En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Allemagne

Ils ont marqué le foot allemand, de 50 à 41

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On continue avec l'Allemagne, avec les joueurs classés de la 50e à la 41e place.

Modififié

50. Klaus Fischer

Deuxième meilleur buteur de l'histoire de la Bundesliga avec 182 réalisations, Klaus Fischer aimait marquer si possible de façon spectaculaire. En 20 ans de carrière, passées majoritairement à Schalke 04, l'attaquant aura mis sa dose de beaux buts. Son geste préféré ? La bicyclette. Il est l'un des footballeurs à l'avoir le mieux maîtrisé, et les Français le savent mieux que personne. En 1982, lors de la tragédie de Séville, il marqua dans les arrêts de jeu de cette manière. Mais c'est un autre retourné qui aura valu à Klaus Fischer le prix du plus beau but allemand du XXe siècle, celui inscrit lors d'un match amical entre l'Allemagne et la Suisse en 1977. Le musée du football allemand, récemment ouvert à Dortmund, rend d'ailleurs hommage à ce fameux but. Les visiteurs peuvent s'allonger sur un meuble, mettre leurs jambes en ciseaux et se faire prendre en photo dans cette position. Klaus Fischer s'est lui-même déplacé de Gelsenkirchen, où il vit encore aujourd'hui avec sa femme, pour inaugurer l’installation. Tout sourire, l'ancien joueur s'est même prêté à une séance photo prouvant qu'à bientôt 70 ans, il n'avait rien perdu de sa souplesse. SS



49. Lukas Podolski

Lukas Podolski et Cologne, c'est l'amour véritable. Rarement un joueur aura autant été identifié à une ville, et vice-versa. Durant sa carrière, « Prinz Poldi » aura connu Munich, Londres et Istanbul, ce qui ne l'a jamais empêché de retourner dès qu'il le pouvait dans la cité rhénane. Certains parleront d'attachement fort, d'autres de mal du pays. Quoi qu'il en soit, Poldi est un homme qui marche à l'affectif. Donnez-lui de l'amour, il vous le rendra au centuple. Et ça, Joachim Löw l'a bien compris. Bien qu'auteur de statistiques plus que correctes en équipe nationale (48 buts en 126 sélections à l'heure actuelle), voilà un moment que Lukas Podolski n'est que l'ombre de lui-même avec la Nationalmannschaft. Pas grave, sa bonne humeur et son abnégation restent essentielles à un groupe. Tant qu'il jouera au ballon, Podolski sera appelé pour défendre sa patrie. À moins qu'il décide d'arrêter la sélection pour se consacrer à un ultime baroud d'honneur en faveur de « son » 1.FC Cologne. Car pour « Wukasch » , entendre le public du RheinEnergieSTADION scander « LU-LU-LU, LU-KAS PODOLSKI » , ça n'a pas de prix... AF

Vidéo

48. Thomas Häßler

Du haut de son mètre 66, Thomas Häßler n’a jamais été très à l’aise dans les grands ensembles, du moins en club. Pas de Bayern pour lui, un passage tronqué au Borussia Dortmund, barré par Möller, et en pleine période « dolce vita » post Mondial 90, il n’a tenu qu’un an à la Juve ; mais trois à la Roma. Son truc à lui, c’était de jouer à David contre Goliath : Köln, Karlsruher, Munich 1860, se battre pour exister. Du coup, Icke - surnommé ainsi à cause de son « ich » avec l’accent berlinois - n’a gagné aucun titre en club. Heureusement, il a été sauvé par la NM, pour prendre une Coupe du monde, un Euro, ainsi qu’une place dans le XI type de l’Euro 1992, finissant dans le cercle très fermé des hommes à plus de 100 sélections. Meneur de poche redoutable sur coup franc, Thomas a toujours été le plus malin, sauf quand il a découvert que sa femme couchait avec le directeur sportif de Munich. En revanche, on se souviendra toujours de ses trois coups francs face au FC Metz de Pirès et compagnie. CAL

Vidéo

47. Jérôme Boateng

Avant 2013, lorsqu'on évoquait le nom de Boateng, c'était à Kevin-Prince que l'on faisait référence, que ce soit pour son talent ou pour ses multiples frasques. Mais à mesure que la carrière du Ghanéen piqua du nez, celle de son demi-frère allemand prit une tournure plutôt sympathique. En l'espace de deux ans, le défenseur central, longtemps jugé trop rugueux ou encore trop lent, est devenu non seulement l'un des stoppeurs les plus propres de la planète, mais aussi l'un des rouages essentiels du jeu de possession instauré par Pep Guardiola au Bayern. En équipe nationale, il est tout simplement devenu indispensable - la question étant désormais de savoir qui va devoir jouer à ses côtés. Depuis 2012, « Boa » enfile les titres comme les perles qu'il porte autour du cou et il ne compte pas s'arrêter là. Alors oui, il a eu le malheur de chuter devant Messi lors d'une certaine demi-finale de Ligue des champions. La vidéo a fait le tour du monde. Mais le natif de Berlin – dont il est actuellement un des seuls représentants au sein de la NM - n'en a rien à faire. Il sait que si l'Allemagne est championne du monde au Brésil, c'est en partie parce que lors de la finale, ce même Lionel Messi n'a pas vu le jour face à lui. Dans 40 ans, lorsqu'on évoquera le nom de Boateng, c'est bien le prénom Jérôme qui viendra en tête à chacun. SS

Vidéo

46. Felix Magath

Si Felix Magath est aussi strict avec les joueurs qu'il entraîne, c'est parce que – selon ses propres dires – c'est grâce à la discipline et à l'effort qu'il a réussi à atteindre les sommets. Sous Branko Zebec, Felix a par exemple appris à courir pendant trois heures de suite, puis à enchaîner avec 20 minutes d'haltères. Le tout sans boire, bien entendu. Si ces exercices ne lui ont pas immédiatement plu, Magath a fini par comprendre que c'était ça, la clé du succès. Et petit à petit, il a fini par devenir le leader d'un Hambourg SV qui a régné sur l'Allemagne et l'Europe à la fin des années 70 - début des années 80 : 3 Meisterschale (1979, 82, 83), une C2 (1977) et une C1 (1983), gagnée face à la Juventus de Zoff, Gentile, Platini, Boniek et Rossi, une finale à Athènes dont il sera l'unique buteur. Si l'on ajoute à ça une victoire à l'Euro 80 et deux finales de Coupe du monde (82, 86) avec la Nationalmannschaft, on se rend compte que Felix Magath possède un très joli palmarès. Des lignes sur le CV que la plupart des joueurs qu'il a eus sous ses ordres n'ont pas. Voire n'auront jamais. AF

Vidéo

45. Manfred Kaltz

Remplacer Franz Beckenbauer en équipe nationale, ce n'est pas donné à grand monde. Et quand le « Kaiser » prend sa retraite internationale en 1977, c'est Manfred Kaltz qui s'y colle. C’est un échec, et l’année d'après, les champions en titre se font sortir au deuxième tour du Mondial argentin. Kaltz, alors moyen (en club tout comme en sélection), passe défenseur droit. C'est la découverte d'une nouvelle dimension : un monde tout en longueur, où le but est d'aller le plus loin possible sans passer de l'autre côté de la craie. Pour s'adapter au mieux à son nouveau milieu, Kaltz se crée une arme redoutable : le « centre-banane » (ou Bananenflanke, en VO), des paraboles qui font le bonheur de ses coéquipiers, notamment Horst Hrubesch. Grâce notamment aux centres de « Manni » , le HSV connaîtra son âge d'or, et remportera de nombreux titres. Sur le plan personnel, Manfred Kaltz, 581 apparitions en Bundesliga, est le joueur du club de la Hanse qui possède non seulement le plus gros palmarès, mais qui détient aussi quelques records, comme par exemple le plus grand nombre de penaltys convertis en Bundesliga (53) (ainsi que le plus grand nombre de buts contre son camp - 6, à égalité avec Nikolce Noveski). Dommage que le HSV, un club dont il a porté le maillot pendant 19 ans, ne lui ait jamais donné de jubilé, surtout quand on sait que c'est Kaltz qui a débloqué d'un coup franc malicieux la finale de Coupe d'Allemagne 1987. Soit le dernier titre remporté par Hambourg. AF

Vidéo

44. Klaus Augenthaler

Parmi les nombreux héritiers du Kaiser, Klaus Augenthaler a un avantage de poids : il a été reconnu par le maître himself. Un soir de victoire mondiale à Rome en 1990, c'est Augenthaler qui est le libéro de la Mannschaft sélectionné par Beckenbauer. Augenthaler ressemble de toute façon beaucoup trop à son aîné pour que celui-ci l'ignore : même poste, même œil – « Auge » –, même esprit bavarois, même club auquel il reste fidèle. Pendant quinze saisons, il est tout simplement indéboulonnable au Bayern. Auge gagne ainsi sept titres de champion d'Allemagne – dont cinq comme capitaine. Par la suite, il s'essaye à une reconversion comme entraîneur-dirigeant de club, suivant toujours son modèle. En fait, il n'y a qu'un drame dans sa carrière. Si Beckenbauer lui a ouvert la possibilité de jouer à un poste mythique en Allemagne, Augenthaler n'aura jamais été que le successeur du Kaiser. Le joueur qu'on regarde avec la nostalgie du monstre d'avant. Pourtant, à tirer les coups francs, il n'y avait pas grand-chose à lui envier. CT

Vidéo

43. Pierre Littbarski

Lorsque le Matra Racing monte en première division en 1986, Lagardère veut faire dans le clinquant et devenir le 2e grand club parisien. Forcément, parmi les recrues visées, il devait y avoir au moins un des finalistes malheureux de 82 et 86. Le choix du Racing se porte sur Pierre Littbarski, l'ailier droit du FC Cologne. Le choix est séduisant. Littbarski est un joueur frisson comme aucun autre : petit, jambes légèrement arquées, le joueur est insaisissable pour les défenses et insiste sur les crochets pour rendre fou public et adversaires. Son jeu est aussi flamboyant qu'imprévisible. De quoi plaire au Parc des Princes. Pourtant, l'international allemand ressent vite l'Heimweh (le mal du pays) et s'arrange avec Cologne pour revenir au bout d'un an – Littbarski consent même à prêter de l'argent au club à un taux assez intéressant. Cologne, c'est la ville d'adoption de Littbarski. Il y arrive pour devenir professionnel en 78, il en fait son chez-soi immédiatement. Le Sportpark devient son jardin. Seul le Japon le fera partir du Effzeh, pour une carrière prolongée jusqu'en 1997. Encore une fois, « Litti » se démarque de la masse sans forcer. CT

Vidéo

42. Karlheinz Förster

Resté dans l’imaginaire collectif français comme l’homme qui a stoppé Michel Platini lors de la « tragédie de Séville » , Karlheinz Förster était ce mec à la gueule d’ange qui n'hésitait pas à donner des coups. Défenseur-star des 80’s, le Souabe avait cette capacité à jouer dur sans jamais faire mal, une rareté dans cette génération allemande parfois un peu violente. En 1988, une Une de France Football le surnomme « le stoppeur sans bavures » . Champion d’Allemagne avec Stuttgart, son club durant neuf ans, Karlheinz Förster a ensuite fait les beaux jours de l’OM où il redora, à sa façon, le blason allemand. « Je pense que ce que j'ai fait en France a beaucoup contribué à rendre une image positive à l'Allemagne. J'en suis convaincu. On peut toucher beaucoup de gens par le biais du foot. Je pense que j'ai bien représenté l'Allemagne » , a-t-il déclaré un jour. En tout cas, grâce à lui et ses interventions nettes et sans bavures, pas mal de joueurs allemands finiront par squatter les pelouses de D1. Il en reste à jamais l'un des plus importants. SS

Vidéo

41. Ernst Kuzorra

Attaquant prolifique, Ernst Kuzorra a marqué comme peu l’histoire de Schalke. Avec son beau-frère Fritz Szepan, ils ont formé un des duos les plus impressionnants de l’histoire du championnat et ont contribué à le transformer tactiquement. Grâce à ces deux-là, le « Schalker Kreisel » , système de jeu à une touche de balle, a fait rêver l’Allemagne des années 30 et 40. Avec 265 buts inscrits en 350 matchs, Kuzorra est toujours le meilleur buteur du club. Malheureusement, sa légende en a pris un coup lorsqu’au début des années 2000, de nombreux historiens mettent en évidence son passé nazi. Membre du NSDAP, Kuzorra fut un national-socialiste bien moins fervent que Fritz Szepan, mais il appela quand même de nombreuses fois à soutenir le régime en place dans les quotidiens locaux. Cet impair ne l’empêchera pas d’avoir sa rue près de la Veltins Arena, mais contribuera à minimiser sa place dans l’histoire du foot allemand. SS




Par Ali Farhat, Charles Alf Lafon, Sophie Serbini et Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence il y a 4 heures Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 12
il y a 7 heures Le carton rouge complètement idiot de German Lux 15 il y a 7 heures Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 23 il y a 11 heures Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 il y a 12 heures Le raté de l'année signé Neal Maupay 12
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 11:17 Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria Hier à 09:15 Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2 vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6