1. //
  2. // Mondial 2006
  3. //

Italie 2006 : Buffon voulait tirer un penalty

Modififié
8 5
Dans le numéro 114 de Sofoot, actuellement en kiosques, Daniele de Rossi évoque son amour passionnel pour sa Roma, Francesco Totti, ses relations avec ses entraîneurs, mais aussi la finale de la Coupe du monde 2006.

Celui qui a transformé son pénalty juste après le raté de Trezeguet révèle l’état d'esprit quasi euphorique dans lequel la Squadra Azzurra se trouvait après l'exclusion de Zidane et le fait de ne pas avoir encaissé de but lors des prolongations :

« Lippi, là encore, a été parfait. Quand j’ai dit que je voulais y aller, il a juste dit : "Tu tires ? Ok." Puis il s’est tourné vers les autres en continuant : "Ok, De Rossi. Ensuite ?" De toute façon, à ce moment du match, on se regardait droit dans les yeux, on était sûrs de gagner. À tel point que même Buffon était chaud. Il a demandé à tirer lui aussi. »

Un rôle de bourreau des Bleus que Gianluigi a finalement laissé à Fabio Grosso, qui a offert à l’Italie son quatrième sacre mondial.


PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Thuram l'a bien expliqué. Dans un tel match quand les Italiens arrivent aux tab c'est comme une victoire. Ils ont l'impression d'avoir fait un exploit tellement ils souffraient et puis à ce moment là ils ont une confiance énorme en Buffon.

Nous de l'autre coté forcément on est dégs. Les mecs revoient la tete de zizou, son expulsion, l'ocaz de ribéry etc... Et puis savent aussi que nous a pas Buffon...mais un Barthez loin d'être au top de sa forme.

T'abordes pas la séance de tab dans les mèmes dispositions psychologiques.

Mais bon c'est ni la faute de zizou, ni celle de materazzi. Juste ce connard de raymond qui n'a pas eu les couilles de faire rentrer son 2e attaquant plus tot alors qu'en face ils étaient carbonisés.
L'interview de De Rossi dans le dernier So Foot est vraiment top, notamment quand il raconte sa ville.
Le mec pue la Roma pour le coup.
Zizou non!! Pourquoi ? Pas ça ! Oh non pas ça !
Et voilà comment on perd une finale de coupe du monde
Combien de victoires et combien de défaites des italiens aux tirs au but depuis l'instauration de cette "loterie"? Si elle avait souri contre l'espagne à l'euro 2008, le palmarès de nos amis espagnols en aurait été fortement amoindri, car ils auraient continué à traîner lors de chaque compétition l'étiquette de beau jeu sans victoire, et n'auraient pas eu les ressources nécessaires pour aller au bout en 2010; qui peut le savoir? Moi aussi, je peux interpréter un match à ma façon, celle du "tifoso de base" : "Quel penalty scandaleux pour la france, avec ce plongeon de malouda faisant mine d'être touché! Quel cul, ce zidane et sa panenka ratée qui retombe juste derrière la ligne! Quelle malchance cette reprise de toni sur la transversale! Ah, ce but de toni annulé, en deuxième mi-temps, pour un hors-jeu "discutable" ! etc, etc..." Heureusement que cette "auto-exclusion" de zidane est arrivée presque au bout des 120 minutes réglementaires, qu'aurait-on entendu si elle avait eu lieu, par exemple, dès la soixantième? Que la france, sans elle, aurait gagné 5-1? Chez beaucoup, la dernière page du livre sur la coupe du monde 2006 est restée collée et ils n'arrivent toujours pas à la tourner. Quand je pense à l'issue de l'euro 2000 et ses fameuses " bouteilles de champagne à reboucher"... Les italiens ont fortement ragé sur le coup et, puis, sont passés à autre chose. Alors que l'on arrête de nous bassiner avec cette finale 2006 et l'hypothèse de la victoire française assurée si zidane était resté sur le terrain!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 5