Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Isco veut se battre pour être titulaire

Modififié
« He is I.S.C.O. »

Arrivé à Madrid en 2013 contre un chèque de 30 millions d'euros, Isco était annoncé comme un futur crack des Merengues et de la Roja. Trois ans plus tard, si le milieu espagnol reste capable de bonnes performances, il n'a jamais réellement réussi à s'imposer au Real Madrid où il joue un second rôle.


Aujourd'hui âgé de vingt-quatre ans, Isco a avoué à Marca qu'il n'en voulait pas à ses coachs de l'avoir souvent laissé sur le banc et qu'il allait se battre pour enfin être, lui aussi, sous le feu des projecteurs : « Je ne suis pas stupide, si je n'étais pas titulaire avec Carlo Ancelotti, Rafael Benítez et Zidane, c'est ma faute. Zidane m'a dit qu'il allait être difficile d'entrer dans le onze de départ, mais j'ai accepté le défi. Je ne vais pas abandonner si facilement. J’essaye de travailler. Ce n’est pas agréable de se voir sur le banc presque chaque match. »

Rémy Vercoutre s'y plaisait bien, lui, à Lyon. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier