Jacob Zuma le tombeur

0 0
Le président sud-africain Jacob Zuma ne s'en cache pas. La polygamie est sa meilleure amie, et ses trois femmes peuvent en témoigner. En même temps, les mariages multiples, parties intégrantes de la culture Zulu, sont autorisés en Afrique du Sud, alors pourquoi s'en priver ?

Mais Zuma en veut plus, et trempe sa trompe où il veut. La dernière victime en date n'est autre que Sonono Khoza, la fille du président du comité d'organisation du mondial 2010 et accessoirement propriétaire des Orlando Pirates, Irvin Khoza.

Sous pression, Zuma fait amende honorable, d'après l'agence Reuters : « J'ai pris le temps de considérer et de réfléchir aux questions liées à mes relations hors mariages. Cela a mis beaucoup de pression sur ma famille et mon organisation, l'African National Congress (ANC). Je regrette profondément le mal que j'ai causé à ma famille, l'ANC et les Sud-Africains en général » .

La famille Khoza à quant elle droit à des excuses personnelles, Zuma ayant réglé une belle indemnité pour le préjudice causé, un nouveau bambin, le 20ème dans la vie du boss sud-africain. Big up Jacob !

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Brandao s'enflamme
0 0