1. //
  2. // Ligue 2 – Gazélec Ajaccio – Clermont (16e journée)

Imorou : « Je n’ai pas l’impression d’être drôle sur Twitter »

Après une saison compliquée à Braga, Emmanuel Imorou s’éclate de nouveau à Clermont, malgré un début d’exercice poussif pour les Auvergnats (15es). Mais en plus, celui qui était le coéquipier de Tony Vairelles à Gueugnon régale par ses sorties sur Twitter. Découverte du « phénomène » avant le déplacement au Gazélec Ajaccio. En un peu plus de 140 caractères.

0 3
Le déplacement à Ajaccio, c’est un peu le match de la peur sur et en dehors du terrain, non ?
Oui. On sait que les déplacements en Corse ne sont jamais faciles. On vient de perdre à domicile contre Monaco et comme le championnat est super serré, on a besoin de points. Je ne le crains pas, mais c’est toujours particulier car il y a les insultes, les intimidations, même si on sait que ça fait partie du truc. C’est à mettre au second plan quand on est sur le terrain.

Avec tes anciens clubs, tu as déjà eu des soucis en Corse ?
Des soucis, non, mais quelques petits « trucs » . Je suis allé à Ajaccio une fois, il n’y avait vraiment rien eu et une autre à Bastia où il y avait eu beaucoup d’insultes.

Ça t’énerve ou tu te dis qu’il faut faire avec ?
Ça ne me saoule pas tant que ce sont des insultes de supporters. Mais j’ai déjà vu de l’intimidation dans le vestiaire de la part des stadiers et je ne trouve pas ça normal. Les insultes, ça fait partie du truc.

Tu as des regrets d’avoir quitté Braga après une seule saison ?
Oui et non, car je savais que cette saison, ça serait très compliqué, car je savais qu’on ne comptait pas sur moi. Je préfère être ici, avoir du temps de jeu et m’épanouir, car je n’ai que 24 ans et j’ai besoin de jouer.

Tu gardes un bon souvenir de cette expérience au Portugal ?
Au niveau du foot et de la vie en général, c’est le top. C’est un foot beaucoup plus axé sur la technique qu’en France. Ça m’a enrichi, c’est sûr. Il y a le soleil tout le temps, les gens sont très agréables. Là, à Clermont, j’ai déjà connu plus de pluie que pendant toute la saison dernière (rires).

Avant tu avais connu Gueugnon, qui n’est pas non plus une ville réputée pour son soleil…
Déjà à Gueugnon, en ville, il n’y a rien ! J’y étais dans une saison difficile pour le club, celle où Tony Vairelles l’a repris. On avait un super bon groupe de jeunes, notamment avec Romain Alessandrini ou Cédric Avinel, et le clan des Vairelles avec les joueurs qu’il avait ramenés, ses cousins, ses frères… Du coup, ça a plombé l’ambiance et le jeu de l’équipe. Mais du point de vue professionnel, ça m’a relancé et m’a fait progresser.

« Vairelles n’a pas toujours tenu parole »


Quand tu parles de « clan des Vairelles » , ça veut dire quoi exactement ?
On sentait que le coach n’avait pas vraiment le pouvoir dans l’équipe à mettre en place. Je n’ai pas eu à m’en plaindre car j’ai joué, mais il y a d’autres joueurs qui étaient bons, mais qui ne jouaient pas, car il y avait le frère ou le cousin qui étaient là.

Et Tony, il se comportait comment ?
Honnêtement, c’est un mec qui ne se prend vraiment pas la tête. Il était super cool et parlait bien avec nous. Mais, encore une fois, moi, ça ne m’est pas arrivé, avec certains il a été beaucoup moins cool. Il a dit des trucs qui ont pu blesser ou alors il n’a pas toujours tenu parole. Au niveau de son affaire, je suis comme tout le monde, je ne connais pas la vérité, mais c’est étonnant, car c’est vraiment allé très loin.

Là-bas, tu as côtoyé Romain Alessandrini. Tu es surpris de sa réussite ?
Non, car déjà à l’époque, j’avais dit qu’il irait très loin. Je ne suis vraiment pas surpris. Je l’ai quasiment tous les jours au téléphone. Il sait qu’il mérite tout ce qui lui arrive.

Qu’est-ce qu’un footballeur fait à Clermont pendant son temps libre ?
Je suis assez casanier donc je reste à la maison, surtout que je n’habite pas dans Clermont mais à côté. Je joue à la Play, je vais sur Twitter…

Justement, en parlant de Twitter, tu dois savoir que tu es souvent dans la Semaine Twitter de So Foot. Depuis quand tu twittes ?
Je me suis vraiment lancé en début de saison à Braga. Un jeune de Gueugnon avec qui j’avais gardé le contact m’en avait parlé. Il m’a lancé et on se prend vite au jeu. C’est cool, ça permet d’échanger avec les gens, d’être proche de ceux qui ne côtoient pas de footballeurs. J’ai pas mal de retours de gens qui disent qu’ils sont contents de pouvoir échanger avec des joueurs.

Est-ce que tu es conscient que tu es un des footballeurs les plus drôles sur Twitter ?
On me l’a déjà dit, mais je n’ai pas l’impression d’être drôle. J’essaye simplement d’avoir une vision décalée et de ne pas me prendre toujours au sérieux. Pour ne pas rester dans le style du footballeur qui twitte : «  Je vais à l’entraînement » ou « Je sors de l’entraînement » .

Il y a d’autres comptes de footballeurs que tu suis ?
J’en suis quelques-uns, mais niveau foot, je suis tous les comptes un peu décalés. C’est le genre de trucs qui m’amuse.

Et cette interview, tu vas la twitter ?
Oui, je vais la twitter pour que les gens la regardent (rires) !

Propos recueillis par Alexandre Alain
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
ça vaut pas Blanstel...

ça y est, j'ai éclaté de rire au bureau.. ^^

Sympa l'interview. Un mec qui ne se prend pas la tête.

#bongarsimorou
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Son twitter est marrant c'est vrai !
Maintenant en plus, grâce à cette itw, je remarque qu'il est très sympathique !
"...coéquipier de Tony Vairelles" mon rêve!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3