En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Iniesta parle des Bleus

Modififié
Hier, Andrés Iniesta était l’invité de Luis Attaque sur RMC. L’occasion pour le Barcelonais de revenir sur sa volonté de gagner le Ballon d'or, de donner son impression sur les Bleus, de parler d’Abidal et d'annoncer où il veut terminer sa carrière, rien que ça.

En ce qui concerne le Ballon d'or, le champion d’Europe en titre avec la Roja déclare préférer les trophées collectifs, même s’il ne cracherait pas dessus : « Bien sûr que j’aimerais le gagner. Ce serait un peu spécial. Mais ce n’est pas forcément un rêve. Je ne pense pas forcement aux titres individuels, mais plutôt aux titres collectifs. Mais si je le remporte, bien sûr qu’il sera le bienvenu. »

Iniesta était sur la pelouse de Vicente Calderón, il y a un mois, lors du match nul (1-1), entre l’Espagne et la France. L’impression que lui ont laissée les Bleus ? Plutôt bonne en réalité : « Je pense que le match nul est le résultat le plus logique, le plus juste. On a tout tenté, mais l’équipe de France est vraiment une grande équipe actuellement. […] C’est très difficile encore aujourd’hui de battre l’équipe de France. Ça va être difficile de gagner chez eux. »

Et concernant les Bleus, il y en a un qu’Iniesta côtoie et admire, c'est Abidal : « C’est un exemple comme joueur et comme personne. C’est vraiment incroyable ce qu’il fait, après tout ce qui lui est arrivé. Il a vraiment une force incroyable pour se battre, être toujours meilleur. Le plus important, c’est sa santé. Que tout aille bien avec sa famille, sa femme. On veut le voir à l’entraînement et on espère que ça va arriver très vite. »


On n’en doutait pas, mais au cas où, l’Espagnol a tenu à préciser qu’il se voyait raccrocher les crampons chez lui, à Barcelone : « Mon désir est celui-là, de finir ma carrière au Barça. C’est le club qui me fait rêver depuis que je suis petit. C’est le meilleur endroit pour arrêter ma carrière. »
GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Beckham quitte LA