Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Bilan
  3. //

Ils valent 10 millions de plus qu'il y a un mois

Une belle fête comme l'Euro, c'est toujours l'occasion de se montrer et de repartir avec quelques numéros de dirigeants enamourés et prêts à lâcher quelques billes pour vous recruter. Et en quelques matchs, certains joueurs de l'Euro ont clairement fait grimper leur cote Argus.

Modififié
Sur le banc
Michael McGovern
Michael
McGovern

Michael McGovern

Quand on est gardien de l'Irlande du Nord, on est heureux d'affronter l'Allemagne de Manu Neuer. Mais en plus d'avoir le droit à son selfie avec le patron du poste, McGovern s'est même permis de sortir un match XXL. Le vrai Governator, loin devant Schwarzenegger.

José Fonte
José
Fonte

José Fonte

Un nom à faire frisonner les culturistes, mais que personne ne connaissait il y a encore un an, même au Portugal. Arrivé en sélection à 30 ans, absent des matchs de la phase de poules, une certaine incarnation du « plus c'est long, plus c'est bon » .

Moussa Sissoko
Moussa
Sissoko

Moussa Sissoko

A montré qu'il était too big for le Championship, et va donc passer la fin du mois à répondre aux coups de fil. Mais plus important que d'avoir gagné quelques 0 sur la fiche de paye, il a surtout gagné son million de vues sur Youtube.

Hal Robson-Kanu
Hal
Robson-Kanu

Hal Robson-Kanu

Il a inauguré son inscription à Pôle Emploi en mettant l'un des plus beaux buts de l'Euro face à la Belgique. Non reconduit par Reading le matin même, Robson-Kanu a claqué la porte du bureau de son patron en humiliant la défense belge sur un spin move. Une solution au chômage des seniors.

Will Grigg
Will
Grigg

Will Grigg

Certains clubs ne voient aucun problème à claquer des dizaines de millions pour des joueurs destinés à cirer le banc. Alors quitte à faire un caprice bête et méchant, autant que ça soit pour la mascotte la plus géniale du moment.

Darren
Randolph

Darren Randolph

Le troisième gardien de West Ham ne devrait pas avoir de mal à trouver un nouveau point de chute. Surtout, au cas où il ne trouve pas sa place dans le monde du football, cet ancien basketteur a une roue de secours toute trouvée en NBA où les contrats atteignent des sommets de n'importe quoi. Si Randolph n'arrive pas à gratter quelques millions au milieu de cette foire...

Joshua Kimmich
Joshua
Kimmich

Joshua Kimmich

« J'aime ce gamin » , avait dit de lui Guardiola. Si on tendait le micro à chaque Allemand, la plupart dirait sans doute la même chose. À tout juste 21 ans, le latéral teuton a pondu quelques matchs impressionnants et est ressorti de son Euro avec l'étiquette « successeur de Philip Lahm » solidement collée dans le dos. Un cadeau un brin pesant, mine de ...

Tin Jedvaj
Tin
Jedvaj

Tin Jedvaj

Le jeune – 20 ans – croate a peu joué. Un seul match, mais pas n'importe lequel, puisqu'il a eu l'honneur d'enfiler son short pour aller contrer les assauts espagnols lors du dernier match de poules. Une prestation remarquée, pour un joueur qui connaît déjà la Ligue des champions et la Ligue Europa. Un CV sympathique.

Michal
Pazdan

Michal Pazdan

Un crâne chauve, des interventions de désespéré, et une hargne sortie tout droit de Varsovie, où il est né, a été formé, et où il joue actuellement. Lors de l'Euro, sa page Facebook a gagné 918% d'abonnés. Une jolie performance, qui pourrait s'accompagner d'une augmentation de salaire prochainement.

Robbie
Brady

Robbie Brady

Le Boy in green s'est illustré en qualifiant les siens avec son but face à l'Italie, bien aidé par la sortie calamiteuse de Sirigu. Derrière, Brady a enchaîné en jouant au trash talker : « Nous pouvons battre la France. » Dommage.

Aron Gunnarsson
Aron
Gunnarsson

Aron Gunnarsson

Quand on sait si bien porter la barbe, exhiber ses tatouages avec tant de passion, avoir l'air à la fois très flippant et très gentil, lancer des objets lourds à des dizaines de mètres, et faire taper des mains à des dizaines de millions de personnes, on sait qu'on a un avenir en or. Dans le bûcheronnage, les combats de MMA en cage, voire même dans le football.

Marco Parolo
Marco
Parolo

Marco Parolo

Il est l'emblème de cette Squadra Azzurra pleine de joueurs peu connus du très grand public et pas toujours rutilants, mais diaboliques d'efficacité. Honnête milieu de terrain de la Lazio, Parolo n'a jamais tenté d'aventure hors de la Botte. Marco Parolo, moins voyageur que Marco Polo.

Mark Cavendish
Mark
Cavendish

Mark Cavendish

Le plus bel attaquant de ce début de mois de juillet. Irrésistible quand il repique vers la ligne d'arrivée, celui que l'on pensait perdu et juste bon pour faire des tours en Vélib sur l'île de Man a retrouvé son couvert à la table des très grands. Les Britanniques les tiennent enfin, leurs victoires en France.

Ivan Perišić
Ivan
Perišić

Ivan Perišić

Pour le huitième de finale face au Portugal, le milieu de l'Inter avait sorti une coupe de cheveux à damier rouge et blanc. Tant pis pour la qualification. Mais avant d'user le pinceau à teinture de son coiffeur, Perišić avait envoyé du pâté sur le terrain, en formant un gang irrésistible avec Luka Modrić et Ivan Rakitić.

Kolbeinn Sigthorsson
Kolbeinn
Sigthorsson

Kolbeinn Sigthorsson

Trop gros, pas assez performant, pas assez bon en français, pas bien intégré dans le vestiaire... À écouter les dirigeants du FC Nantes, leur attaquant islandais avait presque tous les torts du monde. Il a d'ailleurs terminé la saison sur la liste des gars supposés sur le départ, et des offres venues de Turquie ont été évoquées. Un Euro, un quart et deux buts plus tard, Kita a peut-être envie de poursuivre ...

Antoine Griezmann
Antoine
Griezmann

Antoine Griezmann

Qui vaut désormais 1 milliard d'euros. Voire plus.

Darren Randolph (West Ham): Le troisième gardien de West Ham ne devrait pas avoir de mal à trouver un nouveau point de chute. Surtout, au cas où il ne trouve pas sa place dans le monde du football, cet ancien basketteur a une roue de secours toute trouvée en NBA où les contrats atteignent des sommets de n'importe quoi. Si Randolph n'arrive pas à gratter quelques millions au milieu de cette foire...

Joshua Kimmich (Bayern Munich) « J'aime ce gamin » , avait dit de lui Guardiola. Si on tendait le micro à chaque Allemand, la plupart dirait sans doute la même chose. À tout juste 21 ans, le latéral teuton a pondu quelques matchs impressionnants et est ressorti de son Euro avec l'étiquette « successeur de Philip Lahm » solidement collée dans le dos. Un cadeau un brin pesant, mine de rien.

Tin Jedvaj (Bayer Leverkusen): Le jeune – 20 ans – croate a peu joué. Un seul match, mais pas n'importe lequel, puisqu'il a eu l'honneur d'enfiler son short pour aller contrer les assauts espagnols lors du dernier match de poules. Une prestation remarquée, pour un joueur qui connaît déjà la Ligue des champions et la Ligue Europa. Un CV sympathique.

Michal Pazdan (Legia Varsovie): Un crâne chauve, des interventions de désespéré, et une hargne sortie tout droit de Varsovie, où il est né, a été formé, et où il joue actuellement. Lors de l'Euro, sa page Facebook a gagné 918% d'abonnés. Une jolie performance, qui pourrait s'accompagner d'une augmentation de salaire prochainement.

Robbie Brady (Norwich City) Le Boy in green s'est illustré en qualifiant les siens avec son but face à l'Italie, bien aidé par la sortie calamiteuse de Sirigu. Derrière, Brady a enchaîné en jouant au trash talker : « Nous pouvons battre la France. » Dommage.

Aron Gunnarsson (Cardiff): Quand on sait si bien porter la barbe, exhiber ses tatouages avec tant de passion, avoir l'air à la fois très flippant et très gentil, lancer des objets lourds à des dizaines de mètres, et faire taper des mains à des dizaines de millions de personnes, on sait qu'on a un avenir en or. Dans le bûcheronnage, les combats de MMA en cage, voire même dans le football.

Marco Parolo (Lazio Rome): Il est l'emblème de cette Squadra Azzurra pleine de joueurs peu connus du très grand public et pas toujours rutilants, mais diaboliques d'efficacité. Honnête milieu de terrain de la Lazio, Parolo n'a jamais tenté d'aventure hors de la Botte. Marco Parolo, moins voyageur que Marco Polo.

Mark Cavendish (Île de Man): Le plus bel attaquant de ce début de mois de juillet. Irrésistible quand il repique vers la ligne d'arrivée, celui que l'on pensait perdu et juste bon pour faire des tours en Vélib sur l'île de Man a retrouvé son couvert à la table des très grands. Les Britanniques les tiennent enfin, leurs victoires en France.

Ivan Perišić (Inter Milan): Pour le huitième de finale face au Portugal, le milieu de l'Inter avait sorti une coupe de cheveux à damier rouge et blanc. Tant pis pour la qualification. Mais avant d'user le pinceau à teinture de son coiffeur, Perišić avait envoyé du pâté sur le terrain, en formant un gang irrésistible avec Luka Modrić et Ivan Rakitić.

Kolbeinn Sigthorsson (Nantes): Trop gros, pas assez performant, pas assez bon en français, pas bien intégré dans le vestiaire... À écouter les dirigeants du FC Nantes, leur attaquant islandais avait presque tous les torts du monde. Il a d'ailleurs terminé la saison sur la liste des gars supposés sur le départ, et des offres venues de Turquie ont été évoquées. Un Euro, un quart et deux buts plus tard, Kita a peut-être envie de poursuivre l'idylle.

Antoine Griezmann (Atlético Madrid): Qui vaut désormais 1 milliard d'euros. Voire plus.

Remplaçants

Michael McGovern (Irlande du Nord) Quand on est gardien de l'Irlande du Nord, on est heureux d'affronter l'Allemagne de Manu Neuer. Mais en plus d'avoir le droit à son selfie avec le patron du poste, McGovern s'est même permis de sortir un match XXL. Le vrai Governator, loin devant Schwarzenegger.

José Fonte (Southampton): Un nom à faire frisonner les culturistes, mais que personne ne connaissait il y a encore un an, même au Portugal. Arrivé en sélection à 30 ans, absent des matchs de la phase de poules, une certaine incarnation du « plus c'est long, plus c'est bon » .

Moussa Sissoko (Newcastle United) A montré qu'il était too big for le Championship, et va donc passer la fin du mois à répondre aux coups de fil. Mais plus important que d'avoir gagné quelques 0 sur la fiche de paye, il a surtout gagné son million de vues sur Youtube.

Hal Robson-Kanu (Pays de Galles): Il a inauguré son inscription à Pôle Emploi en mettant l'un des plus beaux buts de l'Euro face à la Belgique. Non reconduit par Reading le matin même, Robson-Kanu a claqué la porte du bureau de son patron en humiliant la défense belge sur un spin move. Une solution au chômage des seniors.

Will Grigg (Irlande du Nord) Certains clubs ne voient aucun problème à claquer des dizaines de millions pour des joueurs destinés à cirer le banc. Alors quitte à faire un caprice bête et méchant, autant que ça soit pour la mascotte la plus géniale du moment.



Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 5 heures Mediapro ne revendra pas ses droits 35 il y a 5 heures Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 135 il y a 6 heures Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 19

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 8
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi