Inzaghi trop pressé selon Gattuso

3 9
Il a tellement couru pour lui pendant toutes ces années, qu'il peut bien se permettre de l'égratigner.

Rino Gattuso s'est exprimé sur la situation de Pippo Inzaghi aux micros de Radio anch'io lo sport : « C'est logique de ne pas refuser le Milan, mais je crois qu'il a accepté trop rapidement l'offre. Et inversement, le Milan lui a offert trop vite le banc de touche. Quand on est jeune, tant qu'on ne se casse pas les dents, on ne comprend pas. J'y suis passé aussi à Palerme. Lui et moi avons été de grands joueurs qui avons remporté beaucoup de titres, mais être entraîneur est un autre métier. Il faut de l'expérience et cela ne s'achète pas au supermarché. »

Et dans une supérette ? VP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Ronahldoignon Niveau : CFA
Note : 3
Par contre clairement c'est pas dans une supérette qu'on achète une chute pareil.
Même à Emmaüs, si tu leur donnes ils la bazardent.
Oh le vilain jaloux tout pas beau.
FourFourTwo Niveau : Loisir
Non mais il a raison Gattuso, vaux mieux prendre un club minable et montrer directement qu'on est un mauvais entraîneur comme il l'a fait !
Gattuso n'a pas tort dans l'absolu. Mais quand comme lui on a une propension de se jeter à corps perdu dans des clubs douteux ou des projets foutus d'avance, et que 3 mois après on embraye sur un autre, c'est pas très malin de donner des leçons de sagesse.
non mais en Italie la "Gavetta" est systématique et obligatoire, ils sont tous passés par là et d'ailleurs c'est pour ça que c'est des grands entraineurs : Ancelotti, Lippi, Capello, Trappatoni, Conte, Montella, Spalletti, Allegri (l'exception c'est Mancini qui a commencé directement avec la Lazio).
Fabio capello a eu un parcours très particulier, voire unique : un an à la tête de l'équipe primavera du milan, ensuite deux saisons après, au printemps 1987, il remplace liedholm à la direction de l'équipe première pour les six derniers matches du championnat, avant de connaître une carrière de dirigeant au sein du groupe mediolanum. Ce n'est qu'en 1991, dans la perplexité générale, qu'il prend la succession de sacchi et se signale par trois scudetti d'affilée.
Note : 2
Inzaghi n'a pas hérité DU Milan mais d'un Milan mal géré, à bout de souffle, cramé psychologiquement, à l'effectif moyen imposé et sans moyen financier.
Gattuso s'y connait en problème d'entraîneur, Palerme, La Suisse, la Crete...
Milan_forza18 Niveau : CFA
Avec l'équipe que l'on a en ce moment même Ancelotti terminerait pas dans les 6premier alors finir 7,8,10 ca change rien
On sait tous que l'homme qu'il leur faut c'est Kombouaré !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 9