En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Allemagne

Ils ont marqué le foot allemand, de 70 à 61

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On continue avec l'Allemagne, avec les joueurs classés de la 70e à la 61e place.

Modififié

70. Ulf Kirsten

Un peu à l'image de Gerd Müller, Ulf Kirsten aura essentiellement fait une chose pendant toute la durée de sa carrière : marquer des buts. Plein de buts. Du droit, principalement, mais aussi du gauche, de la tête, des genoux, de la hanche et ce malgré un rapport poids (81kg) / taille (1m72) pas forcément avantageux. Sur le terrain, que ce soit à Dresde ou à Leverkusen, il marquait et c'était à peu près tout. Trois fois meilleur buteur de la Bundesliga, il termine sa carrière en club avec 290 buts au compteur. Né dans la région de la Saxe, Ulf Kirsten est le seul joueur d'origine est-allemande à avoir joué quasiment autant de matchs avec la RFA (51 sélections) qu'avec sa RDA natale (49 sélections), ce qui lui confère encore aujourd'hui une très grande popularité un peu partout en Allemagne. Surnommé « der Schwatte » , en raison de ses cheveux noirs corbeaux et de sa barbe de trois jours, il a aussi fait, pendant les 90's, les beaux jours de quelques marques de rasoirs. Certaines publicités dans lesquelles il a « joué » doivent encore hanter ses nuits.SS

Vidéo

69. Sebastian Deisler

Après seulement 11 apparitions en Bundesliga avec Gladbach, son entraineur, Friedel Rausch ne doute pas : « A un moment donné, il sera mentionné au même titre que Walter, Seeler et Beckenbauer » . « Basti Fantasi » avait quelque chose de plus, une faculté à toucher le ballon sans effort, à glisser, comme sur un nuage. Ses centres, délicieusement brossés, trouvaient toujours preneurs. Déjà, il part vers l’ambitieux Hertha Berlin. « J’avais 19, 20 ans et les Allemands pensaient que je pouvais sauver le football allemand. Moi seul. Il y avait aussi Michael Ballack, mais il avait quatre ans de plus et jouait dans un Kaiserslautern idyllique. Ils ne m’ont pas donné le temps de me poser » a-t-il ainsi expliqué des années plus tard à Die Zeit. Le corps de Deisler, en l’occurrence ses genoux, craque. Pourtant le Bayern le veut quand même.


Son transfert, censé être secret, fuite et son mentor Dieter Hoeness ne le protège pas de la presse. « A la place, il restait sur le côté et s’est contenté de regarder alors que je me faisais chasser de Berlin. C’est ce qui a commencé à pourrir ma vision du football. C’était le couteau dans le dos. Je sais aujourd’hui que c’est à ce moment que j’aurais dû arrêter » . Son mental bien entamé, Deisler revient pour enchanter le peuple bavarois. Deisler a droite, Ballack dans l'axe, Zé Roberto à gauche, en soutien de Pizarro et Makaay. Pas assez. Automne 2003, l’esthète est admis en HP pour une dépression. Las, il reviendra, repartira. Pour finalement mettre fin à sa carrière le 16 janvier 2007, à seulement 27 ans, 134 matchs de Bundesliga et 36 sélections au compteur. « A la fin j’étais complètement fini, j’étais vieux et fatigué. J’avais couru aussi loin que mes jambes pouvaient me porter, elles ne voulaient plus avancer » expliquera l’ex joueur à Tagesspiegel. Génie trop rare, celui qui « n’était pas du tout fait pour le business du football » est aujourd'hui gérant d'un magasin spécialisé dans l'artisanat du Népal à Fribourg. CAL

Vidéo

68. Karl-Heinz Riedle

Kalle, c’est une carrière pas dégueu (Werder, Lazio, Dortmund, Liverpool, Fulham) en mettant des buts, pas trop, et un palmarès à l’avenant (des Bundesliga, une Coupe du monde en doublure, une Ligue des champions). C’est un jeu essentiellement construit sur une tête, avec le surnom - Air Riedle - qui va bien. C’est aussi un doublé contre la Suède en demi de l’Euro 92. Mais c’est surtout un autre doublé qui s’impose. Si de la finale de la Ligue des champions 1997, on a tendance à ne retenir que le pion de Lars Ricken, le véritable héros du match reste Riedle, double buteur, sur corner évidemment. La frappe opportuniste sur le ballon qui revient, le bisou au drapeau de corner, la tête au dessus de tout le monde, l’étreinte générale.


« On savait que ça allait être difficile face à la Juventus, l'une des plus grandes équipes du moment – si ce n'est la plus grande – mais on a joué notre chance. Ils ont mieux joué que nous, mais j'ai mis les deux buts qui nous ont un peu mis à l'abri. Par la suite, ils ont été meilleurs que nous, ils sont revenus au score, mais le but de Lars Ricken nous a mis définitivement à l’abri… » Kalle a toujours eu conscience de son niveau. Lorsqu’on lui préfère le tout jeune Owen à Liverpool, il ne bronche pas. Il ira même se finir à Fulham en troisième division, pour le plaisir. Reste que la première CL allemande depuis 83 et Hambourg, et la seule du BVB, c’est lui. CAL

Vidéo

67. Mats Hummels


Si le FC Bayern Munich peut avoir des regrets en voyant ce qu'est devenu Mats Hummels, le numéro 15 du Borussia Dortmund, lui, peut être éternellement reconnaissant au Rekordmeister. En effet, c'est justement parce qu'il a été de mis de côté en Bavière qu'il a pu puiser dans sa rage de vaincre et montrer ce qu'il valait à l'Allemagne, puis au monde entier. Arrivé en 2008 (au départ sous la forme d'un prêt) dans la Ruhr, Mats Hummels formera avec Neven Subotic l'une des paires de défenseurs les plus jeunes et les plus solides qu'ait connu la Bundesliga. Doté d'une technique hors pair et capable d'être très propre sur l'homme, Mats Hummels sera l'un des principaux artisans de l'épopée du BVB au pays, puis en Europe. Seulement, il semblerait que par moments, le succès lui soit monté à la tête. Se remettant difficilement en cause, Hummels, fils d'un ancien footballeur et d'une journaliste sportive, manie à la perfection la langue de bois. Une attitude qu'il devra changer s'il veut continuer à exploiter le talent qui est le sien et rester dans l'histoire comme l'un des défenseurs les plus classieux qu'ait eu l'Allemagne. AF

Vidéo

66. Dietmar Hamann

Le joueur allemand n'est pas du genre à s'exporter. Il y en a tout de même un qui a construit sa légende davantage en Premier League qu'en Buli, la centaine de matches avec le Bayern écoulée : Dietmar Hamann. En 2000, le milieu défensif part avec ses patates vers l'Angleterre. Après un passage rapide par Newcastle, il répond à l'appel de Gérard Houllier pour s'ajouter aux multiples nationalités de l'effectif. Là, Didi Hamann se fond à merveille dans la troupe, au cœur du jeu avec Steven Gerrard et Danny Murphy. Il joue à l'ancienne, infatigable et vaillant. Tout ce qui plaît en Angleterre. Dans l'ombre la plupart du temps, Didi s'est aussi fait un nom par ses quelques moments d'éclat. Frappasses soudaines à ras de terre, reprises de volée et lucarnes nettoyées. Sans oublier son entrée en jeu à la mi-temps du miracle d'Istanbul, pour remonter le 3-0 du Milan AC et soulever la C1. Hamann a tout fait, tout connu avec les Reds. Mais, bien qu'il soit plus anglais qu'allemand, c'est surtout en italien qu'on a envie de chanter l'amour pour lui. Arriva Didi l'amorosoCT

Vidéo

65 Rüdiger Abramczik


Digne successeur de Reinhard « Stan » Libuda, Rüdiger Abramczik était surnommé « der Flankengott aus dem Kohlenpott » (le dieu des centres de la Ruhr). Doué, Abramczik avait un père forgeron qui souhaitait à tout prix que ses enfants ne finissent pas à la mine comme lui. Un père qui n'a pas arrêté de le critiquer après chaque performance en équipe de jeunes, et qui l'a même laissé se démerder pour rentrer tout seul, Abramczik devant emprunter de l'argent pour rentrer chez lui. Ce sont toutes ces choses qui ont forgé le caractère du jeune « Abi » , devenu avec le temps une machine à centrer du côté du FC Schalke 04, formant dans les années un duo redoutable avec Klaus Fischer. D'ailleurs, à l'époque, l'expression d'usage du côté de Gelsenkirchen était « centre d'Abramczik, but de Fischer » .


Malheureusement, Abramczik ne connaîtra pas la carrière qu'il s'était promise. En 1979, une réponse trop crue à une critique de la part du chef de la DFB de l'époque scellera son sort en équipe nationale. Un an après, il sera vendu au grand rival qu'est le Borussia Dortmund, Schalke ayant besoin de liquidités. Pire encore, il marquera les deux buts de la victoire 2-1 du BVB au Parkstadion lors de la saison 82-83. « Je n'ai pas dormi pendant deux jours. En plus, après le match, je suis allé rendre visite à mes parents, et mon père m'a dit : 'Mais tu aurais pu tirer à côté !' » . Qu'Abramczik se rassure : il est pardonné depuis. La preuve : en 1999, il est choisi par les fans pour faire partie du « Onze du siècle » du FC Schalke 04. Probablement la plus belle des reconnaissances. AF

Vidéo

64. Herbert Wimmer


Günter Netzer le reconnaît volontiers: sans Herbert « Hacki » Wimmer, le maître à jouer du Borussia Mönchengladbach n'aurait jamais fait la carrière qu'il a eue. Joueur collectif, Wimmer verse également dans la réciproque : « Günter et moi avons chacun profité des compétences de l'autre. Cela ne m'a jamais dérangé de courir pour lui. Il était le génie et moi le bosseur » . Coureur infatigable au milieu du terrain, Wimmer a avalé les kilomètres pour les Fohlen, remportant cinq titres de champion, une Coupe d'Allemagne ainsi que la Coupe de l'UEFA, en 1975. Son endurance a également été mise à profit en équipe nationale, avec laquelle il a réalisé le doublé Euro 72-Coupe du monde 74. A l'époque où la Nationalmannschaft comptait des stars comme Beckenbauer, Netzer, Overath ou encore Maier, Wimmer était cet homme discret, à l'ombre des projecteurs, mais tellement essentiel au bon fonctionnement d'une équipe. Bien que peu médiatisé, il est considéré comme une légende au Borussia Mönchengladbach, aux côtés des Netzer et autres Berti Vogts. Et ceux qui ne sont pas d'accord peuvent toujours courir. AF

Vidéo

63. Mario Basler

« Mario Basler était le plus fou. » Parmi les têtes de mules du FC Bayern époque Hollywood, Hitzfeld choisit Mario Basler. Sûrement parce que Basler est celui qui mélangeait le mieux talent et coups de dinguerie, le plus proche de flinguer sa carrière à avoir brillé quand même. « Son plus gros problème, c'était le manque de discipline » , ajoute Hitzfeld. Car Basler, c'est celui qui rechigne à faire alors qu'il peut. Il faut un Otto Rehhagel, maître ès discipline, pour façonner Basler au Werder. Insolent, « Super-Mario » s'amuse à tirer plus que de raison ses corners direct et devient incontournable.


Il suit Rehhagel au Bayern. L'Europe le découvre lors des nuits de Ligue des champions. Mais Basler connaît d'autres nuits : des nuits de folie dans la petite ville de Ratisbonne, avec des commandes de Schnaps à hauteur de 700 Marks, qui lui coûtent sa place au FCB. Sa carrière se termine dans un relatif calme, à Lautern et au Qatar. Avant que Mario fasse encore un choix surprenant vu son profil : devenir un entraîneur. « Pendant son temps libre, un joueur doit pouvoir faire ce qu'il veut. » Basler, et la science du sans contrôle, sur le terrain comme en-dehors. CT

Vidéo

62. Lothar Emmerich

Membre éminent du grand Borussia Dortmund des années 60, Lothar Emmerich est encore aujourd'hui l’icône de tout un peuple. Parce qu'il a marqué beaucoup de buts, déjà, qu'il a gagné beaucoup de titres, ensuite, mais surtout parce qu'il a incarné l'image du club mieux que personne. Né à Dorstfled, un quartier périphérique de Dortmund, Lothar Emmerich a grandi dans la Ruhr vraie, celle de l'après-guerre et n'a jamais renié ses origines, même lors de ses années d'exil en Belgique et en Autriche, où il continuait de marquer buts sur buts. En 2005, lorsque le BvB décide d'adopter une mascotte, le club la nomme évidemment « Emma » , surnom de Lothar Emmerich, en l'honneur du plus grand des Dortmunder Jungs.

Et en 2009, lorsque le Südtribune rend hommage au club pour son centenaire, Lothar Emmerich trouve une place de choix sur le grand tifo déployé pour l’occasion. A l'étranger, le buteur au deuxième meilleur ratio matchs joués / buts marqués en Bundesliga, est surtout connu pour son superbe but face à l'Espagne lors de la Coupe du monde 1966. Un pion qui sera le dernier, et surtout le seul, en compétition officielle pour « Emma » au sein de la NM. Lui qui ne fut, étrangement, sélectionné que cinq fois. SS

Vidéo

61. Jens Jeremies

5 décembre 2000. Match de poule de la Ligue des champions entre Arsenal et le Bayern. Les Gunners mènent 2-0 et mettent une pression dingue sur les Bavarois. Le moment choisi par Jens Jeremies pour découper Patrick Vieira, puis de lui jeter : « Tu vois la ligne médiane là ? Si tu la franchis, ça va faire mal ! De ce côté là souffrance, de ce côté là bien. » Au final, le Bayern égalisera, alors que JJ ne prendra son jaune qu’à la 88e minute. Quelques mois plus tard, le Rekordmeister sera sacré une fois de plus. Son rêve à lui. Maintes fois blessé au genou, il a plus que de raison joué blessé, sous infiltrations : « Pour réaliser mon rêve de gagner la Ligue des champions, j’étais prêt à beaucoup risquer pour n’avoir rien à regretter. » Jens, fan absolu de « Die Toten Hosen » , n’était tout simplement pas un gentil, un vrai dur. On parle aussi d’un type qui s’est frité à l’entrainement avec Sammy Kuffour. Lorsque le Bayern s’incline face à Chelsea en 2012, Uli Hoeneß se désole : « Je n’ai pas vu de joueur comme Jens Jeremies qui mord les mollets à peine arrivé dans ses jambes. » CAL




Par Ali Farhat, Charles Alf Lafon, Sophie Serbini et Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
il y a 3 heures Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 41 il y a 3 heures Le classement FIFA réformé après le mondial 33 il y a 7 heures Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 il y a 7 heures Chapecoense assure son maintien 1 il y a 9 heures Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 118
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 10 heures L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 Hier à 16:28 Parme passe sous pavillon chinois 40 Hier à 16:25 Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 Hier à 11:15 Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 89 Hier à 09:10 Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 13 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 8 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13 lundi 23 octobre Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 lundi 23 octobre Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2
À lire ensuite
L'OM et le destin de Liza