1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 France

Ils ont marqué le foot français, de 70 à 61

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On termine donc avec la France, et les joueurs classés de la 70e à la 61e place.

Modififié
942 152

70. Mickaël Landreau

La scène est devenue plus connue que ses trophées. Devant Ronaldinho, qui patiente pour frapper son péno, le Nantais champion de France 2001 (et 2011 avec Lille) se place sur le côté droit de ses cages. Ronnie tombe dans le piège et tire du côté de Landreau. La réputation est faite. Certes, avec les Bleus, ce ne fut pas la même réussite pour Micka, puisqu'il compte seulement onze matchs avec le maillot de la sélection sur le dos. Mais il faisait le taf, puisqu’il n’a perdu qu’une seule fois et encaissé trois petits buts. Et l’histoire entre le portier et l’équipe de France va bien au-delà des chiffres. Pendant de longues années, le spécialiste des penaltys a assuré avec brio le poste ingrat de gardien numéro 3. Coupe des confédérations 2003, Euro 2004, Coupe du monde 2006 et 2014 : sans jamais rechigner, Landreau s’est efforcé de donner de la vie au groupe. Un élément quasi indispensable. FC

Youtube

69. Marcel Triboulet

Quand on vous dit que le football est un sport dangereux. Surtout en 1912. Le 18 février de cette année-là, la France et la Suisse s'affrontent. Alors qu'il est militaire au 77e régiment d'infanterie de Cholet, Marcel Triboulet n'a pas le droit d'honorer sa deuxième sélection. Il vient tout de même au stade en tant que spectateur. Sauf que le public le reconnaît et fait pression pour qu'il participe au match. Marcel craque, entre en jeu, marque un but et est un des principaux acteurs de la victoire 4-1. Il est cité par la presse comme le meilleur joueur du match. Alors forcément, l'affaire arrive jusqu'aux oreilles des militaires, qui le condamnent à huit jours de prison pour le punir. Finalement, le général transformera sa peine en huit jours de salle de police. Sympa le mec. KC

68. Christian Pérez

Sorte d'ancêtre de Mathieu Valbuena si l'on considère sa morphologie, Christian Pérez éclot à la fin des années 80 à Montpellier. Loulou Nicollin est déjà là. Ailier ou milieu offensif de poche, il distribue les cafés crèmes avec générosité, sans oublier de marquer quand il en a l'opportunité. Ce qui lui vaut un transfert au PSG dès l'été 88, pour les derniers grands moments du club avant l'ère Canal. Suffisant pour convaincre Michel Platini, alors sélectionneur, de lui ouvrir les portes de l'équipe de France. Manque de bol, Pérez n'est pas de la bonne génération, celle qui gagne. Pour lui, c'est celle qui n'accède pas au Mondial 90 ou déçoit à l'Euro 92 après avoir suscité tant d'espoirs en gagnant tous ses matchs de qualification. Pas faute pour le Parisien de jouer à merveille sa partition de rampe de lancement de Jean-Pierre Papin. Sur les deux seuls buts français à l'Euro suédois, c'est lui qui fait la passe décisive pour l'artificier des Bleus. L'équipe nationale, c'est paradoxalement terminé pour lui avec la prise de pouvoir de Gérard Houllier l'été suivant. Il n'a que 29 ans, mais a clairement vécu le pic de sa carrière. La mémoire collective se souvient plus facilement de l'épopée en Coupe de France 96 du Nîmes Olympique, alors en National, seulement battu en finale par l'AJ Auxerre. Bien plus reluisant pour Christian Pérez que ses passages mitigés à Monaco, Lille ou sa dernière année pro au Shanghai Shenhua, 15 ans avant Nicolas Anelka. NJ

Youtube

67. William Ayache

Biberonné à la formation nantaise, révélé dans la première moitié des années 80, William Ayache est l'un des héros footballistiques français de l'année 84. Pas avec l'équipe de France A qui remporte l'Euro et dépucelle tout le pays, mais avec les Olympiques qui surfent sur la vague et décrochent la médaille d'or à Los Angeles. Il fait partie des quelques médaillés qui enchaînent en équipe de France A, ce qui, pour lui, signifie une victoire en Coupe intercontinentale 1985 et une présence au Mondial 1986. Un latéral polyvalent qui peut également se targuer d'une sacrée expérience en Première Division avec plus de 340 matchs au compteur et des passages dans les meilleurs clubs français de la décennie 80. Avec de grosses réussites - trois titres avec Nantes, une Coupe avec Montpellier -, mais aussi quelques échecs cuisants à Marseille ou Bordeaux, où il se fait bouffer sa place par Bixente Lizarazu. Il réalise l'exploit de vivre une relégation avec Laurent Blanc, Philippe Vercruysse ou encore Éric Cantona lors du millésime Nîmes Olympique saison 1991-1992, avant de finir tranquillement sa carrière de joueur à l'AS Cannes, dans l'ascenseur entre l'élite et la seconde division. NJ

Youtube

66. Djibril Cissé

C'était en octobre dernier. Cissé retrouvait enfin les soirées en prime time sur TF1, celles qui réunissent des millions de téléspectateurs, et où il est filmé pour transpirer. Mais pas de pelouse ni de crampons. Ce soir, Djibril est là pour amuser. Dans ce premier épisode de la saison 6 de Danse avec les stars, le Cissé se lance dans un fox-trot hésitant, et se fera éliminer dès l'épisode 2 par un public ingrat. Devant leur écran, tous ceux qui ont rêvé avec le Djib' ont la larme à l'œil, presque autant qu'à chaque fois qu'ils apprenaient que sa jambe l'avait encore lâché. Après quinze années à traîner ses coupes de cheveux, ses tatouages, ses qualités athlétiques et ses buts en pagaille aux quatre coins de l'Europe, Cissé a quitté tout ça avec un goût d'inachevé. En laissant malgré tout la possibilité à ses fans de le croiser en boîte lors d'un de ses DJ sets ou en première partie de Mariah Carey. AD

Youtube

65. Christian Karembeu

Le stupide débat sur la Marseillaise n'a pas attendu Benzema pour naître. Dès 1996, le Cheval fou en est une des victimes. Après que Karembeu est resté silencieux pendant l'hymne, Jean-Marie Le Pen, déjà très tolérant à l'époque, trouve inadmissible que « la plupart des joueurs français ne sachent pas ou ne veuillent pas chanter la Marseillaise  » et affirme qu'il est « artificiel de faire venir des joueurs de l'étranger et de les baptiser équipe de France » , le tout en étant bien conscient des origines kanakes du joueur. Plus tard, en 2002, ce sont des supporters du Stade de France qui siffleront le dreadeux lors de son entrée sur la pelouse pour son prétendu manque de compétitivité. Une insulte « au pays tout entier  » pour le sélectionneur Roger Lemerre. Côté pelouse justement, Karembeu n'avait rien à envier aux autres. Champion de France, de Grèce, d'Europe (en sélection et en club), du monde, aux côtés de Seedorf/Redondo à Madrid ou de Deschamps/Petit en EDF, le milieu de terrain défensif a énormément galopé pour offrir de l'oxygène à ses équipes. Outre celle de ses collègues, il aura reçu la reconnaissance de Francis Lalanne, qui lui enregistra une chanson intitulée À mon ami, le Kanak. Sans parler d'Adriana. FC

Youtube

64. Bruno Bellone

Plus qu'une carrière, un destin. Ailier gauche biberonné au centre de formation de l'AS Monaco, « Lucky Luke » passe ses premières années en pro sur le Rocher avec quelques belles aventures à la clé. Un jour, c'est la voiture de Grace Kelly qui vient terminer sa course funeste dans son jardin. Un autre, il est avec les Bleus pour le drame de Séville en 82. Deux ans plus tard, il marque le but du 2-0 en finale de l'Euro face à l'Espagne, avant d'inscrire un tir au but mythique face au Brésil au Mondial 86. Il quitte Monaco l'année d'après, et voit sa fin de carrière minée par les blessures. Mais rien comparé à une retraite - prise à 28 ans - pourrie par des mauvais placements qui l'ont conduit à la ruine. En 1998, Radio France annonce même son suicide, une information complètement fausse. Un côté chat noir, mais une carrière et un palmarès impressionnants pour une carrière si brève, et que beaucoup peuvent lui envier. AD

Youtube

63. Charly Loubet

Roger Magnusson, Josip Skoblar, Joseph Bonnel et Charly Loubet. Voilà la ligne d'attaque de l'OM au tout début des années 1970. Et autant dire que c'était prolifique. Sur son aile gauche, Loubet est vif, ultra-rapide et habile devant le but. Et cela fait déjà huit ans que Charly régale la France du foot avec ses accélérations. Car en 1962, à seulement 16 ans, il était devenu le plus jeune joueur professionnel du pays, à Cannes. Malheureusement pour sa carrière en Bleu, il est arrivé à une époque un peu creuse pour la sélection nationale. Mais 36 sélections, 10 buts, et un triplé en onze minutes contre le Luxembourg pour qualifier la France pour les quarts de l'Euro 1968, ça reste honorable. KC

Youtube

62. José Touré

Légende du FC Nantes ayant connu le passage de témoin entre deux des plus grands entraîneurs de l'histoire des Canaris, Jean Vincent et Coco Suaudeau, au début des années 80, José Touré a noirci les lignes de son palmarès en s'occupant d'assurer le spectacle. Une technique folle et un panache incroyable sur le terrain qui lui ont valu un surnom plutôt flatteur, « Le Brésilien » . Les vrais gars de la Seleção, Touré aurait pu croiser leur route lors de la Coupe du monde 86, où il aurait dû mener l'attaque des Bleus. Un genou brisé juste avant la compétition en décidera autrement. Il pense pouvoir rebondir à Bordeaux, et s'il garde un intérêt non négligeable sur le terrain, son goût pour la fête et sa capacité à faire chauffer le portefeuille le minent. Et avec ses travers, Touré aura la mauvaise idée de rejoindre Monaco, paradis des noceurs, où il sombrera définitivement. AD

Youtube

61. Emmanuel Petit

« Manu, tu as été le meilleur ! » Après la victoire finale contre le Brésil le 12 juillet 1998, Aimé Jacquet, sans doute un peu trop submergé par l'émotion, félicite la crinière blonde, auteur du troisième but (le millième de l'histoire de l'équipe de France). C'est que le milieu de terrain abattait un sacré boulot dans l’entrejeu tricolore. À Arsenal également, puis à Barcelone et à Chelsea. Dommage que le consultant qu'il est devenu ait gâché cette image en étant à la recherche constante du buzz et des polémiques inutiles, qui ciblent notamment Zidane, la société ou un absurde complot qui aurait conduit au trophée de 98. Des exemples ? « J'ai beaucoup de mal avec les Français. Je n'ai jamais vu un peuple aussi arrogant, suffisant, menteur et hypocrite » ; « Parfois, je me dis qu’en ayant été envahis par les Allemands, on serait mieux dirigés aujourd’hui. » FC

Youtube


Par Florian Cadu, Kevin Charnay, Alexandre Doskov et Nicolas Jucha
Modifié

Dans cet article

Christian Perez , ce match contre la yougoslavie à Belgrade en 88 ou 89 ,que de souvenirs .
Cafu crème Niveau : DHR
Note : 2
Un beau flinguage en règle de Karembeu et Petit qui étaient parmi ceux ayant une conscience civile et politique du groupe de 98.

Il va prendre cher Bernard Lama...
Romansochaux Niveau : CFA
Message posté par frednorthlondon
Les basques pour les espagnols, les corses, les indiens et autres minorités pour les Canadiens et Américains, Lukas Podolski, la grosse majorité de l'équipe d'Algérie, David Trézeguet, et bien d'autre encore Like This. Romansochaux aime "la France de Nadine"


Quel rapport ?
Eagle Eye Cherry Niveau : Loisir
Note : 1
Tiens, je me demande si notre bon vieux Ulrich Ramé sera dans ce classement.. Une valeur sûre de Ligue 1, discret mais qui a toujours su répondre présent !
PrimeraPelotaGOL Niveau : District
José! Quel joueur! merci pour tout!
Quel homme génial sur le terrain. L'extra-sportif en revanche...
En tout cas il a réintégré le FCN en mars 2016, bon retour au bercail champion
Note : 1
Message posté par Romansochaux
Que faisait la France au Maghreb et en Afrique noire ? Les belges au Congo ? Les espagnols en Amsud ? Les anglais en Amérique ? Les arabes en Algérie ? Les turcs dans les balkans ?
La colonisation c'est l'histoire du monde, pour le meilleur et pour le pire.


Si tu devais réduire l'histoire du monde, il faudrait plutôt utiliser le terme de "conquête" avec tout ce que cela implique.

Ce n'est pas "vraiment" l'histoire du monde. Le processus de colonisation déclenché par les Européens au XVIe siècle est avant tout une entreprise d'organisation et de légalisation d'un système de pillage. L'entreprise civilisatrice n'était qu'un discours de façade pour les "esprits éclairés" du XIXe siècle qui n'ont pas osé massacré les "sauvages" qu'ils rencontraient (au contraire des précédentes expéditions).

A contrario, la colonisation romaine avait de vrais projets "civilisateurs", en témoigne la citoyenneté accordée aux "conquis" et leur intégration dans le système romain. De même, l'histoire de la France métropolitaine - colonisation d'un territoire par le roi de France puis par la République - a suivi cette idée.
Je pense à Djibril chaque fois qu'un journaliste sportif utilise le terme de "pleine lucarne" pour désigner une frappe qui se loge vaguement dans la partie latérale/haute du but.

Alors qu'une vraie lucarne c'est ça:

https://www.youtube.com/watch?v=H6R20zICHuc

Merci Prof. Cissé.
Note : 1
Message posté par Cafu crème
@darkpass

A ce prix la vous auriez pu le prendre quand même.

@richter

Merci quand même ^^

@pelusa

On se prend bien la tête pour rien puisque Karembeu est français haha.

J ai quand même du mal à comprendre les raisonnements binaires de certains.

L amour sacré de la patrie tout ça c est bien sympa mais au final on leur demande d être bon sur le terrain quand ils sont en bleus.

Contre exemple: Benzema. Une seule declaration malheureuse quand il était gosse couplée à des perfs pas follichonnes en Edf l auront classe comme pas amoureux des bleus et de la France.

C est personnel comme sentiment mais je ne pense pas qu il y ait besoin d être patriote pour bien faire son taf quelque soit le domaine. Je trouverai toujours courageux des gens comme Karembeu ou Cantona qui n attendent pas la fin de leur carrière pour exprimer leurs idées et s engager.

On a assez de Zidane qui aide à sauver les enfants malades tout en prenant des chèques du Qatar ou de Thuram qui file des tartes à sa nana en cherchant des racistes un peu partout.


Désolé que ça tombe sur toi CafuCrème, je ne te vise pas personnellement, d'autant que je suis plutôt de ton côté dans cette polémique absurde sur Karembeu, mais la fin de ton post me fait quand même penser que ça y est, c'est officiel: le foot est devenu un reality show. On exige dorénavant de nos footballeurs qu'ils soient aussi des citoyens, des patriotes, des communicants, des maris, des pères, des fils, des automobilistes, des baiseurs, des buveurs etc. exemplaires - généralement selon les concepts moraux et politiques (pardon, les "valeurs") de celui qui s'exprime. Les fachos ou assimilés veulent de la Marseillaise et de l'amour des couleurs, les machos veulent des couilles posées partout, chacun réclame ceci ou cela.

Et on s'exprime sans retenue sur les réseaux sociaux, comme un vote par SMS pour éliminer ou sauver un concurrent. Entre les médias et le peuple, on arrive d'ailleurs de plus en plus à dézinguer des joueurs (le lynchage soi-disant médiatique est autant l’œuvre du public que des médias, sinon plus car les médias surfent généralement sur un sentiment du public).

On dirait que le milieu du foot est devenu un grand guignol ou le ballon n'a finalement qu'une place relative. Et le public de gamins crie "ouuuuuh le gendarme!!!" ou "ouaiiiiiis Guignoooool!!!"

Mais je suppose qu'au bout du compte chacun parle davantage pour se définir lui-même que pour quoi que ce soit d'autre. Le besoin d'appartenance.
Romansochaux Niveau : CFA
Message posté par Richter
Le meilleur pour nous, le pire pour les colonisés donc.


Les colons ont souvent été des colonisés, l'histoire est un peu plus complexe que ta vision binaire du monde.
Note : 1
Message posté par Juninho LALALALA
Ce que tu dis est stupide, parce que justement ça laisse à penser que quiconque questionne la sélection d'un anti-français patenté (quelqu'un qui n'aime pas la France et qui le revendique, comme c'est le cas de CK) est l'égal de Jean Marie Le Pen.

On ne parle pas de foot là...


Anti-Français? Mais le patriotisme ne consiste-t-il pas précisément à rechercher l'exemplarité de son pays? Tu la revendiques, toi, l'action de la France en Nouvelle-Calédonie, en Algérie ou au Rwanda ou bien tu en as honte et tu voudrais que lumière soit faite et que ça cesse? J'insiste, en tant que Français, je suis fier de laisser un descendant de nos colonisés maltraités revêtir le maillot bleu pour dire au monde: ce qu'a fait ce pays, c'est mal.
C'est pour ça que les raisonnements comme le tien se font vite estampiller facho. Parce que vous cautionnez l'horreur sous prétexte qu'elle vient de notre pays et choisissez de la balayer sous le tapis alors que c'est justement à nous de la combattre sans merci. Faire le ménage chez soi, dans sa famille, ça me semble le B.A BA, non?
Message posté par Feijoada e Caipi
Et d ailleurs c est vrai cette histoire de meilleur milieu déf etc ? Parce que quand j étais petit on se foutait bien de sa gueule et celle de Duga. Mais bon j étais petit...Et comme j ai revu la finale de 98 et que je l ai trouvé bidon...

Ceux qui étaient assez vieux pour comprendre le football à cette époque il vaut quoi le Christian 6X7 ?


Magnifique avec les Canaris puis à la Samp, moins à Madrid. Un joueur généreux, costaud, pas une foudre de finesse ni de tactique, mais un trois poumons façon Matuidi, en moins bordélique quand même. Monstre d'abnégation. Franchement pas une quille. Il méritait amplement sa participation à la CDM 1998, mais comme dit plus haut il y est arrivé sur les rotules.
Note : 1
Message posté par Romansochaux
C'est encore une vision binaire des choses, la colonisation française a aussi eu des aspects positifs en terme d'infrastructures, d'ordre public, d'instructions et de soins médicaux. De même que la colonisation romaine a connu son lot de massacre également.


Oui oui, et sous Mussolini les trains étaient à l'heure, et Hitler a redressé l'économie allemande...
Les écoles ou on t'apprenait que tes ancêtres étaient gaulois et les routes qui servaient surtout à accélérer le pillage et où de toute façon tu ne circulais jamais parce que t'avais pas de moyen de locomotion et les hôpitaux où tu venais soigner les bobos de la gégène... super les fameux bienfaits de la colonisation! Quelle hypocrisie ou au mieux quelle méconnaissance!
Message posté par .Pelusa.
Super poumon pas incapable non plus avec ses pieds. Elu meilleur joueur du championnat grec lors de son passage à l'Olympiakos en fin de carrière alors que tout le monde le pensait cramé. Egalement très bon à Boro.

Et une première partie de carrière qui en impose : le Nantes de 95, la Samp' période Seedorf Veron Mancini Chiesa, le Real pour une C1... Alors oui, il fait une Coupe du monde 98 relativement moyenne, mais après, il n'a juste plus jamais eu sa chance, à part pour dépanner en arrière droit quand Thuram était blessé.

Bref, un mec qui s'est imposé en France, en Italie, en Angleterre, en Grèce, et presque en Espagne (il perd sa place de titulaire au Real fin 98 et glandouille deux ans sur le banc ensuite).


Tu peux rajouter à ce CV de Karembeu que le mec a été baladé à un nombre invraisemblable de postes (ailier droit, latéral, défenseur central, 6 ou 8, dans des systèmes à 3 ou 4 milieux) en décevant rarement.

Il fait partie, comme Toulalan, Guivarc'h, Dugarry etc. de ces joueurs qui constituent un excellent repaire à crétins Pierreménessissés.
Des gars qui se choisissent une tête de turc et estiment que les coaches de très haut niveau qui les font jouer ne connaissent rien au foot.
Note : 1
Message posté par Romansochaux
C'est encore une vision binaire des choses, la colonisation française a aussi eu des aspects positifs en terme d'infrastructures, d'ordre public, d'instructions et de soins médicaux. De même que la colonisation romaine a connu son lot de massacre également.


"la colonisation française a aussi eu des aspects positifs en terme d'infrastructures, d'ordre public, d'instructions et de soins médicaux"

Non mais faut arrêter le délire, les aspects positifs sont minimes, très minimes. La France était là pour exploiter le pays, pas pour faire de l'humanitaire, toute colonisation relève d'une logique de domination et d'exploitation

Infrastructures ? Uniquement dans le but de spolier les ressources du pays colonisé pour les acheminer vers la métropole. Aucunement motivé par une volonté de développement économique ou d'aménagement territorial quelque soit envers le territoire colonisé

L'ordre public ? Repression des peuples pour l'exploitation de la main d'oeuvre, anhiliation de tous mouvements constestatoires ou vélléité d'indépendace.

Instructions ? Formez une élite pour légitimer l'asservissement, en les poussant à abandonner leur culture et leurs identités (religion, langue, coutumes) par assimiliation. cette élite qui a pris le pouvoir post-indépendance en Afrique notamment et qui a continué le modèle néo-colonial, main dans la main avec les anciens colonisateurs bien elevée, formatée et instruite par ces derniers.

Soins médicaux ? Les européens ont amené leur lot de maladies pour équilibrer la balance.
Christian Perez n'a délivré qu'une passe décisive a l'euro 92 pour Papin, pour l'égalisation contre la Suède en match d'ouverture ...

Contre le Danemark une talonnade de Canto permet à Papin d'égaliser.

Sinon Christian Perez a été ultra décisif à Bratislava contre l'ancienne tchécoslovaquie en donnant les 2 ballons de but à JPP, notamment sur sa fabuleuse reprise de volée pour l'egalisation ...

C'était mon instant historien relou du jour !
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Note : 1
Message posté par Romansochaux
C'est encore une vision binaire des choses, la colonisation française a aussi eu des aspects positifs en terme d'infrastructures, d'ordre public, d'instructions et de soins médicaux. De même que la colonisation romaine a connu son lot de massacre également.


Tu sais l'Afrique elle s'en fout un peu de l'apport de l'écriture, des routes, des hôpitaux, du christianisme... Les africains vivaient très bien avant. La colonisation de l'Afrique n'a eu aucun aspect positif pour le colonisé, aucun. Suffit de voir l'état dans lequel le continent à été laissé de le seconde partie du XXe siècle jusqu'à maintenant. Extrême pauvreté, dette extérieure, guerres civiles, génocides, etc. Non, la colonisation n'a pas "civilisé" ou "fait évolué" l'Afrique, loin de là.
Message posté par Romansochaux
Bon libre à toi de défendre la gentille colonisation romaine si c'est ton délire.


?
Note : 1
Message posté par Romansochaux
Non, il y avait bien un objectif humanitaire (plus que discutable bien sûr) de civiliser le barbare et certains colons en étaient réellement convaincus, ce n'était pas qu'économique (l'Algérie par exemple était un gouffre financier incroyable).
Et je maintiens les apports de la colonisation avec notamment en matière aussi d'exploitation des ressources en plus de ce que j'ai évoqué précédemment.
Mais je précise hein que je ne suis pas du tout nostalgique du temps des colonies, c'était bien entendu une atrocité je suis partisan du chacun chez soi et dieu pour tous. Je répondais à l'origine à un post comparant la colonisation romaine et française.


@Roman

En faite si tu trouves la colonisation romaine aussi barbare contrairement à la colonisation africaine c'est simplement que quand c'est TON pays qui est colonisé c'est barbare alors que quand ton pays colonise c'est pour le bien de l'humanité.
Finalement ton argumentation est encore plus ridicule qu'elle n'y parait.
Pas fan , mais alors pas fan du tout de votre flinguage de Petit, mec atypique, certes des boulettes mais ca rafraichit comparé au concours d égo-casquette que tu vois ailleurs. Dans un sens il me parait plus authentique qu 'un Thuram, meme s il est plus à l'ouest. Les citations sélectives et moche,s c est bien.Vous allez faire pareille avec Anelka et tant d autres (Canto) qui ont pu à un moment ou un autre dire de la merde? Pour ce qui est de 98, Petit a bien dit que ce n'était pas les joueurs, d'aucune équipe, qui auraient magouillé mais les organisateurs. Et j suis désolé, vu comment le foot peut parfois puer de la gueule, ce n'est malheureusement pas impossible. SoCheap.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
942 152