale comme un commentateur sportif.


Tous fans du « petit gros »


Acteur immensément populaire à sa grande époque, Jacques Villeret savait aussi être l'un des chouchous du public sur les terrains. Gilles Durieux se souvient de l'époque où le comédien jouait dans son équipe de basket, et qu'il voulait le faire sortir pour faire jouer tout le monde : « Le public criait "Le petit gros ! Le petit gros !" Je ne pouvais pas faire ce que je voulais, les gens le réclamaient ! » Quelques années plus tard, une nouvelle aventure footballistique débute avec la création du Racing Club Football de l'Alma, équipe de stars fondée cette fois par Pierre Huth, dentiste des people et membre de la FIFA. Au programme, presque les mêmes têtes, Francis Huster, Jacques Villeret ou André Dussollier, entre autres. « Dussollier, c'était le Beckenbauer. Il jouait très bien au football, mais il n'était pas assez méchant. Alors que Villeret était méchant, mais Dussollier jouait au football comme il jouait sur scène, très élégant, très simple » , commente Huster, qui joue numéro 9, car « en général, le glandeur-branleur, il joue avant-centre, il joue dix minutes par match ! » Des footballeurs leur prêtent parfois main forte lors de leurs matchs du dimanche matin, Gérard Houllier ou Safet Sušić par exemple. Quand il a le temps, Joël Quiniou vient arbitrer quelques matchs. Le Racing Club de l'Alma dure jusque dans les années 90, et Huster et Villeret devront attendre Le dîner de cons pour causer football à nouveau. Un film dont le scénario l'obligeait à supporter Auxerre au lieu des Verts, et même à scander « Allez l'OM » . Voilà qui méritait bien un César.

Par Alexandre Doskov, tous propos recueillis par AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 65 samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32
À lire ensuite
La vie des Clarets