Italians do it better

Modififié
0 0
Pour de nombreux analystes, la grande différence entre la France et l'Italie lors de la dernière Coupe du Monde se situait sur le banc : Raymond Domenech, à côté de Marcello Lippi, c'est un peu léger.

Au niveau de l'environnement, même constat, les Italiens ont tout compris. Voyez plutôt les propos de Giancarlo Abate, le président de la fédération transalpine : « Nous n'avons pris aucun contact avec d'éventuels successeurs. Et nous ne ferons rien avant la Coupe du Monde » .

Prandelli va donc encore devoir faire semblant d'être sur le banc de la Fiorentina.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Ronaldinho a un plan
0 0