Itandje se retrouve en Grèce

0 0
C'est ce que l'on appelle un mauvais choix de carrière. Charles Itandje avait tout pour réussir. Auteur d'excellentes saisons sous le maillot du RC Lens, le portier avait même inventé une petite danse pour déstabiliser ses adversaires lors des penaltys.

En 2007, il tente le grand saut en signant à Liverpool. L'occasion, pense-t-il, d'exploser définitivement et de se faire remarquer par Raymond Domenech. Mais ça foire. Chez les Reds, Itandje ne joue jamais, et quand il est titularisé, c'est pour accumuler les bourdes. Les supporters le surnomment même Calamitandje. Barré par Pepe Reina, il est prêté au club grec de Kavala l'an dernier.

De retour à Liverpool cet été, il devient le cinquième gardien de l'effectif derrière Pepe Reina, Brad Jones, Martin Hansen et Dean Bouzanis. Il ne joue même plus en réserve. Du coup, Itandje s'est engagé hier pour le club grec de l'Atromitos Athènes, actuel 11ème du championnat. Sauf qu'à 28 ans, ça sent désormais plutôt l'exil pour se faire oublier que le renouveau. Un beau gâchis.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0