1. //
  2. //
  3. // Finale
  4. // Chili/Argentine
  5. // Interview

Ivan Zamorano : « Le Chili peut battre n'importe qui »

C'est autour d'un ceviche péruvien qu'Ivan Zamorano se dévoile, lors d'un déjeuner dans le quartier chic de Vitacura. Baskets au pied, ceinture Armani autour de la taille et veste de costard sur les épaules, Bam Bam s'est coupé les cheveux, mais porte bien ses 48 piges. Il commande une bière sans alcool. Avant de partir, il va saluer et prodiguer quelques conseils à Alexis Sánchez installé en famille dans un restaurant mitoyen.

Modififié
Tu as pensé quoi du dernier match du Chili ?
Si on pense aux autres matchs du Chili, il n'a pas joué aussi bien qu'il le faisait. Mais je crois que pour le déroulement, la physionomie du match, le Chili a été meilleur. Il a été supérieur. Je pense que le Chili est un juste vainqueur et que la finale est largement méritée. Maintenant, il faut s'améliorer. Il faut essayer de fortifier les points positifs. Je crois qu'en finale, contre des joueurs encore plus dynamiques et rapides, on pourrait avoir des problèmes, mais le Chili est un vainqueur logique et un très beau finaliste.

Contre le Pérou, la défense a quand même eu des problèmes...
Je crois que nous avons eu des problèmes quand le Pérou a voulu avoir la possession. Quand le Pérou avait la balle, nous avons commencé à courir après et à courir de manière désordonnée. On a été un peu surpassés en défense. Ensuite, après le but du Pérou, quand le Chili s'est affirmé à nouveau au milieu, avec notamment un grand Charles Aránguiz, il me semble que le Chili est redevenu l'équipe de la première mi-temps, qui a cherché continuellement à marquer.

Tu aimes le jeu proposé par Sampaoli ?
Oui, mais attention, je ne suis pas « Sampaolista » ou « Bielsista » , j'aime le football offensif. Un football qui montre un objectif, des idées de jeu, une proposition. De ce point de vue, je crois que Sampaoli a un style, il a une philosophie une manière de voir le foot qu'il a inculqué et imprégné à ses joueurs. Et ça, ça se reflète sur le terrain. Parce qu'aujourd'hui, quand le Chili joue, il ne spécule pas. Dès la première minute, il attaque et il joue pour gagner. Il joue avec agressivité, avec profondeur. Ces caractéristiques correspondent au football que j'aime, donc oui, l'équipe de Sampaoli me plaît.

Les Chiliens sont durs avec Sampaoli car ils regrettent encore Bielsa ?
Oui, mais Sampaoli est un petit « Bielsista » ! Si le Chili est en finale, c'est qu'il le mérite. Les critiques existeront toujours, il faut les accepter. En revanche, je ne peux pas admettre qu'on dise que le Chili n'essaye pas, ne va pas de l'avant, ne fait pas tout pour gagner. Le reste, on peut en discuter.

Le choix de titulariser Pepe Rojas notamment ?
Regarde, la tactique défensive, ça a été un risque pris par Sampaoli. C'est différent de faire un changement naturel, qui dans ce cas aurait été de remplacer Jara par Rojas, que de tenter un coup tactique, en faisant entrer Albornoz pour Mena, faisant ainsi entrer deux gauchers. Il pensait qu'Albornoz allait apporter en vitesse et en jeu aérien, mais malheureusement, on a vu qu'il avait peu de football, et au bout de 20 minutes, il était en difficulté. D'autant qu'Advincula, le latéral péruvien, était extraordinaire ! Sampaoli s'en est rendu compte et a changé immédiatement. Et avec Mena, ça a été mieux. Même si Mena n'est pas toujours bon au marquage, il s'incorpore plus au jeu. Il a beaucoup combiné avec Alexis, ce qu'Albornoz avait du mal à faire. Mais les lacunes techniques de Rojas et Albornoz, le manque de vitesse de Rojas aussi nous ont posé problème. Sinon, nous n'avons pas été tant en difficulté que ça. À part le poteau de Farfán, ils n'ont pas eu mille occasions.

Que penses-tu du cas Vidal ? Qu'aurais-tu fait à la place de Sampaoli ?
Je ne sais pas, il faut être là à ce moment-là et à cet endroit-là pour avoir un avis sur ce que j'aurais fait. Chacun peut spéculer, commenter, mais c'est facile.

Et en tant que joueur, tu aurais réagi comment ?
En tant que joueur, j'aurais soutenu mon coéquipier. Je soutiens l’être humain, la justice c'est le problème de Vidal, et dans ce pays, la justice fonctionne. Vidal doit assumer sa responsabilité, mais d'un point de vue humain, je ne vais pas crucifier le joueur de foot, qui est un joueur de foot, mais surtout un être humain comme un autre qui fait des erreurs comme tout le monde. Moi, en étant là-bas, je ne l'aurais pas viré, je l'aurais mis face à ses responsabilités et on en aurait parlé, mais je me serais concentré sur l'aspect humain, j'aurais soutenu l'homme.


Et ton avis sur la réaction uruguayenne, après leur défaite ?
Ce sont des réactions typiques d'énervement après avoir été éliminés d'une compétition aussi importante que celle-ci. Aujourd'hui, ils parlent de moralité. C'est-à-dire d'une chose qui pour eux n'était pas importante il y a un an et l'est désormais. Mais, ils ne doivent pas ruminer cette situation et on doit arrêter d'en parler. Je pense aussi que les déclarations de 4 ou 5 joueurs celestes ne représentent pas l'avis général du pays. Mujica, par exemple, a dit : « Ce genre de choses, nous l'avons fait des dizaines de fois, et aujourd'hui, le Chili le fait » , il a calmé le jeu et il a dit : « Cela est toujours arrivé dans le football. » Il a raison à 100%.

D'ailleurs, cette victoire est un peu un déclic, pour cette équipe qui chutait toujours au premier match couperet, qui plus est face à une équipe spécialiste de ce genre d'affrontements ?
L'histoire est faite pour être changée. Aujourd'hui, aucune équipe ne te bat avec le poids de son histoire ou avec son maillot, c'est vrai que l'Uruguay sortait le local, dans les dernières Copa, mais nous, on a éliminé les champions du monde espagnols au Brésil. Je crois quand même qu'il y a un avant et un après Chili-Uruguay, on s'est rendu compte qu'on était désormais prêts pour ce genre de rendez-vous, auxquels on n'a pas toujours été présents. Et on a franchi cet obstacle, c'est un vrai pas en avant pour le foot chilien.

Tu crois que le Chili peut battre l'Argentine ?
Le Chili peut battre n'importe qui, comme il peut aussi perdre contre n'importe qui ! C'est évident, mais je dis toujours qu'aujourd'hui, une équipe sans idée de jeu, sans philosophie forte, et sans un important travail tactique, de discipline de préparation aux matchs, ne gagnera jamais rien. Le Chili a une ligne directrice, un style de jeu bien défini et particulier, des idées pour atteindre un objectif. Ça, c'est parfait.

Cette équipe est habituée à jouer ensemble, et à développer un football semblable en plus...
Ça fait déjà deux Coupes du monde qu'ils disputent ensemble, aujourd'hui ils ont beaucoup d'expérience. Ils viennent de clubs ou la pression est forte, tout comme en sélection, et cette pression, ils ont su la transformer en quelque chose de positif. Ça, c'est le mérite du corps technique, mais aussi de chaque joueur.

Il y a une peur face à l'Argentine ?
Non, de la peur, non ! Jamais, du respect oui, énormément de respect. Évidemment, mais de la peur non, ni quand moi je jouais, ni maintenant. Je crois qu'il y a beaucoup de respect pour ce que représente l'Argentine, pour ses joueurs. Car si tu compares le potentiel intrinsèque de chaque joueur, l'Argentine est nettement supérieure à tout le monde dans cette Copa América. L'Argentine a tellement de joueurs qu'elle pourrait en offrir. Si Agüero n'est pas là, tu as Tévez, et si Tévez n'est pas là, tu as Higuaín, c'est une folie. Mais l'Argentine a aussi des points faibles, elle a eu des moments compliqués, ils sont passés par les tirs au but pour battre la Colombie, ce que nous avons évité, donc l'Argentine a des raisons de craindre le Chili.

Ton équipe en 98 était meilleure que celle-là ?
C'est juste différent, difficile à comparer. Mon équipe, en 98, avait un système très spécial et jouait avec un 4-4-2 strict sans variante. On ne changeait jamais, on se connaissait parfaitement, on savait ce qu'on devait faire. On avait une équipe plus agée aussi, l'immense majorité des joueurs avait plus de 30 ans. Maintenant, je crois que l'équipe est plus jeune, ils jouent presque tous à l'étranger, ce qui apporte un plus. À l'époque, j'étais le seul en Europe, Salas était à River et est parti après le Mondial.

Pour toi, c'est quoi la différence essentielle entre le football sud-américain et européen ?
Le joueur sud-américain est très différent. Pour le footballeur sud-américain, l'effort, le fait de ne rien lâcher, la persévérance, la lutte sont des valeurs fondamentales. La partie tactique est bien sûr importante, mais quelque part, elle passe au second rang. Tu t'en rends compte ici durant la Copa América. Pourquoi Messi ne brille pas tant (itw réalisée avant Argentine-Paraguay, ndlr), pourquoi James a du mal, pourquoi Neymar ne fait pas tant de différences ? Parce qu'ils ont des mecs durs, qui les harcèlent en permanence, qui se jettent sur eux. En Europe, il y a beaucoup plus d'espace. Le foot, ici, c'est un effort. Regarde Gary Medel.

Pour toi qui commentes désormais les matchs (pour DirectTv), l'ambiance au Nacional, ça te fait toujours quelque chose ?
Évidemment, je me souviens quand, au Mondial 98, on le chantait la main sur le cœur. L'hymne de ton pays repris a cappella par le Nacional, c'est quelque chose ! Contre le Pérou, mon fils de 7 ans était à fond. Je l'emmène toujours au stade, mais hier, c'était différent, il était vraiment dedans. Ça m'a donné la chair de poule cet hymne. Mais l'ambiance au Nacional était plus impressionnante avant, car il y avait des bombos, maintenant avec la loi Estadio Seguro (stade sûr), ça n'est plus autorisé, ça fait moins de bruit. En parlant d'hymne, j'ai étudié le français au collège, on apprenait la Marseillaise (Il commence à chanter « Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé » avec un fort accent espagnol, ndlr). C'est un superbe hymne, le moment où les violons commencent à jouer est magnifique.


Propos recueillis par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Post avant "Ah la la, cette équipe du Chili avec la doublette Zamorano-Salas...p***** de nostalgie !"

Ferme-la.
Fabrizio Salina Niveau : CFA
Effectivement avec des conditions aussi favorables, ils peuvent battre n'importe qui !
Milan_forza18 Niveau : CFA
Allez le Chili j'espère vraiment une victoire
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 5
Putain ce duo Zamorano-Salas, qu'est-ce qu'il m'a fait rêver ! <3 Je crois qu'on s'en souvient tous. Nostalgie...
Et dans le jeu aérien, fallait aller les chercher !
Message posté par Cheric Zghemmfour
Post avant "Ah la la, cette équipe du Chili avec la doublette Zamorano-Salas...p***** de nostalgie !"

Ferme-la.


Mr l'ayatollah est contrarié ?
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je n'aime pas ce genre de message qui ne sont que des clones d'autres messages sur d'autres articles dès lors que les dits articles évoquent une période datant de dix ans ou plus.

Et le fait de copier la phraséologie de So Foot "p***** de nostalgie" dénote un manque de personnalité pour le moins inquiétant.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
ahah j'avoue que mon post t'était spécialement adressé mais j'aurais dû te quoter...^^
Message posté par Cheric Zghemmfour
Je n'aime pas ce genre de message qui ne sont que des clones d'autres messages sur d'autres articles dès lors que les dits articles évoquent une période datant de dix ans ou plus.

Et le fait de copier la phraséologie de So Foot "p***** de nostalgie" dénote un manque de personnalité pour le moins inquiétant.


On te l'a déjà faite celle du schtroumpf grognon?
Syr_Odanus Niveau : CFA
Zamorano - Salas, 2 gars nés une génération trop tôt.
Avec 2 forwards pareils, le Chili serait même parmi les favoris à la Coupe du Monde.

Moi j'ai de la nostalgie quand je repense aux perfs hallucinantes de L'hélicoptère au Real, avec Mijatovic et Raul à ses côtés, clairement.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 3 heures Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 8 il y a 5 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 13 il y a 7 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22