1. //
  2. // Remise du trophée du PSG

Incidents au Trocadéro : les multiples raisons des débordements

Le PSG devait célébrer son titre dans la fête. L'évènement a tourné au désastre. Retour sur la pluralité des causes du fiasco.

Modififié
Des joueurs qui passent 6 minutes seulement sur le podium pour exhiber le trophée, des scènes de bataille rangées entre les forces de l'ordre et des jeunes au Trocadéro, des images de violences qui tournent en boucle sur les chaînes d'infos, une croisière annulée sur la Seine, une trentaine de blessés et une vingtaine d'interpellations : Paris ne s'attendait pas à pareil bordel pour fêter son premier titre de champion depuis 19 ans. Comment expliquer les troubles qui se sont emparés du Trocadéro et d'autres endroits de la capitale, dont l'ampleur a été telle que les joueurs parisiens ont dû se cloîtrer au Parc des Princes pour manger des pizzas ? Qui en porte la responsabilité ?

Après avoir, dans un premier temps, vertement stigmatisé les ultras, les chaînes d'informations ont parlé de hooligans ayant débordé ces derniers, puis de casseurs venus seulement pour en découdre. Le dispositif policier a également été mis sur la sellette. Tous ces éléments semblent avoir participé au fiasco. Ces incidents rappellent les scènes de débordements lors de manifestations censées être festives, comme le Réveillon, mais ils renvoient aussi au conflit inextricable qui oppose des groupes de supporters contestataires à la direction du PSG depuis bientôt 3 ans.

Une organisation déficiente ?

Les manifestations qui débordent la liesse des célébrations de titre ou qui font dégénérer les cortèges parisiens ne sont pas une nouveauté. Des Invalides en mars 2006, en marge d'un défilé pour le Contrat Première Embauche (CPE) où des casseurs s'étaient invités sur la place, jusqu'aux fins de cortège des manifestations contre le Mariage pour tous qui ont vu des militants d'extrême droite en découdre avec les forces de l'ordre, il n'est pas rare que les rassemblements dégénèrent dans la capitale. Côté foot, la Canebière à Marseille, la place de la Comédie à Montpellier ou la place Jean-Jaurès à Saint-Étienne ont connu ces dernières années des mouvements de foule et des débordements à l'occasion de célébrations de titres, débordements néanmoins bien moins importants que ceux de la soirée parisienne. Tout évènement de ce type, organisé dans l'espace public, est difficile à gérer pour les organisateurs et s'avère propice aux mouvements de foule intempestifs.



Il semble néanmoins qu'il y ait eu des failles dans l'organisation de la soirée d'hier. Les pouvoirs publics avaient manifestement sous-estimé le nombre de supporters qui viendraient se masser dans le 16e arrondissement. De plus, choisir la place du Trocadéro, en travaux, et disposer le podium à un endroit peu favorable a accru les difficultés. D'autant que les forces de l'ordre, les agents de sécurité et les secouristes présents sur place semblaient être en sous-nombre, ce que n'ont pas manqué de pointer plusieurs observateurs sur la place, ainsi que les CRS eux-mêmes.

Des ultras en colère

Ces incidents découlent aussi du conflit qui oppose la direction du PSG à plusieurs groupes de supporters contestataires, réclamant notamment le retour d'abonnements libres au Parc des Princes, conflit dont il a souvent été question dans les colonnes de So Foot. Une partie des anciens abonnés des virages du Parc considèrent qu'ils ont été injustement écartés du stade par le plan Leproux et ont été les victimes collatérales de la lutte contre les hooligans. Le dialogue est complètement rompu entre ces supporters et la direction du club, les deux parties étant engagées dans une guerre de tranchées malsaine. Impossibilité de se regrouper à domicile, annulations de places à l'extérieur, confinement dans un bus, refus de la direction du PSG de considérer ces supporters comme des interlocuteurs, d'un côté. Insultes récurrentes envers le club, débordements lors de certains déplacements, incapacité à s'organiser de manière claire, de l'autre. Chaque camp se renvoie la responsabilité du conflit : ces supporters contestataires sont ingérables, selon le club ; la direction du PSG est obtuse et entretient le conflit en méprisant des supporters qui veulent simplement remettre l'ambiance au Parc, selon les fans critiques.



En tout cas, une partie des supporters contestataires entendait profiter de la médiatisation de l'évènement pour faire entendre leurs revendications, puisqu'ils ne peuvent plus le faire dans les stades. Un cortège de 150 personnes environ avait été organisé, à quelques encablures du Trocadéro, rassemblant des membres de la K-Soce Team, des Microbes et des Karsud, pour rallier la place derrière une banderole virage Auteuil. « Sur le chemin vers le Trocadéro, des supporters lambdas que personne ne connaissait se sont greffés à notre groupe, témoigne un supporter présent dans ce cortège. Une fois sur la place on s'est frayé un chemin sur la gauche du podium et on a posé la bâche virage Auteuil sur des barrières. Un début d'incident a alors éclaté avec les stewards du club qui ont voulu enlever la banderole. Ce qui a échauffé les esprits. Des fumigènes et des pétards ont ensuite été jetés vers les forces de l'ordre près du podium. » De l'autre côté de la place, d'autres supporters contestataires, participant régulièrement aux « contre-parcages » lors des déplacements du PSG (ces rassemblements dans le stade en dehors du secteur réservé aux visiteurs), déploient une banderole « Liberté pour les ultras » en hauteur sur les échafaudages. Une image reprise en boucle par les télés.

Des casseurs entrent aussi en action

Les joueurs arrivent alors sur le podium, ils ne resteront que quelques minutes avant que les premiers mouvements de foule et les risques d'effondrement de l'échafaudage ne les fassent battre en retraite. Le supporter présent dans le cortège du virage Auteuil témoigne : « Je sens la pression de la foule derrière moi, beaucoup de personnes sont évacuées victimes de malaises pour certaines, obligées de passer au-dessus des barrières de sécurité, et là d'un coup c'est la confusion, des centaines de personnes passent au-dessus des barrières, essayent de s'approcher du podium tandis que les joueurs partent. Les gendarmes mobiles ont disparu pendant une minute avant de revenir à la charge et de lancer quelques gaz lacrymogènes. Il s'ensuit une sorte de bataille rangée, gaz lacrymogène contre jets de fumigène et bouteilles en verre, qui dure très longtemps... » Selon plusieurs témoignages concordants, des personnes inconnues des groupes de supporters se retrouvent alors en première ligne.



Des casseurs, dont on sait pour l'instant peu de choses (sinon qu'ils ne sont pas concernés par les revendications des supporters contestataires), ont manifestement profité de l'évènement pour en découdre. Certains ultras se sont également mêlés aux violences. Avant de quitter les lieux, si l'on en croit un supporter présent dans le cortège du virage Auteuil : « La plupart des personnes de nos groupes ont quitté la place environ 30 minutes après ces évènements. En retournant à nos voitures on a vu des centaines de jeunes briser des vitrines, brûler des poubelles, vandaliser des dizaines de voitures sur toute une rue…  » Un supporter parisien présent au Trocadéro, à l'écart des contestataires qu'il connaît de vue, confirme cette version des faits, également corroborée par d'autres témoignages : « Il y a eu de sévères embrouilles entre la sécurité et les ultras. Mais à partir d'un moment, ça ressemblait plus à des groupes de casseurs faisant tout péter dans tous les sens. »

D'ailleurs, au-delà des affrontements sur la place du Trocadéro, des casseurs se sont également livrés à des pillages des boutiques environnantes. Un car de touriste a été bloqué et son contenu dépouillé par des individus. Des scènes de vandalisme qui rappellent les nuits de la Saint-Sylvestre où des casseurs, pas toujours organisés, profitent de la foule et de la confusion qu'elle peut engendrer pour provoquer des débordements violents et incontrôlables.

Tous coupables ?

Certains supporters contestataires sont parfaitement conscients que ces incidents desservent fortement leur cause et justifient les mesures répressives prises à leur encontre, alors qu'une manifestation pour redonner des couleurs au Parc est programmée ce dimanche 19 mai. Par la voix de son porte-parole, l'ex-collectif Liberté pour les Abonnés a fait savoir que les membres de ce groupe « n'étaient pas au Trocadéro. Pas plus que sur les Champs-Élysées dimanche soir » . Avant de déplorer « les débordements et pillages qui malheureusement étaient prévisibles. C'est d'ailleurs la raison de notre absence. »



Néanmoins, il est clair que certaines franges de supporters contestataires sont en partie responsables des débordements du Trocadéro et se sont ainsi allègrement tiré une balle dans le pied, puisque ces incidents vont accroître la pression qui pèse sur eux. Mais ils ne sont, tout aussi clairement, pas les seuls coupables. Le club a également sa part de responsabilité, d'une part parce qu'il laisse pourrir depuis des mois un conflit qui pourrait être apaisé par un minimum de dialogue, d'autre part parce qu'il a voulu donner une belle image au monde en disposant son podium à un endroit favorable pour les caméras, mais pas forcément pour le maintien de l'ordre public. Enfin, les pouvoirs publics n'ont certainement pas pris la juste mesure des évènements et ne les ont pas suffisamment préparés, ce qui offre une occasion inespérée à la droite d'accabler Manuel Valls, le ministre le plus populaire du gouvernement. Également accusé d'avoir failli à sa tâche, ce qu'il dément avec vigueur, le préfet de police de Paris Bernard Boucault a prévenu qu'il n'y aurait « plus de manifestation festive sur la voie publique pour le PSG » .

Un club qui, décidément, ne fait rien comme les autres et qui se voit ainsi contraint de publier un communiqué de presse regrettant que la fête ait été gâchée par « quelques centaines de casseurs qui n'ont rien à voir avec le football et encore moins avec tous ceux qui, lors de chacun des matchs, se rassemblent dans l'enthousiasme et en toute sécurité au Parc des Princes » , comme pour se dédouaner de toute responsabilité dans la gestion de ses supporters. S'il est incontestable qu'assurer la sécurité autour de ce club est une tâche extrêmement complexe, et si le club a en effet réussi à apaiser le climat du Parc, il n'est pas évident qu'il s'y soit pris au mieux avec certains de ses ultras. Les incidents d'hier soir viennent malheureusement le rappeler.



Par Anthony Cerveaux et Nicolas Hourcade avec la Team Tribunes de So Foot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Faut s'y attendre aussi... Dans chaque rassemblement public, à Paris entre autres, des gens viennent pour fouttre la meerde. En plus ici c'est une fête, c'est du foot, ça attire forcément des excités.
tristiano Niveau : CFA2
Non mais le ptit branleur* de 13ans qui fume sa clope sur la 3eme photo, tu as juste envie de lui en coller une et le mettre au coin!
Moyenne d'âge des abrutis' sur les photos: 15 ans.

Et après ça chante "Paris c'est nous"...

Bande de tocards.
Ca me semble assez proche de ce que j'ai cru comprendre hier. Merci.

Un point tout de même, les "anciens abonnés" avaient déjà gâché la fête. Bien avant les scènes de pillage de boutique, de bus... eux ils avaient gâché la fête. D'ailleurs je suis persuadés que c'était le but de leurs présence.

Et puis big up aux fumi aussi.... super on a rien vu. Merci vive les fumi et liberté pour les ultras bien sur.
lisandr-ol Niveau : DHR
Pour moi cela dépasse le simple cadre du football, c'est d'ordre social et c'est un vrai problème. A chaque grand rassemblement dans la capitale ce genre d'incident a lieu, à cause que quelques dizaines de voyous profitant de l'effet de foule pour tout casser.
Quand je vois hier soir presque en direct sur BFM un bus de touriste aux champs se faire ouvrir la soute par quelques mecs, puis 3 secondes après voir des dizaines d'autres mecs rappliquer en courant pour piller le bus ça fait peur à voir. C'est incroyable on se croirait au far-west avec une attaque de diligence. On est quand même dans le centre ville d'une des plus belles villes du monde, sur la plus belle avenue du monde, on est pas en banlieue ou sur un terrain vague. Est-ce que vous imaginez ça en plein New York, Londres, Berlin ou Tokyo?
Comme je le répète ça dépasse purement le cadre footbalistique, la fête liée au titre du PSG n'est qu'une occasion comme une autre pour ces mecs la. J'ai mal pour mon pays et pour Paris bien que je n'en sois pas habitant.
Répondre
Sur les photos, les casseurs se sont donc habilement déguisés en supporter du PSG alors?

Toujours rejeter la faute sur quelqu'un d'autre, une fois le club, une fois la police. Ce que retiendront les gens à tord ou à raison, c'est que les mêmes excités continuent à foutre* le bordel*, et ça fait les affaires du club qui n'en demandait sans doute pas tant pour continuer à régir strictement ce qu'il se passe à l'intérieur du parc les jours de match.
Note : 2
Eh les gars, y'a du texte autour des photos, ça s'appelle un article s'agirait de le lire quand même.

En plus il est plutôt bien cet article, et autrement plus mesuré que vos commentaires qui ne fleurent pas bon l'analyse.

Si vous voulez un message simple, prenez BFM, et l'interprétation d'un haineux ou d'un autre. Au choix : l'UMP contre l'affreux Valls, l'extrême droite contre les immigrés (ça ne saurait tarder), les parisiens intra-muro contre les banlieues... etc.

La réalité, heureusement, est plus complexe.

Si, si, c'est dans l'article.

Alors rangez vos tartes, ok?
Est ce qu'il serait possible d'etre un peu plus exhaustif sur la description ethnique des casseurs? Merci
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Désolé si mon discours va choquer mais il faut sévir et fortement. Le budget pour la police et les corps CRS doit être supérieur pour éviter ce genre de débordements.

Pour beaucoup, les flics (comprendre ici plus CRS) n'attirent pas la sympathie, pour moi, ils font leur boulot dans ce genre d'événements qui est loin d'être facile. Il faut renforcer leurs dispositifs pour qu'il puisse au final stopper ce genre de débordement avant qu'ils ne deviennent ingérables.

Le fait d'être "encadrer" ne veut pas dire priver de liberté mais juste d'éviter qu'une poigné de connards boutonneux et au QI d'huitre détruisent la fête, les commerces et la ville elle même (sans parler de sa réputation).

En voyant ca, l'Euro 2016 je ne suis plus certain de vouloir venir sur le sol Français y participer au risque de me retrouver au milieu d'une bande de trou du cul* de casseurs sans le vouloir.
On sent que les mecs sur les photos, c'est des intellos
Note : 15
Un assouplissement du plan Leproux serait envisagé pour la saison prochaine suite au comportement exemplaire constaté sur la place du Trocadéro...
Note : 5
Ezequiel, si tu retournais un peu sur fdesouche.com, tu y trouveras plus d'écho...

"A l’occasion de la célébration du titre du PSG, des déferlements de racailles ont saccagé le cœur de Paris"
Jack Facial Niveau : CFA
Comme quoi, c'est plus facile d'acheter des pointures comme Ibra et Thiago Silva qu'un public "respectable", hein Nasser ?
le pire la dedans, c'est vraiment les petits branleurs qui se pointent pour tout péter, qui n'en ont rien a foutre du titre de champion, mais avec un maillot du psg sur le dos et qui geulent dans leur quartier qu'ils les supportent. ils font que salir l'image du club et de la ville...
Messieurs, je suis loin de partager les idées du borgnes ou de fdesouches.

Mais si on veut y répondre faut se poser les bonnes questions. D'ou vienne les gars qui foutent la merde à chaque manif? Comment les identifier à posteriori et encore mieux comment les empecher de venir.

Manchester, c'est chaud bouillant, si ca se passe bien la bas on doit pouvoir y arriver aussi non?
Ca depasse le football mais ca ne va etre ramené qu au football. Les consequences vont se faire sentir partout, l image est trop moche et l occasion trop belle pour nettoyer peu avant l Euro.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
Note : 10
Message posté par FCB Stern des Südens
Désolé si mon discours va choquer mais il faut sévir et fortement. Le budget pour la police et les corps CRS doit être supérieur pour éviter ce genre de débordements.

Pour beaucoup, les flics (comprendre ici plus CRS) n'attirent pas la sympathie, pour moi, ils font leur boulot dans ce genre d'événements qui est loin d'être facile. Il faut renforcer leurs dispositifs pour qu'il puisse au final stopper ce genre de débordement avant qu'ils ne deviennent ingérables.

Le fait d'être "encadrer" ne veut pas dire priver de liberté mais juste d'éviter qu'une poigné de connards boutonneux et au QI d'huitre détruisent la fête, les commerces et la ville elle même (sans parler de sa réputation).

En voyant ca, l'Euro 2016 je ne suis plus certain de vouloir venir sur le sol Français y participer au risque de me retrouver au milieu d'une bande de trou du cul* de casseurs sans le vouloir.


pour m'etre fait charger par des CRS la matraque a la main a nation alors que j'attendais des potes, je ne peux qu'aller dans ton sens. ce sont des gens bien les CRS, on devrait en avoir plus.surtout que les concours d'entree sont plus compliqués maintenant.
avant il fallait savoir differencier sa gauche de sa droite.
maintenant il faut aussi savoir compter!
et ne viens pas en 2016, ca risque d'etre affreux, on pronostique une guerre civile africaine décentralisée dans paris. reste en baviere, c'est plus sur!
Comment est votre blanquette ? Niveau : DHR
Message posté par tristiano
Non mais le ptit branleur* de 13ans qui fume sa clope sur la 3eme photo, tu as juste envie de lui en coller une et le mettre au coin!


Surtout qu'il porte un survet ManU le con'
malheureusement on ne peut pas créer des ghettos et ne pas en payer le prix de temps temps. Il me semble que ces "descentes" des banlieues lors de manifestations parisiennes constituent une réalité établie avec laquelle les forces de l'ordre composent explicitement depuis des années. je suis surpris d'ailleurs que les pouvoirs publics n'aient pas anticipé plus que cela les débordements, surtout connaissant l'attachement de ces individus au football
Message posté par seb69
Messieurs, je suis loin de partager les idées du borgnes ou de fdesouches.

Mais si on veut y répondre faut se poser les bonnes questions. D'ou vienne les gars qui foutent la merde à chaque manif? Comment les identifier à posteriori et encore mieux comment les empecher de venir.

Manchester, c'est chaud bouillant, si ca se passe bien la bas on doit pouvoir y arriver aussi non?


tu filtres les gens aux stations gare saint lazare, gare du nord, les halles, ils viennent tous des mêmes cités perraves.
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3
dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23