1. // En route vers l'Euro
  2. // Top 100 Angleterre
  3. // n°1

Ils ont parlé de Bobby Charlton

Artiste balle au pied, Sir Robert dit Bobby Charlton a tout gagné à Manchester United, plus la Coupe du monde avec l’Angleterre. Le Ballon d’or 1966 garde l’image d’un gentleman estimé et respecté par ceux qui l’ont côtoyé, sur et en dehors des terrains. La preuves en citations.

Modififié
115 17

Les compères de la United Trinity

  • Denis Law a apprécié les caviars : « Mais quel joueur magnifique ! Quel distributeur de bons ballons ! Quand Bobby partait sur son aile gauche, il savait instinctivement où je me positionnerais. Je n’étais pas au deuxième poteau, plutôt au premier. Je me jetais, et avec un peu de chance, ça allait au fond. »

  • George Best n’était pas son meilleur pote : « Je ne me suis jamais entendu avec Bobby Charlton, je ne pouvais tout simplement pas l’encadrer. Surtout les trois dernières années à Man United, on ne s’est même pas adressé la parole, sauf pour se dire "bonjour", et encore, si on était de bonne humeur » , a-t-il lancé dans sa biographie en 1975. Mais ça, c’était à l’époque où ils étaient joueurs. En 2001, le Nord-Irlandais avait tourné la page depuis longtemps : « J’étais célibataire, Bobby était père de famille. Étant jeunes, on n'était pas du tout sur la même longueur d’onde. Pour autant, on ne s'est jamais accrochés à l’entraînement. (…) C’est juste qu’on n’allait pas boire un coup ensemble. »


    Les monuments décorés comme lui par la reine


    La dernière promenade anglaise de Bobby Charlton

  • Sir Alex Ferguson, reconnaissant : « Depuis mon tout premier jour avec United, il a toujours soutenu mes choix, en particulier avec les jeunes. Il a toujours suivi minutieusement le progrès des espoirs du club. Humainement, il n’a pas changé. Il a gardé cette humilité, cette dignité imperturbable. Ajoutez cela à sa carrière… »

  • Sir Geoff Hurst n’aurait sans doute pas planté son triplé en finale de la Coupe du monde sans son meneur de jeu : « Pied droit, pied gauche, la nature a bien fait les choses avec lui. Il pouvait filer sur les deux ailes du terrain et frapper des deux pieds. C’est l’un des meilleurs joueurs ambidextres que j’ai connus. »

  • Sir Matt Busby, qui a eu le privilège de l’entraîner chez les Red Devils : « On n’a jamais vu un footballeur plus populaire que lui. Il frôlait la perfection, en tant que joueur et en tant qu’homme. »

    Le coéquipier


  • Lou Macari n’a pas eu besoin de le côtoyer longtemps pour apprendre à ses côtés : « À la fin de sa carrière à Manchester United, c’était absolument stupéfiant. Il avait 35 ans, mais en réalité, il conservait les qualités physiques et l’enthousiasme de ses 25 ans. Après avoir tellement accompli, il n’avait rien perdu de sa volonté de progresser encore et toujours. »

    L’adversaire


  • Jimmy Greaves, un brin amer : « Tout le monde le prenait pour un saint, donc ça rendait les choses encore plus compliquées quand il fallait affronter United. Bien que je n’ai jamais entendu Bob insulter un arbitre, il pleurnichait constamment pour obtenir une décision en faveur de son équipe. »

    Les grands noms du foot


  • Michel Platini, lui remettant le Prix du président de l’UEFA en 2008 : « Il est important de remercier ces joueurs qui ont influencé toute une génération. Grâce à eux, des millions de personnes aiment le football. (…) Beaucoup de gens de ma génération se souviennent de la Coupe du monde 1966 comme d’un grand moment de football, et la fantastique impression d’énergie suscitée à la télévision par les exploits de Bobby Charlton y sont pour beaucoup. »

  • Franz Beckenbauer fait dans la métaphore : « Bobby Charlton était connu comme étant un joueur créatif. Mais pendant les 90 minutes d’un match, il était en mouvement perpétuel. C’est comme s’il avait les poumons d’un cheval. »

  • Eusébio en a fait des cauchemars : « Je n’ai principalement que des bons souvenirs à retenir de ma carrière, mais s'il y a un homme qui est à l’origine des plus malheureux, c’est Bobby Charlton. C’est lui qui a brisé mon rêve lors de la demi-finale de la Coupe du monde 1966 et, deux ans plus tard, en finale de la Coupe d’Europe des clubs champions. »

    Les Mancuniens


  • Gary Neville, les yeux écarquillés : « La première fois que je l’ai rencontré, c’est lorsqu’il avait l’habitude de venir assister aux matchs des équipes de jeunes. Il entrait dans le vestiaire et nous serrait la main : "Bien joué fils", déclarait-il à chacun des joueurs. »

  • Ryan Giggs, bien conseillé : « Il incarne Manchester United. Il a beau être l’un des meilleurs joueurs de tous les temps, c’est resté une personne humble, accessible, qui respire la classe. C’est quelqu’un qui m’a aidé et inspiré tout au long de ma carrière. »

  • David Beckham : « C’était un rêve de pouvoir le rencontrer. D’une part, c’était le joueur préféré de mon père, et puis mon deuxième prénom, Robert, c’est une référence à Sir Bobby. » Quand même, Robert Beckham, ça aurait été moins glamour.


    Et quand Bobby Charlton évoque son métier…


    « Certaines personnes me disent que nous, joueurs de foot, sommes esclaves du monde du football. Si tel est l'esclavage, alors condamnez-moi à la perpétuité. »




    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Note : 1
    J'attends avec impatience le top 100 Albanie
    Pour revenir sur ce Top 100, je trouve les absences de Joe Cole, James Milner et Gareth Barry consternantes. Ils méritaient tous leur place entre la 100e et la 70e il me semble. A eux trois, ils comptent environ 150 capes pour l'Angleterre.
    Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
     //  15:08  //  Aficionado del Uruguay
    Message posté par LA BESS
    Pour revenir sur ce Top 100, je trouve les absences de Joe Cole, James Milner et Gareth Barry consternantes. Ils méritaient tous leur place entre la 100e et la 70e il me semble. A eux trois, ils comptent environ 150 capes pour l'Angleterre.


    Y'a bien plus choquant que l'abscence de ces 3 la, personellement, j'attendais beaucoup de ce top100 pour en découvrir un peu plus sur le foot anglais, football dont je suis totalement ignare malheureusement (barriére de la langue oblige)...

    Je m'attendais à découvrir de nombreux joueurs d'avant 1960, et il y'a de quoi faire avec ce football, mais la je suis extremement déçu, je connait presque 70% des joueurs de ce classement !
    souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
    Message posté par Peñarol mi Amor
    Y'a bien plus choquant que l'abscence de ces 3 la, personellement, j'attendais beaucoup de ce top100 pour en découvrir un peu plus sur le foot anglais, football dont je suis totalement ignare malheureusement (barriére de la langue oblige)...

    Je m'attendais à découvrir de nombreux joueurs d'avant 1960, et il y'a de quoi faire avec ce football, mais la je suis extremement déçu, je connait presque 70% des joueurs de ce classement !


    Le problème mon Penarol c'est qu'il est difficile dans ce genre de top d'y inclure des joueurs d'avant guerre tant les images et les écrits étaient beaucoup plus rares.

    De ce fait ces tops des meilleures joueurs de tous les temps sont biaisés, il serait plus juste de dire que ce sont les tops des meilleurs joueurs d'après guerre.

    Après personnellement ça me dérange pas plus que ça, s'il y avait eu véritablement de grands génies du football à cette époque on en aurait parlé et ces quelques uns y sont sûrement mais le football était quand même à ses balbutiements et on a pas du rater énormément de choses.

    Respect éternel aux pionniers tout de même.
    Message posté par souzadeoliveira
    Le problème mon Penarol c'est qu'il est difficile dans ce genre de top d'y inclure des joueurs d'avant guerre tant les images et les écrits étaient beaucoup plus rares.

    De ce fait ces tops des meilleures joueurs de tous les temps sont biaisés, il serait plus juste de dire que ce sont les tops des meilleurs joueurs d'après guerre.

    Après personnellement ça me dérange pas plus que ça, s'il y avait eu véritablement de grands génies du football à cette époque on en aurait parlé et ces quelques uns y sont sûrement mais le football était quand même à ses balbutiements et on a pas du rater énormément de choses.

    Respect éternel aux pionniers tout de même.


    "On en aurait parlé"? Mais on en a parlé! Et pas un peu..

    Dans les années 1910 - j'insiste : mil neuf cent dix -, il n'était ainsi pas rare que des pages entières soient consacrées à l'un ou l'autre joueurs, ne fût-ce même que parce qu'ils allaient prendre le train pour un match international..

    Ces joueurs sont tout bonnement tombés dans l'oubli, le plus souvent à dessein d'ailleurs, délibérément..et injustement..

    Pour mettre certaines idoles en vitrine, mieux valait faire table rase du passé et faire acroire que ce passé n'avait rien produit (..ce qui est des plus faux ; l'à peu près tout du football contemporain était déjà en place il y a un bon demi-siècle..)..
     //  16:11  //  Amoureux de la Bolivie
    Message posté par LA BESS
    Pour revenir sur ce Top 100, je trouve les absences de Joe Cole, James Milner et Gareth Barry consternantes. Ils méritaient tous leur place entre la 100e et la 70e il me semble. A eux trois, ils comptent environ 150 capes pour l'Angleterre.


    Aucunes des 3 absences est choquante, autant y mettre Peter Crouch pendant qu'on y est !

    c'est pas un top 100 des joueurs de l'ère de la Premier League, même si cela y ressemble quand on y voit le nombre de joueurs des 20 dernières années.

    Y'a tellement de joueurs anglais d'avant la PL qui y sont oubliés, et une grande absence assez inexplicable des joueurs de la première partie du 20ème siècle, incarné par l'absence incroyable de la légende Dixie Dean, bref sur ces point là on est plusieurs en a avoir déjà parlé pas mal de fois dans les commentaires depuis le début de ce top.
    LaPaillade91 Niveau : Loisir
    Message posté par souzadeoliveira
    Le problème mon Penarol c'est qu'il est difficile dans ce genre de top d'y inclure des joueurs d'avant guerre tant les images et les écrits étaient beaucoup plus rares.

    De ce fait ces tops des meilleures joueurs de tous les temps sont biaisés, il serait plus juste de dire que ce sont les tops des meilleurs joueurs d'après guerre.

    Après personnellement ça me dérange pas plus que ça, s'il y avait eu véritablement de grands génies du football à cette époque on en aurait parlé et ces quelques uns y sont sûrement mais le football était quand même à ses balbutiements et on a pas du rater énormément de choses.

    Respect éternel aux pionniers tout de même.


    J'aimerais comprendre qu'est ce qui te fait penser que tu n'as pas raté grand chose ?

    Qu'on te le dise ?
    souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
    Message posté par Bota67
    "On en aurait parlé"? Mais on en a parlé! Et pas un peu..

    Dans les années 1910 - j'insiste : mil neuf cent dix -, il n'était ainsi pas rare que des pages entières soient consacrées à l'un ou l'autre joueurs, ne fût-ce même que parce qu'ils allaient prendre le train pour un match international..

    Ces joueurs sont tout bonnement tombés dans l'oubli, le plus souvent à dessein d'ailleurs, délibérément..et injustement..

    Pour mettre certaines idoles en vitrine, mieux valait faire table rase du passé et faire acroire que ce passé n'avait rien produit (..ce qui est des plus faux ; l'à peu près tout du football contemporain était déjà en place il y a un bon demi-siècle..)..


    Je te crois sur parole Bota mais j'avoue avoir une connaissance ultra limitée sur cette meule du football et malheureusement elle ne m'attire pas plus que ça, mis à part les trois coupes du monde, surtout la première et ses magnifiques récits sur les voyages des équipes pour s'y rendre l'avènement du foot, l'évolution des règles la création des clubs et Lucien Laurent ^^ je ne connais pas grand chose.

    Mais si tu as des joueurs qui te viennent en tête n'hésite pas, c'est tout ce que j'espérais en la jouant légèrement provoc' dans mon premier post :D
    j'attend les mecs de 25 ans venir se masturber sur charlton "ça c'etait une joueur"
    Message posté par souzadeoliveira
    Je te crois sur parole Bota mais j'avoue avoir une connaissance ultra limitée sur cette meule du football et malheureusement elle ne m'attire pas plus que ça, mis à part les trois coupes du monde, surtout la première et ses magnifiques récits sur les voyages des équipes pour s'y rendre l'avènement du foot, l'évolution des règles la création des clubs et Lucien Laurent ^^ je ne connais pas grand chose.

    Mais si tu as des joueurs qui te viennent en tête n'hésite pas, c'est tout ce que j'espérais en la jouant légèrement provoc' dans mon premier post :D


    C'est très simple à comprendre.. Quelles furent les premières nations dominantes et dynamiques du football mondial? (réponse : des Etats périphériques)

    Et cependant : quelles sont les nations et courants de pensée qui imposèrent au football mondial leur discours historique? (réponses respectives : de grandes puissances géopolitiques et une logique de puissance)
    Message posté par pezronf
    j'attend les mecs de 25 ans venir se masturber sur charlton "ça c'etait une joueur"


    Pezronf,

    Avoir 25 ans ou 80 me paraît sans objet, la jeunesse a aujourd'hui infiniment plus accès aux images d'époque que n'importe quel octogénaire, quelle chance..

    Le tout est d'être curieux et capable de dépasser les débilifiantes antiennes produites par le discours dominant, de mobiliser son esprit critique..
    MightyMagyars06 Niveau : District
    Message posté par souzadeoliveira
    Le problème mon Penarol c'est qu'il est difficile dans ce genre de top d'y inclure des joueurs d'avant guerre tant les images et les écrits étaient beaucoup plus rares.

    De ce fait ces tops des meilleures joueurs de tous les temps sont biaisés, il serait plus juste de dire que ce sont les tops des meilleurs joueurs d'après guerre.

    Après personnellement ça me dérange pas plus que ça, s'il y avait eu véritablement de grands génies du football à cette époque on en aurait parlé et ces quelques uns y sont sûrement mais le football était quand même à ses balbutiements et on a pas du rater énormément de choses.

    Respect éternel aux pionniers tout de même.


    Je suis abasourdi par ce post… Heureusement que dans ton deuxième, tu dis que tu l’as joué un peu provoc'.

    Déjà, tu auras noté que Penarol parlait de joueurs « d’avant 1960 » alors que toi tu as embrayé sur les joueurs d’avant-guerre. Il ne t’aura pas échappé qu’il s’est écoulé 15 ans entre temps.

    15 années jalonnées de 3 Coupes du monde, de l’invention des Coupes d’Europe et d’équipes aujourd’hui encore mythiques (la Hongrie 50-54, le Milan de Gre-No-Li, le Real 55-60, les destins tragiques du Torino de Mazzola et du MU de Busby etc…).
    Il y a bien eu un foot avant les années 60, sans même remonter à l’avant-guerre.

    Comment expliquer alors que SoFoot n’ait pas mis qu'un seul joueur de cette époque (oui UN SEUL) dans les 50 premiers de son top ? Et, parallèlement, SoFoot a placé 30 joueurs sur 50 ayant évolué de 1980 à aujourd’hui…

    Comment expliquer que Tom Finney - qui occupe une place dans les 10 premiers de tous les tops de ce genre fait par des anglais - ne soit même pas dans les 50 ici ? Que Billy Wright et Johnny Haynes, qui ont tous les deux fait un podium de Ballon d’Or dans ne soient pas dans les 50 premiers ? Que des Mannion, Franklin, Mortensen, Milburn, Wilshaw, Lofthouse ou Shackleton, tous des figures du foot anglais des années 50 soient au mieux à une anonyme 80eme, au pire tout bonnement absent…

    Qu’a fait le foot anglais de si extraordinaire ces 30 dernières années pour que plus de la moitié du top 50 de SoFoot soit constitué de joueurs de cette époque ? Champion du monde ? d’Europe ? Rien de tout ça.

    Chaque génération a son lot de grand joueurs mais, à moins de résultats exceptionnellement bons au regard de l’histoire du pays (genre Espagne 2008-2012), le nombre de joueurs par génération doit être sensiblement le même.

    Et tu remarqueras que je n’ai même pas parlé de l’entre-deux-guerre, mon post est déjà assez long comme ça. L’absence de Dixie Dean notamment est tout bonnement scandaleuse.

    Ce top – je le dirai autant de fois qu’il est nécessaire – est clairement le plus mal fait des 4. Totalement subjectif et historiquement vide.
    Je dirais surtout que ce top est à l'image de la connaissance de SoFoot concernant le football anglais et de la manière dont il est couvert par l'édition papier et le site. Ni plus, ni moins.
    InspectorNorse Niveau : Ligue 2
    Message posté par LA BESS
    Pour revenir sur ce Top 100, je trouve les absences de Joe Cole, James Milner et Gareth Barry consternantes. Ils méritaient tous leur place entre la 100e et la 70e il me semble. A eux trois, ils comptent environ 150 capes pour l'Angleterre.


    Magnifique! je t'ai mis +1, pour ces 3 joueurs, bon Joe Cole, il a un côté funky et il savait quand même jouer au foot mais les autres qu'est-ce qu'ils sont horribles! Je crois que je préfère être Franck Queudrue que Gareth Barry!!!
    Que tu aies dit ça de manière sincère ou ironique, tu m'as donné de la joie
    Oui, top globalement décevant, quand même. Ça commençait pas mal, et puis les auteurs sont complètement partis en live sur la Premier League. Et n'ont même pas assumé le truc jusqu'au bout, avec un podium finalement très consensuel.

    La série d'articles sur Charlton est bien, par contre. Il est un peu déconsidéré par les historiens et journalites récents (à la fois trop ancien et pas assez rock n'roll). Est-ce que c'est vraiment le plus grand joueur anglais ? J'en sais rien, ça ma semble crédible par tout ce que j'avais pu lire et voir, davantage en tous cas que Casillas en Espagne.

    Place au top français, maintenant. Que j'espère riche en papinades.
    GovouLegend Niveau : CFA2
    Ce qui est chiant avec le top français, c'est qu'on connait a l'avance, parmis les 3 légendes françaises, laquelle pour qui la rédaction de Sofoot a un faible.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Et Bobby inventa Charlton
    115 17