Inzaghi, 200 mais discret

Modififié
0 6
On a un peu zappé Pippo Inzaghi. La faute à Lionel Messi, peut-être. Car comme lui, l'attaquant du Milan AC a disputé ce week-end son 200ème match de championnat sous les couleurs de son club, même si bon, il n'a joué que deux minutes.

"Superpippo" s'est sans doute fait une raison. A 38 ans, alors qu'il dispute sa onzième saison en rossonero, l'Italien n'a joué que cinq bout de match cette année. Lui qui ne vit que pour planter, lui le meilleur buteur italien en Ligue des Champions (50 réalisations), n'en a pas mis un seul. Et coach Allegri préfère accorder sa confiance au jeune Stephan El Shaarawy, de 19 ans son cadet. De quoi rager.

Alors quoi ? Et bien pas de fête, ou plutôt la préparation d'une autre. Car Pippo doit désormais songer à passer la main. Il espérait sans doute meilleur sort pour sa 200ème, sans doute voulait-il un 73e but en faveur de son club.

Mais avec le peu de temps de jeu qu'il lui reste, il préfère penser à son jubilé: "J'espère que nous fêterons mes adieux avec toute l'équipe au mois de mai à San Siro, car mon histoire avec le Milan mérite de finir avec une belle fête".

Superpippo s'apprête, discrétement, à quitter la scène. AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tristesse et nostalgie...

T'es un dieu Pippo !
Epictète Niveau : CFA
"Tout a commencé, tout doit finir."
Une sacré page qui se tournera ... avec regret ! Plus jeune je ne pouvais pas le voir, mais avec le temps j'ai compris ...
Pipo me manquera, me restera un petit peu Trezeguet encore, le temps de 2 superclasico la saison prochain ...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6