En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. A
  3. // France-Albanie

« J'étais prêt à mourir pour que mon plan fonctionne »

Le 14 octobre 2014, le match de qualification pour l'Euro entre l'Albanie et la Serbie est arrêté à la 41e minute. La faute à un drone arborant un drapeau de la grande Albanie et survolant le stade de Belgrade. La photo de Lorik Cana, au sol, en train de se battre avec un supporter fera le tour du monde. Ismail Morina est albanais, il a 34 ans et il est l'homme qui a commandité cette opération. Il raconte l'avant, le pendant et l'après soirée qui a complètement renversé sa vie.

Modififié
Tout d’abord, est-ce que tu peux expliquer pourquoi tu as envoyé un drapeau de l’Albanie dans le stade de Belgrade ?
Je voulais me venger pour ce qui s’était passé en 2010 à Gênes, le 12 octobre. Il y avait un match de qualifications pour l’Euro 2012 entre l’Italie et la Serbie. Des ultras serbes avaient réussi à suspendre la partie et, dans tous les incidents qui se sont produits ce jour-là, ils ont brûlé notre drapeau. Je ne comprends pas comment un supporter peut toucher au drapeau d’une autre nation, c’est un acte très grave et ignorant. Peu importe la haine que je pourrais porter envers une nation, personnellement, je ne pourrais jamais porter atteinte au drapeau. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à penser à une vengeance, mais je n’avais pas encore en tête l’idée du drone et du drapeau de l’Albanie.

Tu avais d’autres plans avant d’en venir à celui que tu as finalement réalisé ?
Je voulais toucher la Serbie dans un de ses propres stades, à l’occasion d’un match amical contre une grosse nation. Puis, il y a eu le tirage au sort pour l’Euro 2016, c’était le 23 février 2014, je m’en souviens très bien. À la surprise générale, l’Albanie est tombée dans le même groupe que la Serbie. Personne ne s’y attendait à cause de plusieurs raisons politiques et historiques. Enfin bon, c’est arrivé et j’ai commencé à parler, à ce moment-là, avec des gens sans pour autant dire ce que je voulais faire exactement. C’était l’occasion idéale pour se venger de ce qui s’était passé en 2010, mais aussi au niveau historique.

« Au début, je ne voyais pas bien le terrain, j’ai dû manœuvrer pour que l’image soit meilleure et j’ai envoyé le drone à proximité de la tribune VIP. » Ismail Morina

Et donc, comment est née l’idée d’accrocher un drapeau à un drone ?
J’avais des amis italiens qui en avaient, mais seulement pour s’amuser, on passait du temps avec et puis l’idée m’est venue comme ça. J’avais des contacts qui s’y connaissaient en drones. Je leur ai demandé, je suis aussi allé voir dans différents magasins et j’ai fini par en commander trois.

Tu as mis du temps à mettre en place ton plan ?
Oui, ça a duré plusieurs mois pendant lesquels j’ai dû m’entraîner à utiliser les drones. Ce n’est vraiment pas évident à diriger au début.

Les cinq hommes forts de l'Albanie

Comment as-tu réussi à transporter tout ton matériel à proximité du stade de Belgrade sans éveiller les soupçons ?
Je me suis posé dans une église, à cinquante mètres du stade, sur la propriété d’une académie militaire. J’avais toujours pensé que c’était le siège du Partizan Belgrade, je n’aurais jamais imaginé qu’il s’agissait en fait d’un bâtiment militaire. J’avais déjà tout déposé quatre jours avant et je venais tous les soirs vers 23h – minuit pour tout préparer. Il y avait pas mal de matériel, il fallait apporter les drones, des outils et de longs fils pour accrocher le drapeau. Il fallait aussi des tubes en plastique pour le tenir droit.

Tu as donc réussi à ne pas te faire repérer pendant tout ce temps ?
Oui, je devais à chaque fois faire attention à l’heure à laquelle je venais. Le jour du match, je suis arrivé à cinq heures du matin, parce que c’était impossible de s’approcher du stade sans être vu en pleine journée, surtout avec les militaires à côté. Heureusement, l’église est un lieu religieux et on ne venait donc pas surveiller dans ce coin-là.

Comment as-tu fait pour sortir discrètement, le moment venu ?
J’ai attendu 17 heures et j’ai su qu’il fallait sortir quand j’ai vu les phares des cars arriver. Une fois qu’ils étaient passés, je suis sorti avec le drapeau et tous les fils et tubes en plastique qui servaient à le tenir pour trouver un endroit où le faire voler. J’ai trouvé un endroit, mais un type bourré restait à côté de moi, sans pour autant me voir. Je me suis caché pendant trente minutes, dans le silence le plus total. Je pensais que j’avais été suivi et qu’on était venu m’arrêter, mais ce n’était qu’une impression. Finalement, il a bougé, mais j’avais perdu beaucoup de temps. À la base, je devais faire venir le drapeau pendant l’hymne national, pas en plein match.

C’est à ce moment-là que tu l’as lancé pour de bon ?
Oui, mais j’avais peur que les lumières du drone n’alertent quelqu’un et qu’on vienne le casser, je l’ai donc fait s’envoler directement, mais sans aller tout de suite dans le stade. J’ai d’abord fait le tour du quartier avec, pour ensuite le diriger vers l’enceinte. Là, forcément, des supporters qui n’avaient pas de billet pour entrer l’ont vu. Je ne comprends pas le serbe, donc je ne sais pas ce qu’ils disaient, mais je voyais bien les expressions sur leur visage.


Comment s’est passée l’entrée dans le stade ?
Je ne me souviens plus combien de temps, mais les supporters sont restés silencieux plusieurs secondes, sûrement parce qu’ils ne comprenaient pas bien si le symbole du drapeau les représentait eux ou nous. Une fois qu’ils avaient compris, le carnage a commencé, ils lançaient des bouteilles et d’autres projectiles. Au début, je ne voyais pas bien le terrain, j’ai dû manœuvrer pour que l’image soit meilleure et j’ai envoyé le drone à proximité de la tribune VIP, puisqu’il y avait des personnalités politiques importantes.

« J’ai confondu les couleurs des maillots des deux équipes et au lieu d’approcher le drapeau du capitaine de l’Albanie, je l’ai porté jusqu’à un joueur serbe. » Ismail Morina

Tu étais seul pour faire tout ça ?
Non, un ami d’un ami, qui venait de Macédoine, m’a aidé. Le plan initial était que je devais envoyer le drapeau pendant l’hymne national et le faire tourner jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de batterie. Là, je devais ramener le drone et rejoindre mon ami qui m’attendait à une ancienne gare abandonnée qui se trouvait à 350-500 mètres du stade.

Mais ça ne s’est pas vraiment passé de cette façon.
Non, le drapeau ne devait pas rester dans le stade et encore moins entre les mains des supporters serbes. Ensuite, j’ai eu un moment de blackout, disons. L’émotion m’avait submergé, j’avais en quelque sorte réalisé un rêve. J’étais prêt à mourir pour que mon plan réussisse. Seulement, j’ai fait une erreur de débutant à cause de l’émotion. J’ai confondu les couleurs des maillots des deux équipes et au lieu d’approcher le drapeau du capitaine de l’Albanie, je l’ai porté jusqu’à un joueur serbe. Je sais pourtant que l’Albanie joue en blanc à l’extérieur, mais l’émotion m’a rendu confus. Quand je m’en suis rendu compte, il était trop tard, je n’arrivais pas à dégager le drone. À ce moment, j’ai préféré le laisser là et partir pour sauver ma vie et celle de mon ami.

Tu ne pensais alors qu’à fuir ?
Oui, bien sûr. J’ai appelé mon ami et on s’est rejoints tout en faisant attention de ne pas se faire voir par les supporters aux alentours, j’ai laissé ma voiture avec laquelle j’étais venu et je suis parti avec lui. Entre-temps, j’avais rencontré deux fois des policiers, mais j’avais réussi à les contourner. Une fois dans la voiture, on a filé tout de suite vers l’autoroute qui était juste à côté et on a roulé vers le sud de la Serbie.


Comment te sentais-tu une fois à l’abri ?
J’étais vide, je ne savais pas quoi penser, mais c’était une victoire pour nous. Plus tard, un ami à qui j’avais parlé de ce que j’allais faire m’a appelé tout enthousiaste et m’a félicité pour mon coup, mais moi j’étais enragé à cause du drapeau qui a terminé entre les mains des Serbes, ce qui ne devait absolument pas se passer.

Tu t’attendais à ce que ton acte provoque autant de violence ?
On en parlait déjà sur toutes les radios et mon ami me traduisait le serbe, car le macédonien ressemble assez bien. Mais c’est réellement le lendemain que j’ai appris tout ce qui s’était passé avec les supporters et la police. Les Serbes avaient déjà commencé à lancer des fumigènes et à s’agiter avant de voir le drapeau. La situation était déjà tendue avant. Au moment des corners, le joueur albanais qui le tirait recevait un tas de projectiles, comme des pétards. J'ignorais tout de la violence subie par les joueurs, je l’ai appris une fois revenu en Albanie. Je m’attendais à ce que la partie soit interrompue dix-quinze minutes, mais pas complètement. Je ne m’attendais pas non plus à ce que les supporters envahissent le terrain, non.

Comment s’est passé le retour jusqu’en Albanie ?
J’étais paranoïaque, je ne faisais plus confiance à personne tant qu’on n’avait pas passé la frontière. Je pensais vraiment qu’on allait me faire un coup dans le dos et que j’allais être envoyé en prison. On était arrivés à 10 km de la frontière albanaise quand des policiers nous
ont arrêtés pour un contrôle. Là, mon ami m’a dit que s’ils demandaient les passeports et de sortir du véhicule, que je ne devais pas les écouter et foncer jusqu’au territoire albanais. De toute façon, ils n’auraient rien pu faire une fois là-bas. Mais ça ne s’est pas passé de cette façon. Les policiers ont pris nos papiers et ont vu que j’étais arrivé en Serbie il y a quatre jours, alors que mon ami n’y était que depuis 24 heures. Ils ont voulu connaître le motif et je leur ai répondu que j’avais passé les trois jours précédents dans une ville albanaise du sud de la Serbie. Ils avaient toutes les raisons pour nous suspecter, pas pour ce qui était arrivé au stade, mais juste parce qu’il était 3h du matin et qu’on était deux jeunes avec la barbe et les cheveux longs dans une petite voiture. Heureusement, ils nous ont laissés filer.

Tu as dit qu’il s’agissait d’une vengeance, mais le drapeau représentait la grande Albanie, il y avait donc un motif politique.
Oui, l’acte était exclusivement politique, inutile de le cacher. Mais j’ai voulu réaliser une vengeance élégante, pas comme ces Serbes qui ont brûlé notre drapeau. Ça, je n’aurais jamais su le faire, ce n’est pas dans mon ADN. Mais, par ailleurs, nous, on n’utilise pas le terme « grande Albanie » , mais plutôt Albanie ethnique. On l’appelle comme ça, car le territoire reprend des coins de pays étrangers avec une majorité d’Albanais. Pas une majorité absolue, mais une majorité quand même. Mais attention, je n’ai pas choisi ce drapeau pour revendiquer quoi que ce soit à la Serbie ou aux autres nations. Tout ce que nous revendiquons, c’est l'histoire. Sur le drapeau, il y avait la carte de l’Albanie ethnique, mais aussi les deux fondateurs de l’État albanais du 28 novembre 1912 qui avaient proclamé l’indépendance. Cette vengeance devait être d’un tout autre niveau de ce qu’ils ont fait, mais je n’avais aucune envie de dénigrer la nation serbe. Donc, oui, il y avait un message politique, mais certainement pas offensant. C’était plutôt provocant.

« Pour le moment, je suis obligé de rester chez moi, car les autorités albanaises m'ont arrêté 24 heures avant la partie retour contre la Serbie. Je portais avec moi deux pistolets, mais c’était exclusivement pour l’autodéfense. » Ismail Morina

Au final, tu t’es fait choper ?
En fait, je me suis livré tout seul. Quand je suis rentré en Albanie, plusieurs supporters revendiquaient l’acte. Mais ça me faisait rire, parce que ces gens-là ne savaient absolument rien de tout ça, ils voulaient seulement leur moment de gloire. Ça m’a énervé que certains agissent comme ça, alors j’ai publié une vidéo sur mon mur Facebook dans laquelle on me voit avec mon ami et le drapeau attaché au drone près de l’église. Les gens ont vu et l’ont partagé, c’est vite devenu viral. Je suis quasi devenu un personnage public en Serbie et en Albanie. J’avais vu que quelqu’un proposait un million de dollars pour me capturer, je ne sais pas si c’était vrai ou pas. En tout cas, j’ai reçu plusieurs menaces de mort en message sur Facebook. Je savais que ma vie changerait. Concernant la justice, je ne sais pas ce qu’il en est. Une chose est sûre, je ne pourrai plus voyager tranquillement en Grèce, Serbie, Monténégro et Macédoine.

Donc, tu es en sécurité en Albanie ?
Pour le moment, je suis obligé de rester chez moi, car j’ai été arrêté par les autorités albanaises 24 heures avant la partie retour entre l’Albanie et la Serbie. Je portais avec moi deux pistolets, mais c’était exclusivement pour l’autodéfense, je n’avais aucune intention de faire du mal à qui que ce soit. Je suis allé trois mois en prison et ensuite ils m’ont contraint à rester à mon domicile. Maintenant, je peux espérer être libre d’ici un mois ou deux. Mais je sais que ça ne s’arrêtera pas là, il y aura toujours des conséquences.

Aujourd’hui, en repensant à tout ça, tu as des regrets ou des remords ?
Seulement pour la violence qui a été faite aux joueurs de mon pays. Je me suis senti coupable longtemps, mais en même temps très fier puisqu’ils ont voulu récupérer le drapeau des mains des Serbes. À part ça, je ne regrette rien. Si je pouvais le refaire, je n’hésiterais pas une seule seconde.


Tu sais qu'on pourrait faire un film ou même un livre de ton histoire ?
Je vais te dire la vérité, j’y ai pensé. Des milliards de personnes sont venues me demander de leur raconter, mais il faudrait toute une nuit d’hiver pour tout expliquer dans les détails. Mais peut-être que si un jour je trouve quelqu’un pour m’écrire un livre, je le ferai, parce que moi je n’en suis pas capable. (Rires)

Une déclaration avant AlbanieFrance ?
Pour moi, c’est déjà un succès de venir chez vous en France. Je suis extrêmement fier des joueurs. Mais ça ne veut pas dire que nos ambitions s’arrêtent là. Vous, vous jouez les matchs sans pression, alors que nous, c’est totalement différent, on veut toujours faire mieux. Pour ce qui est du match contre la France, je dois dire que si Payet joue comme contre la Roumanie, ça va être très dur. Mais peu importe le résultat final, je suis déjà très fier de mon pays. Je regrette juste de ne pas être là dans les tribunes pour supporter les joueurs.



Propos recueillis par Giuliano Depasquale et Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
il y a 2 heures Le carton rouge complètement idiot de German Lux 10 il y a 3 heures Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 18 il y a 6 heures Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 il y a 7 heures Le raté de l'année signé Neal Maupay 11
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:17 Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria Hier à 09:15 Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2 vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6