1. //
  2. // 22ème journée

Increvables Montpelliérains

Si le Paris Saint-Germain reste en tête de la Ligue 1, derrière Montpellier, victorieux de Brest (1-0) à domicile s’accroche toujours comme une moule. En bas du tableau, Ajaccio et Nice se sont quittés sur un score de parité (1-1).

Modififié
0 1
Montpellier 1 – 0 Brest
But: 40e G.Dernis pour le MHSC

Il va bien falloir que les plus rigides se mettent cette idée en tête: il faudra compter avec Montpellier pour la course à la Ligue des Champions. Non seulement les Héraultais ne craquent pas comme un vulgaire Stade Rennais, mais ils suivent la cadence infernale imprimée par le PSG. Seule tête d’affiche avec l’Olympique de Marseille qui parvient à suivre le rythme effréné du club de la capitale, l’équipe de René Girard a fait dans la sobriété ce soir, à la Mosson. Très enthousiastes mais limités dans l’efficacité, les Montpelliérains ont pu compter sur un bon Rémi Cabella, plus inspiré sur la pelouse que chez le coiffeur. Buteur opportuniste suite à un centre du jeune Montpelliérain, Geoffrey Dernis permet aux siens de rentrer aux vestiaires l’esprit tranquille. Moins dominateurs que d’habitude, les hommes de Loulou, solides, parviennent à conserver ce but d’avance crucial. A noter, l’exclusion d’Adbulwadid Sissoko pour un tacle violent, après dix-huit minutes disputées en Ligue 1. Prends garde, Cyril Rool.

AC Ajaccio 1 – 1 OGC Nice
Buts: D.Eduardo (57e sp) pour les Ajacciens. E.Gonçalves (85e) pour les Niçois.

KO après leur défaite en demi-finale de la Coupe de la Ligue face à l’Olympique de Marseille, les joueurs de l’OGC Nice avaient à cœur de rebondir face au caïd du moment, l’AC Ajaccio. En pleine confiance après être revenus de nulle part, les Corses, eux, espéraient poursuivre leur impressionnante série. Au final, les conditions de jeu et la fatigue des 22 acteurs n’auront permis à aucune des deux équipes de se battre pour leurs ambitions. Si Eduardo a ouvert le score pour les locaux sur pénalty, juste avant l’heure de jeu, Gonçalves, d’une frappe enroulée du droit en toute fin de match, a permis au siens de ne pas revenir à Nice les mains vides. Les deux équipes regarderont attentivement l’affrontement entre Caen et Auxerre demain.

Bordeaux 2 – 0 Toulouse
Buts: Jussiê (1e) et L.Obraniak (40e) pour les Girondins.

Ludovic Obraniak voulait quitter Lille pour avoir une chance de disputer l’Euro 2012. Résultat, Ludovic Obraniak a atterri à Bordeaux, pour le plus grand bonheur des supporteurs girondins. S’il est trop tôt pour dire si le Polonais disputera la compétition qu’il désire tant cet été, on peut déjà affirmer qu’il a décuplé ses chances de participations en arrivant chez Francis Gillot. Auteur d’une belle prestation ce soir, pour sa première à Chaban-Delmas, l’ancien Lillois en a profité pour marquer son premier but, d’une magnifique frappe enroulée du gauche, à la 40ème minute de jeu. Le but du break, puisque Jussiê avait ouvert le score quelques secondes seulement après le coup d’envoi. Vous l’aurez compris, les Toulousains n’étaient pas à la fête ce soir. D’autant plus après l’exclusion logique de Sissoko après un deuxième carton jaune. Forts de cette victoire, les Bordelais reviennent à quatre points de leurs adversaires du soir, et solidifient leur place dans le top 10.


Par Maxence Brochant
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

haha le petit Sissoko de Brest c'est le même que son grand frère !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Paris en trompe l'oeil
0 1