1. //
  2. //
  3. // Itw Patrick Mboma
  4. // Partie 2

« J'ai fait croire que je partais en vacances pour quitter la Libye »

Indomptable. À 45 ans, Patrick Mboma a vu du pays et se raconte : Cameroun, France, identité, PSG, Japon, corruption, rencontre avec la famille Khadafi... Retraité depuis 2005, l'attaquant aux 33 buts en 56 sélections est consultant pour Canal + Afrique et passe ses diplômes d'entraîneur. À coup sûr, le périple de Mboma le Douala n'est pas terminé.

Modififié

Comment avez-vous débuté le football ?
J'étais un petit Bondynois vivant dans une HLM avec, autour de lui, beaucoup de gens, dont des grands frères faisant du sport, majoritairement du football. Il y avait des espaces pour jouer, des cours d'école et même un lopin de terre dans la cité. Et puis surtout, mon papa était un ancien joueur. Derrière, on suit naturellement et on se rend compte quand arrive la Coupe du monde 98 qu'on est fait pour le football.

À 19 ans, vous arrivez au PSG, mais on ne vous fait jamais vraiment confiance. Comment peut-on l'expliquer ?
Déjà, aujourd'hui, si je suis supporter du Paris Saint-Germain, c'est parce que je le remercie de m'avoir donné l'accès au monde professionnel. Ensuite, j'ai fait ma carrière et je n'ai pas de regrets de ne pas y avoir laissé ma trace. Quand je traverse le Parc des Princes, je ne m'attends pas à voir ma photo, alors qu'on verra Raí, Ginola, Dahleb... Certains ont marqué l'histoire du club, moi je suis arrivé à une époque où il était difficile d'être un Francilien et de percer au PSG. La politique du club n'était pas tournée vers la formation. À 19 ans, je me suis dit que j'allais y arriver. J'ai fait mon premier match au Parc. J'ai marqué très vite. On se dit que ça va aller, mais il y avait une concurrence très forte avec George Weah, ce n'est pas facile lorsqu'on débute. Que ce soit Fernandez ou Ricardo, ils ne m'ont pas donné la confiance que j'estimais mériter. J'ai pensé qu'il était bon de partir. Il faut se rappeler une anecdote. Après un an au Japon où je termine meilleur buteur, je suis quand même contacté pour revenir au PSG. Le président Michel Denisot croyait en moi. Peut-être que j'aurais pu marquer ce club.


En 1997, vous décidez de partir au Japon. Pourquoi ?
Je suis au PSG, Ricardo est l’entraîneur. Je ne joue pas beaucoup, mais mon ratio but marqué/match joué est intéressant. Mais si je suis bon, on considère que c'est normal, sinon c'est la fin du monde et c'est limite si je n'avais pas le droit à une convocation. Je me retrouve avec une proposition qui vient de nulle part. Je décide d'aller au Japon, car je jouerais et, accessoirement, on me propose huit fois plus que ce que je gagne. Entre être mécontent à Paris et content même loin de la médiatisation globale, j'ai fait le pari d'aller au Japon. Un an plus tard, j'ai réussi à revenir en Italie, en faisant un effort sur le salaire, preuve que je n'étais pas obnubilé par l'argent, mais par le fait de jouer au plus haut niveau. Je pense que si j'ai été un leader au Cameroun, c'est grâce à ce que j'ai appris en Italie : le combat, la compétition, l'envie de gagner. Je ne pense pas que j'aurais été champion olympique ou d'Afrique si j'étais resté au Japon.

« J'ai réalisé un test où il fallait transvaser des petites boules qui étaient très glissantes, avec des baguettes en bois qui l'étaient aussi. J'ai été le seul dans l'histoire de l'émission à le réaliser. » Patrick Mboma
Comment le Japon a-t-il vu votre arrivée, celle d'un Africain ?
Quand je suis parti au Japon, j'ignorais tout de ce pays. J'avais juste entendu le mot « sushi » , mais je n'en avais jamais mangé ! Je connaissais le nom de cinq ou six villes par la guerre. Je me rappelle avoir été à la Fnac pour acheter un petit guide. J'ai appris à compter jusqu'à 10 ! On a commencé un toro le premier jour d'entraînement. Quelle a été la surprise de mes coéquipiers, lorsque j'ai moi aussi compté en japonais. En fait, je suis parti de France en me disant « on laisse le fromage et la baguette, et on va là-bas manger avec les baguettes » (rires). Ma volonté d’adaptation a été très bien perçue par les Japonais. Finalement, tout a été parfait. D'ailleurs, avant que le championnat ne reprenne, j'ai été l'invité d'une émission télé où on testait les connaissances de certaines stars étrangères du pays. J'ai réalisé un test où il fallait transvaser des petites boules qui étaient très glissantes, avec des baguettes en bois qui l'étaient aussi. J'ai été le seul dans l'histoire de l'émission à le réaliser. Tout ça a été relaté, médiatisé. Je me suis retrouvé très vite sous le feu des projecteurs. Mon premier but en championnat a été le plus beau de mon histoire au Japon. Tout cela a contribué à mon épanouissement. J'ai eu une chance extraordinaire de vivre dans un pays que j'ai apprécié, de même que ma famille. L'équilibre, l'aspect mental, c'était très important.

Vidéo

Pourquoi ne pas être revenu au PSG ?
La peur de faire banquette. Avec peut-être un très bon salaire, mais je ne voulais pas être le joueur le mieux payé de troisième division (rires). La Coupe du monde arrivait 6 mois plus tard. Je ne voulais pas prendre le risque de ne pas jouer régulièrement. Je me suis dit que si je devais revenir en Europe, ce serait après la Coupe du monde et ça a été le cas.

Et vous choisissez Cagliari.
Quitter le Japon où je gagnais beaucoup plus d'argent pour l'Italie, c'était le défi sportif. À l'époque, c'était le meilleur championnat au monde. Le challenge était : « Maintenant, tu as gagné un peu d'argent, tu dois faire parler de toi. » Je ne visais même pas un titre de footballeur africain, mais je voulais marquer des buts. Avec mon séjour au Japon, j'ai compris l'importance de parler la langue. Il ne m'a pas fallu plus de deux semaines pour apprendre l'italien. J'ai eu des soucis, notamment physiques, une fracture du pied qui ne m'a pas aidé. J'ai réussi à m'imposer au départ, mais les Italiens sont impatients. Lutter pour le maintien, je ne connaissais pas vraiment. C'était compliqué. Ça a été un challenge important que j'ai mis 6 mois à digérer, mais j'ai réussi à relever le défi. Au final, je sais que je peux aller à Cagliari tranquillement et que j'y suis reconnu comme ayant aidé le club à vivre de bons moments.

Vidéo

Vous débarquez ensuite à Parme, très bon club à l'époque.
J'arrive à Parme avec un bon statut. J'ai fait deux années à Cagliari. Je suis repéré par les meilleurs clubs italiens. J'arrive dans une équipe qui lutte pour le Scudetto, mais je ne suis pas la recrue phare. J'y vais avec beaucoup d'humilité, c'est la moindre des choses avec tous les champions qu'il y a dans cette équipe. Quand j'arrive, je marque un doublé contre le Milan AC, un rival. Derrière, j’enchaîne les bonnes performances et je suis élu meilleur joueur africain. Je gagne vite le respect de mes pairs. Derrière, des blessures font que je n'arrive pas à exploser complètement, mais mon passage est quand même remarqué.

« Ensuite, j'ai été en contact quatre longs mois avec son fils Saadi. Ça s'est très mal passé. Il traitait les gens comme des jouets » Patrick Mboma
Ensuite, vous passez par l'Angleterre, puis la Libye. Comment vous êtes-vous retrouvé là-bas ?
L'Angleterre, je regrette de ne pas y être allé avant. Ça a été rapide avec Sunderland, Je voulais jouer régulièrement avant la Coupe du monde 2002, mais je me blesse très vite dans un match à Highbury. Ensuite, la coupe se termine au premier tour pour nous qui visions le dernier carré. À 31 ans, c'est ma dernière très grande compétition. Je reçois une offre démente. Je pèse le pour, le contre : « Tu as joué au football, gagné des médailles, des titres, mais demain, ce n'est pas avec ça que tu vas aller faire tes courses. » Le choix était purement économique.

Vous avez rencontré le colonel Khadafi ?
Pas lors de ce séjour, mais quelques mois plus tôt, à l'occasion d'un amical Libye-Cameroun où j'avais marqué trois buts et l'esprit de son fiston. Le soir, on avait été invité par le colonel chez lui. On avait mis beaucoup de temps avant de le voir, on se demandait d'où il allait sortir. Il nous a fait visiter sa maison, celle qu'il gardait comme un musée, celle où il y avait encore les traces des bombes américaines, lorsqu'il a perdu sa fille adoptive. Il nous raconte ça, nous sommes stupéfaits, puis il disparaît comme il est arrivé. Ensuite, j'ai été en contact quatre longs mois avec son fils Saadi. Ça s'est très mal passé. Déjà, parce qu'il traitait les gens comme des jouets. On était entre des Legos et des poupées Mattel. Pour lui, dépenser de l'argent pour faire venir Ikpeba ou Mboma n'était pas un problème, mais les traiter comme des êtres humains était plus difficile. Il voulait qu'on l'aide à gagner des titres, mais il en récoltait toute la gloire. Or son niveau était au mieux celui d'une Division d'Honneur française. C'était donc compliqué pour moi de marquer des buts et de voir qu'on ne parlait que de lui. En plus, des salaires n'ont pas été payés. Quand il fallait sortir du pays, même pour la sélection, un visa était obligatoire, on ne me le donnait pas. C'était difficile pour ma famille. Un jour, il s'est rappelé que ma femme était née à Haïfa (en Israël), ça lui posait problème. Du coup, j'ai pris mes valises, ma famille, et j'ai quitté la Libye.

Ils t'ont laissé partir sans problème ?
J'ai fait croire que je partais pour les vacances...

Propos recueillis par Flavien Bories
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

"Avec mon séjour au Japon, j'ai compris l'importance de parler la langue. Il ne m'a pas fallu plus de deux semaines pour apprendre l'italien."

Alors là, chapeau l'artiste!

Sinon, belle interview. Un pivot au jeu de tête de classe mondiale, un peu comme si Brandao avait été brésilien
On va quand même rétablir quelques vérités.

Sa première saison au PSG, MBoma a 24 ans, et sa seconde il en a 26.

Son bilan en championnat c'est 2 buts en 16 matchs, donc pour un ratio intéressant, on repassera. Et ce n'est pas ses 2 buts contre l FC Vaduz en préliminaire de LDC qui va changer quoi que ce soit.

LA concurrence ?

Ben avec Weah et Ginola, il ne comptait pas être titulaire quand même ?
Et la seconde saison, il y avait Loko, Dely Valdes, Pouget et Anelka.
Bon...

Si il n'est pas resté au PSG, c'est simplment qu'à lépoque, il était tout simplement nul.
Et je me souviens de ratés mémorables à 3 mètres du but.

Autant sa carrière en sélection est respectable, autant sa carrière de club est en dessous de la moyenne.
Alors j'ai toujours du mal à l'écouter donner des conseils aux attaquants actuels avec un air condescendant.
L'humilité, ça le connait !
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 42 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31