1. //
  2. //
  3. // Procès suite aux incidents du Trocadéro

Incidents du Trocadéro : 3 supporters relaxés

Les audiences relatives aux fameux incidents du Trocadéro se poursuivent. Vendredi dernier, trois supporters parisiens ont été relaxés suite, notamment, à la diffusion d'une vidéo qui donne une autre vision des événements.

Modififié
21 22
Les incidents survenus au Trocadéro à l'occasion des « festivités » liées au titre de champion du PSG ont donné lieu à plusieurs procès impliquant des individus présentés comme supporters du PSG. D'abord, neuf fans parisiens ont été jugés le 5 juin dernier. Si quatre prévenus ont alors été relaxés, les cinq autres ont écopé de peines allant de quatre à huit mois de prison ferme (dont certaines avec mandat de dépôt, ce qui signifie une incarcération immédiate) dans une atmosphère tendue.

Ensuite, le 14 juin dernier, trois autres supporters du PSG ont comparu devant la 23e chambre du tribunal correctionnel de Paris dans une ambiance beaucoup plus sereine que dix jours plus tôt. L'audience avait même été reportée à vendredi dernier pour permettre la prise en compte de nouvelles pièces, notamment une vidéo qui, selon l'un des avocats de la défense, donnerait une autre vision des incidents que celle diffusée par la police le 5 juin. Cette vidéo a bien été présentée lors de la seconde audience vendredi dernier. Elle a sans doute contribué à la relaxe des trois supporters incriminés.

Une barrière lancée par un steward

Que voit-on sur ce montage vidéo que nous avons pu visionner en intégralité ? « En première partie, explique Maître Méchin, avocat de deux des trois prévenus, on voit clairement un des stewards qui lance, violemment, une barrière métallique sur la foule (partie extraite d'une vidéo diffusée sur le site web du Figaro). En deuxième partie, on distingue l'un de mes clients, de dos, capuché, qui discute avec l'un des gendarmes, et qui, sur la photo qui suit, essaie de ramener le calme avec exactement les mêmes gestes que le gendarme derrière lui. En troisième partie, on voit des stewards qui extraient un individu, le mettent au sol, et le tapent, lorsqu'il est au sol, à plusieurs (cette partie est extraite d'une vidéo d'Independenza Web TV, ndlr). Ce sont ces trois moments-là que j'ai montrés vendredi à l'audience, trois moments qui ne figuraient pas dans le dossier de l'accusation. » L'objectif de l'avocat était notamment de prouver que les stewards chargés par le PSG de la sécurité de cette fête ont contribué à faire dégénérer la situation.

Youtube

À cette vidéo, Maître Méchin a ajouté le témoignage écrit d'un vigile affirmant que les deux prévenus, loin de commettre des actes de violence, ont au contraire tenté de calmer les choses. Malgré les réquisitions assez lourdes ( « 6 mois fermes pour l'un des prévenus, et 8 mois dont 4 mois fermes et 4 mois avec sursis pour les deux autres » ), les trois supporters ont finalement été relaxés après un délibéré assez court. Partie civile sur ce dossier et réclamant 1€ symbolique de dommages et intérêts pour le préjudice d'image subi, le Paris Saint-Germain a été débouté. Contacté par So Foot, le club s'est contenté d'un simple « no comment » sur l'affaire.

Et maintenant ?

Avec une triple relaxe « cinglante » pour le Parquet et les policiers (absents, mais qui ont également pu diffuser un montage-vidéo des incidents), ce procès apparaît comme une « victoire » pour Maître Méchin, même si le Parquet (qui n'a pas répondu à nos questions) n'a pas encore décidé s'il ferait appel, ou non, de cette décision. Si 7 relaxes (sur 12 personnes au total) ont été prononcées dans ce dossier, il est trop tard pour faire appel de certaines condamnations du 5 juin. Une déception pour l'avocat qui estime qu'une ou deux relaxes supplémentaires auraient pu être obtenues. Notamment pour un de ses clients qui a répété, durant sa garde à vue, puis durant l'audience du 5 juin, qu'il avait été blessé par une barrière envoyée par un steward. « Il n'a jamais été cru, notamment par les juges : il a été condamné à 8 mois fermes, avec mandat de dépôt parce que nous n'avons pas eu le temps, matériellement, de démontrer la réalité de ce qu'il affirmait » , ajoute-t-il. Les quatre prévenus relaxés le 5 juin vont d'ailleurs repasser devant les tribunaux, le Parquet ayant fait appel.

Il est normal que ceux qui ont causé des incidents au Trocadéro soient poursuivis. Parmi les supporters arrêtés, la police semble avoir ciblé des individus actifs dans des groupes contestant la politique du PSG et présents le soir de la fête. Mais, d'une part, tous les supporters contestataires ne sont pas forcément disposés aux actions violentes et, d'autre part, il convient de prouver le comportement agressif de ces individus lors des événements du Trocadéro. La dernière audience laisse espérer que les prochains jugements pourront s'effectuer après une prise en compte de tous les éléments permettant de saisir l'enchaînement des faits ainsi que les responsabilités des différents protagonistes.

Le recours aux interdictions administratives de stade

Du côté des supporters contestataires, ce jugement ravit, mais ne fait pas disparaître les inquiétudes. Car si certains supporters ont été relaxés, la préfecture de Police a signifié plusieurs nouvelles interdictions de stade administratives (IAS). Pas seulement pour les fans jugés en comparution immédiate, mais aussi pour d'autres personnes présentes (ou non) au Trocadéro et non passées devant les tribunaux. 29 au total selon un membre de l'ancienne association Liberté pour les abonnés : « Il y a eu, à notre connaissance, 29 IAS d'urgence de 15 jours seulement définies à partir de leur liste de supporters indésirables, avance ce supporter. Pour preuve, un gars qui n'était pas au Troca' a pris une IAS... S'ils avaient des preuves, pourquoi mettre des interdictions de stade et pas des comparutions ? C'est tout simplement parce qu'ils n'ont rien. Donc ils mettent des IAS sur du vent, juste pour faire chier ceux qui en avaient déjà eues. C'est de l'abus de pouvoir. Surtout qu'à la base, pas mal d'entre nous avaient porté plainte contre la société de sécurité. La police n'a pas voulu prendre les plaintes, il n'y a aucune enquête engagée alors qu'on voit un steward jeter une barrière sur la vidéo ! » Contactée par So Foot, la préfecture de police de Paris a refusé de « commenter une décision de justice » , alors que nous souhaitions aussi poser des questions sur les IAS, qui ne sont pas des décisions de justice, mais des mesures administratives décidées par la préfecture elle-même.

L'ancien responsable de Liberté pour les Abonnés poursuit : « On ne sait pas ce qu'il se passera l'année prochaine, on avisera. Ça fait longtemps que certains d'entre nous ne se battent plus pour récupérer leurs abonnements. Ce genre de choses recentre notre combat sur nos libertés individuelles, notre simple liberté de supporter le club. Et ça nous motive encore plus. » Manifestement, le conflit entre le PSG et certains de ses supporters contestataires est loin d'être achevé. Et la méthode adoptée pour le gérer ne paraît pas la plus propice à apaiser les tensions…

Par Antoine Aubry, avec Quentin Blandin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

On commence à comprendre que les méchants hoologans parisiens ne sont pas les seuls fautifs. Les policiers arrêtent ceux qu'ils peuvent sur le moment puis avec les vidéos; avec les erreurs que ça comporte. LE point positif c'est que la justice à l'air de pas trop mal faire son boulot
ce qui fut loin d’être le cas des médias de manière générale
Comment est votre blanquette ? Niveau : DHR
Ce qu'on dit pas assez c'est que la plupart des casseurs presents ce jours n'avaient rien a voir avec des supporters du PSG
Il y a un amalgame fait par les medias "t'etais au troca = t'es un inconditionnel du psg" qui est loin d'etre vrai
D'une part, les casseurs c'etait juste de wesh de banlieue venus exprimer leur revendications et leur haine contre notre modele economique liberalo-capitaliste. Le genre de type qui supportait encore l'OM en decembre et qui va au trocadero pour "en etre". Le genre de type a qui il manque le cerveau mais pas l'instinct animal. Combien d'eux ont mis les pieds au Parc, que ce soit periode Colony ou QSI ?
Ensuite, et c'est qu'une impression, il me semble qu'une autre partie du public present ce jour etait composee de classe moyenne csp + du type pere de famille / bobo/streetfashionista voire meme touristes et qui voulaient simplement voir ce que donnerait ce "grand rassemblement populaire'
Tout ca pour dire que le trocadero c'est pas que le PSG mais un phenomene/malaise bien plus global et profond.
Sur place il y avait peut etre 50% de vrai supporters; maintenant il faut se demander pourquoi ces jeunes gens font ce qu'ils font mais la on change de forum
Cette tête du représentant de l'état en haut à droite. Il a l'air de vouloir discuter et d'avoir envie d'élever le dialogue.
Oups double post désolé, rectification de grosse bêtise, ce CRS n'est en aucun cas un représentant de l'état.
Message posté par conilas
On commence à comprendre que les méchants hoologans parisiens ne sont pas les seuls fautifs. Les policiers arrêtent ceux qu'ils peuvent sur le moment puis avec les vidéos; avec les erreurs que ça comporte. LE point positif c'est que la justice à l'air de pas trop mal faire son boulot


un gros lol pour toi quand même
Message posté par conilas
ce qui fut loin d’être le cas des médias de manière générale


C'est d'autant plus "tragique" que le mal est fait. Car que va retenir 99% de l'opinion publique: c'est les images de violences, de dégradations, et les sentences prononcées dans les jours qui ont suivi. Le fait que, deux mois après, des soit-disant casseurs soient relaxés car leur défense a pu démontrer qu'ils n'étaient pas les auteurs des infractions dont on les accuse passe totalement inaperçu (sauf sur So Foot, et peut être sur d'autres médias spécialisés, mais ça reste invisible aux yeux du grand public). Avez vous entendu les grandes chaines nationales ou les chaines d'infos continues faire une brève sur ces relaxes ou sur ce steward qui a lancé une barrière dans la foule ? Non, rien de tout ça... et malheureusement, le supporter du PSG restera associé au Troca' pour la plupart des français.
Message posté par Uphir


C'est d'autant plus "tragique" que le mal est fait. Car que va retenir 99% de l'opinion publique: c'est les images de violences, de dégradations, et les sentences prononcées dans les jours qui ont suivi. Le fait que, deux mois après, des soit-disant casseurs soient relaxés car leur défense a pu démontrer qu'ils n'étaient pas les auteurs des infractions dont on les accuse passe totalement inaperçu (sauf sur So Foot, et peut être sur d'autres médias spécialisés, mais ça reste invisible aux yeux du grand public). Avez vous entendu les grandes chaines nationales ou les chaines d'infos continues faire une brève sur ces relaxes ou sur ce steward qui a lancé une barrière dans la foule ? Non, rien de tout ça... et malheureusement, le supporter du PSG restera associé au Troca' pour la plupart des français.


Ca serait connu si les informations des Journaux nationaux n'étais pas fait comme un zapping, on balance les infos pour que les gens soit juste informer comme il faut. Pas plus pas moins, ca serait dommage de les faire paniquer et qu'il soit informer de tout les tenants et aboutissants des événements majeurs en France.

Donc oui je valide totalement ce que tu dit. Personne n'en a plus rien à foutre, à la limite ca sera "Ah ouais il a peut etre pas fait le bordel lui... Mais bon tout ses potes sont bien des fouteurs de merdes. Quels animaux ces hoooligans !".

Heureusement qu'il y a des sites d'informations qui vont chercher plus loin que TF1 qui veut faire le buzz.
GuusGardiola Niveau : District
On est toujours dans cette putain* d'optique de buzz, les malfrats/voyous/casseurs/hooligans/supporters du psg qui sont frustrés de ne plus pouvoir aller au stade et qui brûlent le trocadéro ça fait plus vendre qu'une fête entre bobos et hypster. Je serais parano je dirais que des journaux (télé ou écrit) payent des gens pour faire dégénérer les choses, sinon on aurait des titres du genre "Un enfant à fait tomber sa glace sur le trocadéro lors de la cérémonie du PSG !"

Après de toutes façons la réhabilitation journalistique j'y crois pas trop, et encore moins de présomption d'innocence. Les exemples sont nombreux malheureusement.
neo_la_fifouze Niveau : DHR
Petit HS : les gens qui font des copier/coller d'autres commmentaires, c'est quoi le but? J'avoue ne pas comprendre. Mais ce serait bien de se casser quand même.
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Pas d'article sur l'euro féminin ?
Faut pas se voiler la face, ceux qui ont fait débordé la "fête" au Troca' n'étaient pas des supporters, plutôt des pissous frustrés en quête de reconnaissance qui viennent se défouler en public...
Up on the sun Niveau : Loisir
@Comment est votre blanquette ? Selon toi les wesh ont la rage contre de le système libéral... Et ils combattent idéologiquement ce même système en pillant des magasins de grandes marques, s'habillent comme de bons capitalistes avec les dernières sapes à la mode, en somme ils recherchent à tout prix les signes extérieur de richesse...

?????

Je trouve justement qu'ils s'intègrent parfaitement au système.
Comment est votre blanquette ? Niveau : DHR
C'etait de la pure ironie l'ami, je suis totalement d'accord avec ton commentaire, pour ces types l'argent est a la fois une fin et un moyen, consequence : ils servent le systeme qu'ils denoncent (pour ceux qui ont une conscience poliique un tant soit peu developpee)
Comment est votre blanquette ? Niveau : DHR
Message posté par Up on the sun
@Comment est votre blanquette ? Selon toi les wesh ont la rage contre de le système libéral... Et ils combattent idéologiquement ce même système en pillant des magasins de grandes marques, s'habillent comme de bons capitalistes avec les dernières sapes à la mode, en somme ils recherchent à tout prix les signes extérieur de richesse...

?????

Je trouve justement qu'ils s'intègrent parfaitement au système.


A vrai dire autant piller les magasins pourrait etre justifié si c'etait des alter mondialistes ou des anar mais comme tu le soulignes, il suffit de regarder leurs habitudes de comsommation pour comprendre que c'est simplement de la stupidité et qu'il y a aucune reflexion derriere a part " montrer qu'on est al "

La phrase que tu cites etait censée souligner leur absence de pensée mais je t'accorde que c'etait tordu comme tournure
Message posté par conilas
On commence à comprendre que les méchants hoologans parisiens ne sont pas les seuls fautifs. Les policiers arrêtent ceux qu'ils peuvent sur le moment puis avec les vidéos; avec les erreurs que ça comporte. LE point positif c'est que la justice à l'air de pas trop mal faire son boulot


C'est pas faux, mais l'histoire du mec qui a pris la barrière et dont la condamnation est maintenue me choc un poil. Il va faire 8 mois de prison parcequ'on a décidé y a 2 mois qu'il avait tord alors qu'aujourd'hui s'est prouvé, mais c'est trop tard??
Aucunes connaissances juridiques mais ça me parait étrange...
bah fallait faire appel, ce qu'il n'a peut etre pas voulu faire.
ce qui est choquant c'est qu'on n'ait pas laissé le temps, en 1ere instance, aux gens de se défendre.
mais honnetement les ultras, comme un certain nombre de gars un peu "street", prennent souvent des coups (en donnent également, c'est tout à fait vrai) alors qu'à certains moments ils ne les méritent pas.
cela dit, l'habitude fait qu'ils acceptent certaines fois des peines sans réagir alors qu'il y aurait matière à faire quelque chose.
Up on the sun Niveau : Loisir
Message posté par Comment est votre blanquette ?
C'etait de la pure ironie l'ami, je suis totalement d'accord avec ton commentaire, pour ces types l'argent est a la fois une fin et un moyen, consequence : ils servent le systeme qu'ils denoncent (pour ceux qui ont une conscience poliique un tant soit peu developpee)


C'est plus clair comme cela :) Je n' avais effectivement pas perçu l'ironie.
C'est vraiment petit ce qu'a fait ce stewart...
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
"Wesh gt o troca ct la hagra ca mair ! On ét3é tro auch siisii"
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
21 22