Serie A - 25e journée - Fiorentina/Inter

Eric Maggiori

Inter : la vie sans Milito

Ce soir, l’Inter Milan, cinquième, se déplace sur la pelouse de la Fiorentina, sixième. Un déplacement rendu encore plus compliqué par la grave blessure de Diego Milito, out jusqu’à la fin de la saison.

Note
2 votes
2 votes pour une note moyenne de 3/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Palacio va devoir faire oublier le Principe
Palacio va devoir faire oublier le Principe
C’est le genre d’image que l’on aimerait ne jamais voir. Le genre d’image qui dépasse les rivalités footballistiques. La blessure de Diego Milito, jeudi soir, lors du match d’Europa League face à Cluj, a fait du mal à tous ceux qui l’ont vue. Le genou qui se plante dans le sol, les ligaments qui sautent sur le coup, le joueur à terre qui comprend immédiatement, en même temps que tout un stade. Ainsi l’attaquant de l’Inter, qui fêtera ses 34 ans en juin prochain, a dit adieu à la saison 2012/13. C’est sans lui que son équipe devra poursuivre son chemin sur les trois compétitions où elle est encore en lice : championnat, Ligue Europa et Coupe d’Italie. Un coup de massue pour le club de Massimo Moratti qui, pendant le mercato, a recruté massivement au milieu de terrain, mais pas en attaque. Ah, si, il y a bien Tommaso Rocchi, prêté par la Lazio pour être « le vice-Milito ». Mais pas sûr qu’Andrea Stramaccioni ait très envie de confier les clefs de son attaque à un pré-retraité. Non, Strama va devoir composer avec les éléments qu’il a à disposition. À moins que les dirigeants nerazzurri ne jettent un œil aux joueurs libres de tout contrat. On a évoqué Milan Baros ces derniers jours. Pas le même niveau, c’est sûr.

Une Inter avec et sans Milito

À quelques heures de la confrontation directe face à la Fiorentina, l’entraîneur interista se veut plutôt confiant, malgré l’absence de celui qui a inscrit 73 buts en quatre saisons avec le maillot noir et bleu. « Nos ambitions ne changent pas : nous sommes l’Inter, et nous devrons désormais tous donner encore plus, car plus que jamais, nous allons avoir besoin de la contribution de ceux qui sont un peu en retrait, de Rocchi à Alvarez, mais aussi Palacio, Cassano et Guarín », a-t-il affirmé en conférence de presse. D’accord. Mais il va tout de même falloir élaborer un plan spécial. Car n’en déplaise à Strama, il y a une Inter avec et une Inter sans Milito. La moyenne de buts par match de l’Inter depuis 2009 (arrivée de Milito) est de 1,77 lorsque le Principe est sur la pelouse. Sans lui, cette moyenne chute à 1,63. En plus de marquer des buts (neuf depuis le début du championnat), le buteur argentin est également un point de référence pour tout le secteur décisif, et n’hésite pas à se mouvoir en passeur décisif lorsqu’il en a l’occasion (cinq passes décisives cette année).

Bref, il va falloir trouver une nouvelle recette. D’un côté, Andrea Stramaccioni a de la chance : son autre attaquant, Palacio, est actuellement dans une forme olympique. L’attaquant à la natte la plus longue du monde reste sur six buts lors des huit derniers matchs officiels de l’Inter, dont un doublé, jeudi soir, face à Cluj. Très vraisemblablement, l’entraîneur interista va l’aligner en duo avec Cassano, avec Guarín derrière, et les nouvelles recrues Kuzmanović et Kovačić au milieu. Cette formation semble la plus équilibrée, avec Ricky Álvarez prêt à venir prêter main forte en cas de besoin. Pour ce qui est de la défense, Stramaccioni va devoir être malin, ce soir, pour contrer les ardeurs florentines. Défense à quatre, a priori, avec Zanetti (832e match officiel avec l’Inter, bah quoi ?), Ranocchia, Juan Jesus et Nagatomo. Un test florentin grandeur nature, à une semaine du derby milanais qui, en plus de sa fascination et ses enjeux habituels, sera décisif dans la course à la Ligue des champions.

Répondre au Milan AC et à la Roma

Mais attention. Le déplacement à Florence, lui aussi, est essentiel dans la course à l’Europe. L’Inter compte pour le moment quatre points d’avance sur son rival du soir. S’imposer au stadio Artemio Franchi voudrait dire mettre la Fiorentina à sept points (huit, même, en comptant les confrontations directes, puisque l’Inter a déjà remporté le match aller, 2-1). En revanche, une défaite permettrait à la formation de Montella de revenir à un point, ce qui relancerait tout. Stramaccioni le sait, et n’a aucune intention de prendre ce rendez-vous à la légère. « C’est l’un des terrains les plus difficiles de Serie A. Aucune grande équipe n’est parvenue à gagner ici, et la Juve, la Lazio et le Napoli ont même beaucoup souffert. Comme type de match, c’est l’un des plus compliqués du championnat, nous le savons, et c’est une confrontation directe vu que nous avons quatre points d’avance. Je vois une rencontre à haut degré de difficulté », analyse le jeune technicien. On ne peut lui donner tort : cette saison, à domicile, la Fiorentina ne s’est inclinée qu’une seule fois, contre Pescara (0-2).

Surtout, c’est une Fiorentina en quête de confiance que l’Inter va trouver ce soir. Un peu le même profil, d’ailleurs, que la Roma vue hier soir contre la Juventus. Une équipe en plein doute, qui n’arrive plus à prendre de points (la Roma, avant la victoire contre la Juve, en avait pris deux en six matchs, la Fiorentina en est à quatre, pas franchement mieux) et qui a une grande envie de se donner une secousse. Or, la réception d’une grande équipe comme l’Inter est l’occasion rêvée pour cela. Et ça, Vincenzo Montella le sait : « L’Inter est une équipe de grande valeur, elle est dans une forme psycho-physique très bonne. Une victoire ferait taire toutes les critiques et nous permettrait de raisonner d’une autre façon. Contre la Juve, la semaine dernière (défaite 2-0, ndlr), nous avons commis des erreurs, mais l’équipe avait la volonté de créer du jeu. Nous avons juste mal interprété le match, une baisse de concentration », a-t-il déclaré. Sauf qu’une nouvelle baisse de concentration n’est pas permise si l’équipe veut continuer à rêver d’une troisième place qualificative pour la Ligue des champions. Milan s’est imposé, la Roma aussi : deux signaux forts envoyés par les prétendants à l’Europe. L’Inter et la Fiorentina doivent y répondre ce soir. Frissons.


Associazione Calcio ... les billets pour le prochain match à partir 55 €

Eric Maggiori

Parier sur les matchs de Milan AC

 





Votre compte sur SOFOOT.com

13 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par JalovesbigTits le 17/02/2013 à 15:19
      Note : 1 

    ça fout les boules quand même quand un grand joueur se pète comme ça mais l'Internazionale vaincra!!!

  • Message posté par Mainvault le 17/02/2013 à 15:52
      Note : 1 

    Il leur faudra de nouveau un grand attaquant car les ligaments à 33ans souvent quand tu reviens, tu n'es plus le même... Il ne sera à mon avis plus aussi efficace.. Il leur faudra un nouvel attaquant à long terme. C'est malheureux, j'aime pas l'Inter ni ce joueur mais c'est quand même horrible de vivre ça.. L'Inter aura du mal..

  • Message posté par Lebowski-The BIG one- le 17/02/2013 à 16:12
      Note : 2 

    Je vois mal l'Inter arriver troisième sans ce monstre de Milito franchement, un serial killer ce joueur. Je penses qu'aller au bout de l'Europa League sera le meilleur moyen pour sauver la saison au moins, et revenir sur le devant de la scène euro, mais... vu le'aspect financier de cette histoire.....
    Et cette théorie de sans et avec Milito est tellement vraie, on peut meme dire qu'il y a une Inter avec Milito en forme, et une autre quand il est en baisse. Il marque et surtout il déstabilise énormément les défences adverses avec ses mouvements de grande intélligence. Son impact sur le jeu interiste est tellement important que toute l'attaque semble perdue sans lui sur le terrain.

  • Message posté par lalouxonthebeach le 17/02/2013 à 16:13
      Note : - 1 

    Mouais une différence 1,77-1,63 ça fait 0,14 si je ne m'abuse. Soit un but tous les 7 matches..
    9 buts et 5 Passes dé' en 2/3 de saison, pas de quoi se rendre indispensable non plus. Et vous voulez nous faire gober que si, histoire de légitimer cet article!
    Milito ça me fait chier* pour lui quand même. Ce type c'est la classe. Mais il reviendra, avec 10 charrettes au leu de 5, mais avec l'intelligence et le talent qui compensera tout ça!

  • Message posté par francisdublé le 17/02/2013 à 16:23
      

    je suis triste pour ce joueur. un goleador vicieux et intelligent. courage diego

  • Message posté par Lothaire le 17/02/2013 à 17:01
      Note : 2 

    Ce n'est pas qu'une question de statistique mais tactique. Certes Milito est le plus efficace de nos attaquant, mais il est aussi le plus intelligent de par son placement, ses courses, son pressing, et sa capacité à prendre la profondeur.
    C'est le seul buteur de l'équipe, Cassano et Palacio sont des attaquants de soutien.

    Je suis très pessimiste quant à la fin de saison.

  • Message posté par Wazz le 17/02/2013 à 17:18
      

    Ouais, à moins que Palacio tienne physiquement, parce qu'il a l'air de vite souffrir quand il joue en pointe, ou que Rocchi nous fasse un baroud d'honneur de feu ...

  • Message posté par WZ59 le 17/02/2013 à 18:07
      

    Pour Baros j'ai lu que c'était pas possible parce qu'il a résilié hors mercato.

    Sinon Milito est super important dans le jeu interiste et cette fin de saison risque d'être compliqué, Palacio est pas un vrai buteur on l'a encore vu à Cluj puisque le 2-0 c'est juste le stricte minimum vu tout ce que lui(comme les autres) ont vendangé. Ca va être super chaud cette fin de saison, être dans les 3 premiers serait déjà super.

  • Message posté par FlyingDutch le 17/02/2013 à 18:26
      Note : - 1 

    Palacio c'est quand meme l'anti classe, dans le jeu et avec sa natte ridicule ( pire que toute les cretes reunies )

  • Message posté par Jack Facial le 17/02/2013 à 18:37
      Note : 2 

    Palacio, avec sa grotesque natte de hippie, je l'imagine plus habillé d'un sarouel en train de jongler à un feu rouge avec son clébard.

  • Message posté par Vagi Clean le 17/02/2013 à 18:51
      Note : 2 

    putain dire que Palacio c'est l'anti classe, faut le faire... qu'il ai une tresse ridicule, ok! Mais balle au pied il à la classe! Après il se coiffe comme il veut tant qu'il continue de planter. Mais pour certain le look et plus important que les perfs.

  • Message posté par Maillot taille XL le 17/02/2013 à 20:06
      Note : 1 

    Message posté par FlyingDutch
    Palacio c'est quand meme l'anti classe, dans le jeu et avec sa natte ridicule ( pire que toute les cretes reunies )


    Palacio, jeune padawan

  • Message posté par Matt78400 le 17/02/2013 à 23:08
      Note : - 1 

    Palacio te pisse dessus et te fouette avec ça natte en partant !

    Rodrigo <3


13 réactions :
Poster un commentaire