En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Italie

Ils ont marqué le foot italien (40 à 31)

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On commence par l'Italie, avec les joueurs classés de la 40e à la 31e place.

Modififié

40. Giorgio Chinaglia

« Giorgio Chinaglia, è il grido di battaglia » . Traduisez : « Giorgio Chinaglia, c'est le cri de guerre » , avec la rime en plus. Bomber des années 70, Long John a eu plusieurs vies. Jeune, il a vécu au pays de Galles avec ses parents (il a pris le train, tout seul, de Milan jusqu'à Cardiff à l'âge de 6 ans), où il a appris la dureté du football. Puis il est revenu en Italie, pour s'imposer comme l'une des légendes du football de l'époque. Il est le chef de guerre de cette Lazio qui remporte son premier Scudetto en 1974. C'est d'ailleurs lui qui marque le but du titre face à Foggia, et remporte le titre de capocannoniere la même année. Plus qu'un buteur, Chinaglia est alors un leader, impossible de faire plus charismatique. Ce charisme l'enverra d'ailleurs de l'autre côté de l'Océan, où il devient une star internationale aux New York Cosmos aux côtés de Pelé et Beckenbauer. D'ailleurs, Giorgio était le seul qui osait fair des reproches au Roi. Impossible de résumer tous ses coups d'éclats en un seul paragraphe. Son doigt pointé vers la Curva de la Roma après un but lors du derby, sa chaussure agitée devant les supporters de la Roma pour les rendre fous, sa chanson I'm Football Crazy, son engueulade en mondovision avec le sélection Valcareggi lors du Mondial 74, ses soirées mondaines avec Steve Ross, le boss de Time Warner... La vie de Giorgio est un film. Mais quel beau film, putain. EM

Vidéo

39. Franco Causio

Un look sévère avec une moustache proéminente qui ne reflète absolument pas son jeu. Car Franco Causio était un infatigable ailier, fin technicien, très bon centreur et qui ne doutait jamais de lui-même. De 1966 à 1968, il ne joue pourtant qu’un seul match en deux saisons avec la Juve. Mais après un passage par la Reggina et Palerme pour se relancer, il revient à Turin avec les crocs. « Je suis de retour pour jouer. J’étais titulaire à Palerme, ce sera la même chose ici. Je suis le plus fort. » . Couillu. Et surtout assumé sur le terrain avec 72 buts en 447 apparitions sous le maillot bianconero de 1970 à 1981, pour 6 Scudetti et une coupe de l’UEFA au palmarès. Surnommé « Le Baron » , il est également apparu 63 fois avec la Squadra Azzurra et a participé à 3 coupes du Monde (74, 78, 82). Champion du monde lors de la dernière mais en ne prenant vraiment part qu’au premier match. En revanche, en 78, il est titulaire indiscutable. D’ailleurs lorsqu’il sort à la mi-temps lors du match face au Pays-Bas, qui s’apparente à une demi-finale, l’Italie mène encore 1-0 et est virtuellement qualifiée pour la finale… Bearzot s’en est sans doute longtemps voulu d’avoir voulu le préserver. EM2

Vidéo

38. Alessandro Altobelli

« Spillo » , l’aiguille, avait tout pour lui. Un bouc légendaire, un physique un peu frêle mais qui lui permettait de prendre le dessus sur n’importe qui, un jeu de tête des plus justes, un sens du timing quasi parfait, deux pieds équivalents et une frappe de forain. Alessandro était donc en toute logique l’une des grosses stars des années 80. D’ailleurs, en douze ans à l’Inter, il tourne à une moyenne de douze buts par an. Il finit aussi meilleur buteur de la C1 79. Il est encore aujourd’hui meilleur buteur de l’histoire de la Coppa avec 56 buts. Et lors du Mondial 82, il devient le second remplaçant à marquer lors d’une finale. Des performances qui lui valent d’être le capitaine lors de l’Euro 88. Mais cette année sera aussi l’une de ses dernières puisqu’il se blessera gravement après son transfert à la Juve. D’où le surnom. UB

Vidéo

37. José Altafini

Dans la postérité en tant que « Mazzola » puisque c’est avec ce nom qu’il a remporté la Coupe du monde 1958 avec le Brésil. Un sobriquet dû à sa ressemblance physique avec Valentino du Grande Torino. C’est au terme de cette compétition qu’il débarque en Italie. D’abord au Milan, un doublé offrira la 1re Coupe des clubs champions au club, et un total de 14 buts qui sera seulement battu par Cristiano il y a deux ans. Puis au Napoli formant un duo légendaire avec Omar Sivori. Enfin à la Juventus, naît l’expression « jouer à la Altafini » , désignant un grand champion âgé capable d’être ultra-décisif en tant que joker. Près des 300 buts avec les clubs transalpins et Italien suite à sa naturalisation pour le Mondial de 1962. Après cette compétition, les « oriundi » ne seront plus la bienvenue et José ne sera plus jamais convoqué. Ça valait la peine tiens. VP

Vidéo

36. Omar Sivori

Il est le premier joueur de la Juve, le premier joueur de Serie A, le premier joueur italien à recevoir un Ballon d’or. Mais rien de tout ça n’était gagné d’avance. Car Omar Sivori est né en Argentine, à San Nicolas. Il fait même ses débuts à River Plate où il se révèle notamment lors de son premier titre en 1955 sur le terrain de Boca. Mais voilà, un beau jour, la Juventus s’intéresse à lui et Omar à ses origines italiennes. Le pape François 1er, également de Ligurie, raconte : « Dans les années 60, j’ai vu arriver une grande Fiat 1200 magnifique, noire et blanche. C’était Omar Sivori ! Il est venu ici pour chercher dans les archives de la paroisse les preuves de ses origines. Tous les Sivori viennent d’ici. Alors forcément, il les a trouvées.  » Et c’est avec les Bianconeri, mais aussi et surtout avec ses deux compatriotes John Charles et Giampiero Boniperti qu’il va tout casser. Petit mais ultra vif, Omar rend fou toutes les défenses de la Botte et y remporte tout ce qu’il y a à gagner. D’abord un dixième Scudetto, synonyme d’étoile sur le maillot mais aussi des Coupes d’Italie, des titres de meilleur buteur en pagaille et donc ce Ballon d’or 1961 qui reviendra à l’Italie puisqu’il s’est fait naturalisé cette année là. La dure loi de l’époque. UB

Vidéo

35. Carlo Parola

15 janvier 1950. La Fiorentina reçoit la Juventus pour le compte la 20e journée de Serie A. À la 80e minute de jeu, le score est toujours bloqué à 0-0 quand la formation viola se porte aux avant-postes. Le reste appartient à l’histoire et au récit du journaliste et photographe italien Corrado Bianchi : « (Augusto) Magli (le capitaine de la Fio, ndlr) tente une passe en direction d’(Egisto) Pandolfini. Il n’y a plus que Carlo Parola entre lui et le gardien. L’attaquant sent qu’il peut marquer mais le défenseur ne lui laisse pas le temps d’agir. Une intervention magistrale, un vol dans le ciel, un renvoi dans un style unique : une ovation accompagne la prouesse de Parola. » Le défenseur de la Juve, formé au poste d’attaquant, vient de gagner une renommée éternelle. « Signor Rovesciata » (M. Bicyclette) est né. La photographie du geste défensif sera publiée à plus de 200 millions d'exemplaires, et finira par être reprise comme emblème des albums Panini. Une récompense méritée pour une bandiera de la Juve, vainqueur de deux Scudetti en tant que joueur et trois en tant qu’entraîneur. Le tout en s’envoyant un paquet de Gauloises par jour. Costaud. EM2

Vidéo

34. Giancarlo Antognoni

Très certainement la plus belle des bandiera de la Fiorentina. 429 apparitions sous le maillot viola (de 1972 à 1987), ce qui est toujours un record aujourd’hui. Avec 72 buts au compteur qui font de lui le 4e meilleur buteur de l’histoire du club derrière Hamrin, Batistuta et Montuori. Et surtout une immense classe qui n’était pas sans rappeler un certain Gianni Rivera, son idole de jeunesse. D’ailleurs lorsqu’il était jeune, Giancarlo rêvait de marcher dans les pas du Golden Boy et de jouer au Milan AC, ce qui est tout sauf étonnant puisque son père tenait un bar qui était le siège d’un fan club des Rossoneri. Faute de titre majeur avec les Gigliati avec lesquels il n’a remporté qu’une coupe d’Italie, Giancarlo s’est rattrapé en étant sacré avec la Nazionale lors de la Coupe du monde 1982. Véritable créateur du groupe azzurro dirigé par Bearzot, il réalise une compétition de toute beauté en étant titularisé à tous les matchs à l’exception de la finale face à l’Allemagne de l’Ouest qu’il manque sur blessure. Un monstre qu’on oublie trop souvent. EM2

Vidéo

33. Fabio Cannavaro

On aura beau refaire l’histoire de long, en large, en travers, Fabio Cannavaro mérite ce Ballon d’or 2006. Si l’Italie ne prend que deux buts en sept matchs, si l’Italie est championne du Monde, elle le doit peut-être pas mal à Gigi Buffon, mais aussi grandement à son capitaine, Fabio Cannavaro. Il a joué l’intégralité des sept matchs, n’a pris aucun carton jaune durant la compétition et s'est imposé comme un patron tout le long de la compétition. Tout particulièrement en demi contre l’Allemagne. Toujours juste à la relance, le buste droit, souvent debout, ou alors légitimement à terre, il annihile complètement Podolski, Klose ou encore Oliver Neuville entré en toute fin de match. La fatigue de la compétition, les matchs qui s’accumulent n’ont aucune emprise sur lui. Et en finale contre la France, sa centième sélection, il a toujours un temps d’avance. Comme s’il arrivait à lire les passes et les dribbles quelques secondes avant qu’ils ne soient réalisés. Un défenseur dans un tel état de forme, qui se fait autant remarquer, c'est rare. Et ça méritait bien un Ballon d'or puisqu'il n'a pas été élu meilleur joueur du tournoi. UB

Vidéo

32. Bruno Conti

C’est bien Paolo Rossi qui finira meilleur joueur du Mondial 82, parce qu’aussi meilleur buteur. Mais très clairement, Bruno Conti méritait tout autant ce titre. Si le phase de poules est laborieuse, Bruno a tout de même inscrit un but contre le Pérou, il se réveille comme tous ses coéquipiers à partir du second tour. Un autre groupe de trois composé du Brésil et de l’Argentine. Face à l’équipe de Maradona, il offre la deuxième réalisation à Cabrini. Et face à la Seleção, il danse. De gauche à droite, toujours le ballon collé au pied gauche, il crée des ouvertures tout seul. Après la rencontre, Zico dira de lui : « Aujourd'hui, on a affronté dix Italiens et un des nôtres. » Depuis ce jour, on le surnomme « Marazico » , plus fort que Maradona et Zico. En demi contre la Pologne, il donne un but à Rossi et en finale contre l’Allemagne une autre passe décisive à Altobelli. L’homme de la Roma devient une légende à partir de ce jour. Et encore un peu plus quand Pelé le couronnera : « Il est le joueur le plus fort que j'ai vu durant cette Coupe du monde 1982. » UB

Vidéo

31. Billy Costacurta

Oui Billy, parce que dans le milieu, personne ne l’appelle Alessandro. Un surnom qu’il a hérité de sa façon pour le basket et l’équipe de Milan portant alors le sponsor d’une marque de jus d’orange. Né à 5 km de Milanello, son destin était tout tracé. Membre de la plus grande défense tous les temps, d’aucuns estimaient que ses prestations étaient dues à la présence de Baresi à ses côtés. Lorsque ce dernier part à la retraite, Costacurta a déjà 31 ans et s’offre une seconde puis troisième jeunesse jusqu’à la quarantaine passée confirmant toutes ses qualités de stoppeur roublard, mais aussi de latéral puisqu’Ancelotti le recycle efficacement à ce poste inédit. 59 caps avec une équipe d’Italie qu’il intègre sur le tard et l’un des plus beaux palmarès du football italien et mondial (en gros, le même que Maldini). À force d’en faire un joueur surcoté, « Billy » est devenu un des plus sous-cotés. VP

Vidéo



Par Éric Maggiori, Eric Marinelli, Valentin Pauluzzi et Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 10 heures Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 18
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 11:15 Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 8 Hier à 10:53 Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 19 Hier à 09:48 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15
mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 30 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12