1. //
  2. // 22e journée
  3. // Bastia/Bordeaux

Isaac Kiese Thelin, le « target man » bordelais…

Présenté officiellement à la presse ce vendredi, Isaac Kiese Thelin, jeune attaquant de pointe et 2 sélections chez les A suédois, vient à Bordeaux pour taper la place de titulaire de Cheick Diabaté. Engagé en provenance de Malmö, pour une durée de quatre ans et demi, le garçon dont Zlatan dit qu'il a « un superbe avenir devant lui » espère faire mieux que ses compatriotes, Martin Dahlin, qui avait failli signer chez les Marine et Blanc, et Yksel Osmanovski, nul en Gironde. En fait, il compte surtout jouer dès ce soir, à Bastia (20h00), et enfiler les perles…

Modififié
0 8
On doit dire « Isaac Kiese Thelin » . Point, c'est comme ça. Le gaillard y tient. Normal. En Suède, on accole le nom de famille de la mère à celui du père. Question de parité, probablement. Question de caractère, aussi, tant le transfuge scandinave l'affirme avec fermeté. Présenté vendredi au Haillan, l'attaquant longiligne, qui s'est engagé avec les Girondins pour un long bail, n'est pas venu faire de la figuration. Willy Sagnol parlait il y a quelques semaines du profil des joueurs nordiques. Ben, ça y est : il y en a un dans son effectif ! Discret, mais solide sur ses appuis et dans l'aplomb, « I.K.T » est dans la plus pure tradition des géants venus d'en haut : 1m89 et 83 kg, un mental qui semble inoxydable, à 22 ans, il est même déjà adoubé par Zlatan le Viking.

Bon, il n'est pas blond, mais on s'en fout. Il sera rapidement reconnaissable, avec son numéro 12. Et prêt à en découdre sur la pelouse d'Armand-Cesari. Parce que dès ce samedi soir, le coach bordelais pourrait aligner sa recrue à Furiani, face à une formation qui, selon lui, a « retrouvé certaines valeurs à domicile » , des « valeurs corses » ... Tout est dit ou presque. En résumé, après un gros mois chaotique, il va falloir aux Aquitains exporter des guerriers sur l'Île de Beauté, pour redresser une barre bien tordue jusque-là. Et même si Jean-Louis Triaud – qui a soufflé la bonne affaire Thelin à de grosses écuries étrangères – affirme ne pas l'avoir « juste pris pour le match de Bastia » , qu'il « n'aura pas de pression particulière » , ni « urgence » à être performant, il faudra quand même que le type mette plus de cageots que Cheick Diabaté (8 buts en Ligue 1).

« Monsieur Willy » , un rêve, un projet


Bref, qu'en pense l'intéressé ? Bé lui - comme on dit dans le Sud-Ouest - est manifestement content d'arriver dans le Port de la Lune, malgré quelques réticences initiales de la part de Malmö F.F, dernier club quitté. « Je n'ai pas d'appréhension, car chaque joueur suédois rêve de jouer un jour dans un championnat étranger plus relevé » , indique-t-il, tranquille. Car pour une première, il faut dire que le bourreau de l'équipe de France Espoirs a choisi la carte du cool, du développement sur le long terme. Et c'était facile, même, à l'écouter. « La décision n'a pas été très difficile à prendre, après avoir parlé avec « Monsieur Willy » (Sagnol, ndlr) du projet de Bordeaux, confie-t-il. J'attends beaucoup de cette expérience pour m'épanouir dans de bonnes conditions, dans un club historique et respecté, avec un bon entraîneur, et des joueurs de qualité. »

Celui qui confesse également voir plus de matchs de Ligue 1 au pays, depuis qu'Ibra et le PSG trustent la petite lucarne, sait qu'il est attendu comme le buteur qui fait défaut aux Girondins, depuis que Bernard Lacombe et Pauleta sont partis. Mais les espoirs du public, il saura les gérer. « Chaque buteur est attendu, partout où il signe, c'est normal, prévient-il. Un attaquant a toujours la pression de marquer des buts, et c'était aussi le cas à Malmö. Mais si je travaille bien, ça viendra… » Positif, motivé, Thelin risque d'amener un rayon de lumière - jaune et bleu - à Chaban-Delmas. Et en Ligue 1. Un championnat qu'il connaît un peu, donc. « Je sais que c'est un championnat physique, qui possède de bons défenseurs, mais aussi de bons attaquants » , commente-t-il sans risque.

« Il va vraiment devenir fort »


Il n'est pas seul à scruter ce plateau. « C'est une Ligue très physique, peut-être moins ouverte qu'au Pays-Bas ou en Allemagne, mais c'est un championnat tactique, de bon niveau, avec de plus en plus de joueurs suédois qui viennent y jouer » , nous livre Martin Dahlin. L'ex-mythique buteur suédois, aujourd'hui agent de joueurs basé à Monaco, lorgne aujourd'hui sur les prestations de son compatriote. « Je connais le joueur, c'est un talent ! Il a peu d'expérience pour l'instant, même si ce n'est pas un si jeune joueur que cela, mais il a déjà joué plusieurs matchs, dont certains en Ligue des champions, poursuit celui qui avait été approché par les Girondins dans les années '90. Je pense qu'il va vraiment devenir fort. Il faut simplement qu'il marque encore un peu plus de buts. »

Thelin ne serait-il donc pas encore un buteur accompli ? « Je ne dirais pas que c'est un buteur tel qu'on l'entend, mais plutôt un "target man", répond l'expert. Pour l'instant, ce n'est pas encore un buteur confirmé, mais c'est un bon attaquant et, comme Bordeaux est un bon club, je pense que c'est un très bon tremplin pour un jeune joueur. » En attendant, c'est Willy Sagnol qui se frotte les mains. « Je suis reconnaissant envers le club d'avoir fait un réel effort pour attirer Isaac à Bordeaux. C'est un joueur qui était déjà très demandé sur le marché européen. Il a cru en notre projet, parce que nous, on croit en lui, expose celui qui suivait le dossier depuis longtemps. On est aujourd'hui offensivement en déficit par rapport à nos attentes de départ, mais ce n'est pas parce qu'on a fait venir Isaac, que la pression des buts ne va reposer que sur ses épaules. On sait ce qu'il vaut. Il a des qualités de finisseur, de cœur, aussi, car c'est un joueur qui va énormément se dépenser, et faire beaucoup de mal aux défenses adverses. » Ce dernier se dit « prêt à jouer » . Et à marquer…


Par Laurent Brun, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il va porter le 12, pas le 22, Laurent ;)
2pacisdead Niveau : DHR
LB a enfin un nom complet!
M'six au lard Niveau : District
Un nordique ? C'est bien les nordiques, ils ont une bonne mentalité

Il n'est pas seulement nordique, donc il doit aussi avoir du physique.
Message posté par Ben&Ben
Il va porter le 12, pas le 22, Laurent ;)


Roh putain, c'est vrai ! Merci...
Armand leptitcon Niveau : Loisir
La recrue du pauvre. Pathétiques Bordelais
La remarque du con. Pathétique armand
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 8