En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 France

Ils ont marqué le foot français, de 100 à 91

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On termine donc avec la France, et les joueurs classés de la 100e à la 91e place.

Modififié

100. Blaise Matuidi

Il doit autant sa place à ce qu’il a déjà réalisé qu’à ce qu’il peut encore offrir au football français. Parfois buteur, régulièrement serviteur, souvent décisif dans ses déplacements, pas vraiment milieu défensif, mais loin d’être un créateur, pas tout à fait incontournable, mais quasiment indispensable, l’ancien Vert aux allures de marathonien est capable de manger des milliers de kilomètres en un match, comme de sortir trois passes décisives en 90 minutes ou d’envoyer une praline dans la lucarne de son mauvais pied. Seul Français à s’être pour le moment installé durablement dans le onze du PSG version qatarie, Blaisou n’a pas encore la même dimension avec les Bleus. Il reste deux Euros et une Coupe du monde à ses quatre poumons pour le faire passer de l’excellence à la grandeur.

Vidéo

99. Albert Batteux

Il y a plus d'un demi-siècle, avant d'être une équipe à la lutte pour le maintien, le Stade de Reims était un ogre du football français et même européen, capable de remporter qautre championnats de France dans la même décennie, en y ajoutant deux finales de Ligue des champions. Ces exploits, Albert Batteux les a vécus en tant qu'entraîneur des Rémois, équipe qu'il a prise en charge a seulement 31 ans, sans même avoir eu le choix ! C'est que quand on s'appelle Albert Batteux et qu'on a passé toute sa carrière de joueur au Stade de Reims en y devenant une légende, on ne quitte pas le navire comme ça. Pierre angulaire de l'équipe durant les 13 ans qu'il y a passé (1937-1950), il entraînera Reims durant le même nombre d'années, et on lui doit notamment le fameux « corner à la rémoise » . Et dire que la Seconde Guerre mondiale l'a empêché de jouer pendant ce qui aurait été ses plus belles années... AD

Vidéo

98. Philippe Vercruysse

À l'automne 1990, alors que Franz Beckenbauer parle du meneur de jeu de l'OM comme l'un « des plus grands 10 du monde » , Vever est rappelé par Michel Platini pour affronter la Tchécoslovaquie le 13 octobre. Mais il ne pourra pas honorer cette sélection pour cause de blessure, et ne sera jamais rappelé. L'histoire de sa carrière en sélection résumée en une mésaventure. Annoncé comme le nouveau Platini pendant des années, il n'assumera jamais ce statut à cause de ses pépins physiques. Heureusement, il peut se consoler avec une carrière en club honorable et ses quatre titres de champion de France. KC

Vidéo

97. Patrick Delamontagne

Delamontagne, certes, mais surtout né et élevé au beau milieu de la Bretagne, avant de démarrer sa carrière professionnelle au Stade rennais. Il déménage dans un premier temps juste à côté, à Laval, avant la grande aventure et l'arrivée à Nancy en 1980. Michel Platini n'est plus là, mais l'ASNL est en bonne santé et Delamontagne a droit à sa chance en Bleu. Son dépucelage est costaud, un match face au Brésil au Parc des Princes en 1981. Amical, certes, mais la défaite 3-1 à un an de la Coupe du monde n'a pas fait sourire grand monde. Delamontagne aura tout de même droit à sa demi-heure de jeu. L'autre gros moment adrénaline de sa carrière arrive lors de la saison 84, alors qu'il joue à Monaco et qu'il perd en finale de Coupe de France et termine deuxième du championnat. La montagne, ça vous gagne pas toujours, même sur le Rocher. AD

Vidéo

96. Bernard Bosquier

Beau gosse au caractère affirmé ayant grandi dans le Sud de la France, Bernard Bosquier fait ses premières armes du côté d'Alès, puis de Sochaux, avant de débarquer à Saint-Étienne en 1966. Et pas n'importe quel Saint-Étienne - le grand - celui avec lequel il remporte quatre championnats de France d'affilé de 1967 à 1970. Aux côtés des Carnus, Herbin, Revelli et autres Bereta, Bosquier roule sur le football français et il est l'un des patrons de la défense des Bleus lors du Mondial raté de 1966. Élu deux fois joueur de l'année (1967-1968), Bosquier choquera le peuple Vert en 1971 en annonçant son départ de façon un peu brusque. L'affront ne lui sera jamais vraiment pardonné, mais peu importe. À peine ses valises posées à Marseille, il remporte le championnat et la Coupe de France dès sa première saison chez les phocéens. Un porte-bonheur. AD

Vidéo

95. Jean Prouff

Du foot, de l'athlé, du rugby, Jean Prouff a tout fait et a mis du temps à se décider. Et si c'est au football qu'il passera professionnel en 1938, il gardera de ses années d'entraînements des capacités athlétiques impressionnantes et une capacité à se faire mal proche de la folie. Un exemple ? Fait prisonnier à Épinal en 1940, il s'enfuit et rentre à Paris à pieds. Une trotte de 400km... Taulier du milieu de terrain Rennais, il connaît l'honneur de l'équipe de France en 1944. Le match est à Paris, et alors ? Jean Prouff enfourche son vélo et pédale jusqu'à la capitale... Champion de France en 1949 avec Reims, il devient ensuite entraîneur et retourne chez ses Rennais chéris. Un sacré coup de main, puisqu'il leur offre les deux seules coupes de France de leur histoire, et est élu « entraîneur du siècle » par le club en 2001. Un trophée avec lequel il est sans doute rentré chez lui à vélo, en gros braquet, à 82 ans. AD

Vidéo

94. Étienne Mattler

Le seul français à avoir disputé les trois premières Coupes du monde pouvait se targuer d'avoir des histoires à raconter. « Le balayeur » , comme il était surnommé par ses adversaires, a traversé l'Atlantique en bateau pour se rendre en Uruguay en 1930. 1938, le capitaine des Bleus a chanté la Marseillaise sur la table d'un restaurant de Naples, après une défaite contre l'Italie de Mussolini. Et quelques années plus tard, il interrompt sa brillante carrière au FC Sochaux pour rentrer en Résistance, être déporté, s'échapper par la Suisse, et revenir au club en tant qu'entraîneur-joueur en 1944. Un bonhomme. KC

Vidéo

93. Hugo Lloris

On ne se rend sans doute pas bien compte à quel point il manquera à l'équipe de France, quand il ne sera plus là. Doucement mais sûrement, il s'est imposé comme le gardien titulaire des Bleus de façon quasi indiscutable depuis une décennie, en récupérant au passage le brassard de capitaine depuis 2010. Car derrière ses airs de bon élève et ses allure de garçon trop policé, Lloris est un compétiteur redoutable et un meneur d'hommes plus déterminé qu'il n'y paraît. Gardien élégant aux mouvements félins, il a gravi les échelons sans se précipiter et a joué la gagne en Premier League cette saison presque jusqu'au bout. Malheureusement, son palmarès reste pour l'instant bien triste par rapport à la qualité du joueur qu'il est. Lloris est tout de même déjà entré dans la famille des très grands gardiens français, une longue et belle tradition qui ne s'est pas interrompue avec son mandat. AD

Vidéo

92. Reynald Pedros

Que le monde est cruel. Peu importe tout ce qu'il a fait, Reynald Pedros restera à tout jamais l'homme qui a raté son tir au but en demi-finale de l'Euro 96 face à la République tchèque, et qui a provoqué l'élimination de la France. Mais au-delà de ce drame, on préfère se remémorer du moment de gloire qu'il a vécu un an auparavant avec le titre fantastique du FC Nantes en 1995. Formé chez les Canaris, Pedros a fait virevolter ses longs cheveux à la Beaujoire durant plusieurs saisons, en s'offrant quelques titres de meilleur passeur du championnat. C'est d'ailleurs lui qui passe la balle à Patrice Loko sur le but complètement démentiel marqué par les Nantais face au PSG, lors de la saison du titre. Après avoir failli signer au FC Barcelone, Pedros enchaîne les mauvais choix et connaît une carrière plus compliquée. On vous l'avait dit, le monde est cruel. AD

Vidéo

91. Nicolas Ouédec

«  Les cadors, les bras droits de Jacquet... Si tu n'étais pas copain avec eux... Ce n'était pas mon style de lécher des culs. Desailly et Deschamps étaient jaloux de notre réussite à Nantes.  » Avec ses sept sélections au compteur, Ouédec se revendique plutôt du clan Cantona, celui des rebelles et des méchants garçons. S’il n’a pas eu la carrière internationale qu’il méritait, au vu des étincelles qu’il faisait avec Loko et Pedros dans le championnat de France, c’est avant tout à cause des clans existants en EDF : «  On était les petits Nantais qui arrivaient, encastrés entre les Parisiens et les Marseillais qui se détestaient. Puis il y avait les Bordelais.  » Pourtant, le Canari s’éclate dans la Maison Jaune avec la fameuse équipe de 1995 qui remporte le titre. Adepte du jeu à la Nantaise – le vrai –, Ouédec se blesse gravement avant l’Euro 96. Et ne se réconciliera jamais avec un Marcel. FC

Vidéo


Par Florian Cadu, Kevin Charnay et Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:10 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham Hier à 15:16 C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 16:00 Taarabt met fin à trois ans de disette 13 Hier à 14:18 Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:46 Kaká a joué son dernier match à Orlando 11 Hier à 11:44 Un match retardé à cause des confettis 3 Hier à 10:44 Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 Hier à 08:04 Le missile de Guedes avec Valence 20 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 13 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 9 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 3 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2 mardi 26 septembre Xabi Alonso bientôt entraîneur 24 lundi 25 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2 lundi 25 septembre Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 9 lundi 25 septembre Le Nord-Coréen Han boude les radios 32 lundi 25 septembre Monaco Porto : 10€ offerts sans dépôt pour parier et 320€ à gagner ! lundi 25 septembre Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 47 lundi 25 septembre L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6
À lire ensuite
L'équipe type du week-end