Iniesta, le destructeur

0 6
Alors que leur sélection était mal en point face au Chili, menée 2 à 0, Iniesta (un but et une passe décisive) et Fabregas (deux buts) sont entrés en jeu pour remettre de l'ordre sur le terrain, et offrir de justesse la victoire à l'Espagne.


Claudio Borghi, le sélectionneur argentin du Chili, explique le changement de situation par un joueur, Andrés Iniesta. «  En deuxième mi-temps est apparu sur le terrain Iniesta et il nous a détruit. Je n'ai jamais vu un joueur comme lui, jouer aussi simplement mais avec une telle efficacité. Il nous a pris le ballon et nous a fait courir derrière comme si c'était une ombre » , a-t-il expliqué.


Et oui, le Barca, ce n'est pas que Messi.


LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Ahaha !!! AUssi discret qu'un fantôme et efficace qu'un tueur à gage...
Ah ça, Iniesta a bien détruit l'ambiance à la fin du match.
On voit quand même que l'Espagne galère beaucoup plus contre les sudams que contre les européens.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6