1. // FIFA
  2. // Élections présidentielles

Infantino : « Nous devons être fiers de la FIFA »

Modififié
0 6
Premiers mots du nouveau président de la FIFA.

Sans trop de surprise donc, Gianni Infantino a été élu ce vendredi nouveau président de la Fédération internationale de football, après la démission de Sepp Blatter. L'Italo-Suisse est allé chercher cette victoire au deuxième tour, avec 115 voix de la part des 207 votants. Un grand moment pour l'ancien professionnel des tirages au sort de l'UEFA, qui veut maintenant recentrer le foot au cœur des débats : « Nous devons être fiers de la FIFA. Nous voudrions remercier tous les votants. Ce vote était un grand signe de démocratie dans cette FIFA. J’ai voyagé à travers le globe et je continuerai à le faire. Je veux travailler avec vous tous afin de restaurer et de reconstruire la FIFA avec le foot au centre des débats. La FIFA a passé des moments tristes, des moments de crise, mais c’est fini. Nous devons aller de l’avant, mettre en place les réformes. »

Au travail maintenant. MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lisandro Le Pez Niveau : CFA
J'ai versé une larme.
Ravière Pastauré Niveau : National
Note : 1
Du coup, on doit l'appeler "le chauve de la Fifa" maintenant?
"signe de démocratie dans cette FIFA" : cherchez l'intrus!
Tout le monde a oublié l'époque où c'était Blatter qui gérait les petites boules des tirages au sort???

La question qui se pose est : Infantino candidat de l'UEFA, c'est le prête-nom de Platini ou c'est le traître opportuniste qui lui est passé devant et qui va l'enterrer?

Enfin, dernière précision : Infantino est né à Brigue, soit à moins de 10kms de Viège où est né Blatter. Deux petites villes du Haut-Valais où tout le monde se connait. Je dis ça, je dis rien.
A partr ça, tranquille sofoot de dire qu'Infantino est élu sans surprise quelques heures après avoir mis en ligne un article qui affirmait que c'est Salman qui était le grand favori.
il est devenu président grâce aux votes des petites nations africaines , pour les votes tout le monde se pointe en Afrique et promets plein de chose , après ça personne ne revient vers eux , il n'y a qu'a voir l’état des terrains , après les supporteurs se plaignent du niveau de jeu, il faut établir , des niveaux de forces égales entre les différentes confédération (surtout pour l'aspect financier)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6