1. //
  2. // 8es
  3. // Barcelone-Bilbao (3-1)

Iniesta et la MSN relancent le Barça

Longtemps en difficulté sur le plan collectif, le FC Barcelone s'en est remis à la MSN pour battre l'Athletic Bilbao et assurer son passage en quarts de finale de la Coupe du Roi. Pas un grand Barça, mais un Barça qui gagne quand même.

Modififié

FC Barcelone 3-1 Athletic Bilbao

Buts : Suárez (35e), Neymar (48e, sp) et Messi (78e) pour le Barça // Saborit (51e) pour l'Athletic

On a beau dire qu'une grande équipe, c'est un collectif et pas simplement un empilement de grands joueurs, c'est tout de même pratique de pouvoir compter sur quelques-unes des références mondiales. Luis Enrique devrait d'ailleurs se rendre à l'évidence : son groupe a battu l'Athletic Bilbao et assuré son passage en quarts de finale de la Coupe du Roi, mais ce n'est pas tant son coaching que le génie de la MSN qui a sauvé la mise. Un bijou de Suárez, un cassage de rein de Neymar, et une frappe pernicieuse de Messi. Trois buts par ses trois individualités offensives, auxquelles on doit associer la vista d'Andrés Iniesta. Le FC Barcelone n'a pas montré grand-chose, a longtemps peiné face au bloc basque, mais a finalement vaincu. Décevant, mais gagnant.

Le Diable Suárez sort de sa boîte


Un éclair dans la nuit. Rarement métaphore n'aura eu autant de sens qu'au moment où Luis Suárez a transformé en or l'offrande de son compère Neymar. On est à la 35e minute de ce huitième de finale retour de Coupe du Roi, et la magie du Barça opère : Messi s'extirpe de trois paires de jambes basques avec un contre favorable, sert parfaitement le Brésilien dans la profondeur, et ce dernier prend tout son temps, depuis l'aile gauche, pour ajuster un centre. À la réception, Suárez fait trois petits pas et ajuste une reprise acrobatique qui crucifie Iraizoz. Barcelone mène 1-0 et passe devant sur l'ensemble des deux matchs. Jusqu'à cette action de grande classe, les Catalans n'avaient pas montré grand-chose : une possession de balle stérile, quelques centres de Jordi Alba coupés par les défenseurs centraux d'Ernesto Valverde, et un but refusé pour un hors-jeu discutable de Luis Suárez, déjà lui, sur un décalage de Neymar mis sur orbite par Andrés Iniesta (30e). Pas du grand Barça, mais déjà un sursaut d'orgueil des grandes individualités blaugrana pour cette première banderille. Largement suffisant pour rentrer aux vestiaires avec une qualification virtuelle pour les quarts, malgré un premier acte marqué par une copie brouillonne, à l'image de deux coups francs dans les nuages de Messi...

Messi, au troisième essai


Au retour des vestiaires, Valverde sort son atout majeur pour réagir : Aduriz, qui remplace San Merino. Mais c'est bien Neymar qui fait parler la poudre en premier. Sur une ouverture d'Umtiti, le champion olympique percute côté gauche et se fait faucher dans la surface par Boveda. Penalty qu'il transforme lui-même avec une course d'élan et une frappe en contre-pied dégueulasses (48e). Cela fait néanmoins 2-0 et une avance consolidée pour les Barcelonais. Mais le Basque ne rend pas les armes sans lutter, et trois minutes plus tard, c'est la douche froide au Camp Nou. Inaki Williams s'encastre dans Jordi Alba en tentant de percuter côté droit, mais pas son pote Elustondo, qui déboule et centre en première intention. À la réception, Sergi Roberto ne sait pas qu'il a le droit de sauter, contrairement à Saborit qui trompe Cillessen d'une tête piquée (51e). À 2-1, c'est une prolongation embarrassante qui s'annonce pour Barcelone. Un collectif qui doit se reposer sur les inspirations de ses stars que sont Iniesta, Messi, Neymar ou Suárez, mais peine à trouver mieux que des frappes trop faibles d'Alba ou Suárez. On se croirait aux Mondiaux de hand, avec un Barça qui tente de créer des brèches dans la surface encombrée de l'Athletic, et se fait parfois peur quand Busquets foire une relance et offre à Saborit une opportunité de tir. Luis Enrique n'ose ou ne veut pas faire de coaching, Messi lui donne raison. Jusque-là mal réglée dans ses coups de pied arrêtés, La Pulga délivre son équipe sur sa troisième tentative de coup franc, à un quart d'heure du terme. Une belle leçon de persévérance. Et une qualification pour les Blaugrana.



Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

J'imagine le jour où Messi en se réveillant se dit: " Bon, j'en suis où moi ? Les rush, j'ai plus trop l'âge; les lobs, c'est bon; les têtes, bof c'est chiant; les petits pont, ouais j'ai donné ( et c'était bien marrant ) .. Ah je sais, les coups francs ! "

Impayable ce con.
Bon les gars essayez de m'obtenir des coups francs dans les 20/30 derniers mètres. Ney tu plonges s'il le faut (ça fera plaisir à @bestclic) et je m'occupe du reste!
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Impayable, c'est le mot.

Messi mis à part, voir Suarez évoluer dans la même équipe qu'Iniesta, c'est une configuration astrale exceptionnelle. C'est le Taureau dans la maison du Verseau.

Le tout amoureusement couvé par Vénus.
Bone
D'ailleurs si quelqu'un sait combien il en a mit total career ca m'intéresse.

Le mec est tellement précis que chaque gardien se chie dessus lorsqu'il pose le ballon, il a atteint un niveau dans ce domaine vraiment impressionnant.
3 réponses à ce commentaire.
Juste le temps de voir le coup franc de Messi. Plutôt adroit le type.
Ce commentaire a été modifié.
el.maestro Niveau : CFA
"S'il marque là, on s'en va".
O. Da Fonseca

L'homme du match c'est lui
el.maestro Niveau : CFA
Bon sinon pour parler un peu du match en lui même, je vais pas faire un immense pavé sur tout ce qui m'a agacé, mais plutôt sur un point précis. À la fin, quand il y a 2-1 puis 3-1, les joueurs ont cru qu'ils tapaient un futsal au quartier ou comment ? Putain mais quelle maladresse, parfois meme teintée de suffisance, dans le dernier geste. Pêle mêle: le festival de Neymar dans la surface qui trouve le moyen de mettre sa frappe à 1 m sur le poteau; Suarez qui, après avoir contourné le gardien trouve inexplicablement le moyen de pousser sa balle trop loin et donc se met en difficulté; Suarez toujours, seul dans la surface après un centre de Sergi qui fait une passe à son homonyme Denis S qui, inexplicablement, met le ballon au dessus. Meme Messi fait un très mauvais choix en privilégiant une ou deux fois l conduite de balle à la frappe (vu son coup franc je lui pardonne volontier) Et ca c'est pas la faute de L.E.
Immensément satisfait de la qualification évidemment, mais cette absence de 4e but aurait pu coûter cher, et cette suffisance dans le dernier geste ne date pas de ce match, ce n'est pas la 1ère fois que je me fais la réflexion
Pour Neymar il est super près du gardien et il choisit le premier poteau le goal étant parti au 2e. Suarez se fait bousculer (sans faute) par le gardien ce qui explique qu'il est moins lucide. D. Suarez n'a aucune excuse.
H.s.: Messi c'est 3 buts sur coup franc en 3 matchs!!!
el.maestro Niveau : CFA
Je leur en ai cherché des excuses hein, mais au final quand tu regardes bien bah voilà: Ney doit la mettre au fond. Il est à 1m de la ligne, une mine et on en parle plus, meme s'il l'envoie côté gardien ca rentre, surtout pour un joueur de son standing (c'est ce manque de finition sur certaines actions comme ça que pointait du doigt Omar au commentaire, avec toute la mauvaise foi qu'on lui connaît). Quant à Suarez, la touche trop longue il la fait une fois qu'il a contourné le gardien. Certes il est déséquilibré mais quand même, le but qu'il met est 100 fois plus compliqué.
Dans un match plié ça ne m'aurait pas fait enrager. La c'est surtout que la qualif était précaire, un but et c'était l'élimination. Ces actions se devaient d'être concrétisées (après je sais qu'il est bien plus facile pour moi de juger de mon canapé que de réussir tout ça sur un terrain). Ces deux actions sont de la maladresse qui aurait pu coûter très cher

Puis quand j'évoquais de la suffisance, je faisais référence à la dernière action citée, celle où Denis S. la met au dessus, et là nos avis se rejoignent
Je serai moins sévère pour Neymar qui est qd même pas mal entouré dans la surface. Moi j'aurai ouvert mon pied, ce que le gardien a anticipé, d'où le fait que malgré son raté j'ai trouvé son choix plutôt malin.
J'ai copieusement insulté D. Suarez devant ma télé.
el.maestro Niveau : CFA
Et petite correction un l'article. En direct Da Fonseca se trompe, sur le but refusé c'est bien Neymar qui est signalé (injustement) hors jeu, pas Suarez. Au ralenti on voit qu'avant meme qu'il donne à Suarez, l'arbitre lève son drapeau.
On s'en tape un peu, mais au moins ça évite de tomber sur le brésilien en disant que s'il avait frappé au lieu de passer il y aurait eu but.
Paradigm Shift Niveau : National
" Sortez l'pyjama, MESSI ! MESSI ! MESSI ! " haha, c'est un taré Omar !

Allez, cadeau les mecs :

https://www.youtube.com/watch?v=z6Yj5H3Otn8
Ah Ah! Non mais génial!
Avec Benjamin Da Silva qui est pété de rire à coté!

Ca faisait 1 mois que je n'avais pas commenter sur SoFoot, je vois que le site fonctionne toujours aussi bien! Chapeau.
"Non mais vous pouvez dire ce que vous voulez, mais le web master de SoFoot, quand il décide de mettre le coeur, le cerveau, le courage... Il peut décider! Sortez les pyjamas messieurs dames, toutes les nationalités!"
Jeune quille Niveau : CFA
Note : 1
mettre le coeur, le cerveau, les c.. le courage ! Voilà.

J'ai pensé qu'il allait dire les couilles sur le moment, et lui aussi je crois.
"Je crois qu'on pourrait lu donner le prix nobel de métaphysique parce qu'il arrive à donner au ballon des trajectoires que personne d'autre ne pourrait donner"

Da Fonseca, après le coup franc de Messi face au USA
10 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Paradigm Shift Niveau : National
Suarez, 120 matchs avec le Barca : 100 buts au compteur. Et tout cela en deux saisons, grosso modo.

Propre.
el.maestro Niveau : CFA
Plus 60 passes décisives. Doublement propre
Jemincruste1 Niveau : National
Je crois que je pourrais écrire un livre sur Suarez.

On parle beaucoup des deux cadors qui trustent les podiums mais Suarez est peut être le dernier représentant d'une certaine idée de ce qu'est un 9.

Il vole à Barcelone mais je ne l'aimerai jamais autant que lors de sa dernière saison à Liverpool, saison durant laquelle il a fait passer la Premier League pour un tournoi de five.

Tu retiens une stat mais Suarez, c'est autre chose. Suarez c'est les larmes ghanéennes, la relation avec Gerrard, les buts improbables.. Parfois 15 ballons perdus et le 16eme au fond, puis le Graal et ce doublé face à Perfide Albion avant le Calice et Chiellini..

Suarez c'est tout et rien, le bien et le mal, les embrouilles de cour de recreation et le sérieux d'un buteur chirurgical.

T'arrêtes jamais Luis, car si tu t'en vas, un morceau de football s'en ira avec toi. Un peu comme celui qui s'est en allé avec O Fenomeno et que l'on ne retrouvera jamais plus.

Puis toi aussi Leo, t'arrêtes pas non plus hein.
ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Note : 4
Cette saison 2013/2014 qu'il nous sort ... pfff aucun joueur m'avait jamais autant fait rêver, il était exceptionnel.
Une image que je garde de lui, c'est un match à l'exterieur contre Norwich (saison 2012/2013) il rate un face à face en dévissant complètement sa frappe... tout le stade se fout de sa gueule. Sur le six mètres le gardien fait une passe à son défenseur, Suarez arrive par derrière, lui chipe le ballon, petit pont, exterieur du pied petit filet à l'entrée de la surface. Enorme !
https://m.youtube.com/watch?v=9ujsymADe-I C'est le second but dans cette video mais on voit pas son raté.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 2
Tu as tout dit, merci Jemincruste1 (existe t-il un Jemincruste2 ?)

Ce bonhomme là n'est peut-être pas le meilleur joueur du monde, mais c'est de loin le plus incandescent.
Jemincruste1 Niveau : National
Le 1 c'est parce que j'ai perdu l'ID de mon compte original et j'ai jamais réussi à le récupérer (sombre histoire d adresse mailjje pense)

L'incandescence.. Ça lui va bien.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 2
Ah ce but je m'en souviens bien, c'est un de mes préférés de Suarez, dégainer un exter' aussi sec face au but c'était tout bonnement splendide.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
La pureté instinctive de cet exter'... sans jamais relever la tête !

Le mec a des terminaisons nerveuses dignes des plus grands prédateurs subaquatiques. Il a l'image des cages figées dans l'ambre de son cerveau reptilien, relié par pulsion électrique à la moindre surface de son pied.

Terminator.
Note : 1
C'est vrai que Suarez est un de ces rares joueurs dont on veut voir les matches (et pourtant dieu sait que je déteste son actuel club) car on est toujours en droit de voir une action de folie, qui justifie notre présence devant un écran pendant 90 minutes.
A Liverpool, certes des buts, certes des assists, mais surtout et non répertoriées, toutes ces actions fabuleuses, même sans réussite au bout, où il tentait des choses incroyables, avec toujours cette même fougue, cette inspiration débridée. Ou des trucs sans saveur particulière, mais qui avec lui sont de suite un bonheur de spectateur : pendant ce match à Norwich justement (ou un autre tellement il a planté contre eux), ils mènent 3 ou 4-0, il reste vingt minutes à jouer, il a déjà un triplé au compteur depuis quelques secondes, et là, mésentente entre le gardien et le défenseur; il est à une bonne quinzaine de mètres, il se rue sur le porteur du (mauvais) ballon comme si il était mené de deux buts en finale de CM, manque de récupérer la balle et d'en claquer un autre. Et on le voit s'en vouloir après ça !
Dans l'esprit, attention j'ose, pour moi il est le vrai successeur du Pibe : évidemment moins virtuose techniquement, mais cette imprévisibilité, ce potentiel de bonheur à donner à chaque match, et ce petit côté vicieux qu'on imagine venir tout droit de la rue Sud-Américaine.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Ne t'excuse pas mon ami, tu vois juste.

Je ne dirais pas qu'il est le successeur du Pibe (ça créerait une grosse embrouille testamentaire) mais il est animé du même feu et du même esprit sacrificiel.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Ah là là, toujours ces salauds de notaires !

Exact, ils partagent le feu sacré et cet esprit sacrificiel. J'aime beaucoup Careca, mais imaginer Luis au Napoli de l'époque me rend tout chose ! Le côté populaire et passionné de ce club lui aurait été comme un gant, je pense.

En plus, si elle est vraie, son histoire concernant la raison de sa venue en Europe est très belle...là aussi, ça change des starlettes aseptisées.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : -1
Suarez est un grand joueur inactuel. Comme Modric, Iniesta, Ozil ou Hummels et quelques élus.

Ce qui est beau chez ces joueurs-là, au delà de leur absolue modernité (et Dieu sait qu'ils sont modernes) c'est leur caractère intemporel. Ceux qui ne considèrent que la performance, que le résultat, risquent de passer à côté, mais ces mecs-là transpirent l'essence-même du foot.

Ils sont à la fois le coeur et la terminaison. Ils sont là depuis la nuit des temps, leur football est empreint d'antiquité, de certitudes historiques et pourtant absolument efficace aujourd'hui, dans ces temps de raréfaction du squelette. D'ostéoporose footballistique.

Ces mecs-là font que le corps du foot tient encore debout sur ses pattes. Par les nerfs ou par un extérieur du pied superbement inactuel.

On va en souper de superbes prestataires avides de performances, mais des mecs qui jouent juste ?! Des mecs qui jouent juste, tout le temps, on en vient à les trouver mineurs comparés à ceux qui tirent la couverture.

Aujourd'hui, des mecs qui jouent juste vont se faire allumer à moindre feu sous prétexte qu'ils ont gâché une action. Il n'obéissent pas à la règle de l'efficacité absolue. Mais, une bonne fois pour toute, allez tous vous faire mettre avec votre envie cynique de résultat !

Observez les corps, les intentions, les déplacements, observez ces joueurs et venez me dire qu'ils ne transpirent pas de l'essence du foot. Que leurs trajectoires, leurs intentions, ne sont pas plus géniales que l'élan rabique de celui qui la colle au fond.

J'ai une grande admiration pour ceux qui déclenchent la passe risquée (quand elle n'est pas décisive). Ça me semble 10 fois plus couillu d'oser une telle passe que de se contenter de la foutre au fond.

La quête du résultat, de la performance, rend certains suiveurs aveugles à la grâce. La grâce ne tient qu'à un geste parfaitement irresponsable. Que le ballon finisse au fond n'a aucune espèce d'importance.
Bonjour a tous,

Afin de parfaire la métaphore animale, je me permettrais d'ajouter que L. Suarez a des ampoules de Lorenzini au bout des pieds.

La bise tout le monde,
Superbe ! Vous avez fait fort tous les trois.
Ce commentaire a été modifié.
Je crois que toute l'Europe du foot suivait ce Liverpool à cause de Luisito. Son impact était tel que tous les joueurs étaient morts de faim. Je me souviens que quand on ratait le début du match on avait des chances de rater deux buts.

Je regrette tant qu'il soit parti à Barcelona même si c'est logique (le niveau de l'équipe, la culture et bien sur sa belle famille). Luis Alberto Suarez est un héros, il n'a pas à jouer, il est.

D'un point de vue footballistique pur ce que j'aime le plus c'est qu'il tente systématiquement la meilleure action possible pour son équipe, que soit un exploit individuel ou un simple écran.
Bref il est toujours en veille, hier encore il failli marquer un but en récupérant une passe en retrait vers le gardien.

Je continue à penser que Messi Suarez et Neymar n'ont pas le droit de jouer ensemble.
Note : 1
Meilleur 9 au monde, tout simplement
Ce qui est impréssionant chez Suarez, ce qui est inactuel c'est l'utilisation qu'il fait de son corps. Et son extérieur du pied en est l'illustration absolue.
Cet art de maintenir à distance son adversaire en jouant de son postérieur et de son corps tout entier, à la manière d'un pivot basketteur.
Et son positionnement parfait avant de recevoir un centre, les petits pas qu'il faut pour se placer et ce déhanché pour lancer sa reprise... J'ai entendu Da Fonseca, un jour, dire qu'il tenait cela d'une pratique adolescente de l'équitation. Il lance son corps comme on monte à cheval.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
C'est exactement ça !
17 réponses à ce commentaire.
C’est sûr que si Luis Enrique ne sait pas répondre à la moindre difficulté tactique, on va pas aller bien loin. Sur ce match j’en vois deux : l’individuelle sur Busquets en première mi-temps, le manque de connexion entre Messi-Suarez-Neymar en attaque placée. Je dis bien en attaque placée, le premier but c’est du MSN pur jus mais c’est un contre, pas une attaque placée (récupération très haute sur une relance adverse et projection rapide vers l’avant). En tout cas Lucho essaye de nous embrouiller en mode "Rafinha pour André Gomes" mais gros, remplacer Rakitic par André Gomes par Rafinha par Denis Suarez et recommencer le cycle tous les 4 matchs, c’est pas du coaching, c’est du Football Manager niveau Gueugnon.

Ça c’est pour le côté tactique, après y’a aussi le problème du niveau de certains joueurs. Busquets qui a perdu genre 350% de son volume de jeu, Suarez tellement moins influent dans le jeu, Sergi Roberto qui commence à montrer ses limites à un poste qui n’est pas le sien. Y’a des joueurs qu’il faut faire souffler mais surtout y’a un arrière droit à aller chercher, le flan droit c’est en train de devenir le néant, Sergi Roberto fait ce qu’il peut mais il n’apporte plus grand chose.

Je ne cite pas Neymar car je l’ai trouvé bon ce soir, avec notamment pas mal de retours défensifs et de pressing. Limite c’est celui qui a le plus travaillé défensivement. Certains évoquent un manque d’envie mais je crois que c’est uniquement son état de forme qui est en question. De l’envie, il en a jamais manqué. Malgré sa nonchalance apparente c’est un joueur qui aime son maillot (sélection comme club). En tout cas c’est son meilleur match depuis un bon moment.

Bon et puis Messi… Le problème avec lui c’est qu’il cache les difficultés de l’équipe, on va pas se plaindre mais le jour où il arrêtera de mettre des buts aussi improbables que décisifs, bah ce sera l’élimination en mode "il manquait pas grand chose" sauf que si, il manquait grave quelque chose et ce depuis 6 mois, sauf que y’avait Messi à chaque fois. Pour ceux qui ont maté le match sur Bein, on a définitivement perdu Omar Da Fonseca.
el.maestro Niveau : CFA
J'ai volontairement pas évoqué dans mon commentaire le coaching d'Enrique, j'avais la flemme de faire un pavé. Merci de l'avoir fait
Mais j'ai cru m'étouffer en voyant la non emprise du coach sur ce match.

D'ailleurs Da Fonceca le dit à un moment, quand ça fait 2 à 1 : "il faut tenter quelque chose, parce que sortir Rafinha pour Rakitic ça vaut rien". Il dit mot pour mot "il va falloir que je parle avec Luis Enrique parce que je le sens fatigué, c'est pas possible".
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
L'aspect "direction sur(/à pied de) terrain" n'a jamais été un des atouts de Lucho (et je suis généreux, :)...) dans le contexte "Luis Enrique Post-Anoeta, coach du Barça".
J'ai pas relevé ce commentaire de Da Fonseca mais tout est dit, depuis le début de saison il fait un turnover sur ce poste sans rien proposer d'autre. Ça passe ce soir mais jamais de la vie on va au bout en Copa ou en C1 si ça continue comme ça.
3 réponses à ce commentaire.
lev_yachine Niveau : DHR
Comment était Neymar @Bestclic ?
Nul à chier. Il est hors jeu sur les deux buts (dont celui justement refusé et la passe pour Suarez). Il n'y a jamais pénalty. En plus il aurait dû être annulé pcq sa course d'élan c'était de la merde.
Putain l'arbitrage qui favorise Barcelone ça commence à se voir.
C'était. @bestclic
lev_yachine Niveau : DHR
Je peux aller me coucher maintenant
Fais de beaux rêves. Bisous
Paradigm Shift Niveau : National
Excellent, Excellent !

Tu peux faire Ruud ou Frenchies?
J'ai pas encore atteint ce niveau là mais j'y travaille dur!
Quoique Cruyff doit se retourner dans sa tombe de voir le Barça marquer en contre et incapable de marquer dans le jeu. Robben à un Messi dans chaque orteil et Neymar ce n'est rien de plus qu'un M. Depay du pauvre.
Au fait Mtiti est nul à chier
Paradigm Shift Niveau : National
Allez, +1 pour toi.

T'as un sacré talent, mon gars. Continue comme ça et un jour, tu pourras remplacer Laurent Gerra chez Drucker. Une grande carrière dans le showbiz t'attend.
bestclic 2.0 Niveau : Loisir
Tu mets depay au Barça à la place de neymar, tu vois la différence avec neymar.

Tu mets neymar sur le banc à manchester, tu vois pas la différence avec depay.

Excepté en matière de simulation.
7 réponses à ce commentaire.
Piqué sera content au moins et ne va plus nous les briser en parlant d'arbitrage. Ça commençait à être lourd. Bravo pour la qualification, on veut un Barca qui gagne même en ne brillant pas c'est bon pour le niveau de compétition en Espagne
J'en connais un qui a fait un AVC ce soir, après le match de Neymar.
J'me suis pris la tête entre les mains sur le CF de Messi, chose que je fais rarement. Mais celui-ci m'a émoustillé.

Je pensais que Bilbao serait plus entreprenant, un peu déçu de leur prestation offensive. Après c'était une situation un peu bâtarde pour eux, ayant l'avantage du score mais jouant à l'extérieur, même après le 1er but, normal qu'ils se découvrent pas davantage, plutôt essayer de faire mal sur leurs quelques coups. Mais même ça ils n'ont pas tellement réussi à le faire. Gros match de Laporte derrière.

D'ailleurs le Barça a aussi bien croqué, s'ils en mettent 2 de plus, y'a pas scandale. Là ils ont joué avec le feu. Mais au moins, ils ont montré plus de détermination et de hargne que sur les précédents matchs. Ca faisait plaisir à voir.

Par contre ne pas trouver de solutions lorsque Busquets est pris au marquage, à ce niveau, c'est grave.
Sergi est cramé au poste d'AD, le but est pour sa paume. Punaise mais fais jouer Vidal, merde!
En fait quand tu y penses, trouver une perle en arrière droit faciliterait énormément de choses, poste assuré avec Vidal le mal aimé au cas où, milieu droit avec Rakitic Sergi qui est excellent en phases offensives, et Busquets aura Gomes qui est bon à ce poste.
Avoir un vrai spécialiste du poste, ce serait pas mal. Mais pour moi Vidal est à garder, le Barça ne peut pas avoir un seul joueur à ce poste pour toute une saison, que ce soit Cancelo, Bellerin, Azpi, peu importe. D'ailleurs, ça me fait penser qu'en 3-4-3, je pense que Vidal s'éclaterait.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Je ne réponds que sur la partie qui concèrne l'Athletic. L'Athletic version 16-17 est l'un des groupes (que Valverde a possédé) plus "limités". Attention, il ne faut pas laisser d'en louer les "résultats" (en termes de conséquence pratique => moyens à disposition vs profit à en tirer) <=>:
a. Plus de points au classement par rapport à l'anné dernière.
b. Vivant dans les 3 compét. (jusqu'à ce soir, bien sûr).
Bref, je ne vais pas t'emmerder et te chauffer la tête sur cet Athletic avec un pavé, :) mais, grosso modo:
1. Son pressing est moins bon (en termes de qualité)
2. Niveau défensif (désolé, mais Laporte cette année...: soyons pas trop radicaux -> son niveau est assez loin de son niveau moyen -et je fais pas référence à son potentiel-*)
3. Peu de lumière en attaque sauf le pilier Aduriz et les éclats ponctuels que "fournissent" les situations intéressantes quand tactiquement il y a quelque chose à y gratter.

* Le rayonnement et l'apparition de Yeray n'y sont pour rien. Avant c'était Laporte qui "accompagnait" ses compères d'axe (Bóveda, Etxeita, etc.). Avant la maladie, l'homme fort de la paire c'était Yeray.
londongunner Niveau : Loisir
Laporte a une excuse pour son niveau actuel : il revient de blessure.
4 réponses à ce commentaire.
Close to the edge Niveau : Loisir
Putain, Umtiti, qu'est-ce que c'est nul!!!
londongunner Niveau : Loisir
C'est ça la vie sans Mascherano, ça met en lumière les lacunes de tout le monde.
Close to the edge Niveau : Loisir
Enfin, Mascherano en début de saison, c'est une catastrophe sans nom.
3 réponses à ce commentaire.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Bon, on va laisser les lacunes de l'équipe pour un autre jour (il y en aura pour les étaler -même aujourd'hui elles étaient présentes).
1. L'appel et le mouvement dans l'espace de Luis Suárez dans le premier but: épostouflant (à l'image de son contrôle orienté lors du premier but face à l'Espanyol). Made in El Uruguayo.
2. Ney. Son 2016 fut décevant? Oui. On convient tous ce qui nous grince chez lui? Aussi. Mais le brésilien est très loin d'être là où certain(e)s veulent le situer. Aujourd'hui par exemple? Le Barça, la 2ème mi-temps, c'était Ney. Et si Ney aurait aussi besoin d'une meilleure version du Barça? :).
Piqué a dit cette semaine qu'il ne voulait pas jouer à la roulette, en référence à l'arbitrage. Et bien pour moi c'est pareil, mais d'un point de vue différent, celui du mec qui paie pour voir cette mascarade. De la première à la dernière minute, j'ai envie de pleurer tellement les mecs sont dépassés. Et comme d'habitude, ça ne se résume pas à une erreur importante, en l'occurrence le but annulé, c'est vraiment une mauvaise ou une absence de décision toutes les 5mn32. Et y en a pour tout le monde, parce que si j'étais basque, le jaune de Williams en lieu et place du coup franc qu'il méritait en toute fin de match, je jette ma TV par la fenêtre...
Et toujours à la place d'un basque, je pleurerais encore plus quand je vois mon équipe jouer la montre à 1-2 alors qu'un but te qualifie.
Bref, c'était la complainte de l'offusqué 2.0
Ce commentaire a été modifié.
Paradigm Shift Niveau : National
Cette posture d'Iniesta sur la photo, toute la grâce d'un danseur de flamenco en un cliché.


https://dansercanalhistorique.fr/sites/ … orig_0.jpg
Sofoot et ses membres c'est devenu vraiment dur...limite insupportable. Pendant quelques années Sofoot c'était un vrai bastion, une bouée de sauvetage des médias traditionnels du football. Aujourd'hui c'est quasimemt un des pires sites de foot...
londongunner Niveau : Loisir
Barcelone ne tient debout que grâce à son génie argentin. Fond de jeu mécanique ultra prévisible, assez fou de constater que la qualification vient sur un exploit individuel quand on connait la philosophie du club.

MESSI = BARCA

Le problème vient du banc, Luis Enrique n'a clairement pas le profil. La MSN le maintient mais c'est illusoire. Sergi Roberto latéral droit ? Sérieusement...
C'est fou la différence de niveau, de jeu
entre aujourd'hui et il y a 2 ans à peine ....

pourtant peu d'éléments ont été changés :-(
Mais ceux qui n'ont pas changé ont vieilli. Et ça commence à se sentir.
1 réponse à ce commentaire.
rinus-michels Niveau : DHR
Le problème principal du Barça depuis l'an dernier, c'est le milieu qui n'est plus au niveau, notamment Busquets. Iniesta répond présent, mais il est censé profiter du taff de Busquets et Rackitic ou d'un de ses suppléants pour pouvoir pleinement s'exprimer. Mais Busquets n'est que l'ombre de lui même depuis 1 an, Rackitic a moins décliné, mais c'est suffisant pour qu'il soit un handicape.

Car sans un milieu qui fonctionne à 100%, l'équipe s'expose au pressing adverse, et c'est ce qui se passe. Pertes de balles à foison, etc. Et du coup, la défense est beaucoup plus exposée.
Avec un Sergi Roberto à droite qui offre des occasions régulièrement, un Alba qui a été blessé et pas remplacé qualitativement, Mascherano qui commence à sentir le poids des années, Umtiti qui est bon mais pas encore au niveau pour tenir une telle défense. Piqué fait ce qu'il peut.
Bon, Neymar et Suarez sont en partie responsables. Ney devient une caricature de lui même, et Suarez n'est plus le même tueur. Mais ils sont surtout orphelins de Messi, car celui-ci descend de plus en plus au milieu pour aider un peu, et l'équipe se retrouve souvent à attaquer en contre attaque, mais avec un Messi souvent au départ, ce qui laisse Ney et Suarez un peu seuls, donc avec moins d'espaces, etc. Ils ne peuvent plus bénéficier des espaces créés par la simple présence de Messi dans les 30 derniers mètres.
Vous verrez que quand (si ?) le milieu se remettra à jouer comme à la belle époque, la machine de guerre repartira de plus belle.
Mais ça ne se fera pas si Enrique continue d'aligner un gars comme André Gomes... Le salut pourrait venir de Denis Suarez, qui est quand même d'une autre trempe que André Gomes.
Je ne parle pas du gâchis Turan, qui a montré qu'il a encore de belles choses à montrer tout de même.
Mollo sur Busquets hier, il a 2 mecs sur lui pendant 60 min et il a quand meme eteint leur milieu, et il a meme envoyé une paire de passes qui meritaient mieux.
Hier ce qu'on peut lui reprocher c'est de pas redescendre entre les 2 centraux pour avancer encore les 2 avants de Bilbao.

Le probleme c'est que le Barca joue a 2 milieu + Rafinha qui a pas couvert assez d'espaces, et qui redescend pas pour relancer. C'est pareil avec Andre Gomes, et c'est un peu mieux avec Rakitic. Le probleme c'est que la solution a ce milieu joue (mal) arriere droit.

Va falloir faire un peu de turnover, surtout devant, les pauvres ils font finir cramés comme sous Villanova.
el.maestro Niveau : CFA
Je me permet de corriger ta dernière phrase.
"Les pauvres ils vont finir crames exactement comme la saison passée à partir du mois de Mars"

Ca montre que le coach ne semble pas retenir l'erreur commise l'an dernier. Alors qu'il y a deux ans, c'est justement une gestion intelligente et un bon turnover qui avait permis à tout le monde d'arriver frais en mars/avril/mai, quand il faut poser les cojones sur la table
2 réponses à ce commentaire.
Magnifique photo d'Iniesta, Olééé!
Enrique est quand même très surcôté comme coach.

Dire qu'on doute toujours de Zidane en face parce qu'il a des joueurs de fou furieux... mais Enrique c'est des joueurs confiture pour un coaching de cochon.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16
mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4