Mondial 2014 – Éliminatoires – Zone Europe

Par Régis Delanoë

Italie et Pays-Bas qualifiés, l’Angleterre cravache

La qualification validée par l’Italie et les Pays-Bas, l’Allemagne et la Suisse qui y sont presque, la Russie qui se replace, la Bosnie qui peut y croire, l’Angleterre qui se prépare un money time brûlant, les buts d’Ibrahimović, Erding, Djordjevic… et de Saint-Marin ! Résumé de la soirée des qualifications en Europe.

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Robin van Persie, auteur d'un doublé pour les Pays-Bas
Robin van Persie, auteur d'un doublé pour les Pays-Bas
Groupe A : Le leader belge et son dauphin croate ne jouaient pas hier et s’affronteront le 11 octobre à Zagreb pour la finale du groupe. Il suffit d’un nul des Diables rouges (22 points) pour valider leur qualification directe pour la Coupe du monde, tandis que la Croatie (17 points) est assurée de terminer au minimum barragiste. Derrière, ce sont donc des nations déjà éliminées qui s’affrontaient hier soir. L’Écosse est allée s’imposer à Skopje face à la Macédoine pour repasser à la 4e place du groupe, juste derrière la Serbie, large vainqueur du Pays de Galles de Gareth Bale (entré en jeu à la 58e) à Cardiff, 3-0. L’ouverture du score est signée du Nantais Filip Djordjevic.

Macédoine/Écosse 1-2 ; Pays de Galles/Serbie 0-3 Groupe B : L’Italie a bien galéré hier, mais a obtenu l’essentiel : la première place du groupe et donc la qualification directe. À Turin, c’est pourtant la République tchèque qui a ouvert le score grâce au joueur d’Aston Villa Libor Kozák. Menés à la pause, les Transalpins ont fait la différence au retour des vestiaires par Chielini de la tête, devant ses fans de la Juve, puis Balotelli sur un pénalty qu’il a lui-même provoqué (après avoir manqué plusieurs occasions franches). Derrière l’Italie, c’est toujours aussi serré pour la place de barragiste, actuellement occupée par la Bulgarie, victorieuse hier à Malte. Mais son avance sur la concurrence est faible, puisque, seulement 1 point derrière, on retrouve la République tchèque, l’Arménie et le Danemark. Ces deux nations s’affrontaient hier à Erevan et c’est le Danemark, dans l’obligation d’un résultat pour continuer à y croire, qui s’est imposé d’un but de Agger sur pénalty.

Arménie/Danemark 0-1 ; Malte/Bulgarie 1-2 ; Italie/République tchèque 2-1 Groupe C : La Suède ayant gagné 1-0 au Kazakhstan (but de Zlatan dès la… 23e seconde de jeu), l’Allemagne n’avait pas encore possibilité de mathématiquement valider sa qualification hier aux îles Féroé. Est-ce la raison de la prestation peu éclatante des hommes de Joachim Löw ? Mertesacker avait certes ouvert la marque en première période sur corner, mais il a ensuite fallu attendre le dernier quart d’heure pour le deuxième but, obtenu assez vilainement au passage : auto-croc-en-jambe de Müller, erreur de l’arbitre qui expulse le défenseur féroïen et siffle pénalty, que transforme Özil. Puis c’est Müller qui a profité de l’infériorité numérique pour inscrire le 3-0. Sinon, dans le 3e match de ce groupe C, l’Autriche s’impose à domicile face à l’Irlande (Alaba). L’Allemagne n’a plus besoin que d’un point (prochain match à la maison face à l’Irlande) pour officialiser sa première place, tandis que la Suède compte 3 points d’avance sur l’Autriche, qu’elle affronte au prochain match.

Kazakhstan/Suède 0-1 ; Autriche/Irlande 1-0 ; îles Féroé/Allemagne 0-3 Groupe D : La Turquie, auteur d’un très mauvais début de campagne de qualification, est actuellement dans le rush, avec une nouvelle brillante victoire obtenue à Bucarest hier face à la Roumanie, sur des buts signés Burak Yılmaz et Mevlüt Erding, le néo-Stéphanois. Ce résultat provoque un bouchon à trois derrière les Pays-Bas, qui ont comme prévu validé la qualif hier en Andorre, d’un doublé de Robin van Persie. Car, si la Turquie et la Roumanie comptent désormais le même nombre de points (13), c’est la Hongrie, vainqueur 5-1 hier de l’Estonie qui, avec 14 points, est actuellement en position de se qualifier. Mais la prochaine journée peut tout changer, puisque la Hongrie se déplace aux Pays-Bas, tandis que la Roumanie ira en Andorre, et la Turquie en Estonie. Des trois concurrents, c’est la Roumanie qui semble avoir le meilleur calendrier, avec un dernier match à la maison contre l’Estonie.

Roumanie/Turquie 0-2 ; Andorre/Pays-Bas 0-2 ; Hongrie/Estonie 5-1 Groupe E : Avec 5 points d’avance sur son dauphin à deux journées de la fin, le leader suisse est presque déjà au Brésil. Nos chers voisins sont allés en costauds chercher une importante victoire hier en Norvège, grâce à un doublé de la tête du jeune défenseur de Bâle Fabian Schär. C’est en Albanie le 11 octobre que la qualification peut être définitivement assurée. L’Albanie qui a perdu hier à Reykjavik face à une sélection islandaise qui réalise l’autre bonne opération de la soirée en décrochant la deuxième place provisoire du groupe. La place de barragiste se joue entre l’Islande (13 points), la Slovénie (12, vainqueur hier à Nicosie face à Chypre), la Norvège (11) et l’Albanie (10).

Norvège/Suisse 0-2 ; Chypre/Slovénie 0-2 ; Islande/Albanie 2-1 Groupe F : La Russie, à qui il restait un match de plus à disputer par rapport à son rival portugais (exempt hier), ne s’est pas manquée, s’imposant facilement 3-1 face à Israël à Saint-Pétersbourg, avec notamment un joli but de Kokorin. Ce résultat permet aux Russes de repasser en tête avec 1 point d’avance, à deux journées de la fin. Lors des deux dernières journées, le Portugal reçoit deux fois (Israël et le Luxembourg), tandis que la Russie va devoir gérer deux déplacements (au Luxembourg et en Azerbaïdjan). Le suspense reste entier. Sinon, petit exploit des Luxembourgeois, qui s’imposent sur le fil à la maison face à l’Irlande du Nord 3-2.

Russie/Israël 3-1 ; Luxembourg/Irlande du Nord 3-2 Groupe G : La Bosnie a pris sa revanche sur la Slovaquie, en s’imposant là-bas après avoir perdu contre ce même adversaire à domicile vendredi dernier. C’est pourtant Hamšík qui avait ouvert le score, mais Bičakčić sur corner a égalisé, avant que le néo-international Hajrović, révélation à Grasshopper, ne donne la victoire d’une limpide frappe pied gauche sans contrôle. La Bosnie (19 points) reste pour autant toujours à la bagarre avec la Grèce (19 points aussi), qui continue son parcours de filou, avec une nouvelle mini-victoire 1-0 (la 4e sur ce même score sur les 5 derniers matchs). Les deux dernières journées seront décisives.

Lituanie/Lichtenstein 2-0 ; Slovaquie/Bosnie 1-2 ; Grèce/Lettonie 1-0 Groupe H : Ukraine contre Angleterre à Kiev : c’était le choc de cette journée de qualification et il s’est soldé par un score nul et vierge 0-0. Cette fois, Rickie Lambert n’a rien pu faire… Ce partage des points offre tout de même à Roy Hodgson et sa bande un court avantage sur leurs adversaires avant le money time des deux dernières journées. Au classement de ce groupe H, l’Angleterre compte en effet 16 points, l’Ukraine et le Monténégro 15 points et la Pologne, vainqueur 5-1 hier à Saint-Marin (première fois depuis 5 ans que Saint-Marin inscrit un but en compétition, champagne !), 13 points. L’Angleterre a la chance de terminer deux fois à Wembley, mais face à du costaud : Monténégro d’abord, Pologne ensuite. Il faudra tout gagner pour assurer définitivement la première place. Saint-Marin/Pologne 1-5 ; Ukraine/Angleterre 0-0

Suivre Régis Delanoë sur Twitter Par Régis Delanoë


 





Votre compte sur SOFOOT.com

22 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Killcow le 11/09/2013 à 11:30
      

    J'ai l'impression que tout le monde oublie qu'un 2ème ne jouera pas les barrages. L'actuel exclu est l'Islande (13 pts), qui va lutter avec la Bulgarie (13 et meilleure différence de buts), la Hongrie (14) et... nos Bleus, à 14 aussi (foutu groupe à 5).
    Bref, y a une GROSSE raison de pas se louper au SDF contre la Finlande, ce serait vraiment con* de se croire qualifiés en prenant un "bon nul" et... abah non, sapristi alors !

  • Message posté par DoucementAvecLaCristaline le 11/09/2013 à 11:43
      Note : 2 

    killcow, pour les groupes à 6 équipes, on enlève les points obtenus face au dernier du groupes... Pour la plupart des groupes, tu peux enlever 6 points!

  • Message posté par PirsJ le 11/09/2013 à 11:46
      Note : 4  /

    Tu oublies que pour les groupes à 6 on enlève les résultats du 2ème contre le dernier du groupe.
    Donc la France n'est pas désavantagée, d'ailleurs elle est sur de ne pas terminer moins bon 2ème (tout comme l'Islande).

    Le classement des 2ème : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89limi … mes_.C2.BB

  • Message posté par Polstergeist le 11/09/2013 à 11:59
      

    Dans le groupe C, le prochain match entre la Suède et l'Autriche promet d'être chaud.
    Précieuse victoire autrichienne grâce encore à cet incroyable joueur qu'est David Alaba, qui a joué milieu offensif axial hier soir et qui a été excellent!

  • Message posté par Bergkamp81 le 11/09/2013 à 12:11
      

    HUP Holland !

  • Message posté par momobarca le 11/09/2013 à 12:14
      

    Oui, mais la mauvaise nouvelle pour les Bleus, c'est la victoire suédoise au Kazakhstan. Car la Suède passe devant la France au classement FIFA. Le classement peut encore changer d'ici à octobre, mais pour l'instant on aurait:
    - têtes de série: Portugal, Croatie, Suède, Grèce
    - autres: France, Hongrie, Ukraine, Islande (Bulgarie éliminée)
    Ce qui augure d'un barrage tout sauf facile.
    Sinon, dans le groupe de l'Italie, le Danemark est à un point de la Bulgarie, mais la R. Tchèque et l'Arménie sont à 4 points me semble-t-il.

  • Message posté par Toto Riina le 11/09/2013 à 12:39
      

    Qualifiés pour une Coupe du Monde a 2 journées de la fin, de mémoire c'était du jamais vu pour la Nazionale.

  • Message posté par bud_light le 11/09/2013 à 13:45
      

    Rooohhhhh la bonne minasse de Hajrović !

  • RadamelFalcao a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par Captain Vince the Prince le 11/09/2013 à 16:07
      Note : 1 

    Message posté par Killcow
    J'ai l'impression que tout le monde oublie qu'un 2ème ne jouera pas les barrages. L'actuel exclu est l'Islande (13 pts), qui va lutter avec la Bulgarie (13 et meilleure différence de buts), la Hongrie (14) et... nos Bleus, à 14 aussi (foutu groupe à 5).
    Bref, y a une GROSSE raison de pas se louper au SDF contre la Finlande, ce serait vraiment con* de se croire qualifiés en prenant un "bon nul" et... abah non, sapristi alors !


    Je rejoins ceux qui m'ont précédé... Ca serait vachement dégueulasse pour les Bleus sinon !

    Donc en reprenant le lien de PirsJ: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89limi … mes_.C2.BB (merci au passage ! je cherchais un lien clair pour comprendre comment ça fonctionnait, pas pensé à regarder wikipedia comme un con...)
    On est sûrs à 100% de pas être le pire deuxième. Maintenant, si on est pas dans les têtes de série, on se tape soit la croatie, soit le portugal,soit la Grèce, soit la Suède, donc. Pas marrant, pas marrant du tout !
    Pour espérer être dans les têtes de série et pas se taper tout ce beau monde, plusieurs "solutions" (entre guillemets vu que ça dépend pas de nous):


    - Soit les croates ou les suédois, avec leur calendrier difficile, perdent des points et deviennent pire deuxièmes, mais pour ça il faut de bons résultats de la bulgarie pour qu'elle soit plus dernière.
    Vu qu'ils sont tous les deux quatre points devant la bulgarie au classement des deuxièmes, et qu'il reste à ces trois équipes 2 matches à jouer, il faut au pire qu'ils perdent et fassent un nul, au mieux qu'ils perdent leurs deux matches, et que la Bulgarie gagne ses deux prochains matches. Pas impossible vu que la suède va se taper l'autriche, troisième du groupe à 3 points derrière avant d'aller affronter l'allemagne et que d'un autre côté la croatie va jouer la belgique (qui cherchera à tout prix la victoire pour s'assurer la première place) avant de devoir gérer un déplacement toujours difficile en ecosse. Mais bon, il faut d'un autre côté que les bulgares obtiennent de bons résultats, et c'est pas gagné vu qu'ils vont jouer contre l'arménie puis la république tchèque, deux équipes à 4 points derrière qui vont bien évidemment tout faire pour aller en barrages sur le fil.

    - Soit notre salut vient des suédois, et pour ça, deux options:
    1) Ils restent deuxièmes mais font d'assez mauvais résultats avec leur calendrier compliqué et nous d'assez bons pour qu'on repasse devant au classement fifa. Ca ferait croatie portugal grèce france dans le premier chapeau, et suède, hongrie (ou turquie ou roumanie), islande (ou slovénie ou norvège ou albanie) et ukraine (ou monténégro ou pologne) dans le deuxième chapeau.
    2) Ils font carrément d'assez mauvais résultats pour que l'autriche leur passe devant dans leur poule. Pour ça, faut que l'autriche gagne contre la suède au prochain match, ou fasse un nul contre la suède puis gagne contre les féroés pendant que la suède perd contre l'allemagne lors de leur dernier match, assez faisable donc. Surtout que vu que l'autriche avait gagné contre la suède à l'aller, en cas d'égalité de points, ils seront devant. Et vu que l'autriche est assez loin derrière nous au classement fifa, on serait dans les quatre têtes de série et les quatre du deuxième chapeau ça serait les mêmes que j'ai dit plus haut, mais avec l'autriche à la place de la suède.

    Une petite préférence pour la toute première option, vu que ça nous donnerait la possibilité d'un nouveau France-Bulgarie, 20 ans après...

    Voilà, comme ça j'ai fait tous les calculs pour ceux qui avaient la flemme, j'avais envie d'écrire.
    Bisous !

  • Message posté par Polstergeist le 11/09/2013 à 16:39
      

    Message posté par RadamelFalcao
    Il y a un poste où il ne peut pas jouer Alaba? Quel phénomène ce joueur, dommage qu'il ne soit pas allemand ( ou plutot heureusement pour les adversaires )


    "Dommage qu'il ne soit pas allemand"? :-)
    Avec l'Allemagne, il jouerait probablement arrière gauche comme en club.
    Et pis, quelle drôle de réflexion! Il est Viennois et Autrichien. C'est quand même bien mieux que d'être Allemand. Enfin, je trouve...
    Sinon, l'Autriche a la possibilité de gagner en Suède si ses cadres n'arrivent pas diminués (Junuzovic, Arnautovic, Harnik...). Sur ce qu'ils ont montré depuis le début des qualifs, ils ont un potentiel supérieur à la Suède.
    je crains le pire pour la dernière journée. Je soupçonne les Allemands d'être assez vicieux pour faire exprès de perdre en Suède...

  • Message posté par Drepozz le 11/09/2013 à 16:47
      

    @Captain Vincethe Prince

    Petite précision : le classement FIFA utilisé pour le tirage au sort des barrages est celui d'octobre. Autrement dit, les résultats enregistrés en octobre, qui ne sont comptabilisés que pour le classement de novembre, ne peuvent être pris en compte. Hé ouais, fallait se bouger face aux Géorgiens.

    Un scénario catastrophe pour la Suède me semble peu probable, ils sont tout de même dans un fauteuil avec les deux prochains matchs à domicile, contre une Allemagne qui sera sans doute déjà qualifiée. Mais bon, une victoire française était également peu probable à l'heure de jeu, tout comme leur élimination en 93, football is football.

  • Message posté par Captain Vince the Prince le 11/09/2013 à 16:57
      

    Merci de la précision !
    Bon, ben ça fait une option de moins... En gros, pour faire simple, soit la Suède s'écrase, soit les Croates se plantent. Pas impossible mais bon, c'est triste d'en arriver à souhaiter ça...

  • Message posté par maxlojuventino le 11/09/2013 à 17:19
      

    je suis quand même surpris par la friabilité de la défense italienne ces derniers temps. L'absence de Barzagli semble être vraiment très pénalisante pour l'ensemble du bloc défensif. De Rossi aussi extraordinaire soit-il reste un milieu de terrain et son positionnement en défense centrale laisse quand même à désirer. Prandelli ne devrait pas l'aligner en défense, sauf cascade de blessures(bon c'est vrai que c'est un peu le cas...).
    D'autant que De Rossi est vraiment très précieux au milieu, il permet à Pirlo de souffler, grâce à son gros volume de jeu.

    Entre Astori, Ranocchia ou Ogbonna, y en a bien un qui peut suppléer Barzagli correctement lorsqu'il est absent. D'autant que ce sont de très bons défenseurs. et Bonucci excelle réellement au poste de défenseur central dans la défense à 3. C'est dommage de l'aligner sur un côté.

    Sinon le jeu des italiens est bien en place, jusqu'à ce qu'à la 60ème minute c'était même très impressionnant tant ils étaient largement au dessus des Tchèques. C'est dommage que Balo était dans un mauvais soir sinon on aurait vu un paquet de buts...

    Maintenant que le ticket est validé Pirlo va enfin pouvoir souffler. Verratti va devoir prendre sa chance...

    En tout cas Prandelli va avoir sacrément mal au crâne pour faire sa liste des 23, actuellement des joueurs comme Verratti, Florenzi, Gilardino, Diamanti, Aquilani ou Criscito seraient sacrément en danger, les 23 presque intouchables étant les suivants :

    Buffon, Marchetti, Sirigu
    Abate, Maggio, Barzagli, Chiellini, Bonucci, Ogbonna, Astori, De Sciglio, Pasqual(Criscito),
    Candreva, Giacherini(Florenzi ou Diamanti), Pirlo, De Rossi, Montolivo, Marchisio, T.Motta(Verratti),
    Insigne, Balo, Osvaldo, Rossi(s'il continue toute la saison comme ça, ce sera impossible de s'en passer)

  • Message posté par maxlojuventino le 11/09/2013 à 17:20
      

    je suis quand même surpris par la friabilité de la défense italienne ces derniers temps. L'absence de Barzagli semble être vraiment très pénalisante pour l'ensemble du bloc défensif. De Rossi aussi extraordinaire soit-il reste un milieu de terrain et son positionnement en défense centrale laisse quand même à désirer. Prandelli ne devrait pas l'aligner en défense, sauf cascade de blessures(bon c'est vrai que c'est un peu le cas...).
    D'autant que De Rossi est vraiment très précieux au milieu, il permet à Pirlo de souffler, grâce à son gros volume de jeu.

    Entre Astori, Ranocchia ou Ogbonna, y en a bien un qui peut suppléer Barzagli correctement lorsqu'il est absent. D'autant que ce sont de très bons défenseurs. et Bonucci excelle réellement au poste de défenseur central dans la défense à 3. C'est dommage de l'aligner sur un côté.

    Sinon le jeu des italiens est bien en place, jusqu'à ce qu'à la 60ème minute c'était même très impressionnant tant ils étaient largement au dessus des Tchèques. C'est dommage que Balo était dans un mauvais soir sinon on aurait vu un paquet de buts...

    Maintenant que le ticket est validé Pirlo va enfin pouvoir souffler. Verratti va devoir prendre sa chance...

    En tout cas Prandelli va avoir sacrément mal au crâne pour faire sa liste des 23, actuellement des joueurs comme Verratti, Florenzi, Gilardino, Diamanti, Aquilani ou Criscito seraient sacrément en danger, les 23 presque intouchables étant les suivants :

    Buffon, Marchetti, Sirigu
    Abate, Maggio, Barzagli, Chiellini, Bonucci, Ogbonna, Astori, De Sciglio, Pasqual(Criscito),
    Candreva, Giacherini(Florenzi ou Diamanti), Pirlo, De Rossi, Montolivo, Marchisio, T.Motta(Verratti),
    Insigne, Balo, Osvaldo, Rossi(s'il continue toute la saison comme ça, c'est impossible de s'en passer)

  • Message posté par JohnyCash le 11/09/2013 à 17:41
      

    Ca peut paraître futile comme demande mais je serais chaud un petit article sur la manière dont Balotelli et Hazard frappent leur penalty... A chaque fois, ils prennent le gardien à contre pied et n'en ont plus raté depuis une éternité. Donc si vous avez une réponse à m'apporter, je suis preneur !

  • Message posté par Drepozz le 11/09/2013 à 18:47
      

    Message posté par Captain Vince the Prince
    Merci de la précision !
    Bon, ben ça fait une option de moins... En gros, pour faire simple, soit la Suède s'écrase, soit les Croates se plantent. Pas impossible mais bon, c'est triste d'en arriver à souhaiter ça...


    Dernière précision concernant la Croatie : leur participation aux barrages est surtout conditionnée par qui sera 6e du groupe. C'était encore l'Ecosse hier matin, d'où le fait qu'ils avaient 17 points dans le "classement" des 2e. C'est maintenant le Pays de Galles, contre lequel ils avaient fait un 6/6 = 11 points désormais. C'est vraiment difficile à prédire pour le moment!

  • Message posté par europa le 11/09/2013 à 19:18
      

    johnnycash; je préciserais même que "supermario" n'a jamais raté un pénalty de sa carrière; quant'à cette façon de tirer, elle est connue depuis des lustres mais peu appliquée car elle nécessite une grande concentration et des nerfs d'acier. Il s'agit de ralentir sa course, sans s'arrêter complètement, cela étant interdit, et de regarder vers quel côté le gardien va se diriger, pour pouvoir, à chaque fois, le prendre à contre-pied! Ce qui est surprenant est que le grand spécialiste de cet exercice, balotelli, est un joueur qui, dans le jeu, a souvent du mal à se maîtriser nerveusement, d'où ses nombreuses cartes jaunes et rouges; mais, apparemment, il arrive à faire le vide dans sa tête (interdiction de rire, je vous prie) lors l'application de cet exercice particulier.

  • Message posté par europa le 11/09/2013 à 19:28
      

    JohnnyCash; balotelli n'a jamais raté un seul penalty durant sa jeune carrière; sa façon de tirer consiste à ralentir sa course, sans s'arrêter, cela étant interdit, et d'observer de quel côté va se diriger le gardien adverse pour pouvoir, à chaque fois, le prendre à contre-pied. Cela nécessite une grande force de concentration et un sang-froid peu commun; ce qui peut paraître étonnant de sa par car il est connu pour être un joueur arrivant difficilement à se maîtriser, d'où un nombre élevé de cartons, malgré son jeune âge. A croire qu'il arrive à faire le vide dans sa tête (interdiction de rire, je vous prie) au moment de l'application de cet exercice particulier!

  • Message posté par Mortacci le 11/09/2013 à 22:23
      

    Message posté par europa
    johnnycash; je préciserais même que "supermario" n'a jamais raté un pénalty de sa carrière; quant'à cette façon de tirer, elle est connue depuis des lustres mais peu appliquée car elle nécessite une grande concentration et des nerfs d'acier. Il s'agit de ralentir sa course, sans s'arrêter complètement, cela étant interdit, et de regarder vers quel côté le gardien va se diriger, pour pouvoir, à chaque fois, le prendre à contre-pied! Ce qui est surprenant est que le grand spécialiste de cet exercice, balotelli, est un joueur qui, dans le jeu, a souvent du mal à se maîtriser nerveusement, d'où ses nombreuses cartes jaunes et rouges; mais, apparemment, il arrive à faire le vide dans sa tête (interdiction de rire, je vous prie) lors l'application de cet exercice particulier.


    Balotelli se fait cisailler par toutes les défenses d'Europe et du monde de la 1ère à la dernière minute de chaque match qu'il joue. Le seul moment où il est pénard, c'est quand il est au point de penalty et qu'il attend le coup de siflet de l'arbitre. Il lui arrive souvent d'être une tête à claques, bien sur, mais ceci explique peut-être cela.

  • Message posté par cuzc le 12/09/2013 à 00:46
      

    N'empêche le Mario, 23 ans et 11 buts avec la Nazionale, s'il déconne pas trop les prochaines années il est bien partit pour devenir le meilleur buteur des Azzuris.

  • Message posté par europa le 12/09/2013 à 12:37
      

    Sorry pour le doublon, le premier message n'avait pas l'air de passer...


22 réactions :
Poster un commentaire