Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Imbroglio autour des incidents à Bastia

Modififié
Les matchs Bastia-Nice étant historiquement chauds, cette 21e journée de Ligue 1 a fait honneur à la règle.

Tout a commencé avant même la rencontre, quand le bus des Niçois a été caillassé en arrivant au stade. Plusieurs vitres ont été explosées par des projectiles, et quelques dizaines de supporters bastiais ont affronté la police après le match. Mais le plus grave, ce sont ces cris de singe dont Mario Balotelli aurait été victime pendant toute la partie. Sur son compte Instagram, l'Italien s'en est plaint en lâchant un long message : « J’ai une question pour le public français : est-ce normal que les supporters de Bastia fassent des bruits de singes et des uh uh pendant tout le match, et que personne des commissions de discipline ne dise rien ? (...) Est-ce que le racisme est légal en France ? Ou seulement à Bastia ? »

Pour lui répondre, le SC Bastia a joué la surprise et a feint de ne rien savoir en livrant ce communiqué : « N'ayant à aucun moment constaté ni été informé hier soir, tant par les arbitres, les délégués, ni par aucun membre de l'OGC Nice d'un quelconque incident de ce type, c'est avec stupéfaction que notre club a découvert ces accusations a posteriori, qui portent un tort considérable à l'image du Sporting dans son ensemble. »


La commission de discipline de la LFP va devoir démêler ce sacré sac de nœuds, et a annoncé qu'elle se pencherait sur le dossier à partir de jeudi prochain. Bon courage. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Valence tamponne Villarreal