Interdictions de stade annulées

Modififié
25 1
Le 7 août 2010, avant PSG – Saint-Etienne, des anciens abonnés avaient manifesté leur mécontentement contre l’instauration au Parc des Princes du fameux « plan Leproux » suspendant les abonnements en virages et y instaurant le placement aléatoire.

Alors que les deux manifestations, une du côté d’Auteuil, l’autre devant Boulogne, s’étaient déroulées sans incident (à l’exception de l’allumage de quelques fumigènes de la part d’anciens abonnés de Boulogne), 249 supporters avaient été interpellés avant de recevoir quelques jours plus tard une interdiction administrative de stade (IAS). Ces IAS sont prononcées par le préfet sur la foi d’un comportement paraissant dangereux et sont donc beaucoup plus problématiques que les interdictions de stade décidées par la justice.
Suite à ces IAS, plusieurs fans du PSG choqués par leur interpellation et leur interdiction de stade s’étaient regroupés au sein du « Collectif 07/08 » dans le but de faire annuler ces décisions préfectorales.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le Collectif 07/08 annonce que «  toutes les demandes d’annulation jugées à ce jour ont été accordées par les tribunaux administratifs, avec en moyenne 1000 € de dédommagement au titre des frais engagés » . S’il se félicite de ces décisions, il regrette qu’elles soient toutes intervenues « après la fin des interdictions » . Le collectif s’inquiète surtout de constater que les autorités continuent à avoir abondamment recours à ces IAS. Le communiqué dénonce une « politique liberticide » qui s’accomplirait « dans le silence le plus complice de l’opposition, des médias et de la mairie de Paris  » .

Avant de prévenir que les membres du collectif lutteront « encore et encore  » pour éviter à leur club de « sombrer dans le foot business le plus inhumain qui soit » ... Le PSG est prévenu.

AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"pour éviter à leur club de « sombrer dans le foot business le plus inhumain qui soit »"... Trop tard
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
25 1