En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Allemagne – 2. Bundesliga – 33e journée – Ingolstadt/RB Leipzig

Ingolstadt : Frankenstein fonce en Audi jusqu'en Bundesliga !

Le point commun entre le monstre de Frankenstein, le motoriste Audi et les Illuminati ? Tous ont à voir avec la ville d'Ingolstadt en Bavière, dont le club de football devrait se hisser pour la première fois de sa jeune histoire en Bundesliga. Il manque juste 1 point à obtenir pour officialiser cette promotion surprise, avec un avant-dernier match à disputer ce dimanche après-midi, à domicile, face à Leipzig. C'est le moment de découvrir qui est ce très probable futur adversaire du Bayern, de Dortmund et de toute l'élite allemande.

Modififié
Ne pas se tromper : le « 04 » du FC Ingolstadt 04 n'est pas le même que celui de Schalke 04. Un siècle sépare la création de ces clubs, et le plus jeune des deux est évidemment ce méconnu leader de la 2. Bundesliga, la D2 allemande, une place squattée sans discontinuer depuis la 8e journée cette saison. S'il tourne un peu au ralenti ces derniers temps (une défaite le week-end dernier à Bochum faisant suite à deux résultats nuls), il n'y a plus guère de doutes quant à sa future montée en élite, le troisième du classement – une position synonyme de barrage – se trouvant 6 points derrière avec une différence de buts équivalente, à deux journées de la fin… Finir le travail à domicile aujourd'hui, qui plus est face à l'ambitieux et dérangeant RB Leipzig qui a manqué sa double promotion de suite malgré la thune de son proprio Red Bull, ce serait beau. Et cette promotion serait aussi amplement méritée pour une formation qui a impressionné son monde cette saison, avec une première partie quasi parfaite (une seule défaite sur l'ensemble de la phase aller) et une seconde à gérer son avance sans trop se faire peur (la défaite concédée le week-end dernier était la troisième de la phase retour). Le danger peut venir de partout avec Ingolstadt : deuxième attaque du championnat et cinq joueurs de son effectif à cinq buts et plus. Après quatre saisons à évoluer en deuxième partie de tableau de D2, la cinquième saison est la bonne pour ce jeune club qui va découvrir le haut niveau et qu'il va donc falloir apprendre à connaître.

Audi Football Club


L'histoire du FC Ingolstadt est brève, forcément. En 2004, les deux clubs de football principaux de la ville, le MTV et l'ESV Ingolstadt, font banqueroute en même temps. Ils sont alors contraints de fusionner. Un mal pour un bien, car cette opération permet de quitter le niveau régional dans lequel évoluaient la plupart du temps les deux anciennes entités. Versé dans l'équivalent du CFA pour sa saison inaugurale, le nouveau club d'Ingolstadt s'en tire tout de suite remarquablement bien et manque de peu la promotion directe. Ce sera fait la saison suivante, pour une nouvelle promotion jusqu'en 2. Bundesliga en 2008. Un peu trop tôt pour cette équipe inexpérimentée qui redescend tout de suite en D3 l'année d'après, mais qui n'y reste qu'une saison et s'installe finalement en deuxième division en 2010. L'actuel exercice 2014/2015 s'avère ainsi le bon pour reprendre sa marche en avant et se hisser jusqu'en Bundesliga, avec à la tête de l'équipe un entraîneur autrichien, Ralph Hasenhüttl, en place depuis 2013, et le soutien économique d'une ville riche de Bavière, située à mi-chemin entre Nüremberg et Munich, sur les bords du Danube. Ingolstadt, c'est 130 000 habitants et un incontournable : Audi, qui y a installé son siège social. D'ailleurs, le très joli et récent stade de foot de la ville, inauguré en 2010 et d'une capacité de 15 000 places, se nomme Audi-Sportpark. Si Wolfsburg est le Volkswagen Football Club, Ingolstadt est son équivalent pour la marque aux anneaux.

Même De Gaulle est lié à la ville


Ingolstadt, c'est aussi la ville d'étude d'un certain Victor Frankenstein, là même où le personnage imaginé par Mary Shelley conçoit le monstre. C'est également là qu'a été fondé à la fin du XVIIIe siècle la société secrète des Illuminati, une organisation en forme de machine à fantasmes, sur fond de nouvel ordre mondial. Enfin, le fort d'Ingolstadt est célèbre pour avoir servi à emprisonner quelques fameuses prises de guerre durant le premier conflit mondial, dont un certain De Gaulle, pas encore général, et Roland Garros, pas encore court de tennis. Et donc Ingolstadt, c'est aussi désormais une équipe de foot performante qui va jouer sa montée historique ce dimanche dans un stade à guichets fermés. Avec à l'entrée des artistes, l'hymne du club, Schanzer Herz, du groupe de heavy local Bonfire.


Vidéo


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 7 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9