1. //
  2. // 31e journée
  3. // Malaga/Osasuna

Inaki Saez : « Isco était un peu gros »

Inaki Saez est un peu le magicien de la formation espagnole. Celui qui fut l'éphémère coach de la Roja pendant l'Euro 2004 a connu ses plus grands succès en tant que sélectionneur des espoirs et directeur technique national. Autant dire qu'il a vu débuter tous les joueurs champions du monde et d'Europe. L'occasion de parler avec lui du succès du football espagnol et de sa dernière pépite Isco. Entre autres.

Modififié
Vous avez découvert la quasi totalité des sélectionnés actuels espagnols, Isco notamment...
Isco, je l'ai connu en moins de 16.

Il était comment à l'époque ?
C'était un joueur qui appartenait alors à Valence, il vient des équipes de jeunes de Valence. Il avait une qualité incontestable, qui sautait aux yeux. Mais il était un peu gros et à Valence, ils lui ont fait une préparation physique spéciale, il a perdu 6 kilos. C'était encore un jeune mec mal dégrossi. Mais les qualités, il les avait déjà.

Il était vraiment gêné par son poids ?
Avec 6 kilos en trop, un adolescent ne peut pas avoir l'agilité qu'il aurait dû avoir, parce que si techniquement, t'es déjà très fort, avec une bonne condition physique, tu deviens encore meilleur, après, il est devenu excellent.

Pourquoi était-il un peu gros ?
Isco est originaire de Malaga. Il a été repéré par Valence et donc à Valence, il était dans une pension où il était un peu livré à lui-même dans le sens où il n'y avait pas beaucoup de surveillance, il n'était pas contrôlé, un peu comme s'il avait été chez lui avec ses parents par exemple. Il était encore très jeune et mangeait très mal, beaucoup de fast food notamment. Il ne savait pas comment bien s'alimenter jusqu'à ce que Valence commence à faire un peu attention à son hygiène alimentaire, et à sa manière de vivre. On sentait que c'était un bon joueur mais il lui manquait cette discipline pour être un grand joueur. Maintenant, il est vraiment impressionnant.

Quelles sont ses principales qualités pour vous ?
Il a une intelligence de jeu impressionnante et même en dehors du terrain, c'est quelqu'un de malin. Après, évidemment, cela ne suffit pas. Il faut aussi être fort en dehors de ça. Isco a quelque chose de très précieux, c'est sa protection de balle, c'est quasi impossible de lui prendre le ballon quand il l'a dans les pieds. Il le protège très bien. Il voit aussi très bien les appels de ses partenaires et il a une bonne frappe des deux pieds.

Vous avez formé plein de jeunes joueurs, lequel vous a le plus impressionné ?
Tous les joueurs qui font partie de la Roja sans exception aujourd'hui sont passés par les équipes de jeunes, nous les avons tous vus grandir et mûrir au niveau de leur football. La seule chose que je peux vous dire, c'est qu'il y en a certains qui, si on peut le dire de cette manière, ont un peu plus de mérite. Par exemple, Xavi, c'est vraiment le métronome, celui qui a fait que l'Espagne joue de cette manière. Ça a été le premier à apporter sa science du jeu à la sélection. Bien sûr Iniesta, Pique, Cesc ou Xabi Alonso se sont toujours distingués, ils étaient déjà les meilleurs dans leur catégorie d'âge mais pour moi, ce caractère qu'ont l'équipe d'Espagne et le Barça, cette qualité, Xavi en est le dépositaire principal.

Cette formation et cette habitude de jouer ensemble dès les catégories inférieures, c'est la clé du succès du football espagnol selon vous ?
Le succès de la sélection doit être attribué à plusieurs choses. Premièrement, le plan de travail établi par la fédération dès les sélections de jeunes, c'est un plan à long terme qui est certainement le meilleur du monde. Trois fois par an, il y a un tournoi qui oppose toutes les régions. Il y a 19 régions/communautés autonomes en Espagne, on s'affronte tous. Nous, les sélectionneurs, nous venons pour observer les joueurs. Nous les observons et les choisissons. Ensuite, on les fait venir à Madrid et on sélectionne les meilleurs. C'est un système en entonnoir et ainsi il n'y a pratiquement aucun joueur qui nous échappe. Tous les joueurs de la sélection sont passés par les sélections régionales. J'ai connu tous les joueurs de la Roja quand ils avaient 15 ans. Ils jouent avec la sélection moins de 16, font le championnat d'Europe moins de 17 et sont tous habitués au système de jeu espagnol dès leur plus jeune âge .



« On a choisi des joueurs du même profil que ceux utilisés par le Barça »


Depuis leur plus jeune âge, on leur apprend donc le schéma tactique de l'équipe A ?
Exactement! La Fédération espagnole a un directeur technique dont c'est le rôle principal. J'ai été directeur technique pendant longtemps et il y a des sélectionneurs pour chaque catégorie jusqu'aux -21. Ce qu'on a fait, c'est qu'on a parié sur un plan de jeu bien déterminé depuis le début qui est un peu celui du Barça. On a choisi des joueurs du même profil que ceux utilisés par le Barça. Du coup, cette manière de jouer est inculquée aux jeunes, et donc ceux qui accèdent à la Roja connaissent déjà tout tactiquement, ils savent ceux qu'ils ont à faire. Ils connaissent le style de jeu sur le bout des doigts, la conduite de balle est fondamentale. Ça n'est plus comme avant où les moins de 17 avaient un schéma tactique et les moins de 19 un autre. Toutes nos sélections jouent de la même manière.

En Allemagne aussi, ils ont instauré ça, des mecs comme Gotze ou Gundogan, ils jouent un peu comme des Espagnols non ?
C'est vrai. Pour moi, il faut mettre en place un critère, une philosophie de jeu dès le plus jeune âge. Comme ça, quand les joueurs arrivent au haut niveau, ils ont ce système en tête et le jeu est beaucoup plus fluide. Ils ne gagneront pas toujours, mais auront beaucoup plus de solutions, de ressources. Je crois que les victoires en Coupe du Monde et à l'Euro veulent dire beaucoup. C'est un plaidoyer pour la formation espagnole. Désormais, on a des joueurs qui ont moins de 20 ans et qui ont déjà joué 150 matchs de première division. Tu comprends, c'est ça aussi le succès du foot espagnol.


La France s'est trompée au niveau de la formation non ?

Je ne sais pas. J'ai travaillé dix-huit ans à l'Athletic Bilbao, j'ai visité l'école de Vichy. On avait une sorte de programme d'échange et les Français venaient à Bilbao avec Monsieur Pibarot, qui était à l'époque directeur de l'école de Vichy, (aujourd'hui Clairefontaine). Une année, on allait à Vichy et l'autre, ils venaient à Bilbao et on échangeait des expériences de travail. Nous avons beaucoup grandi en étudiant le système français. La France a eu une idée brillante avec Vichy. Vous avez été précurseurs, c'était une idée géniale de Mr Pibarot de former des joueurs et de les rassembler au même endroit. La France a connu grâce à Vichy puis à Clairefontain, un boom spectaculaire qui s'est concrétisé par la victoire de 98. Le problème de la France, c'est qu'elle n'a pas continué à croire en ce système dans la manière de jouer et de travailler. Le plus important, c'est d'avoir un plan de bataille, une idée directrice et de la mener à bien, la faire exécuter par les gens de la Fédération. C'est-à-dire que si tu crois en un système de jeu, en une manière d'utiliser les joueurs, et du type de joueurs dont tu as besoin, il faut tout faire pour le mettre en place et le maintenir. La France travaille très bien physiquement, elle produit des joueurs avec des qualités physiques impressionnantes mais après ça, la technique, c'est fondamental. N'importe quelle équipe physique, si tu les fais courir, que tu maitrises la balle et qu'ils ne la voient jamais, ils deviennent fous ! Ils ont tous misé sur le physique mais ils n'ont pas assez insisté sur l'aspect technique.

En Espagne, c'est très différent ?
Nous, les joueurs brillants techniquement, on les utilise beaucoup comme formateurs, pour qu'ils apprennent aux jeunes, je ne crois pas que vous fassiez ça. Pourtant, ce sont ceux qui sont capables d'enseigner aux jeunes notre philosophie de jeu et la maitrise du ballon. Il n'y a pas besoin de tant de physique. Et puis en Espagne, nous avons quelque chose de fondamental, en plus des sélections, il y a des clubs qui travaillent très bien la formation, qui exploitent à merveille le vivier régional tels que l'Athletic ou le Barça. Ils façonnent les joueurs à la manière de jouer du club, parce que ces clubs ont des identités très fortes.

Vous n'avez pas d'inquiétude pour le football espagnol après cette époque dorée ?
Non je n'ai aucun souci, je vois tous les jours des joueurs très jeunes déjà extrêmement doués et qui parfois sont déjà aux portes de la sélection. La seule chose, c'est qu'il faut qu'on ait un peu de chance et qu'on travaille à deux postes essentiels. Celui qui arrête les buts et celui qui les met. Ces joueurs, il ne peut pas vous en manquer.

Cela dit l'Espagne peut jouer sans vrai 9 comme elle l'a fait à l'Euro ?
Oui, on peut jouer avec ce que l'on appelle un faux avant-centre. Le Barça joue très souvent de cette manière, la sélection aussi. Mais il faut tout de même avoir une vraie pointe. Le principal, c'est d'avoir plusieurs solutions et de les adapter en fonction de l'évolution du match, du résultat.

En sélections de jeunes on joue sans 9 "de formation" ?
Non, non on joue avec un vrai 9. Le faux 9, c'est venu après, presque empiriquement avec les blessures. En sélection de jeunes, dans toutes les catégories, nous formons nos équipes avec un 9 buteur mais on a toujours en réserve ce système du faux 9. On l'expérimente lors de certains matchs, ou certaines compétitions, on veut inculquer à nos joueurs les deux systèmes. Mais au début, fondamentalement, on forme des 9 buteurs.

Le futur de l'équipe de France, vous le voyez comment ?
La France a des très bons joueurs, mais une équipe doit jouer en tant que telle. Je pense que fondamentalement, il vous faut un système de jeu déterminé qui soit appliqué aux différentes sélections de jeunes. C'est important parce que si un jeune débarque dans la sélection adulte, il se sent directement plus à l'aise avec le schéma tactique. Pour moi, c'est essentiel. Le joueur croit plus en lui et a confiance en le système de jeu de l'entraineur.

Propos recueillis par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


"La France a eu une idée brillante avec Vichy. Vous avez été précurseurs, c'était une idée géniale (...)"

Lolilol
tristiano Niveau : CFA2
Isco a perdu 6 kilos en quelques semaines...faudrait peut être l'envoyer là-bas le Gignac (oui je sais, elle était facile)
milanello44 Niveau : CFA
Message posté par Mgscott
"La France a eu une idée brillante avec Vichy. Vous avez été précurseurs, c'était une idée géniale (...)"

Lolilol


"de les rassembler aux même endroit".

Lolilol?
Un article super interressant, qui explique bien les clés du succès du système espagnole.
Et puis à retenir, pour Chelsea : Ne pas mettre Isco et Hazard dans la mêmem équipe, histoire d'éviter les problèmes de Macdo.
cantona-forever Niveau : Loisir
AMEN !

ça fait du bien de lire ça.

La formation c'est la base de tout, et en france, on met du temps a se rendre compte que le physique ne fait pas tout, il faut un cerveau aussi.

on est quand même le deuxième pays formateur (quantitativement) derrière le Brésil il me semble. Mais au niveau de la qualité c'est pas ça, rajouté a cela le fait que beaucoup de clubs étrangers viennent piller nos petits clubs, ça nous prive du travail sur la durée... bref on est mal barré...
Geraldo Caribenho Niveau : CFA
La Fédé a eu une idée de génie : des quotas raciaux.
+ de Johnny Ecker et - de Marcel Dessailly
Une génération exceptionnelle aussi aide bcp. L'Espagne a toujours obtenu des résultats les jeunés, mais réunir Inieta, Casillas,Xavi, Xabi au même moment c'est juste un brin de chance. Comme passer l'Ialie au pénalty en 08, le Portugal avec but hors jeu et le Paraguay u pénos en 10, et les demi aux peno contre le Portugal. Pour gagner la chance (provoquée peut être) et une bonne génération... Et seulement 6 ou 7commentaires su un tel interview? WTF ...
gôneforlife Niveau : District
Attention à ne pas vouloir imposer la méthode espagnole de partout. Je suis pas convaincu que le modèle espagnol puisse s'exporter d'un coup de baguette. Leur succès actuel est avant tout dû aux qualités exceptionnelles de leurs joueurs (Xavi et Iniesta notamment). On a qu'à prendre l'exemple de L'Ajax aujourd'hui, qui avec des joueurs moyens, et malgré le système de Cruyff, ne casse pas la baraque.
Enfin perso je ne suis pas sûr qu'on doit nécessairement faire jouer toutes ses sélections de la même manière, avec le même schéma. D'une sa exclu des types de joueurs de la formation qui auront d'autres qualités, deux sa ne permet pas aux joueurs de s'adapter et trois, ça n'est jamais bon de vouloir imposer une idée unique.
Message posté par Mgscott
"La France a eu une idée brillante avec Vichy. Vous avez été précurseurs, c'était une idée géniale (...)"

Lolilol

Des barres, ça m'a bien tordu de rire aussi.
MYSTIKALITO Niveau : CFA2
ce qu'il oublie de dire le gentil inaki, c'est qu'il parle du physique qui ne serait pas nécessaire selon lui au jeu espagnol.. c'est un sacré comique, quand tu vois comme les joueurs du barça par exemple cavalent sur une saison.

Bande de nains dopés
tu regardes les matchs du barça bizarrement toi. Moi je vois des adversaires qui cavalent pour rien pendant que ces mecs font tourner la balle en marchant.
il y a 11 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 8 heures Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 13 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16 Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 29
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26