Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // CM2010
  2. // Equipe de France/Anelka

Insupportables

Injures, rumeurs, exclusion, chasse au traître... Un climat incroyablement nauséabond entoure maintenant l'équipe de France. Du jamais vu, même au PSG.

Modififié
Impossible n'est pas français. Tu m'étonnes : à ce niveau, c'est carrément historique. Entre la sale affaire Anelka, entre les rumeurs selon lesquelles Zidane aurait agi dans l'ombre (d'après Libé, ZZ aurait influencé Evra, Henry, Ribéry et Gallas pour qu'ils aillent dire à Domenech sa façon de penser et surtout d'organiser l'équipe en 4-4-2 avec Henry et Valbuena pour Gourcuff et Govou), entre la chasse à la sorcière réclamée par Patrice Evra, entre Petit qui balance à la mi-temps de Ghana-Australie que d'autres joueurs souhaiteraient quitter l'EDF, et sans même parler de son niveau de jeu, l'équipe de France est dans une situation sans précédent. Et on se demande franchement jusqu'où cela va bien pouvoir aller. Demain matin, une dépêche AFP pourrait bien nous annoncer la démission de Domenech, le renvoi par pirogue de Ribéry et le suicide de Footix que ça ne changerait plus rien : le désamour grandissant qui entourait l'EDF est maintenant à son paroxysme. Car franchement, comment aimer une équipe pareille ?

Le pire dans tout ça, c'est que les Bleus ne sont même pas éliminés de la Coupe du Monde. Quasiment certes, mais pas mathématiquement. Aujourd'hui, cela semble accessoire, et c'est quand même dingue. Plutôt que de chercher la qualification, le capitaine des Bleus en appelle à chercher le traître. Enfin, quelque part, il a raison. Il est temps de faire le ménage dans cette équipe.

Mais le pire serait que la France s'en sorte miraculeusement, passe l'Argentine en huitièmes et que la victoire efface tout ce bordel. Heureusement, c'est peu probable. Et, au point où elle en est, elle ferait bien d'espérer qu'il y ait un vainqueur entre le Mexique et l'Uruguay, non pas pour se qualifier, mais pour foutre elle-même les buts qui permettraient alors au pays organisateur de se qualifier, et faire alors le bonheur de toute l'Afrique du Sud. Ce serait beau, et une manière autrement plus cool pour elle de continuer à marquer contre son camp...

Surtout, cela permettrait donc le grand déballage qui s'annonce. Un peu crade, il semble néanmoins des plus nécessaires. A force de passivité et d'incompétence, les responsables de l'EDF ont laissé des cancers pourrir l'équipe. Anelka donc, qui n'en fait qu'à sa tête et finit par insulter le seul mec qui lui ait vraiment donné sa chance en bleu. Ribéry, petite frappe jaloux de Gourcuff et de sa nouvelle dimension, gamin mal élevé et capricieux réclamant où jouer et surtout sans le Bordelais, pour un résultat pathétique. Gallas, chef de défense sur une patte, qui boude quand on ne lui donne pas le brassard, s'entraîne quand il veut mais n'a jamais l'honnêteté de s'avouer archi-cramé, décide ne plus adresser la parole aux journalistes mais préfère le langage des signes. Evra, capitaine courage qui, au lieu de s'excuser pour le comportement de ses troupes et la défaite pathétique, réclame maintenant la tête de la balance, ce salaud qui parle aux journalistes ; capitaine courage qui ne comprend rien, car quand bien même il y aurait effectivement un traître chez les Bleus, cela ne ferait que démontrer l'état d'esprit délétère du groupe.


On peut d'ailleurs en vouloir à tous les membres de ce groupe gangrené de ne pas avoir su sentir le désastre qui s'annonçait, ni donner l'alerte tant qu'il en était encore temps. Et surtout à son chef, Raymond Domenech, de ne pas avoir su gérer ses troupes. Lui qui se disait prêt à donner des coups de fusil... Un échec total. Bien sûr certains de ses joueurs sont des fouteurs de merde de première, mais alors, pourquoi les avoir pris ? Lui qui se voulait le chef de meute, le Catalan de tous les combats... Après tout, c'est bien pour cela qu'il a écarté Nasri et Benzema, non ? Soit dit en passant, quand on voit aujourd'hui le langage et l'attitude de certains, on se demande bien ce que ça devait être avec Samir et Karim, pour que Raymond s'en passe... Voilà où nous en sommes donc réduits avec cette équipe : à parler d'elle comme d'une classe de collégiens, avec ses bons et ses mauvais élèves, avec ses cancres et ses fayots. Une classe tirée vers le bas par des éléments qu'on qualifierait dans l'éducation nationale de "perturbateurs". Au comptoir des bars, on parle plutôt de racailles, de sales gosses de banlieue mal élevés... Triste situation : partout, on a les Bleus à l'âme, et surtout dans le collimateur, alors qu'il y a encore une semaine, le pays se rêvait d'un destin autrement plus glorieux. Dans le cul Lulu !!!

Cependant, Lulu, les joueurs et le sélectionneur, aussi coupables soient-ils, ne sont bien entendu pas les seuls. Pour atteindre un tel niveau de médiocrité, il faut être plus nombreux, et surtout plus haut placé. Le mal est aussi profond que partagé, entre les responsables de la FFF qui ont confirmé Domenech plus que de raison et qui ont cru qu'une fois la compétition entamée, tout entrerait dans l'ordre ; entre les anciens de 98, qui pensent qu'avoir fait partie du groupe de Jacquet, même en tant que remplaçants, leur donne la science infuse et le droit de dire tout, n'importe quoi et son contraire ; entre ceux qui qualifiaient de mauvais Français les yeux perçants qui ne faisaient que pointer les dysfonctionnements d'un système défaillant, ou dénoncer le caractère déjà détestable de cette équipe. Parce que niveau insultes, désinvolture, arrogance, foutage de gueule ou violence, elle n'en est quand même pas à son premier fait d'arme. Pourtant, elle n'avait encore jamais été aussi insupportable.

Telle est donc l'équipe de France d'aujourd'hui. Il va falloir faire avec, ou plutôt sans...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain
À lire ensuite
De pire en pire