1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Espagne

Ils ont marqué le foot espagnol, de 100 à 91

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On continue avec l'Espagne, et les joueurs classés de la 100e à la 91e place.

Modififié

100. Nayim


Un prénom à squatter les charts espagnols, mais surtout une patte gauche à faire frémir tout Gunner. Pour sûr, Mohammed Ali Amar, plus connu sous le nom de Nayim, a écrit une carrière sur le rythme d’Arsenal. Formé au Barça, mais rapidement cédé à Tottenham, il en devient l’étendard. Une popularité qu’il doit grandement à ses performances de dingues lors du North Derby London. De retour outre-Pyrénées, il continue de hanter les nuits londoniennes. En témoigne sa frappe de mammouth inscrite à la dernière seconde d’une finale épique de Coupe des vainqueurs de Coupes remporté par Saragosse aux dépens d’Arsenal en 1995. Boum. RD

Vidéo

99. Andrés Palop

En Andalousie, difficile de trouver palmarès plus imposant que celui du señor Palop. Idem, son coup de casque reste unique. Pour ce, retour à Donetsk, il y a de ça neuf ans. La soirée, maussade, prend des allures d’élimination face au champion ukrainien. Une fin annoncée qui se transforme en soirée homérique pour un Palop qui, d’une tête sur corner, envoie Séville vers une prolongation et, donc, une qualification. Une saison qu’il termine en trombe, déviant trois des quatre penaltys de l’Espanyol en finale de la compétition. En soi, un exploit parmi tant d’autres dans la carrière du portier historique des Sevillistas, détenteur de deux Coupes de l’UEFA consécutives et éphémère membre de la Roja. RD

Vidéo

98. Kiko


Si Fernando Torres célébrait l’unique but de l’Espagne contre l’Allemagne en finale de l’Euro 2008 à la façon d’un archer, c’est grâce à cet homme. Buteur madrilène dans les années 90, Francisco « Kiko » Narvaez Machon aura passé onze saisons professionnelles dans sa seconde famille, celle de l’Atlético de Madrid. Membre des Matelassiers lors du doublé championnat-Coupe du Roi de 1996, Kiko aura connu ses heures de gloire en équipe nationale lors des JO de Barcelone en 1992, où il marque cinq buts dans le tournoi - dont deux face à la Pologne en finale - pour offrir la médaille d’or à sa nation.


Côté pile, il connaîtra les bas-fonds de la Liga, avec une terrible relégation à la fin de la saison 1999-2000. Dans son malheur, le « David Copperfield du ballon » décidera de rester au sein d’un club affaibli par une gestion financière catastrophique et échouera dans la tentative de remontée de son Atléti. Reste qu’il aura servi de modèle au jeune FernandoAD

Vidéo

97. Jesús Navas


« Moi, je n’aime pas être loin de ma maman. » Longtemps, la carrière de Jesús Navas s’est limitée à ce gimmick. Une drôle de façon de présenter l’un des ailiers les plus sous-cotés d’Espagne. L’un des plus importants, également. Car sans la pointe de vitesse du Palangana de formation, auteur d’une remontée de balle de trente mètres sur le pion décisif d’Andrés Iniesta, difficile de dire si la Roja se serait acoquinée du Mondial 2010. De la spéculation, certes, qui n’enlève rien au talent de l’actuel Citizen. Un choix de carrière qui l’a d’ailleurs éloigné d’une carrière dorée en Espagne. RD

Vidéo

96. Julen Guerrero


Bien avant Andrés Iniesta ou Cesc Fàbregas, un garçon au visage d’ange avait déjà donné de grandes promesses à l’Espagne. Hélas pour lui, Julen Guerrero n’aura pas flambé sur les podiums comme ses prédécesseurs. Mais il était beau. Beau joueur, belle gestuelle, beau guerrier et belle fidélité. Avec 426 matchs et 113 buts sous les couleurs de son unique club, l’Athletic de Bilbao, le « Roi Lion » aura connu ses meilleures années en équipe nationale dans les nineties, lorsque l’Espagne était éliminée en quarts de finale. Lors de la Coupe du monde 1994 contre l’Italie d’abord, puis à l’Euro 1996, contre l’Angleterre. En vrai, ce milieu offensif reflétait l’Espagne de l’époque : un sex-appeal indéniable, mais pas assez de mental pour aller au bout des choses. Guerrero terminera sa carrière à seulement 32 ans, sans le moindre titre à son actif. Mais à la place des trophées, Bilbao lui gardera toujours une place au chaud dans son cœur de Lion. AD

Vidéo

95. Raúl Tamudo


La réputation de Raúl Tamudo n’a jamais traversé les Pyrénées. Trop petit - un mètre soixante-quatorze au-dessus du niveau de la mer -, Raúl Tamudo n’en demeure pas moins l’un des attaquants les plus doués de sa génération. Ce talent, il l’a longtemps cultivé à Barcelone. Entre un Mes que où il a commencé sa formation et des Pericos dont il est le meilleur buteur, il a fait de la cité de Gaudi sa maison. Pourtant, c’est à Vallecas, quartier rouge et ouvrier de Madrid, qu’il écrit l’une des dernières lignes de sa légende. Alors que le Rayo coule vers la Segunda, il inscrit un pion décisif, autant qu'hors jeu et de la main, qui permet aux Franjirrojos de se sauver à la dernière seconde de la Liga. La locura, la vraie ! RD

Vidéo

94. Abelardo


De loin, la dégaine d’Abelardo renvoie à celle du bossu de Notre-Dame. Un corps lâche, donc, qui ne l’a jamais empêché de se faire respecter sur tous les prés d’Espagne et de Navarre. Dur au mal, il était l’un des fers de lance de cette Furia Roja - un style tout en testostérone, loin du toque actuel de la sélection - qui n’a jamais rien gagné, le respect des aficionados mis à part. Côté respect, l’actuel entraîneur du Sporting de Gijón est ainsi un mythe dans cette cité ouvrière des Asturies. Une ville où il est né, et où il est devenu l’inséparable ami de Luis Enrique qui, comme Abelardo, est né dans la même rue. RD

Vidéo

93. Alfonso


Au cours de sa carrière sportive, Alfonso aura surtout brillé au Betis Séville, avec un clap de fin entre 2002 et 2005, mais surtout cinq belles années entre 1995 et 2000. Le 21 juin 2000, c’est justement la date à laquelle le buteur fait chavirer toute l’Espagne dans le bonheur en une fraction de seconde. Dans un match au couteau contre la Yougoslavie à Bruges, l’Espagne est accrochée 3-3. Si elle veut passer en quarts de finale de l’Euro 2000, elle doit obligatoirement battre son adversaire du jour. Après l’échec de la Coupe du monde 1998, tout le pays s’attend une nouvelle fois à passer à la trappe dès le premier tour. On joue la dernière minute du temps additionnel, La Roja est à l’abordage dans la surface adverse. Pep Guardiola balance un ballon en direction du but. L’arbitre va-t-il siffler la fin du match ? Non. La balle redescend sur Raúl, qui remise de la tête en retrait pour Alfonso. Une volée du gauche plus tard, l’Espagne exulte. 4-3, Alfonso est un héros national. Et puis la France est passée par là... AD

Vidéo

92. Carlos Marchena


Un vainqueur, un vrai. Voici ce qu’était ce colosse défenseur central, andalou de naissance. Pour sa première saison au sein du FC Valence de Rafa Benítez, Marchena n’est pas un titulaire en puissance. Pourtant, il apprend la recette de la gagne lors du premier titre en Liga pour les Murciélagos après 30 ans de disette. Promu titulaire par la suite, Machete renouvelle cette performance avec ses coéquipiers trois ans plus tard, doublé d’une Coupe de l’UEFA dans son armoire à trophées. Mais le meilleur est à venir : en 2008, il constitue avec Carles Puyol la paire centrale de l’Espagne championne d’Europe, avec 6 victoires sur 6 dans la compétition.


Le vice va même plus loin, puisque le stoppeur sera ensuite invaincu en sélection jusqu’à une défaite contre l’Argentine en septembre 2010, soit 57 matchs consécutifs sans défaite, un record absolu. Retraité en janvier dernier après une dernière pige en Inde chez les Kerala Blasters, Carlos Marchena représente le début de l’ère glorieuse de la Roja initiée par Luis Aragonés. Marchena de l’empereur. AD

Vidéo

91. Ismaël Urzaiz


« Je suis très heureux de me retrouver dans cette short list, parce qu’en Espagne, on ne valorise pas assez les joueurs de l’Athletic de Bilbao comme ils le méritent. C’est mon opinion... Le meilleur souvenir dans ma carrière, c’était entre 1997 et 2000 à Bilbao. Nous étions forts, nous avons joué la C1 et terminé vice-champions d’Espagne avec Luis Fernandez, une belle époque… Mon plus beau but, ce serait peut-être lors de ma première saison, un but depuis l’extérieur de la surface contre le Real Oviedo. Pour mes qualités, je dirais deux choses : mon jeu aérien déjà, et puis la manière dont je pouvais m’associer avec mes partenaires, surtout les milieux de terrain. Ensuite, il faut dire que je n’étais pas très mobile sur le terrain, il me manquait un peu de vitesse. Aujourd’hui, je possède une agence de joueurs de l’Athletic Bilbao et de la Real Sociedad, et je suis aussi ambassadeur de la Liga sur le plan international. » AD

Vidéo


Par Robin Delorme et Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

J'ai mangé des pattes bolognaises ce midi, c'était délicieux.
Nayim !
il y a quelques mois sofoot s'etait posé la question c'est quoi un but venu d'ailleurs?
Réponse: le but de Nayim tout y estle but en lui même, le contexte, le moment(dernière seconde de jeu). On ne peut pas faire mieux.
Pour l'avoir vu en direct je confirme que c'est l'un des plus grands instants de l'histoire du football.
Non mais Jesus Navas...
Une seule demie de CDM, une seule finale, un seul titre.
Fallait faire un top 30 grand max.
Vous êtes pas sérieux pour Navas....
Message posté par aerton
Nayim !
il y a quelques mois sofoot s'etait posé la question c'est quoi un but venu d'ailleurs?
Réponse: le but de Nayim tout y estle but en lui même, le contexte, le moment(dernière seconde de jeu). On ne peut pas faire mieux.
Pour l'avoir vu en direct je confirme que c'est l'un des plus grands instants de l'histoire du football.


i ma mémoire ne me joue pas des tours c'est même France 3 qui diffusait la finale.
La défense Oranje sur la remise de Fabregas c'est quelque chose quand même.
Yes! J'adore vraiment cette passionnante chronique! Le meilleure moment de ma journée de travail. Mais alors autant c'était évident pour l'Allemagne et prévisible pour l'Italie, qui en numéro 1? Xavi?
Message posté par Two fesses
Non mais Jesus Navas...
Une seule demie de CDM, une seule finale, un seul titre.
Fallait faire un top 30 grand max.


https://danuka.files.wordpress.com/2010 … 476509.jpg
Message posté par Richter
Yes! J'adore vraiment cette passionnante chronique! Le meilleure moment de ma journée de travail. Mais alors autant c'était évident pour l'Allemagne et prévisible pour l'Italie, qui en numéro 1? Xavi?


Iniesta je dirais
bixentenizarazou Niveau : Loisir
Julen Guerrero quoi! Qu'est-ce qu'il était beau...
Avec Joseba Etxeberría (qui devrait figurer bientôt dans ce classement) ils ont fait les beaux jours de l'Athletic dans les 90's! Et puis ce numéro 8 quoi, beaucoup plus divinement mis en valeur avec une tignasse de roi lion qu'avec cette vulgaire surface désertique sur la tête d'Iniesta (qui ceci dit, devrait être dans le top 3).
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2


Raul, pour l'hommage à l'Espagne perdante, l'Espagne romantique, conformément à l'esprit sofoot.
Belle trouvaille Sofoot.
Vous vous êtes trouvés 10 ans d'articles le temps de passer en revue toutes les nationalités.

Toujours ça de pris
Franchement si c'est pas Raul ou Casillas, il y a une couille dans le pâté.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Ça commençait bien avec Kiko, superbe buteur qui m a fait rêver dans l équipe du dimanche.

Et la c est le drame.

Jesus Navas! Jesus Navas! Le mec qui ressemble à un lapin pris dans les phares d une twingo!

Jesus Navas!

Serieux...
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Et pour le podium:

Di Stefano
Raùl
Xavi
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 2
Je pense faire une pétition pour que sofoot fasse cette série d'articles concernant l'ancienne Yougoslavie et l'actuelle ex-Yougo.

Ca serait tout simplement incroyable, le top 100 le plus bandant. Oui, plus bandant encore que l'Italie.
Avec du Modric, du Rakitic, du Prosinecki, du Stojkovic, du Suker, du Pancev, du Boban, du Mijatovic, du Ilicic, du Savisevic, du Jovetic, du Vucinic, du Prso, du Srna, du Kovacevic, du Dzajic, du Susic...
De la folie à l'état brut.
Di Stefano!Vu qu'il a joué avec la roja après avoir obtenu la nationalité espagnole,il devrait être candidat à la place de n°1...Sinon,ça devrait se jouer avec Raul, Xaci et Iniseta, voir Casillas et Puyol...
Si on prend les titres la logique serait Xavi mais tout au fond de moi j'espère Raul !
Numéro 1 Raul je dirais aussi pour le symbole, sauf si l'on considère que Di Stéfano fait partie du classement...

Pour les 10 premiers dans le désordre je voi bien Raul, Iniesta, Luis Suarez (années 60), Xavi, Butragueno, Casillas, Zarra, Gento, Zamora ...
Pour répondre a Richter !
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 102 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 3 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 25 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20