En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 26è journée

Invraisemblable !

Voilà pourquoi cette Premier League a ses adeptes. Une pelle de buts, des arbitres mauvais, des retournements de situation de dingues, quadruplé, triplé, doublé, MU qui tombe chez les Wolves et Arsenal qui n'arrive pas à conserver 4 buts d'avance. Bref, n'importe quoi.

Modififié
Newcastle / Arsenal : 4-4

Buteurs : Barton (69è sp, 83è sp), Best (75è), Tioté (87è) pour les Magpies ; Walcott (1ère), Djourou (3è), Van Persie (10è, 26è) pour les Gunners

On peut sans doute dire ce samedi 5 février qu'Arsenal a perdu la Premier League. Comment en menant 4-0 à la 69è peut-on se faire rejoindre et prétendre à la couronne ? Les Magpies l'ont certes joué à l'ancienne, revenant à la pause avec une seule envie, rentrer dans le lard des Gunners et sauver l'honneur. Barton se charge de coller un tacle très appuyé à Diaby, qui chope Joey par la nuque. Abou est très sévèrement exclu, Arsenal fait dans son froc. Le calvaire ne fait que commencer. L'arbitre invente un pénalty, Best, qui, pour une fois, n'était pas hors-jeu, réduit l'écart à - 2 avant que Rosicky, auteur d'une entrée catastrophique, ne provoque un second pénalty transformé par Barton. Tioté, toujours aussi efficace contre les Gunners, crucifiera Szczesny, irréprochable cet après-midi, d'une magnifique volée de 25 mètres.


Tottenham / Bolton : 2-1

Buteurs : Van der Vaart (6è, sp) et Kranjcar (92è) pour les Spurs ; Sturridge (55è) pour les Wanderers

Les Spurs ont dû batailler ferme pour venir à bout d'une équipe de Bolton toujours à la recherche d'un résultat à l'extérieur en 2011. Sturridge, nouvelle recrue des Wanderers, a encore marqué mais au terme d'une belle partie à White Hart Lane, le salut est venu de l'inattendu Kranjcar, dans le temps additionnel, d'une frappe de 25 mètres et d'un Michael Dawson impérial dans l'arrière-garde des Spurs.


Manchester City / West Brom : 3-0

Buteurs : Tevez (17è sp, 22è, 39è sp) pour les Citizens

Edin Dzeko peut commencer à se faire du souci. « Il a besoin de plus de temps pour comprendre le football anglais » expliquait Roberto Mancini vendredi. Recruté pour être « le facteur décisif » dans la course au titre, le Bosniaque a assisté du banc au récital Carlos Tevez, qui ne pouvait mieux fêter ses 27 ans. L'Apache s'est tout simplement fendu d'un triplé et aurait même pu inscrire un quintuplé. City se refait un petit matelas, sur ses poursuivants et revient sur les talons d'Arsenal, qui compte un match de moins.


Wolverhampton / Manchester United : 2-1

Buteurs : Elokobi (10è), Doyle (40è) pour les Wolves ; Nani (3è) pour MU
Voilà, Manchester United n'est plus invaincu cette saison et le bourreau s'appelle Wolverhampton, étrange lanterne rouge, capable de taper Chelsea et MU à Molineux. Pourtant, Nani avait fait le boulot d'entrée en s'amusant face à Elokobi pour envoyer une frappe dans le petit filet de Hennessey. Mais ce même Elokobi répond sept minutes plus tard en trompant Van der Sar d'une tête décroisée, avant que Doyle, toujours monstrueux de générosité, n'envoie juste avant le repos une nouvelle tête dans la cage du portier quarantenaire. En début de saison, Manchester semblait fragile mais arrivait toujours à s'en sortir. L'histoire retiendra donc que c'est dans sa meilleure période de forme de l'année que MU tomba en 2011, chez les Wolves. Invraisemblable, comme cette journée anglaise.


Stoke City / Sunderland : 3-2

Buteurs : Carew (32è) et Huth (83è, 93è) pour les Potters ; Richardson (2è) et Gyan (48è) pour les Black Cats

Stoke City ne joue pas le meilleur football du monde mais a réussi à se sortir d'une partie mal engagée, au prix d'une détermination de tous les instants, d'une partie faiblarde de Craig Gordon dans les buts de Sunderland, d'un arbitre oubliant un hors-jeu sur l'égalisation de Carew et d'un Robert Huth encore décisif dans les dernières minutes de la rencontre. Sunderland tenait pourtant le bon bout, menant jusqu'à la 83è. Les Black Cats enchaînent une deuxième défaite consécutive en PL, devront se reprendre contre Tottenham la semaine prochaine et ont clairement du mal à reproduire les bonnes performances entrevues lors des matches allers.


Everton / Blackpool : 5-3

Buteurs : Saha (20è, 47è, 76è, 84è), Beckford (80è) pour les Toffees ; Baptiste (37è), Puncheon (62è), Adam (64è) pour les Seasiders


Partie complètement dingue à Goodison Park. Blackpool ne faillit définitivement pas à sa réputation d'équipe la plus compliquée à jouer à l'extérieur. Toujours très très joueurs, les Seasiders pensaient sans doute avoir fait le plus dur en menant 3-2 à la 64ème après avoir couru au score durant toute la première heure de jeu. Mais, dans le genre équipe joueuse, Blackpool a trouvé son meilleur challenger, Everton, emmené par un Baines encore énorme et un Louis Saha en pleine chaleur depuis 2011. Les Toffees renouent surtout avec la victoire qui les fuyait depuis le 5 janvier dernier. Blackpool, quant à lui, malgré le spectacle offert chaque week-end, enchaîne par une cinquième défaite consécutive, à une moyenne de plus de trois buts encaissés par match.


Aston Villa / Fulham : 2-2

Buteurs : Pantsil (13è, csc), Walker (72è) pour les Villans ; Johnson (52è), Dempsey (78è) pour les Cottagers

Même dans un match sans saveurs, la Premier League arrive à nous offrir une rencontre à quatre buts. Merci à Paintsil, auteur de son troisième csc de la saison, soit le deuxième meilleur « buteur » de l'effectif de Fulham et merci à Brad Friedel, auteur franchement du meilleur comme du pire dans la cage des Villans.


Wigan / Blackburn : 4-3

Buteurs : McCarthy (35è, 56è), Rodallega (50è), Watson (65è sp) pour les Latics ; Roberts (23è), Samba (58è), Dunn (81è sp) pour les Rovers

Wigan s'est donné une bonne bouffé d'oxygène. Sous un déluge, la moins bonne attaque de cette Premier League a failli à sa réputation en enfilant quatre perles aux Rovers dans ce derby du Lancashire. Les Latics peuvent savourer cette victoire avant d'enchaîner un triptyque compliqué Liverpool / Man. Utd / Man. City.


Ronan BOSCHER

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 9 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 20
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
À lire ensuite
Le LOSC sur un os