En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Salon de coiffure
  3. // Interview

« J'avais aussi S Hair 4, mais j'ai logiquement préféré C Hair 7 »

Qui dit été, dit coupe estivale, dit salon de coiffure, dit jeu de mots. Sur plus de 22 000 salons en France, environ 10% d'entre eux comportent un jeu de mots avec « hair » ou « tif » . Et à Saint-Fons, dans la métropole lyonnaise, Salim a osé le « C Hair 7 » . Entretien.

Modififié
C Hair 7, donc. Raconte-nous comment t'est venue cette idée de génie.
Comme tu peux le deviner, je suis à la fois un gros fan de foot et donc un tout jeune propriétaire de salon de coiffure. Et j'ai voulu associer mes deux mondes. J'ai lancé le salon il y a un peu moins d'un an, en novembre 2016. Avec un pote, on était devant mon établissement et on s'est mis à réfléchir pour trouver un nom qui colle à cette idée-là. Et puis comme je suis fan de Ronaldo, l'idée de « C Hair 7 » a fini par nous arriver et je peux te dire qu'on a directement signé pour ce nom-là (rires).

Pourquoi les salons de coiffure cherchent tous des jeux de mots pour leur enseigne ?
C'est soit ça, soit leur nom de famille avec une mention, généralement liée à la coiffure, à côté. Autant te dire qu'on prend plus de plaisir à chercher un jeu de mots. Par exemple, je suis tombé sur un salon qui s'appelait « M D Hair » , et ça, ça m'a vraiment marqué. Plus qu'un mec qui mettrait simplement son nom sur la devanture en tout cas.


Tu penses que ça marche ?
Ouais, pour moi en tout cas, ça a fait son effet. Il y a quelques personnes que ça a pu influencer, je crois. Sur les réseaux sociaux, ça a vite tourné en tout cas. On a même eu un partage de la team CR7. Et à Saint-Fons, je suis né ici, j'ai pas mal joué au foot dans la région, et je me suis dit que ça parlerait aux gens d'ici. Quand les gens passent, ils retiennent le nom du salon, c'est sûr.

Et donc ça marche tellement bien que des clients se ramènent avec des serpents chez toi ?
C'est juste un client qui en a un et qui me l'a emmené pour la photo, rien de plus.



T'avais d'autres idées en tête pour des jeux de mots ?
Ouais, on avait « S Hair 4 » , pour Sergio Ramos, mais clairement j'ai préféré « C Hair 7 » . C'est une marque, ça parle bien plus aux gens et pas qu'aux footeux. Ramos, ça aurait été plus confidentiel.

Tu avais pensé à Ivan Raki'tif ?
(Rires) Elle est pas mal celle-là, mais je suis plutôt pour le Real moi, donc je n'ai pas vraiment pensé aux joueurs du Barça. J'aurais pu trouver d'autres joueurs, mais est-ce que ça aurait eu le même impact ? Je ne pense pas.

Et Johan Elmand'hair ? Simon Kj'Hair ?
Pardon ? (rires).


Du coup, est-ce que certains clients arrivent et te demandent les coupes de cheveux de Cristiano Ronaldo ?
Ouais, ça m'arrive. J'ai fait le Z à un mec quand Ronaldo l'avait, et souvent, ce sont les joueurs qui lancent les modes. Les clients s'en servent pour m'expliquer ce qu'ils veulent. Du coup, il faut toujours suivre l'actualité des joueurs, des sportifs en général pour voir ce qui se fait et être à la page pour pouvoir répondre aux clients qui veulent la coupe d'un footballeur.

Même la dernière coupe de Griezmann ?
Pour le moment, personne n'a encore osé. Heureusement.



Et quand tu as dû déposer le nom de ton commerce, quelles ont été les réactions ?
Je suis passé déposer la marque à l'INPI (Institut national de la propriété industrielle). J'ai dû attendre six semaines leur réponse pour qu'ils vérifient si le nom n'était pas déjà déposé (enfin, je crois que c'est pour ça qu'on doit attendre) et puis ils m'ont dit que c'était bon.

Et si le vrai CR7 découvre ton salon avec sa marque ?
Je ne pense pas que ça l'embête vraiment ce genre de choses. Il faut déjà qu'il en entende parler, ce serait improbable. Et même s'il me demande d'enlever mon nom de salon, ça me ferait un peu chier de tout défaire, mais ça voudrait dire qu'il a entendu parler de moi et ça, ça me toucherait vraiment.

Propos recueillis par Ugo Bocchi(gnon) Il y avait aussi Roger Lem'hair, K'Hair'mit Hair'asmus, Caner Hair'kin, Sven-Göran Hair'iksson, Pascal Chignon'da, Luke Shaw've, David Tresse'eguet, Hélder Postiche'ga, João Moumout'inho, Coiff'ilou Maoulida, Alexandre Laque'azette, Guy Roux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60