Ireland se relance à Newcastle

0 0
Eternel espoir et génie incompris du football britannique, Stephen Ireland va trainer ses belles bagnoles, son goût pour le tuning et les slips Superman du côté de Newcastle.


Celui qui voulait « devenir un héros » à Manchester City avait été transféré à Aston Villa à l'été 2010, où il ne s'est jamais imposé.


En manque de temps de jeu et de reconnaissance, comme un certain Hatem Ben Arfa, Ireland s'est engagé avec les Toons, qui prendront en charge 70% de ses 260 000 livres mensuelles.


Gare à la fracture tibia-péroné quand même.


SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0