En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-Lazio (1-2)

Immobile scalpe la Juve

Après quarante-cinq minutes compliquées, la Lazio a mis un grand coup de boost en début de deuxième période pour couler la Juve. Auteur d'un doublé, Ciro Immobile rentre à la maison avec l'âme de Buffon dans son sac. Dybala a manqué un penalty à la 96e minute.

Modififié

Juventus 1-2 Lazio

Buts : Costa (24e) pour la Juve // Immobile (47e, 53e sp) pour la Lazio

Le samedi après-midi, soit on récupère difficilement de ses folies de la veille en ruminant ses regrets, soit on prépare celles du soir en s'imaginant en Gatsby le magnifique. Mais quand on est footballeur professionnel, on doit parfois se coltiner un match qu'on n'a pas toujours envie de jouer. Un peu comme les joueurs de la Lazio en première mi-temps, qui ont galéré pendant 45 minutes dans un Allianz Stadium bouillonnant. Pas forcément brillants, mais froids et cliniques, Buffon et ses copains ont imposé un pressing puissant qui leur a assuré le 1-0 à la pause. Mais une sieste, ça ne dure qu'un temps et celle des Romains a pris fin au retour des vestiaires. En deux temps trois mouvements, Ciro Immobile plante un doublé et fait décoller la fusée romaine. Englués et démunis, les Turinois ne s'en remettront pas et perdent des plumes à domicile.

L'opportuniste


Ça fait déjà un bout de temps qu'on sait que Strakosha est un bon gardien. À la Lazio, il a même envoyé Federico Marchetti et son corps qui craque de partout jouer aux cartes. Mais l'Albanais a beau être fort, il ne peut pas tout faire, et sa parade magnifique sur une frappe à ras de terre de Khedira n'a servi qu'à remettre le ballon dans les pieds de Douglas Costa. Pas opportuniste pour un sou, le garçon n'a plus qu'à bombarder pour ouvrir le score. Une action rapide et sèche qui a mis un peu d'animation dans un début de première mi-temps terne et accroché, surtout marqué par les hors-jeu de la Lazio et les actions avortées de la Juve.

Mais à force d'avoir la possession et de faire tourner le ballon, les Turinois trouvent quelques possibilités et il faut toute la détente et le bout des gants de Strakosha pour détourner une nouvelle frappe de Khedira. Dans la foulée, sur un pressing haut très agressif, Higuaín vient contrer un dégagement du même Strakosha et tape la barre, passant à deux doigts de marquer un vilain but gag. La Lazio a beau tenter de sortir la tête de l'eau, ses rares actions ne vont pas plus loin que le cafouillage devant le but de Buffon, et l'arbitre siffle la mi-temps sans qu'ils n'aient pu inquiéter le vieux Gigi.

Ciro 2-0 Buffon


Après ce premier acte laborieux, les Romains reviennent gonflés à bloc. Intenable, Ciro Immobile prend la profondeur en deux minutes et canarde Buffon d'une frappe instantanée dans le petit filet. Higuaín aurait pu profiter de l'action suivante pour redonner l'avantage aux siens, mais il a la mauvaise idée de rater son duel face à un grand Strakosha. Plutôt dommage puisque cinq minutes plus tard, Buffon fête ses retrouvailles avec Immobile en le fauchant et en provoquant un penalty (comme en Supercoupe en août dernier, exactement la même action), évidemment transformé par le buteur fou de la Lazio, désormais capocannoniere de Serie A. La Juve ne trouve plus de solutions et a besoin d'un miracle, Allegri pose donc son carré d'as sur la table à la 65e et fait entrer Dybala en jeu.


L'effet escompté n'est pas immédiat, puisque celle qu'on appelle la Vieille Dame continue de s'emmêler les pinceaux et de buter sur la défense de celle qu'on appelle la Lazio. Bernardeschi enchaîne les slaloms et les centres, Dybala envoie quelques gestes qui font frissonner les mômes, mais aucune bonne passe n'arrive devant, et Strakosha regarde tranquillement le sablier s'écouler. Jusqu'à des arrêts de jeu complètement fous durant lesquels ce poissard de Dybala trouve le poteau et Caicedo manque le troisième but en un contre un avec Buffon. Plus fou encore, l'arbitre utilise la VAR pour siffler un penalty pour la Juve à la dernière seconde sur une faute incompréhensible de Patric. Nouveau duel entre Dybala et Strakosha. L'Albanais part du bon côté, stoppe le tir et met fin au match. La Juve perd son premier match de la saison en Serie A et voit son bourreau du jour remonter à son niveau au classement. La fin d'un tabou turinois qui durait depuis 14 ans pour la Lazio.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Alexandre Doskov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
    Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 2
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17