Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // Copa Sudamericana
  2. // Finale
  3. // Flamengo-Independiente

Independiente, les ailes de l’enfer

Avantagé d’un but avant de se rendre au Maracanã (victoire 2-1 à Buenos Aires), l’Independiente de Avellaneda peut s’adjuger un dix-septième sacre continental après sept années d’attente. Pour ce faire, El Rojo va pouvoir compter sur ses deux flèches latérales, Nicolás Tagliafico et Fabricio Bustos.

Modififié
En Argentine, l’équilibre est une notion bafouée au sein de l’Albiceleste. Des attaquants à la pelle, mais mal utilisés, comme Paulo Dybala ou Mauro Icardi, un milieu poussiéreux avec Enzo Pérez et Lucas Biglia, mais surtout une défense apocalyptique où, au-delà de la ligne à trois Otamendi-Mascherano-Mercado, les flancs sont toujours en chantier. Lors de la défaite face au Nigeria le 14 novembre dernier à Krasnodar (4-2), Germán Pezzella, latéral de la Fiorentina, était lancé dans le grand bain par Jorge Sampaoli comme piston droit. Un bel échec, tant le petit nouveau semblait perdu au sein de ce dispositif. Un schéma tactique en 3-5-2 dans lequel pourraient intervenir deux hommes afin de colmater les brèches : Nicolás Tagliafico et Fabricio Bustos, les deux latéraux de l’Independiente.

Tagliafico, le futur Zanetti ?


Qualifiés pour la finale de la Copa Sudamericana face au Flamengo, Los Diablos Rojos peuvent remercier leurs deux poumons. Capitaine de l’équipe, Tagliafico incarne le renouveau de l’Independiente, revenu sur le devant de la scène après la première relégation de sa riche histoire en 2013. Formé au CA Banfield, autre club de la ville de Buenos Aires, cet arrière gauche a très vite reçu l’étiquette d’héritier d’une autre légende formée au sein d’El Taladro : Javier Zanetti. Un poids lourd à porter, qui explique son éclosion progressive au plus haut niveau continental et sa première expérience européenne difficile au Real Murcie, contraint de lutter pour le maintien en Liga Adelante lors de la saison 2012-2013.

Depuis 2015, Tagliafico honore le maillot du CA Independiente au point d’acquérir le brassard deux ans seulement après son arrivée. Un exemple. « Je ne suis pas une idole ici. Independiente a connu de nombreuses gloires par le passé et ce terme ne me convient pas, rectifiait avec humilité le jeune homme de 25 ans pour Toda Pasión. Ces éloges sont réservés à Ricardo Bochini ou Daniel Bertoni. Ce qui est vrai, c’est que le supporter d’Independiente se sent aujourd’hui identifié à ma façon d’être sur un terrain de football. » Difficile de lui donner tort, tant Tagliafico brille sur la pelouse par sa force, son endurance et sa combativité.

Bustos, le rubis diabolique


Si la fiabilité de « Taglia » est sans équivoque, son alter ego du côté droit est une véritable dynamite depuis le début de cette Copa Sudamericana. Bustos, qui a amené le penalty qui déclenche la révolte face à Libertad lors de la demi-finale retour de Copa Sudamericana au stade Libertadores de América (3-1), est un pur produit issu du centre de formation. Âgé de 21 ans, la Locomotora (Locomotive, en VF) vient à peine de boucler sa première année chez les professionnels et épate la galerie depuis ses débuts.

Vidéo

Petit par la taille avec ses 167 centimètres, Bustos cumule technique, vitesse et explosivité pour dominer son vis-à-vis dans les duels sur son côté. Son centre de gravité assez bas lui offre la possibilité de dribbler en zone dangereuse et de régaler Emmanuel « Puma » Gigliotti, buteur trois fois sur les deux dernières rencontres d’Independiente en Copa Sudamericana. Si Bustos n’a jamais été appelé en sélection argentine, Tagliafico compte, quant à lui, une seule sélection avec l’Albiceleste. C’était sous le mandat de Sampaoli, et l’Argentine avait causé au Brésil sa seule défaite de l'année civile, le 9 juin 2017 (1-0). Comme par hasard...



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:56 Pronostic Bayern Munich Real Madrid : 10€ offerts sans dépôt et 450€ à gagner il y a 4 heures Trois matchs ferme pour Adil Rami et Anthony Lopes 41 lundi 23 avril PARIER GRATUITEMENT : 10€ offerts sans dépôt chez Winamax jusqu'à jeudi
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi
Hier à 08:10 Pourquoi tout le monde kiffe Les Herbiers (via Facebook SO FOOT) lundi 23 avril Le top 5 des joueurs les mieux payés cette saison 32 lundi 23 avril Gilberto Moraes tacle le crâne de son adversaire 9 lundi 23 avril Ronaldinho taille Luis Fernandez, qui lui répond 74 lundi 23 avril Maradona rend hommage à Kalidou Koulibaly (via Facebook SO FOOT) lundi 23 avril La folie des fans du Napoli dans les rues de Naples (via Facebook SO FOOT) lundi 23 avril Salah élu meilleur joueur de Premier League, Guardiola conteste 112 lundi 23 avril 379€ à gagner avec Liverpool & OM