1. //
  2. //
  3. // Metz-PSG

Iván Balliu : « Je pars en vacances à Ibiza avec Sergi Roberto »

Arrière latéral formé à La Masia, Iván Balliu arpente depuis deux saisons le couloir droit de la défense du FC Metz. Dans une fin de saison à suspense pour les Grenats, l'heure était à la mémoire des années barcelonaises.

Modififié
Bonjour Iván. Tu es à Metz depuis deux ans maintenant. Comment se passe la vie en Moselle ?
C’est très agréable ! Depuis que je suis arrivé, le club et ses supporters m’ont bien accueilli. Avec une montée et cette année la Ligue 1, franchement c’est une vraie joie. Au niveau extra sportif, j’ai déjà pu visiter la ville, mais aussi le Luxembourg qui est très proche, et puis Paris bien sûr. J’aime le style de vie à la française. La cuisine est excellente, et j’aime beaucoup manger, ça tombe bien (rires) !

Tu es né à Barcelone. Est-ce que tu sais que le Barça s’est fait éliminer une fois par Metz en Coupe d'Europe (Coupe des coupes 1984-1985, victoire 4-2 du Barça à Saint-Symphorien, défaite 1-4 au Nou Camp) ?
On m’a parlé de cette confrontation dès mon arrivée à Metz ! En vrai, il y avait un paquet de monde qui me racontait cette histoire, et même à Barcelone d’ailleurs. Des amis de mes parents sont venus aux nouvelles pour savoir ce que devenait le club, ils étaient intéressés. Je suis allé voir les vidéos de la rencontre au Nou Camp pour connaître cet exploit. Philippe (Hinschberger, actuel coach du FC Metz, ndlr) avait joué ce match retour, donc forcément, nous en avons parlé un peu ensemble. C’est quand même incroyable, imagine le truc : éliminer le Barça chez lui avec deux buts d’écart à remonter, c’est juste énorme... Ce n’est pas loin d’être un miracle. Un peu comme l’a fait le Barça contre le PSG récemment.

Vidéo

Tu as joué avec le Barça B un an, puis Arouca pendant deux saisons en Liga portugaise... Tu dirais que le jeu de Metz se rapproche plus de celui du Barça ou de celui d’Arouca ?
Plutôt Arouca quand même ! En Ligue 1, il est clair que nous ne sommes pas une équipe avec un fort taux de possession de balle, et pratiquer le jeu du Barça n’est pas à la portée de toutes les équipes. Avec l’arrivée de Cheick Diabaté cet hiver, le jeu se recentre plus autour de lui ou sur Mevlüt Erdinç. Nous privilégions les sorties de balle rapides et le jeu de contre-attaque. On essaye de trouver Cheick d’abord, et ensuite on se bat pour récupérer les deuxièmes ballons. C’est un jeu plus direct.

Quels sont les plus gros changements que tu as noté au moment d’arriver en France ?
Le foot portugais ou espagnol, ce sont deux idéologies assez similaires. On recherche la possession de balle, la construction depuis l’arrière et les sorties de balle plus construites. Ici, le foot est plus direct, plus physique. Quand je suis arrivé, je dois avouer que j’étais très surpris par l’impact dans les contacts. C’est un mélange entre football latin et anglo-saxon. Je devais alors travailler sur ce point-là, je manquais un peu de résistance au départ. Mais avec le travail, cela finit par s’améliorer.


Tu es issu de La Masia, le centre de formation le plus réputé au monde. Comment est-ce que tu as vécu ces années de formation ?
C’étaient de belles années. Quand j’étais gamin, intégrer La Masia était un vrai rêve. Quand le Barça m’a contacté, je n’avais pas besoin de l’entendre deux fois. J’y suis allé, et j’ai appris beaucoup de choses là-bas. Quand tu côtoies des jeunes de tous les pays, du monde entier... Toutes ces rencontres et ses différents profils te permettent de grandir, de t’améliorer en tant que footballeur. Cela crée aussi de la compétition, des défis personnels. Dans ces années-là, il faut toujours chercher à être le meilleur, car la concurrence est dense. C’est du positif, ça te tire vers le haut.

C’était qui, ton modèle ?
Ah, quand je voyais jouer Puyol, j’étais admiratif. J’ai toujours été un grand fan de ce joueur, parce qu’il évoluait dans le même secteur du terrain que moi, mais aussi pour ses facultés : techniquement ce n’était pas un crack, mais il compensait avec un travail énorme, c’était un guerrier. Je m’identifiais chaque fois à Puyol. La façon dont il travaillait chaque jour, sa capacité à défendre.
« J’ai eu l’occasion de faire une avant-saison avec Puyol, c’était un vrai leader. Il nous parlait, nous donnait les bons conseils, c’était comme un grand frère. »
J’ai eu l’occasion de faire une avant-saison avec lui, c’était un vrai leader. Il nous parlait, nous donnait les bons conseils, c’était comme un grand frère.

Quels sont les joueurs que tu as connus là-bas et qui sont maintenant des joueurs de la première équipe Barça ?
Ceux de ma génération, je les connais bien ! En vacances, je pars à Ibiza avec Sergi Roberto. Rafinha aussi, c’est un bon ami. On était toujours ensemble depuis mes débuts au Barça jusqu’à ce que je m’en aille. On jouait dans la même équipe, Sergi jouait en milieu de terrain avec Rafinha, on avait une belle équipe.

C’est peu de le dire. Tu étais capitaine de l’équipe des jeunes du Barça en 2010-2011, et vous faites mieux que l’équipe première en réalisant le triplé : Youth League, Liga et Coupe d’Espagne. À ce moment, tu pensais pouvoir percer en équipe première ?
Bon, le rêve d’arriver en équipe première, je l’ai toujours eu. Après, dans la pratique, c’était plus compliqué. Il y avait Dani Alves qui jouait tous les matchs, et Martin Montoya en remplaçant défini. Quand tu as le meilleur latéral droit au monde à ton poste, c’est difficile d’imaginer jouer. Mais chez les jeunes, nous avions une équipe capable d’écraser tous ses adversaires. En finale de Youth League, nous gagnons contre le Real Madrid 3-1. Rafinha avait marqué un doublé ce jour-là.

Luis Enrique t’a fait débuter au sein de la réserve du Barça... Comment tu le considérais à l’époque ?
Déjà, j’étais très heureux de pouvoir démarrer ma carrière au sein de la réserve. Je voyais que Luis Enrique comptait sur moi, il me faisait confiance. C’était déjà une personne très connue, avec du caractère et une identité collée à celle du Barça. Cela m’a permis de comprendre les exigences du haut niveau, parce qu’il demandait un investissement maximum aux joueurs. Après, depuis cette année-là, je n’ai pas gardé contact avec lui.

Rester un peu plus longtemps en réserve, et envisager une arrivée en équipe première plus tard, ce n’était pas un plan de carrière possible ?
J’y ai pensé, évidemment. Mais quand tu observes la suite des événements, j’ai bien fait de partir pour Arouca. Dani Alves se blessait très rarement, et jouait à un niveau exceptionnel. De mon côté, je voyais que j’avais bien le niveau pour jouer en réserve, mais ça s’arrêtait là. J’étais toujours jeune et j’ai pris la décision de changer de club.

Est-ce que tu es allé voir un match du Barça depuis que tu es parti du club ?
Ouais, j’y suis retourné quelques fois, Sergi Roberto me filait des places. Mais d’un point de vue personnel, je préfère voir le foot depuis ma télé, avec les ralentis. C’est plus pratique pour analyser les matchs.

Si tu es si proche de Sergi, tu as dû l’avoir après son but face au PSG... Comment est-ce qu’il réagissait au téléphone ?
« J'ai eu Sergi Roberto juste après le match, il était comme un dingue ! J’avais l’impression que c’était moi qui avais marqué le but tellement il me donnait de la joie ! »
Je l’ai eu juste après le match, il était comme un dingue (rires) ! J’avais l’impression que c’était moi qui avais marqué le but tellement il me donnait de la joie ! Franchement, j’étais hyper heureux pour lui, parce qu’il s’est toujours donné à fond toutes ces années pour arriver en équipe première, et ce soir-là, il a eu une belle récompense.

Quel est le joueur qui t’impressionne le plus au Barça aujourd’hui ?
Quand on voit les trois de devant, c’est toujours très impressionnant ! Mais si je devais en choisir un seul, je prends Andrés Iniesta. Son profil est très important dans un schéma comme celui du Barça. Il est doué techniquement, il reste bon qu’il joue dans l’axe ou sur l’aile... C’est très instructif de le regarder jouer.

Quand on voit que le Barça manque d’un arrière droit en ce moment et s’oblige à jouer en 3-4-3, ça ne te donne pas l’impression que tu pourrais leur être utile ?
(Rires) Si tu savais comme j’aimerais ! Mais bon, il faut voir la réalité des choses : c’est très difficile de jouer au sein du Barça, et tous les joueurs formés là-bas ne peuvent pas jouer dans le club. Quand tu arrives en équipe première, la concurrence est mondiale. Il y a eu des joueurs qui sont partis du club et ensuite revenus, mais entre-temps, il faut acquérir un sacré niveau...

Propos recueillis par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Sympa l'interview, merci !

Un de nos meilleurs joueurs cette saison. Arrière droit au profil assez offensif, il n'est pas hyper rapide ou physique mais a une belle qualité technique et de centre (certifié produit Masia).

Déjà la saison passée en L2 c'était un élément fort de l'équipe. Il a eu un peu de mal au début de cette saison, notamment parce que le coach préférait mettre Rivierez qui est plus physique, mais il y a pas photo, si tu veux jouer un minimum au foot c'est Balliu qu'il faut aligner dans ton onze. J'espère que les dirigeants sauront le prolonger.

Vraiment une belle pioche, le meilleur de tous ces joueurs qu'on a ramenés l'année dernière.
Il restera le seul top de l'ère Riga/d'Onofrio. Tu as très bien résumé le joueur: je pense que si nous nous maintenons, nous pourrons encore le garder une saison malgré le fait qu'il soit convoité par de nombreux clubs.
Je ne suis pas l'ensemble des matchs de Metz, mais je trouve que ya pas photo entre Balliu et Rivierez... Rivierez est à replacer en DC au mieux, mais en latéral... quelle purge !
2 réponses à ce commentaire.
Vous vous tirez la bourre avec l'équipe ? Itw de lui vendredi ou samedi il me semble !

Mais oui très belle pioche que l'on a réalisé avec lui, dommage que Jouffre soit souvent blessé cette saison, avec les deux là + Cohade !
On aurait peut-être 2 ou 3 points de plus, mais même outre les points, l'équipe aurait eu un peu plus de maîtrise technique et aurait été un peu plus agréable a regarder.
Oui c'était dans l'Equipe de samedi mais je trouve pas que les deux interviews soient redondantes. Dans l'Equipe, il expliquait le choc culturel footballistique qu'il a rencontré quand il est parti de la Masia, c'était intéressant. Il avait quelques discussions avec son coach car il comprenait pas pourquoi on demandait aux joueurs de balancer autant ! Il racontait aussi les préjugés positifs ou négatifs du fait d'être issu du centre de formation barcelonais. Genre quand il réussit un truc simple ou un centre correct, les gens disaient oui ce mec il est au-dessus, il vient de Barcelone...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 64 Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 162 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31
Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44