Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CdF
  2. // Evian/OM (3-1)

« J'aurais autant kiffé taper le PSG »

Dimanche, Quentin Westberg a pris son pied. En bottant l'OM de la Coupe, le gardien d'Évian-Thonon Gaillard a « kiffé » , comme son entraîneur Casoni.

Modififié
Quentin, pas trop mal au crâne après la fête et l'élimination de l'OM en Coupe de France ?


On est super contents ! Hier dimanche], le club a connu son premier match à guichets fermés. Il règne une douce euphorie. Personnellement, c'est quelque chose de très fort. Il y a encore quelques mois, je galérais et cherchais un club. Je suis content de pouvoir montrer que je suis là.



En tant que supporter du PSG, ça a dû avoir une saveur particulière pour toi...


Forcément. Je suis originaire de la région parisienne. D'ailleurs, j'avais plein de potes anti-Marseillais qui étaient descendus de Paris voir le match. Ils ont trop kiffé ! Et j'avoue que moi aussi mais honnêtement, c'est la performance sportive qu'on retient. J'aurais autant kiffé taper le PSG.



Et le coach, Bernard Casoni. Il vous a dit quoi avant et après le match ?


Dans la préparation de la rencontre, il a essayé de banaliser ce match au maximum mais on sentait que c'était un moment fort pour lui. Avant le coup d'envoi, il était tendu ! Mais après la rencontre, impossible de l'approcher, c'était la folie.



Tu les as trouvés comment les Marseillais ?


Au fond, le match ne s'est pas joué à grand-chose. Le terrain était un sacré bourbier et ça ne les a pas aidés. On a été hyper réalistes en début de match et heureusement qu'on avait ces deux buts d'avance parce que lorsqu'ils sont revenus à 2-1, on sentait que ça pouvait basculer en leur faveur. Là, ils ont quand même touché le poteau et sur ce coup, faut le dire, j'ai eu de la chatte ! Mais on a résisté et c'est ça qu'il faut retenir.



Quel joueur t'a le plus marqué à l'OM ?


Lucho ! Ce mec est sur une autre planète. C'est un joueur du futur. C'est un régal pour les attaquants de jouer avec lui. J'en ai parlé avec mon beau-père. Il est portugais et fan du FC Porto. Il le suivait beaucoup lorsqu'il était au Portugal. Mais bon, dimanche, il était pour la famille ! Maintenant qu'il n'est plus chez les Dragons, c'est fini ! (rires)



La revanche sera pour la saison prochaine en Ligue 1, puisque qu'avec Évian-Thonon Gaillard, vous êtes leaders de L2 ?


On espère. Ce club a tout pour monter en L1. Les dirigeants mettent tous les moyens en œuvre pour atteindre l'élite.



On a l'impression qu'il manque une âme, une histoire quand même...


Pas du tout ! Au contraire. Notre directeur sportif [Pascal Dupraz] est l'entraîneur qui a fait monter le club de PH au National. Ici, le recrutement est une affaire d'hommes. On a une bonne équipe et un groupe uni. Après, c'est clair que dimanche face à l'OM, pas mal de gens de la région découvraient le football. Il n'y a pas une grande tradition autour du ballon rond mais notre projet prend forme et ça va changer ça.

[A Voir : Les buts du match


Propos recueillis par Nicolas Vilas

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Guy Lacombe casse sa pipe