En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Italie

Ils ont marqué le foot italien (50 à 41)

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On commence par l'Italie, avec les joueurs classés de la 50e à la 41e place.

Modififié

50. Fulvio Collovati

Le stoppeur de la Nazionale championne du monde 1982. Titulaire lors de l’intégralité de la compétition, Collovati formait une charnière centrale folle avec Gaetano Scirea. Le tout devant Dino Zoff et avec Cabrini et Gentile sur les côtés. Autant dire que la défense azzurra était un mur quasiment infranchissable. S’il est sans doute le moins reconnu de ce quintette de rêve, Collovati n’en était pas moins un monstre, lui aussi. Défenseur élégant comme peu d’autres à son époque, il excellait dans la lecture du jeu. Pas étonnant pour un joueur formé au Milan, couvé par Nereo Rocco, définitivement lancé par Nils Liedholm et compagnon de chambrée d’un certain Franco Baresi. D’ailleurs, Fulvio a aussi été capitaine des Rossoneri et aurait pu en devenir une bandiera. Mais c’était sans compter sur un passage à l’Inter, dû à la relégation en Serie B du Diavolo en 1982. Fulvio en a gagné un surnom : le « transfuge ingrat » . Insuffisant pour écorner l’image de classe de cet immense joueur. EM2

Vidéo

49. Tarcisio Burgnich

Pour compenser les chevauchées de Giacinto Facchetti sur le flanc gauche, de l’autre côté, Burgnich restait bien ancré sur ses oppositions afin de s’occuper d’un des avants-centres adverses. Un équilibre parfait qui fut l’un des secrets de la Grande Inter. Frioulan de nom, de sang et de caractère, du genre qui ne déplisse jamais du front et économise sa salive. Pilier infaillible de la plus grande génération nerazzurra, mais aussi fidèle de la Nazionale avec laquelle il dispute trois Coupes du monde de 1966 à 1974 et est sacré champion d’Europe en 1968. Une longévité rare pour l’époque, puisqu’il conclut sa carrière à 38 ans du côté du Napoli où il se recycle en tant que libero et avec brio. Tarcisio Burgnich, quel sacré combo prénom/nom quand même. VP

Vidéo

48. Pietro Anastasi

L’histoire de la Juventus en un joueur. Le symbole de tous ces immigrés du Sud venus remplir les usines turinoises de la FIAT. Cheveux noirs, teint mat et ne dépassant pas le mètre 70, le stéréotype parfait du Sicilien qu’il est. À l’époque à Varese, son président Borghi est en passe de le vendre à l’Inter, mais accepte finalement les avances de l’Avvocato, qui promet de lui fournir des compresseurs pour la construction de ses frigos. Le mercato à l’ancienne. Une négociation conclue juste après le but du 2-0 contre la Yougoslavie qui offrit à la Nazionale son seul et unique titre européen en 1968. Deux ans plus tard, il se fait opérer des testicules après avoir chahuté avec un masseur et déclare forfait pour le Mondial. 130 buts à la Juve, duo prolifique avec Bettega, mais sur la pente descendante assez rapidement, notamment à l’Inter où il effectue un passage anonyme avant ses 30 ans. VP

Vidéo

47. Angelo Peruzzi

À l’époque, Sonny Silooy n’était pourtant pas un enfant. La trentaine passée, il pose son ballon deux centimètres devant le point de penalty, mais on ne la fait pas à Angelo Peruzzi. Il se fait reprendre de volée et doit replacer son ballon. C’en est fini pour lui. Le Néerlandais a beau essayer de se relaxer, d’y aller décontracté, au fond de lui, il n’y croit plus. Le sanglier a remporté la bataille mentale. Chose primordiale lors d’une séance de penalty. Qui plus est, en finale de Ligue des champions. Surtout qu’il a arrêté un premier péno, celui d’Edgar Davids, quelques minutes plus tôt. Sonny Silooy s'avance et lâche une vieille frappe que Peruzzi se fait un plaisir de sortir, et voilà la Juve championne d'Europe. Un titre qu'elle doit donc en partie à cet animal. Une bête prête à sauter sur le moindre ballon esseulé, à profiter de la moindre faiblesse de l’adversaire. Avec la Juventus, il a tout gagné et termine même deux fois meilleur gardien de Serie A en 1997 et en 1998. Ses blessures, notamment au genou, l’empêcheront parfois d’être présent lors de grands rendez-vous (Mondial 98, Euro 2000) et même d’écourter la fin de sa carrière à la Lazio, mais le mec est quand même capable de terminer sur un titre de meilleur gardien de Serie A. Rien que ça. UB

Vidéo

46. Giuseppe Giannini

Quelle élégance sur le terrain, mais surtout quelle nuque longue pour Giuseppe. Le numéro 10 de la Roma était l’idole de l'Olimpico tant pour sa classe, que pour sa capacité à organiser le jeu ou à faire basculer un match à lui tout seul. Ce qui lui a valu le surnom d’ « Il Principe » , bien longtemps avant Milito, donc. Et bien longtemps avant Totti, également. Les deux emblèmes de la Louve se sont croisés au début des années 90, le premier léguera d'ailleurs au second son numéro mythique. Un souvenir resté gravé dans la mémoire de Francesco : « Il Principe, c’était mon idole quand j’étais petit. Même si nous avions des rôles différents, je me suis identifié à lui en tant que capitaine. Je l'ai connu et il m'a appris beaucoup de choses.  » UB

Vidéo

45. Ciro Ferrara

« Fabio et Ciro étaient parfaits. Les deux derniers grands défenseurs qui sont arrivés au marquage en zone en passant par le marquage individuel. Ils savaient faire aussi bien l’un que l’autre. Précieux, combatifs, intelligents. Une garantie absolue en défense. » Quand Marcello Lippi évoque son passage sur le banc du Napoli lors de la saison 1993/1994, il n’oublie jamais d’encenser sa monstrueuse charnière centrale de l’époque, Cannavaro-Ferrara. Le premier peut vanter un Ballon d’or et une Coupe du monde, mais le second a également de quoi être fier de sa carrière. Et c’est peu dire ! Pur sang napolitain, Ferrara fait partie de la génération sacrée du Napoli qui a gagné deux Scudetti en 87 et 90, ainsi qu’une Coupe de l’UEFA en 89 et une Coupe d’Italie en 87. Mais c’est à la Juve, où justement Lippi l’a fait venir en 1994, que Ciro a encore étoffé son palmarès. Avec les Bianconeri, Ferrara a remporté une nouvelle Coupe d’Italie en 95 et surtout une Ligue des champions en 96 et six autres Scudetti, sur le terrain en tout cas. D’ailleurs, ne comptez pas sur Ciro pour prendre en compte la révocation du championnat 2004/2005 puisqu’il s’est tatoué sur le bras droit le chiffre romain VIII, en référence à ses huit titres de champion. Celui-là, personne ne pourra lui enlever. EM2

Vidéo

44. Ciccio Graziani


Sans lui, il n’y aurait peut-être pas eu de victoire lors du Mondial 1982. C’est lui qui s’élève plus haut que deux défenseurs Camerounais et permet à la Nazionale de se qualifier en poule aux dépens de ses adversaires directs. Sans lui, il n’y aurait peut-être pas eu de titre pour le Torino non plus en 1975-76, le dernier en date. Avec Paolo Pulici, il a formé pendant longtemps un duo d’attaquant renommé, « les jumeaux du but » , un surnom bien vintage. Il inscrit 15 buts cette année-là, et 25 la suivante lors de laquelle il finit meilleur buteur. Sans lui, la Roma aurait peut-être aussi pu tenir un peu plus longtemps lors de cette fameuse séance de pénalty en finale de C1 84 contre Liverpool. Il est le deuxième raté pour la Roma, après Di Bartolomei, et précipite leur défaite. La fameuse lose magnifique. UB

Vidéo

43. Giuseppe Furino

Il paraît que tout pensionnaire fidèle de la Juve a une place quasiment garantie en sélection. Furino est la preuve que non. 528 rencontres avec le maillot bianconero (4e all-time) de 1969 à 1984, capitaine au long cours et co-recordman du nombre de Scudetti remportés (8) d’un côté. 3 sélections (dont une au Mondial 1970) de l’autre. Milieu défensif parmi les plus « durs » de Serie A chargé de marquer les meneurs de jeu adverses. Les chevilles de Bulgarelli, Mazzola et Rivera s’en souviennent encore. La Juve du Trap avait choisi de faire l’impasse sur le «  regista » , choix singulier à l’époque. Propriétaire d’une agence d’assurances durant toute sa carrière, accusé de ne pas passer le ballon à Platini lorsque ce dernier débarque. « Des conneries, c’était même mon client. » Pour assurer ses guibolles exposées lors des entraînements ? VP

Vidéo

42. Giuseppe Bergomi

Son importance sur le terrain n’a d’égal que sa pilosité faciale. Des faux airs de Vinnie Jones, agrémenté d’un combo moustache-monosourcil de légende, Giuseppe était ce qu’on appelle un défenseur rugueux. Il a tout de même participé à quatre Coupes du monde. La première en 1982 où, en prenant la place d’un Giancarlo Antognoni blessé en finale, il se fait remarquer pour avoir complètement éteint la star allemande Rummenigge à seulement 18 ans. Et quand on parle de l’homme d’un seul club, Giuseppe en est l’un des plus beaux exemples. 19 ans à l’Inter où il gagne un seul Scudetto et trois Coupes de l’UEFA. UB

Vidéo

41. Amedeo Amadei

« Le petit boulanger » . Il n’aida pas longtemps le commerce familial, puisque débutant en Serie A à l’âge de 15 ans et buteur quelques mois plus tard (double record qui tient encore aujourd’hui). Douze saisons à la Roma entrecoupées du premier Scudetto de l’histoire du club, d’un prêt à l’Atalanta et de la Seconde Guerre mondiale qui lui gâcha ses plus belles années. Vendu pour sauver les caisses du club, ce buteur de poche accepte les transferts à l’Inter et au Napoli, mais exige « de ne pas jouer contre la Roma, ce serait comme poignarder ma mère ! » Pensionnaire d’une Nazionale meurtrie après la tragédie de Superga, il y fait très bonne figure avec 7 buts en 13 capes. Un boulanger qui met des pains ? Presque, puisqu'il a échappé à une suspension à vie suite à un quiproquo : c’est bien son coéquipier Diagianti qui donna un coup de pied au cul à l’arbitre lors d’un match de coupe contre le Torino. VP

Vidéo



Par Éric Maggiori, Eric Marinelli, Valentin Pauluzzi et Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:56 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 Hier à 09:49 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:17 Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 21 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24