1. //
  2. // J1
  3. // Shanghai SIPG-Changchun Yatai (5-1)

« J’aimerais bien que des Chinois marquent des buts »

Après avoir affolé les compteurs et dépensé plus de 380 millions d’euros lors du mercato hivernal, les clubs chinois ouvraient le bal de la nouvelle saison de la Chinese Super League ce week-end. À Shanghai, les nouveaux riches du SIPG, emmenés par Hulk et Oscar, n’ont pas fait dans la dentelle face au Changchun Yatai (5-1). Pour le plus grand bonheur des 26 000 supporters du Shanghai Stadium, qui viennent tout juste de se piquer au foot. On y était.

Modififié
Hu Min est un homme comblé. C’est la reprise du championnat à Shanghai et son petit stand dressé à la hâte à l’entrée du Shanghai Stadium ne désemplit pas. Ses maillots « replica » vendus à un peu plus de 5 euros s’arrachent comme des petits pains. « Les affaires marchent très bien ! L’arrivée des stars étrangères, c’est bon pour mon business » , s’esclaffe Hu Min, casquette rouge du SIPG vissée jusqu’aux oreilles. Oscar, Hulk, Ricardo Carvalho... Les maillots floqués aux noms des stars étrangères qui ont rejoint Shanghai récemment passent de main en main. Wenbo, 7 ans, a choisi le numéro 8 d’Oscar : « Oscar, c’est le meilleur joueur de l’équipe et du championnat. Je voulais absolument avoir son maillot pour aller au stade ! » «  Tu as bien choisivpose en expert Hu Min. Oscar, c’est une star internationale ! Il vient tout juste d’arriver et il va faire une grande saison.  » Le coup d’envoi est dans plus d’une heure, mais déjà, son étal frôle la rupture de stock.

Arraché à Chelsea pour plus de 60 millions d’euros – un record en Asie – Oscar, vingt-cinq ans, est le denier caprice du Shanghai SIPG. Le club, détenu par le Shanghai International Port Group (SIPG), une compagnie publique qui gère le port de Shanghai, le deuxième plus important au monde, s’est taillé une équipe au fort accent lusophone pour espérer jouer les premiers rôles en Chinese Super League. Après avoir attiré Hulk l’an dernier pour plus de 55 millions d’euros, les Red Eagles ont dû ressortir le carnet de chèques pour convaincre son compère brésilien de mettre le cap à l’est. Avec un salaire estimé à 25 millions d’euros par saison, Oscar est désormais l’un des joueurs les mieux payés au monde. Les supporters le savent, et ils l’attendent au tournant : «  On espère qu’il est venu pour jouer au foot, lâchent, sceptiques, deux Chinois bedonnants. Là on parle de beaucoup d’argent. Il faut vraiment qu’il soit le meilleur joueur du championnat, et qu’il nous fasse gagner le titre.  »

Soda, clope et Grande Muraille


Il est 19 heures 30 à Shanghai. La nuit a fini d’envelopper les gratte-ciel qui encombrent le décor, l’air est frais et l’indice de pollution n’est pas encore dans le rouge : c’est un soir parfait pour jouer au football. Les derniers à entrer dans le stade, verre de soda à la main et clope au bec, ont à peine le temps de trouver leur place qu’il faut déjà se relever pour la Marche des Volontaires, l’hymne national chinois. « Debout ! Les gens qui ne veulent plus être des esclaves ! C’est avec notre chair que nous bâtirons notre nouvelle Grande muraille. » Comme en écho à ce couplet patriotique, les défenseurs du Changchun Yatai, l’adversaire du soir, donnent de leur personne et taclent à tout-va pour tenter de contrer l’attaque 100 % brésilienne du SIPG. Mais tout va trop vite. Cinquième minute de jeu à peine, la première salve est lancée. Long ballon de Hulk. Remise en une touche d’Oscar pour Wu Lei, la jeune pépite locale. Plat du pied : but. Le stade est en liesse. Des «  Wu Lei ! Wu Lei ! » à vous percer les tympans descendent des tribunes, mais la joie est de courte durée. L’arbitre siffle un hors-jeu flagrant, annulant l’ouverture du score et se mettant ainsi à dos tous ceux pour qui l’alignement des défenseurs est un concept abstrait. C’est-à-dire beaucoup de monde. En connaisseur, Marcel, un chétif allemand de vingt-huit ans et supporter du VfB Stuttgart, se marre : « Franchement, ils mettent de l’ambiance ! Le problème, c’est qu’il n’y a personne dans le stade et parmi ceux qui sont là, la moitié n’y connaît strictement rien. »



L’euphorie est de courte durée. À la 25e minute, Fan Xiaodong, milieu de terrain du Changchun Yatai, profite d’un ballon mal dégagé par la défense du SIPG pour aller nettoyer la lucarne d’une merveille de demi-volée (0-1). Les cinquante supporters qui ont avalé les 2000 kilomètres qui séparent Shanghai de Changchun, dans le nord du pays, exultent. Leur équipe, modeste 12e du championnat l’an dernier, tient la dragée haute aux joueurs locaux. « C’est bien pour eux, glisse, fair-play, une supportrice du SIPG. Ils doivent être contents de marquer parce que dans leur région du Dongbei, les types n’ont que de la neige et du riz. » Pour rivaliser avec les grosses cylindrées de la Chinese Super League, le groupe Yatai, qui pèse dans le monde du ciment, du charbon et des produits pharmaceutiques, n’a pas hésité lui non plus à puiser dans ses immenses réserves de yuans. L’attaquant nigérian de Watford, Odion Ighalo, a accepté de rejoindre la région la plus froide de Chine contre 200 000 euros par semaine. Une somme que ses coéquipiers veulent le voir justifier, à en juger par le nombre ahurissant de ballons qu’ils tentent de lui transmettre. Mais à force d’abuser de longues passes vers l’avant, les visiteurs se font contrer. Huerke sur penalty – « Hulk » en version originale –, puis Elkeson, à la conclusion d’un jeu en triangle 100% brésilien, remettent le SIPG à l’endroit juste avant la mi-temps. Mais le vrai temps fort de ces 45 premières minutes est l’œuvre du Special Two, André Villas-Boas.

Villas-Boas, l’anti-système


On joue la 30e minute au Shanghai Stadium, lorsque AVB se retourne vers son banc de touche et fait appel à son traducteur. Quelques mots glissés à l’oreille, puis un signe en direction du quatrième arbitre : changement. Le remplacement pourrait paraître anodin si le joueur appelé à quitter la pelouse après seulement une demi-heure de jeu n’avait pas été Zhang Huachen, un gamin de dix-neuf ans. Mi-janvier, la CFA, la Fédération chinoise de football, annonçait dans un communiqué que pour favoriser l’émergence de jeunes joueurs chinois et limiter la dépendance aux stars étrangères, chaque équipe devrait aligner au coup d’envoi un joueur local de moins de vingt-trois ans. L’entraîneur portugais du SIPG a donc respecté la règle, mais en sortant son milieu de terrain avant même la fin du premier acte, il a envoyé un message fort aux instances dirigeantes chinoises. En conférence de presse d’avant-match déjà, le Portugais n’avait pas eu la langue dans sa poche au moment de commenter la mesure : « C’est une mauvaise décision. Ça met beaucoup de pression sur les jeunes joueurs. Ce n’est pas le bon moyen pour former un jeune joueur, ils ont besoin de temps. Il faut leur donner un délai, ils ne doivent pas commencer dès le coup d’envoi. On va devoir se battre avec cette situation pendant la saison. Il faudra qu’on s’adapte.  » La veille, Ma Lin, l’entraîneur du Liaoning Whowin, avait usé de la même méthode pour exprimer son opposition à cette mesure largement critiquée par les entraîneurs dans l’Empire du milieu.



Au retour des vestiaires, le SIPG déroule. Pendant qu’Ighalo se démène tout seul sur le front de l’attaque du Changchun Yatai, les Brésiliens du SIPG se régalent de combinaisons à une touche. Oscar joue en marchant, Hulk court partout, mais oublie de lâcher le ballon et Elkeson est à la conclusion des actions pour s’offrir un triplé. Comme à l’entraînement. Dans la tribune de face, les Loups du Ciel – les ultras à la sauce chinoise – donnent de la voix : «  SIPG, SIPG, vous êtes imbattables. SIPG, SIPG, la légende continue.  » Finalement, seul Lei Min, un supporter de la première heure, n’a pas vraiment le sourire. «  Là, il y a 4-1, quatre buts de joueurs étrangers. C’est normal qu’ils mettent des buts, ils sont au-dessus techniquement. Mais bon ici, on est en Chine, c’est le championnat chinois, alors j’aimerais bien que des joueurs de chez nous marquent aussi des buts » , regrette-t-il, les yeux scotchés sur l’écran géant qui annonce l’entrée dans le temps additionnel.

Oscar : « C’est sûr, ce n’est pas la Premier League »


Le message est reçu fort et clair par Wu Lei, l’international chinois et chouchou du public shanghaïen. Profitant d’un ballon qui traîne dans la surface adverse, il ouvre son pied, clôturant la marque et la partie. Comme dans un concert de chanteuse pop devant un public d’adolescents, plusieurs milliers d’écrans de téléphones portables s’allument et s’agitent dans les tribunes. Aux cris des « Wu Lei ! Wu Lei ! » , les joueurs du SIPG s’offrent un tour d’honneur mérité. Après deux victoires en Ligue des champions asiatique, ils viennent parfaitement de lancer leur saison sur la scène nationale.



Au sortir des vestiaires, Oscar fait le boulot et s’arrête une petite minute en zone mixte avant de monter dans le bus. Pendant qu’une poignée de supporters hurle son nom, il assure dans un demi-sourire et un anglais hésitant : « Oui, je suis heureux ici, je me sens bien ! Bien sûr ce n’est pas la Premier League parce qu’en Angleterre ou même en Allemagne, il y a une très grosse ambiance. Mais nos supporters ont été bons aujourd’hui. J’ai trouvé le stade vraiment sympa.  » Derrière son stand de produits contrefaits, Hu Min doit avoir le sourire. Et attendre avec impatience le prochain mercato.

Par Antoine Védeilhé, à Shanghai
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Oyabun Hazard Niveau : CFA
Note : 1
Quelle belle punchline. Acheter des buts ne suffira jamais.
Depuis le temps qu'on en parlait, merci SoFoot de nous avoir donne un apercu du championnat chinois.
D'apres la derniere photo le stade a l'air franchement vide, c'est bien le cas?

PS: la photo du kop vu de dessus est super.
Bolek03
C'est quoi ce titre <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5dxiv7_taxi_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Note : 4
C'est quoi ce commentaire
1 réponse à ce commentaire.
Ouais vide, ça dépend, les stades sont tellement énormes, et le foot n'est devenu important que depuis peu de temps, c'est normal que les stades sonnent creux, même si ce n'est pas le cas dans tous les stades.
Après que les chinois ne marquent pas ça aussi c'est normal. Outre le fait que le niveau des joueurs chinois nest pas encore très élevé, la limitation du nombre d'étrangers a l'effet pervers que les clubs reservent les postes offensifs aux peu d'étrangers qu'ils peuvent recruter.
C'est la même chose dans tous les championnats asiatiques où une règle similaire s'applique
Ce commentaire a été modifié.
Je plussoie sur ton explication du faible remplissage des stades mais je rajouterai que quand le Parti va se rendre compte que la population ne manifeste pas son adhésion à la nouvelle cause nationale, ca va chier et les stades vont se remplir fissa!
Un peu simpliste ta grille de lecture, ce n est plus les années 70. Ca va juste etre de la pub facon lavage de cerveau jusqu'à plus soif, star-systèmisation des footeux facon Yao Ming, et le public viendra de lui-meme. Les goulag (laogai) existe encore mais génération 2.0 , c est plus la meme. Encore faudra t'il que les équipes locales voire meme la séléction arrivent à qqchose, sinon t auras beau bourrer le mou de tt le monde, ca ne prendra pas.
Ah merde j'avais oublié le "lol" à la fin de mon commentaire, my bad!
Je pense vraiment que ça va marcher perso, je n'ai pas compris le rapport avec les goulags mais comme tu le dis, la génération 2.0 n'est pas la même et celle-ci est bien plus "footballisée" que les anciennes générations, même si elle regarde plus les équipes européennes que locales.
Donc faire venir des stars du continent européen pour populariser le football local n'a rien de grotesque comme stratégie. Mais comme tu le dis aussi, encore faut-il que l'équipe nationale fasse aussi des résultat, c'est sur quoi ils s'attelent aujourd'hui et ils font pas semblant. Mais il est encore largement trop tôt pour en voir les résultats.
Non je pense qu'un jour où l'autre cela va prendre, c'est juste une question de temps..
Note : 1
C est lundi je revendique mon droit au premier degrés bas du front !
5 réponses à ce commentaire.
Article sympa mais attention à la petite touche de condescendance quand vous dites que les spectateurs sifflent l'arbitre parce qu'ils ne comprennent surement rien au hors-jeu... vous avez déjà vu un stade en Europe où le public NE SIFFLE PAS un hors-jeu même de 5 mêtres?
Je suis tout a fait d'accord avec toi, même si il est vrai que les Chinois commencent seulement a s'intéresser au football (ils étaient beaucoup plus orienté basket il y a encore quelques années) j'ai par moment trouvé cet article, par moment, assez condescendant. Surtout la partie sur le premier but hors jeu. Ensuite les produits contrefaits a l'entrée du stade, on refait le cliché des contrefaçons chinoises mais bon, tu vas voir un match d'Anderlecht et tu trouveras aussi le gars dans sa roulotte avec des faux maillots, fausses écharpes etc. Et j'imagine que c'est pareil ailleurs mais vu qu'on parle d'un club chinois on mentionne les contrefaçons.
Ensuite le stade vide, oui surement qu'il était '' vide'' mais je me demande quand même qu'elle était l'assistance pour ce match car vu la taille des stades chinois ça ne m'étonnerais pas qu'un stade vide attire quand même 15.000 personnes. Et des que les clubs chinois grandiront un peu plus et que le football deviendra un peu plus populaire toutes les rencontres afficheront un stade comble avec 75.000 personnes ... c est la Chine quand même...
Je viens de vérifier, lors de la saison 2014 Guangzhou Evergrande avait une moyenne de 42.000 spectateurs et Guo'an 39.000 (je n'ai pas les chiffres pour Shanghai). Alors d'accord pour la Chine c'est pas énorme mais nombreuses équipes européennes ne possèdent pas une telle affluence ...
Par précision, y'avait 26 000 spectateurs dans le stade "vide", c'est marqué en introduction de l'article.

J'informe juste que l'information était bien présente, si l'article est lu, même que l'intro, au pire.
Note : 1
Ouais, pour remettre les choses à leur place, le Real vient de jouer à Eibar devant moins de 7000 personnes. Mais le stade était plein. :-)
blue_army Niveau : CFA
Quoi de mieux qu'un allemand pour montrer la condescendance des europpens en chine ...
5 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Peut-être que ça finira par marcher ouais... C'est un peu comme lorsqu'on parle du foot aux États-Unis ou de l'Angleterre championne du monde ou d'Europe. On se dit qu'avec beaucoup de volonté et de patience, ça finira par passer mais on attend toujours de voir cela.
Chatperché Niveau : CFA2
Exactement, mais la ya des sous a se faire...
J ' y retourne demain j essaierai d aller voir un match
Ce commentaire a été modifié.
Me souviens encore d'entendre dans les années 90 que dans 30 ans les USA auront rattrapé l'Europe footballistiquement...
2 réponses à ce commentaire.
"Wu Lei vous coucher avec moi?! Ce soir?!" Il doit venir jouer en France lui!
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 30 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 29 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 10 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13