1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Italie

Ils ont marqué le foot italien (60 à 51)

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On commence par l'Italie, avec les joueurs classés de la 60e à la 51e place.

Modififié
195 35

60. Luciano Re Cecconi

Qu'il était beau, Luciano. Une chevelure dorée qui lui avait valu le surnom de l'Angelo Biondo, l'ange blond. Et puis un blase. Re Cecconi. Le Roi Cecconi. Comme tout souverain, le milieu de terrain a connu un règne magnifique et une fin tragique. Le règne, d'abord, débuté à la Pro Patria, petit club de Serie C, où il est repéré par Tommaso Maestrelli, alors entraîneur de Foggia, qui le fait venir chez les Satanelli. Puis Maestrelli part à la Lazio, et Re Cecconi le suit. Il devient alors l'un des leaders de cette équipe laziale qui passe à deux doigts du Scudetto en 1973, avant de le rafler l'année suivante, en 1974. Une équipe de bandits, au sens propre comme au sens figuré. Luciano, lui, est à l'apogée de son art. Il est sélectionné pour la première fois en Nazionale en 1974, il a 27 ans et tout pour lui. Et puis, le 18 janvier 1977, le drame. Avec son coéquipier Pietro Ghedin, Re Cecconi entre dans une bijouterie de Rome et fait une blague au propriétaire en criant : « Ceci est un hold-up » . Manque de pot, le bijoutier, vigilant depuis qu'il avait vraiment été victime de hold-up, ne le reconnaît pas, sort un pistolet et lui tire dessus. L'ange blond mourra quelques heures plus tard à l'hôpital, plongeant dans le désarroi le peuple laziale et tout le football italien. Unlucky Luciano. EM

Youtube

59. Roberto Donadoni

En 1989, trois ans après son arrivée au Milan, Roberto Donadoni monte au contact avec Goran Vasilijević de l'Étoile rouge de Belgrade et se prend son coude dans la tempe. Tel un mannequin sur un crash test, il s'écroule, inconscient, immobile, avant qu'un médecin serbe n'ait la bonne idée de lui casser la mâchoire pour que ses poumons reçoivent de l'oxygène. Un attentat qui n'empêche pas le Milan de gagner la Ligue des champions cette année-là. Car le survivant du jour a fait partie du grand Milan de Sacchi et Capello, cet ogre qui mangeait tout ce qui lui passait sous la main. Son palmarès est donc, comme on peut l'imaginer, bien fleuri. Et il a aussi connu la succession d'échecs en sélection entre 1988 et 1996 participant à toutes les compétitions internationales durant cette période. Une reconnaissance qu'il n'a jamais volée. Ailier rapide, technique, marathonien et passeur hors pair, Platini disait notamment de lui : « Il est le meilleur joueur des années 90. » Tranquille. UB

Youtube

58. Eraldo Monzeglio

Avec Giovanni Ferrari, Guido Masetti et Giuseppe Meazza, il est un des 4 Italiens doubles champions du monde 1934 et 1938. Une légende donc. D’autant plus qu’avec la Nazionale, cet élégant latéral droit a aussi remporté deux médailles d’or et une d’argent lors la Coupe internationale européenne, une compétition considérée comme un précurseur du Championnat d'Europe des nations. On s’arrête là ? Que nenni. Monzeglio a également gagné 1 Scudetto et 2 Coupes Mitropa, l’ancêtre de la Ligue des champions, avec Bologne. Aussi, cet encarté du parti fasciste - une particularité que seul Attilio Ferraris partageait dans le groupe azzurro - était un proche de Benito Mussolini, à qui il donnait des cours de... tennis. Une anecdote raconte même que le Duce a toujours refusé de se plier aux exercices de revers : « Monzeglio, comme toujours, aujourd’hui nous tirerons droit » , aurait à l’époque blagué Benito. Cette amitié aurait d’ailleurs été à l’origine du départ de Monzeglio à la Roma en 1935. Dommage, puisque Bologne a remporté 4 Scudetti lors des six saisons suivantes. Ce qui aurait encore étoffé le palmarès de Monzeglio, déjà long comme son bras... levé. EM2

Youtube

57. Giuseppe Signori

29 août 1992. La Lazio se déplace sur la pelouse de la Sampdoria, pour le compte de la première journée de Serie A. Les Laziali se présentent avec leurs nouvelles recrues : Favalli, Fuser, Cravero et un petit attaquant qui vient de réaliser une grosse saison à Foggia : Beppe Signori. Pour ce premier match sous ses nouvelles couleurs, Beppegol fait parler la poudre. Un triplé pour présenter son pied gauche à ses tifosi. Le coup de foudre est immédiat. Signori devient la nouvelle idole d'un peuple laziale qui se cherchait une bandiera et un capitaine depuis de trop longues années. En cinq saisons et demie à Rome, Beppe va décrocher trois fois le titre de meilleur buteur de Serie A, et s'imposer comme le meilleur bomber du championnat italien. Les supporters descendront même dans la rue quand le président Cragnotti sera sur le point de le vendre à Parme, ce qui aura pour conséquence d'annuler le transfert. En total désaccord avec le nouvel entraîneur Sven-Göran Eriksson, il quittera la Lazio en décembre 1997, soit quelques mois avant que le club romain ne commence à tout gagner. Un peu comme Raúl avec l'Espagne. Il demeure aujourd'hui le deuxième meilleur buteur de l'histoire du club, et le neuvième meilleur de l'histoire de la Serie A. EM

Youtube

56. Demetrio Albertini

Le prédécesseur de Pirlo, le premier métronome. Pur produit d’un centre de formation du Milan alors florissant. Après une année en prêt à Padoue, il revient et déloge Ancelotti qui ne lui pardonnera pas puisqu’il décida de s’en passer dans son effectif dix ans plus tard. Un crève-cœur pour Demetrio le pieu qui pensait bien finir sa carrière chez les Rossoneri. Pendant toute une décennie, il est la plaque tournante du grand Milan de Capello et de l'équipe d’Italie, avec évidemment tout ce que cela comporte en trophées et accessits (la liste est longue). Classe cristalline, comportement exemplaire, sens du devoir, bref, tous les ingrédients de « feu » Milan. VP

Youtube

55. Virginio Rosetta

D’abord un chiffre : 8. Comme le nombre de Scudetti qu’il a remportés, deux avec la Pro Vercelli, six avec la Juve dont cinq lors du fameux Quinquennio d'oro. Soit un record que Rosetta partage officiellement avec deux autres joueurs, Giovanni Ferrari et Giuseppe Furino. Pourquoi officiellement ? Car les Juventini Ferrara, Buffon et Del Piero ont également décroché huit fois le Scudetto, sur le terrain en tout cas. Mais c’est un autre débat. Capitaine de la Juve de 1929 à 1935, Rosetta a aussi gagné la Coupe du monde 1934 avec l’Italie. Il n’a toutefois joué que la première rencontre de la compétition avant d’être remplacé par Eraldo Monzeglio. Rosetta qui jouait le plus souvent arrière droit - même s’il avait commencé sa carrière au poste d’attaquant ! - et était doté d’une grosse frappe de balle, c’était aussi un trio de folie avec ses coéquipiers aussi bien à la Juve qu’en Nazionale, Gianpiero Combi (gardien) et Umberto Caligaris (arrière gauche). Enfin, Rosetta et son passage très controversé de la Pro Vercelli à la Juve sont indirectement à l’origine de la professionnalisation du calcio italiano. Rosetta peut même être considéré comme le premier transfert de l’ère Agnelli à la Juve. Un vrai pionnier. EM2

Youtube

54. Carlo Ancelotti

Il est un peu le premier quarterback du football moderne. En quelque sorte le géniteur d'Albertini et de Pirlo. Mais avec la grinta d'un Gattuso. Et tout a commencé pour lui en Serie C1 saison 78-79. Cette année-là, il a 19 ans et permet à Parme de monter en Serie B sur un match d'appui contre Trieste. Un doublé resté gravé en Émilie-Romagne. Par la suite, il est recruté par la Roma et devient incontournable et capitaine en cinq ans. Champion d'Italie en 83 et finaliste de la C1 en 84. Mais ça, ce n'est qu'un échauffement. Quand il rejoint le Milan de Sacchi en 87, c'est là qu'il commence réellement à étoffer son armoire à trophées. Avec l'une des plus belles équipes de tous les temps : Maldini, Baresi, Tassotti, Costacurta, Donadoni, Gullit, Rijkaard, Van Basten... C'est simple : en cinq ans, Carlo gagne tout avec les Rossoneri. Et en au moins deux exemplaires. Avec toujours une place de choix dans le 4-4-2 d'Arrigo. Associé à partir de 88 à Rijkaard au milieu de terrain, il est un carrefour pour le ballon, autant dans la récupération que dans la redistribution. Si seulement il n'avait pas eu des genoux aussi fragiles... UB

Youtube

53. Giacomo Bulgarelli

Dans la grande famille des « bandiere » du calcio italiano, pour Bologne, je demande « Giacomino » . 56 buts en 490 matchs de 1958 à 1975, un joueur qui a reculé un peu plus chaque saison pour finalement trouver sa place au milieu de terrain. En 1964, il guide cette équipe qui joue « comme au paradis » à son unique Scudetto d’après-guerre lors d’un historique barrage contre la Grande Inter. En concurrence avec Mazzola et Rivera en sélection, il trouve sa place, à tel point qu’Edmondo Fabbri construit l’équipe autour de lui au Mondial 1966. Quand il sort sur blessure lors de la débâcle contre la Corée du Nord, le score est encore de 0-0. Ouf ! Au paradis depuis 2009. VP

Youtube

52. Salvatore Schillaci

Il y a des joueurs qui savent choisir leur moment. Toto Schillaci fait partie de ceux-là. L'attaquant aurait pu être l'un de ces innombrables avants-centres modestes dans des clubs tout aussi modestes. D'ailleurs, Schillaci a passé la majeure partie de sa carrière à Messine, entre troisième et deuxième division. Oui mais voilà. À l'été 1989, à un an du Mondial italien, Toto signe à la Juve. Sa saison est alors excellente : 30 matchs, 15 buts. Une moyenne qui pousse Azeglio Vicini à le sélectionner pour la Coupe du monde. De la Serie B au Mondial en un an... Alors, quitte à faire dans la belle histoire, Toto va faire ça bien. Premier match, Italie-Autriche, le score est de 0-0. Il entre en jeu à la 74e, et marque à la 78e. Victoire 1-0. À partir du troisième match de poule, Vicini se décide à le mettre titulaire. Et Schillaci va le remercier en plantant à tous les matchs. En huitièmes contre l'Uruguay (2-0), en quarts face à l'Irlande (1-0), en demies contre l'Argentine (1-1) et lors de la petite finale face aux Anglais (2-1). Toto termine meilleur buteur du Mondial, et son étoile filante s'éteint en même temps que la compétition prend fin. Sur ses 16 sélections en azzurro, il aura inscrit 7 buts, dont 6 lors d'une Coupe du monde. Si l'Italie avait remporté ce Mondial 90, on parlerait certainement de lui comme du plus gros frisson de l'histoire du foot italien. EM

Youtube

51. Mario Corso

« Les feuilles mortes se ramassent à la pelle » , chantait Ivo Livi. Et les portiers des années 60 pouvaient en témoigner. Mais il serait réducteur de résumer la carrière de « Mariolino » à sa façon de tirer les coups francs tout en finesse. Classique combo génie et indiscipline, le « pied gauche de Dieu » – son surnom – a un caractère bien trempé qui a rendu difficile ses rapports avec Helenio Herrera, mais aussi avec les différents sélectionneurs de la Nazionale. Chaque été, Angelo Moratti s'opposait à la ferme volonté du Mago de s'en séparer. Ainsi, cet ailier atypique aux caractéristiques de meneur de jeu a régalé pendant 502 matchs (6e all-time à l'Inter). Pour situer, Recoba sera son fils illégitime deux décennies plus tard. VP

Youtube



Par Éric Maggiori, Eric Marinelli, Valentin Pauluzzi et Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ah Demetrio ... Je me souviendrai toujours de son coup franc pleine lucarne contre Monaco en demi finale de C1 en 94, filmé de derrière .... Au delà de ça, il fut l'un des joueurs les plus classes qu'il m'ait été donné de voir ...

Quant à Carlo, même pas une référence par rapport à son apparition dans Don Camillo avec Terence Hill ?

En tout cas merci pour cette série d'articles qui nous fait (re)découvrir de sacrés joueurs.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Superbe brochette encore une fois avec pas mal de joueurs qui brillaient durant mon enfance.

Ancelotti qui aura tout gagné avec le Milan et la Roma, intelligent, serieux, précurseur.

Donadoni qui est pour moi l un des sous côtés du football italien alors que je le trouvais d une classe folle.

Pareil pour Albertini, pas celui auquel on pense en premier quand il s agit d'évoquer le Milan mais l allure de ce mec etait géniale. Un modèle quand tu es gosse et que tu aimes le foot.
JuanSchiaffino Niveau : National
Albertini, c'était un de mes joueurs préférés à l'époque. On se souvient encore du duel de coup franc contre Rivaldo et le Barca, c'était assez dingue tout ca.

Ancelotti sinon mériterait d'être plus haut dans le classement selon moi car il a non seulement marqué le foot italien en tant que joueur mais aussi en tant qu'entraineur (et cest pas fini).

Sinon où est Pugnitopo?? héhé

Et une petite place pour l'énorme Salvatore Soviero?? haha
Albertini est le joueur italien qui m a marqué pendant ma jeunesse, il est partit a l atletico madrid ensuite si mes souvenir sont bons.

Par contre un specialiste du foot italien des année 90-2000 pourrait me renseigner, quel etait le nom de l attaquant de bologne qui plantait regulierement? il jouait encore en 99 contre l om en demi finale de l uefa. J etais persuadé que c etait Signori mais je dois melangé les noms....
benarrivo Niveau : DHR
Albertini ferait du bien comme dirigeant à Milan...
Salut pas tord,

C'est bien Signori ;)
Je te laisse sa page wiki (en italien elles sont toujours bien plus complètes) pour plus de précisions : https://it.wikipedia.org/wiki/Giuseppe_Signori

Bises, bon après-midi.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Si c'était bien Signori à Bologne.
JuanSchiaffino Niveau : National
sinon , j'voudrai pas faire le relou, mais je trouve pas très cool pour certains anciens d'évoquer Albertini comme le "premier" métronome...
http://www.magliarossonera.it/protagoni … sani14.jpg
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Fameux duo Beppe Signori-Kenet Andersson (l'ancien attaquant caennais) à Bologne d'ailleurs !
Arnulfo Quimare Niveau : District
Luciano Re Cecconi, ce Darwin Award.
joker7523 Niveau : CFA
Luciano Re Cecconi, je me souviens du so foot acheté il y'a plusieurs années ou il y'avait un article sur lui et la Lazio de l'époque ou ils furent champions.

Une équipe c'est vrai ou il y'avait une ambiance particulière avec des joueurs qui clairement se détestaient, portaient des flingues et avaient tendance aussi à pas mal martyriser les équipes adverses sur le terrain comme dans les couloirs et il y'avait une super anecdote sur un match de cette saison là.

Je sais plus c'était contre qui mais lors d'un match ou la Lazio jouait à domicile ils se retrouvent mené 1 à 0 à la mi temps. Tous les joueurs de la Lazio sont restés les 15 min de pause dans le rond central, se sont mis en ligne, la tête bien haute (et vénère surement) et ont attendus que les adversaires reviennent du vestiaire.
Au final la Lazio à mis 4 ou 5 buts lors de la seconde mi temps!

Une de mes anecdotes préféré ou tout du moins qui m'a vraiment marqué lorsque je l'ai lu la première fois.
Jean-Pierre Raffarin Niveau : District
Signori > Messi
Jean-Pierre Raffarin Niveau : District
Corso impressionnant. Vraiment merci pour ce top 100. C'est un régal.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
J'ignorais que Re Cecconi était mort comme ça. Quelle tristesse !
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
On est d'accord que le titre de ces articles c'est : "Ces joueurs italiens qui ont marqués le football". Parce que sinon, on aurait du voir quelques étrangers dans ces 50 premiers noms, hein ?
Sinon rien à dire sur les choix pour l'instant
Message posté par J_Vous_Lavezzi
On est d'accord que le titre de ces articles c'est : "Ces joueurs italiens qui ont marqués le football". Parce que sinon, on aurait du voir quelques étrangers dans ces 50 premiers noms, hein ?
Sinon rien à dire sur les choix pour l'instant


C'est exactement ce que je me disais. J'étais étonné de voir que personne ne le relevait d'ailleurs
trop de grand nom son déjà passé. jespere que ce n'ai pas pour avoir ballotelli dans le top10
DivinCodino Niveau : DHR
Si Ancelotti s'est séparé d'Albertini, c'est peut-être parce que ce dernier commençait à baisser de niveau?
Papin le bref Niveau : District
Une pensée pour ceux qui ont attendu de voir le médecin lui casser le mâchoire.
Salut J_Vous_Lavezzi,

En effet c'est bien ça, les 100 joueurs italiens qui ont le plus marqué le football italien. Mais ça faisait pas terrible comme titre.
Et on voulait surtout éviter de l'appeler les 100 meilleurs italiens, pour justement pouvoir mettre des joueurs comme Grosso qui ont fait l'histoire sur "un épisode".

Bises
lundi 27 mars Pronostic France Espagne : jusqu'à 460€ à gagner sur le match amical des Bleus ! 1 Hier à 21:25 La volée de CR7 12
Hier à 17:04 Rummenigge satisfait de la réforme de la Ligue des champions 1 Hier à 16:08 Le stade du Shanghai Shenhua prend feu 12 Hier à 13:46 Wenger s'invite au match Nouvelle-Zélande-Îles Fidji 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:37 Il quitte le terrain pour aller visiter une maison 10 Hier à 10:12 Envahissement de terrain à Côte d'Ivoire-Sénégal 15 Hier à 09:05 Sheffield United sauvé par la bière 15 Hier à 08:26 Neymar veut jouer avec Coutinho 22 lundi 27 mars Une maison close comme sponsor 28
lundi 27 mars Knockaert joueur de l'année ? 18 lundi 27 mars Le Real s'intéresse à un nouveau prodige brésilien 23 lundi 27 mars La nouvelle folie capillaire de PEA 17 lundi 27 mars Une merguez de gardien en D2 algérienne 5 lundi 27 mars Justin Kluivert régale en U19 6 lundi 27 mars Sauvetage héroïque en D3 anglaise 6 lundi 27 mars Hatem intime, épisode 2 82 lundi 27 mars Luís Fabiano exclu pour un coup de boule imaginaire 12 lundi 27 mars En Allemagne, une mascotte attaque un arbitre 10 lundi 27 mars La belle enroulée au Costa Rica 5 lundi 27 mars Superbe arrêt contre quatre attaquants 4 lundi 27 mars Barzagli pris la main dans la discothèque 24 lundi 27 mars Hazard accepte de négocier avec le Real 58 dimanche 26 mars Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 64 dimanche 26 mars Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 dimanche 26 mars Medel demande sa femme en mariage avec un avion 17 dimanche 26 mars Zubizarreta veut San Iker à l'OM 29 dimanche 26 mars Verratti veut rester à Paris 46 dimanche 26 mars Thiago Silva souffre du genou 24 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 25 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 14 samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 4 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 14 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 8 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 35 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 67 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 12 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13
195 35