En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Insulté, il bouscule des flics

Modififié
L’été 2012 ne restera pas dans les annales pour Nile Ranger. Le 27 août dernier, le joueur de Newcastle décide de passer la soirée avec son cousin. A deux heures du matin, il croise un groupe "d'hommes blancs". Rapidement, le joueur de 21 ans essuie des insultes racistes. Une baston éclate. Ranger en laisse deux sur le carreau. Mais l'incident ne s'arrête pas là.

En fuyant la scène, la scoumoune s’abat sur lui : il croise deux policiers, qui tentent de le maitriser, alors ils les repousse. Lors de son procès, le résultat des courses est mitigé pour Nile. Les caméras de vidéosurveillance prouvent qu’il était bien la victime des bas-de-plafond et que sa réaction n’était que de la légitime défense. Par contre, en ce qui concerne « l’agression » commise sur les flics, le jeune joueur a écopé d’une peine de douze mois de prison avec sursis assortie d'une amende d’environ 900 euros à verser à chacun d'eux.

Sinon, Newcastle a (temporairement ?) effacé son portrait de la photo officielle du club pour la saison en cours. La loi des séries.

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
À lire ensuite
Redknapp likes Bale