1. //
  2. // Top 100

Ils ont marqué le foot africain (90 à 81)

Après les tops européen et sud-américain, voici le classement des joueurs qui ont marqué le football africain. Aujourd'hui, les joueurs classés de la 90e à la 81e place.

Modififié

90. Siphiwe Tshabalala


La course est spontanée, nette, décidée. Alors qu’elles pourraient ralentir son propriétaire, les tresses participent au contraire à son accélération linéaire. Tout aussi sublime que l’appel, la passe trouve Siphiwe Tshabalala au meilleur des moments. Le contrôle, un poil hésitant, un chouïa trop court, ne donne que plus de beauté à l’action. La frappe, elle, est indescriptible tant sa pureté provient directement du cœur. Attrapant la lucarne, le cuir écrit une nouvelle page de l’histoire du football. Le Sud-Africain Tshabalala vient de marquer le premier but inscrit sur le continent africain dans une Coupe du monde.

Vidéo


89. Sadok Sassi


Recordman de sélections avec la Tunisie, fidèle parmi les fidèles du Club africain, dont il a assuré la sécurité durant plus de vingt ans. Sadok Sassi dit Attouga a marqué les esprits par son style, sa gueule, sa longévité, son leadership, mais aussi par sa capacité à rebondir après ses erreurs. Les plus nostalgiques se rappellent sa parade suite au coup franc surpuissant du Brésilien Rivelino. Victime d’une luxation de l’épaule, le gardien est évacué du terrain.

Vidéo


88. Abdelmajid Dolmy


Lorsqu’on parle fair-play, on pense à lui. C’est rare pour un milieu défensif, mais l’ex-star du Raja brillait d’abord par ses qualités techniques. Coupe d’Afrique 1976 remportée, prestation mémorable face à l’Angleterre lors de la Coupe du monde 1986. En 1992, l’Unesco lui décerne le prix du fair-play, évoquant un «  joueur dont la moralité et la courtoisie exemplaires le font unanimement considérer par ses partenaires ou adversaires comme un ambassadeur du football » . On l’appelait Al Oustad, le maître.

Vidéo


87. Obafemi Martins


Certains prétendent que son livret de famille est trafiqué. Qu’il n’a pas signé à l’Inter Milan à l’âge de seize ans, mais de vingt-trois. Au vrai, on s’en moque. D’abord parce que sa note en vitesse ne descendait pas à moins de 85 sur Pro Evolution Soccer. Ensuite parce que dans le monde réel, son salto qu’il réalisait pour célébrer son but était indémodable. Enfin, parce qu’il n’y a pas d’âge pour le swag. Doté d’un charisme inexplicable, Martins n’a pas un énorme palmarès et n’a jamais eu autant de talent qu’on a pu le dire. Mais il a fait kiffer. Et c’est le plus important.

Vidéo


86. Aubameyang, père et fils


Il n’est pas toujours difficile d’être le fils de son père. Pierre-François Aubame-Eyang devint Aubameyang à la suite de l’acquisition de la nationalité française. S’il n’a pas particulièrement marqué par son parcours en club, l’ancien milieu de terrain havrais affiche un beau bilan de quatre-vingts sélections avec le Gabon. Désigné footballeur africain en 2016, son fils Pierre-Emerick s’est d’abord fait un nom grâce à sa vitesse avant de mettre tout le monde d’accord par ses buts. On n’attend plus qu’une belle épopée avec le Gabon. Question de temps ?

Vidéo


85. Paul Moukila


Court, mais intense. En sept petites années de carrière au Congo, Paul Moukila rafla autant de trophées qu’il mit de pions. Coupe d'Afrique des nations 1972, Ballon d’or continental 1974, Ligue des champions d’Afrique la même année : grâce à ses coups francs et son sens du but, « Sayal » était de ceux qu’on craignait. Selon la légende, il marqua quarante buts en une seule saison de championnat, en 1972, avec le CARA Brazzaville. Même si son aventure en France, avec Strasbourg en 1975 lors d’un stage militaire, puis au Stade français, à Fontainebleau et à Malakoff durant les années 80, sera moins mémorable, Moukila n’en reste pas moins l’un des plus grands joueurs congolais de l’histoire. Si ce n’est le meilleur.

Vidéo


84. Henri Camara


Au Sénégal, personne n'a oublié son fabuleux doublé contre la Suède, dont un magnifique but en or, lors des huitièmes de finale de la Coupe du monde 2002. Touché par la grâce sur ce match, Henri Camara aura porté son pays plus loin qu'il n'avait jamais été. Certifié décisif, « le lapin flingueur » connaîtra une belle longévité chez les Lions de la Téranga, avec pas moins de vingt-neuf buts en quatre-vingt-dix-neuf sélections, la plupart du temps inscrits comme remplaçant. Par la suite, Henri fera honneur à son surnom en se montrant volage, connaissant seize clubs en près de dix-huit ans. Son sommet personnel sera atteint à Wigan, mais certains préféreront retenir son passage à Sedan, où il forma avec Pius « l'homme sans cou » N'Diefi, une doublette d'anthologie. CG

Vidéo


83. Segun Odegbami


Avant, bien avant sa candidature à la présidence de la FIFA, Segun Odegbami était un attaquant. Un excellent attaquant. Ses exploits sont méconnus, car le monsieur a passé l’intégralité de sa carrière au Nigeria, au Shooting Stars FC. N’empêche que Mathematical ne s’y est pas reposé. Son plus grand fait d’armes ? Avec la sélection en 1980 évidemment, quand le Nigeria remporte la Coupe d'Afrique des nations. Opposés à l’Algérie en finale, les Super Eagles se reposent sur leur ailier qui s’offre un doublé en même temps que le titre. Il prendra sa retraite internationale deux ans plus tard avec le statut de meilleur buteur de la sélection. Seul Rashidi Yekini l’a aujourd’hui dépassé.

Vidéo


82. Papa Bouba Diop


Déjà, le nom. Et puis, la carrure : 194 centimètres pour 94 kilogrammes, ça en impose. Sans oublier la gueule qui va avec. Le tout réuni dans un Sénégal en transe en 2002. Si beaucoup ont évoqué, à raison, El-Hadji Diouf pour symboliser les Lions de la Téranga au Mondial 2002, il convient de ne pas zapper Papa Bouba Diop. Auteur du but victorieux lors de la fameuse et historique victoire contre la France en match d’ouverture, l'ancien milieu lensois termine la compétition dans la peau du meilleur buteur de son équipe, qui ira jusqu’en quarts de finale. Ça valait bien une petite danse.

Vidéo


81. Nasr El Deen Abbas


Lorsqu’on parcourt les (rares) sources d’information concernant les statistiques de celui qui était plus connu sous le nom de « Jaxa » , le doute s’installe : le joueur aurait ainsi enfilé pas moins de 136 pions en l’espace de 154 parties avec sa sélection, et 291 en 308 matchs avec Al Hilal Omdurman ! Difficile à croire, surtout pour un milieu de terrain. Ce qui est en revanche certain, c’est que Nasr El Deen Abbas représente le meilleur joueur soudanais de tous les temps, et qu’il fut l’un des grands artisans de la victoire du pays en Coupe d'Afrique des nations en 1970 après avoir échoué en finale en 1963. Son talent avait d’ailleurs attiré les convoitises d’un certain Bayern Munich. Le mariage ne se fera jamais.

Vidéo



Par Flavien Bories, Mathias Edwards, Romuald Gadegbeku, Christophe Gleizes et Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

La sélection du Sénégal en 2002 à l'instar de la Colombie et du Cameroun en 90 m'a profondément marqué. Le but de Bouba Diop, était hautement symbolique.

J'étais à Milan pour ce match, je me suis rendu sur la Piazza Duomo, des dizaines d'africains de toutes origines, sénégalais bien sûr, mais aussi Marocains, Algériens, Maliens, faisaient la fête, s’embrassaient, se prenaient en photo, avec "Pour l'Afrique" écrit directement sur la peau du torse.

La victoire était hautement symbolique, Diop marque le cul par terre en plus et les médias et joueurs français vaient été tellement hautains, sûr d'eux voire carrément méprisants, que cette allégresse bon enfant était très réjouissante.

Dans la foule, un français discutait avec un sénégalais et tentait de justifier la déroute par l'absence de Zidane, ce à quoi l'autre lui répondait "Quoi Zidane, Coly il lui aurait cassé sa jambe, cassé son pied".

Un bon souvenir




Deux minutes pour éditer c'est short quand même.
C'est une belle histoire.

La France avait perdu cette Coupe du Monde avant même de la jouer, elle s'était embourgeoisée, sa solidarité devenant une forme de sectarisme.

Contrairement à l'Argentine - qui était l'autre grand favori - je ne regrette pas du tout cette déroute et pense simplement qu'il était devenu urgent de passer à autre chose.
zinczinc78 Niveau : CFA
Oui, la chanson de Johnny et la pub Adidas avec la 2eme étoile sur le maillot nous ont fait perdre cette CdM, mais même avec ça on aurait pu passer les poules.

En revanche, l'absence de Zidane ET DE PIRES, nos deux maîtres à jouer, nous a flingués le premier tour.

Et je ne parle même pas de cette raclure qui a arbitré notre match contre ces catins d'Uruguayens.
Salut Algiers.

Oui embourgeoisée, c'est le mot. L'équipe, les médias, considérait la compétition gagnée d'avance. Ainsi que leur équipementier:


https://www.youtube.com/watch?v=Hwbys97nAT0

Souvenirs, souvenirs
zinc zinc tu m'as devancé pour la pub Adidas.
@ZincZinc

Zidane est un joueur que je place au dessus de pratiquement tout et je ne saurais donc te contredire sur ce point.

Cela dit, la France aurait du passer ce premier tour sans Zidane et sans Pirès.
A la rigueur, le vrai facteur atténuant était l'addition chaleur - humidité - déplacement - saison harassante.

Pour le reste, il y avait suffisamment de valeurs pour se dépêtrer d'un groupe composé d'un Uruguay pas encore né, d'un Danemark ayant perdu ses glorieux devanciers et d'un Sénégal novice.
Salut @samotraki

Super de bénéficier d'un nouveau top !

Le Sénégal fut la surprise qui enthousiasma un peu tout le monde, si je me souviens bien. La Turquie (la meilleure des surprises de cette compétition) laissait une image appelant à plus d'indifférence. La Corée, quant à elle, amassait les détracteurs au fur et à mesure de son avancée !
zinczinc78 Niveau : CFA
Je n'ai jamais vu les matchs contre le Sénégal et le Danemark, j'étais en cours.. Mais celui contre l'Uruguay on aurait du le gagner sans un arbitre mexicain vendu..

Silva qui reste sur le terrain malgré deux fautes équivalentes à celle qui a valu l'expulsion de Henry, le but refusé pour hors-jeu imaginaire..
Et Lemerre ne prend pas carrière au cas où Zidane ait un soucis. Il préfère prendre des boghossian parsque c'est un mec gentil ou Leboeuf parsquil à attendu son tour.
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
C'est pas ce match où y'a 2 barres transversales aussi?
de manière générale, en plus de l'excès de confiance, les planètes n'étaient pas alignées pour l'EdF
Je viens un peu à la fin de la bataille. Tout à été dit presque à propos de ce match d'ouverture et de l'impact de Henri Camara et Bouba Diop dans cette équipe Sénégalaise (à eux deux, ils culminent 5 buts dans cette compétition dont 3 pour l'ancien de Fulham).
Je promets d'être au taquet la prochaine et de vous raconter quelques anecdotes sur l'atmosphère qui régnait au pays durant ce mondial asiatique et même avant.

Je suis un peu déçu de leur classement, je les attendais aux alentours de la 40 ème place.
11 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Très bonne idée ce top africain car à la différence du top sud-américain où je connaissais tous les joueurs (question de goût et d'attrait), celui-ci me permet de découvrir des footballeurs que je connais beaucoup moins, à l'image de Nasr El Deen Abbas ou Paul Mokila.
Merci pour ça !

Certains râleront peut-être pour le classement d'Aubameyang mais faut pas oublier qu'il n'est qu'au milieu de sa carrière et qu'il n'a pas encore eu vraiment l'occasion de marquer le foot africain avec la sélection gabonaise. Et rappelons qu'on juge les joueurs ayant marqué le foot africain, pas les meilleurs joueurs africains stricto sensu...
En tout cas, en tant que supporter du Stade Lavallois, ça fait plaisir de voir le père et le fils réunis ici : Pierre Aubame, son père, fut notamment un joueur emblématique des Tangos de Michel Le Milinaire !

Quant à Obafemi Martins, pour moi c'est comme Babangida : j'associerai toujours ces deux-là à mes parties endiablées d'ISS/PES, lorsque j'étais à la fac (ça commence à dater un peu ^^)...
Tu te fais vieux M. ! :)

C'est tout de même fou qu'on parle tous de ce joueur du fait de ses statistiques dans le jeu vidéo de sa décennie.
Mais je pense que nous avons tous joué avec l'Inter pour bénéficier de sa vitesse hallucinante.
Si seulement il n'y avait que lui, t'avais à ses coté Adriano le mec avec la frappe la plus puissante du jeu, Recoba qui n'était pas loin d'avoir 99 en technique ou précision CF, Lucio et Cordoba impassables en défense, Cambiasso, Zanetti, etc bref cette équipe était cheatée!
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Ouais il paraît que l'un des créateurs du jeu était un grand supporter de l'Inter, ceci expliquant cela...
Note : 1
Je rejoins l'amicale des supporters du Stade avec Alain.
Pierre Aubame est aussi allé trainer sa ganache au Junior de Baranquilla en Colombie. C'était pas commun à l'époque et pour être franc il n'a pas laissé un souvenir impérissable..
A Laval, en revanche, il était vraiment dans l'esprit du club (à cette époque), élégant, fair-play et organisé.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Ah oui, j'avais complètement zappé ce passage d'Aubame au Junior Barranquilla. Choix audacieux mais qui se tenait d'un point de vue sportif : à l'époque les clubs colombiens cartonnaient pas mal en Libertadores (victoire de l'Atletico Nacional en 89, les 4 finales perdues de l'America Cali) et le Junior Baranquilla venait d'ailleurs de faire une demi-finale en 94, perdue aux pénos face au futur vainqueur, le Velez de Bianchi.

Sinon il me semble qu'on peut toujours croiser le père et le fils du côté de L'Huisserie...
Je me souviens qu'au début et milieu des années 90, il y avait pas mal de footballeurs camerounais qui ont signé dans des clubs d'Amérique latine. Je pense à François Omam-Biyik qui est devenu une star à Club América et au Yucatan Mérida au Mexique, il a même fini sa carrière là-bas, au CF Puebla, ou alors à Chateauroux, je ne sais plus trop.

Sinon, il y avait aussi le milieu de terrain rasta Cyrille Makanaky, légende du Gazélec Ajaccio et du Cameroun au mondial 90, qui est passé 2 fois en Equateur au Barcelona de Guayaquil. Il y a eu aussi l'attaquant Alphonse Tchami qui a joué 2 saisons à Boca Juniors. Et la superstar de la Zambie Kalusha Bwalya va passer 8 ans de sa carrière au Mexique, pour ce qu'il considérera comme les plus belles de sa vie.
Punaise, Tchami il a joué à Boca ? Classe !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Exact pour Kalusha Bwalya qui d'ailleurs a dû jouer avec Oman-Biyik à America. Impatient de connaître son classement, l'idole du football zambien et le fait qu'il ait échappé au crash aérien ayant décimé la sélection ajoute à sa légende. Les Italiens doivent encore avoir en mémoire son triplé aux JO de Séoul !
D'ailleurs, plus de dix ans après le crash, Kalusha Bwalya finira sélectionneur de son pays et jouera quelques matchs après sa retraite en club.

Son grand fait d'armes alors fut de marquer un coup-franc décisif en sortie de banc contre le Libéria durant la qualification à la Coupe du Monde 2006

https://www.youtube.com/watch?v=peDdKE4 … vinMulenga
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Pareil j'avais totalement zappé pour Tchami à Boca : classe !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ ZizouGabor, en parlant de Camerounais ayant évolué en Amérique latine, je viens de voir que Geremi avait joué 6 mois au Cerro Porteño, au Paraguay, en début de carrière (chose que j'ignorais totalement).

D'ailleurs quid de Geremi ? Le joueur m'a jamais spécialement impressionné, était plus considéré comme un joker au Real et à Chelsea mais en club, c'est sans doute l'un des plus gros palmarès africains après Eto'o (deux LDC, une Liga, deux PL, une Cup...) !
Toujours classe, les africains passés par l'Argentine. C'est encore ce que je me suis dit quand Baldé (ex Argentinos et Velez) a signé à Reims. La suite m'a vite fait déchanter.
12 réponses à ce commentaire.
Aubameyang devant El-Hadari c'est assez incompréhensible. Il a talent fou mais il n'a pas du tout marqué le foot africain comme El-Hadari. Aubam n'a jamais joué en Afrique et n'a a son actif aucun fait d'arme majeur avec le Gabon alors qu'avec l'Egypte et Al-Alhy El-Hadari a tout gagné et en plusieurs exemplaires.
El Hadari me semble tout simplement placé trop loin, Aubameyang ou pas.

Je défendrai ce classement en disant que l'addition des deux joueurs (père et fils) suffit à lui donner de la cohérence.
Certes et je pense (j'espère surtout)que ce classement saura mieux placer Aboutrika, Ahmed Hassan et les jumeaux Hassan (plus Hossam quand même). En revanche si ils nous foutent un Mido ou un Mohamed Zidan c'est clairement non !
2 réponses à ce commentaire.
Belle série.

Je parlais d'Henri Camara hier et ce doublé face au suédois le place de facto dans la centaine. L'histoire des pays africains en Coupe du Monde est encore assez maigre, en comparaison avec d'autres continents, et le moindre fait d'armes peut encore placer un joueur dans les moments les plus marquants du football africain.

Quand on regarde cette sélection sénégalaise avec le recul, force est de constater qu'elle était tout de même composée de joueurs sérieusement solides. Sur le but de Bouba Diop, on voit par exemple le solide Lamine Diatta fêter le but avec ses coéquipiers ou l'inénarrable Diouf déborder Leboeuf.

Bouba Diop était un joueur franchement solide d'ailleurs, avec un physique hors normes, comme le précise l'article. Mon regard du sport a vachement évolué depuis sa retraite, mais je me souviens d'un joueur redoutable et jamais dépassé.

Son but est dans les annales du football, et ce n'est pas rien.
Dans mes annales personnelles, il y a d'ailleurs ce maillot vert "Coq Sportif". Certains maillots marquent plus que d'autres et ont un design qui marque les suiveurs et ce maillot en fait certainement partie.

Si je le trouve un jour, il s'ajoutera pour sûr à ma collection.
Au milieu des années 2000, au pique de sa forme, Papa Bouba Diop était comparé à Patrick Vieira pour son physique (1m94, 94kg) son leadership et sa frappe de balle. Je me souviens de ces 2 buts à Fulham saison 2004-05, la volée magnifique face au Chelsea de Mourinho futur champion (avec seulement 15 buts encaissés) et le missile face à Manchester United: https://www.youtube.com/watch?v=fd6ZrAQsPq8
Merci pour ces vidéos qui corroborent mes souvenirs d'adolescent !
2 réponses à ce commentaire.
Aubameyang, j'aurais tellement aimé le voir en équipe de France... On sait que il est un gas bon !
Tshabalala est tout de même un honnête joueur. Je l'ai vu s'exprimer à d'autres occasions et il n'est pas ridicule.

Son but, quant à lui, fait partie de l'éternité. Déjà, il est assez beau, ce qui est étonnant tant l'équipe sud africaine n'était pas si terrible que ça.
Ensuite, sa charge symbolique est énorme, en étant le premier but de l'Histoire de la Coupe du Monde sur le continent qui a vu l'Homme naître.

Je garde d'ailleurs un bon souvenir des vuvuzelas. Ils ont été hautement critiqués, mais je pense qu'une Coupe du Monde doit s'adapter aux coutumes locales.
Dans ma tête, la Coupe du Monde n'a pas vocation à être "comme en Europe" où qu'elle se passe.

Ce ne doit pas être un produit qu'on impose aux populations, plus que c'est déjà hautement fait en tout cas.
Pour moi les vuvuzelas c'est oui! Je n'oublierai jamais CJP avec Larqué et Arsène (oui.) essayant de couvrir le bruit. Franchement, vue de l'extérieur, cette Coupe du Monde était vraiment superbe et j'avoue que je me suis régalé. J'espère vraiment que la Coupe du Monde reviendra en Afrique bientôt car je suis sûr qu'on reverra de très belles choses.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
The Admiral Niveau : DHR
Le but de Tshabalala est un de mes préférés of all time. D'ailleurs j'étais en France à ce moment là (je n'y habite plus malheureusement...)

L'AfSud était assez nulle, mais ce but est assez beau quand même. L'enchaînement de passes qui y mène est excellent aussi. Et puis je sais pas pourquoi SoFoot dit que le contrôle de Tsha' est mauvais, il est parfait.

J'ai toujours soutenue les équipes Africaines, même si je suis pas africain. Je me suis énervé comme un malade quand le Ghana a raté leur penalty contre l'Uruguay en 2010. Je me suis mis à taper sur la table dans le bar où j'étais (en France, donc). Ma copine à l'époque s'est (beaucoup) énervée avec moi et m'a dit que j'étais ridicule.

En 2014 j'ai vu Ghana - Allemagne dans un bar en Pologne, et quand le Ghana a marqué le but que les a mis devant (2-1), j'ai sauté de ma chaise et j'ai célébré comme un ouf devant des Allemands. Ma copine à cette époque là (différent de celle d'avant :)) m'a aussi dit que j'étais ridicule.

J'ai une énorme affinité pour les équipes africaines. Les "underdogs" ultimes. Je rêve du jour où il y a en aura une qui ira en demi finale.

Tout ça pour dire que voir l'AfSud marquer ce but hautement symbolique m'a pronfondement marqué.
The Admiral,

C'est beau ce que tu racontes, je ne peux que te dire Amen!
3 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Perso je ne peux pas me lancer dans une contestation des positions (pour l'instant) même si j'estime que rien que pour le coup de tonnerre mondial que fut ce match d'ouverture de la CDM 2002 (c'est bien celle là où la france se pointe avec les meilleurs buteurs des 5 grands championnats sauf la Bundesliga?), les sénégalais cités auraient pu etre un peu plus haut même si cette génération n'a jamais rien fait en CAN! L'histoire du foot africain en CDM est certes moins riche mais il y a souvent au moins une de ces sélections qui marque souvent les CDM auxquelles elles participent!
Vu que pour Aubam vous avez fait pere et fils, comptez vous faire de même pour Eto'o Fils? Sachant qu'il est évidemment son propre père! Le père étant la version post Inter qui souhaite mettre les petits enfants de ses petits enfants à l'abri du besoin qui mériterait quand même d'etre dans le top 100 et le fils celui d'avant qui sera dans le top 3!
En tout cas, très content de découvrir certains joueurs et leurs histoires genre ce soudanais improbable qui a failli finir au Bayern, merci les mecs!
c'est bien celle là où la france se pointe avec les meilleurs buteurs des 5 grands championnats sauf la Bundesliga?

3 sur 5.

Henry, Trezguet et Cissé.
1 réponse à ce commentaire.
@ofwgkta

J'ai toujours du mal à placer les lettres sur ton pseudo.

Espérons effectivement que les autres sénégalais soient bien dispersés dans le classement, avec Diouf et Fadiga, ainsi que Coly et Sylva.
C'est très simple cher @Algiers, il y a un moyen mémo technique...que j'ai oublié!
En parlant du Sénégal, pensez vous que Mané sera dans ce top? Je pense que c'est trop tot perso vu son maigre palmarès (et la place d'Aubam qui est au très haut niveau depuis plus longtemps) mais après la prochaine CAN vu la sélection plutot bonne qu'il va mener (Koulibaly, Gueye en généraux, ca envoie) qui pourrait faire un beau parcours, pourquoi pas! Par contre je n'ai aucun doute sur le fait qu'il va marquer le foot africain au fer rouge!
Le Sénégal a une belle équipe mais c'est jeune surtout en terme de sélections, il doit pas y en avoir un à plus de 40 sélections. Ils peuvent faire un beau parcours, le match contre la Tunisie sera déterminant surtout que c'est le premier pour les deux équipes.

En tout cas je trouve les groupes plutôt homogène ce qui laisse à penser qu'on aura un peu de suspens.
2 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Martins, quel escroc !

si on parle de joueur surcôté bien souvent, on a l'exemple parfait du mec qui a fait une carrière dans des clubs prestigieux (Inter et Newcastle durant ces premières années) sur un malentendu. alors je ne sais pas si c'est plus du à son prétendu décalage avec son âge réel ou grâce à une hype sur les jeux vidéos.

Parce qu'il n'a quasiment jamais joué une saison entière comme titulaire !
Mis à part un vague souvenir où il a formé la paire avec Adriano à l'Inter pendant une saison pas plus (2004 ou 2005), et une autre saison sur le front de l'attaque des Magpies, il passe son temps comme remplaçant, utilisé comme joker ou meme bien souvent à l'infirmerie. Sa carrière européene est globalement un échec, mais il a pu côtoyé le haut niveau européen sans en avoir les qualités ! ce joueur mis à part sa vitesse, c'est faible par rapport au club où il a pu joué au début de sa carrière. peu adroit, faussement technique (il élimine ses adversiares plus avec sa vitesse que sa technique réelle).
MLS, Chine il s'est beaucoup plus épanoui dans ces championnats de moindre niveau ces dernières années, son véritable niveau.

alors que fait-il dans ce top ? comme toujours, on l'associe pour sa vitesse dans PES ou comme possible présu célèbre, pour son football on repassera.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Totalement d'accord avec toi et d'ailleurs Martins est bien loin des vrais grands joueurs du Nigeria des années 1990/2000 que furent Yekini, Okocha, Amokachi, Oliseh, Kanu ou Finidi.
Ceci dit, s'il ne pourrait aucunement prétendre faire partie d'un top 100 des meilleurs joueurs africains, on peut quand même considérer qu'il a marqué le football africain à sa façon, bien que ce ne soit pas vraiment par son niveau de jeu...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Putain j'ai encore réussi à oublier Amunike, faut le faire !
2 réponses à ce commentaire.
Le classement:
1- Samuel Eto'o
2- Geroges Weah
3- Didier Drogba
4- Roger Milla
5- Salik keita
6- Madjer
7- Abu Terika
8- Okocha
9- Barek
10-- Yaya toure
11- Kanu
12- Abedi Pele


dans le desorde :

Hadji, Diouf, Pokou, Seydou keita, N'kono, M'Boma, Gervinho, Henri Camara,
Amocachi,Rigobert Song, Hossam Hassan, Kolo Toure, Dahleb, Kanouthe, Essien, Gyan, Ayew, Zokora Didier, Alexander Song, Foe, Obi Mikel, Ahmed Hassan, N'jitap, Bell, Aubameyang, West, Fadiga, Keshi, Zaki, Mc Carty, Zuma, Nomvethe, Mputu, Lualua, Nonda, Mulamba, Aboulaye Traore, Kalou, Appiah, Santos de Tunisie, Trabelsi, Marouane Chamack, Flavio Amado, etc.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Personne pour citer Tarek Dihab depuis hier?
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Ravière, effectivement Tarak Dhiab devrait être assez bien placé, en tout cas je vois aucun de ses compatriotes classé plus haut que lui : sans doute le plus grand footballeur tunisien de l'histoire (en tout cas, au moins dans le top 3 Tunisie) !
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Très bon classement, mais il manque Belloumi et des glorieux anciens comme Mekhloufi. Quant à Ben Barek, je suis un admirateur, mais comme il figure déjà dans le top foot français, ce serait une première qu'un joueur figurât dans 2 tops différents, mais pourquoi pas? son cas est tellement atypique.
Ton classement est correct si tu oublies un dizaine de joueurs mythiques qui ont toujours joué en Afrique et non en Europe
5 réponses à ce commentaire.
Même s'il est encore prématuré de tirer des conclusions puisque nous n'avons passé que les 20 premiers, j'aurais aimé qu'on limite le top 100 africain à un top 50 et avoir des déscriptions un peu plus fouillées (le seul vrai intéret des tops puisqu'ils sont forcément subjectifs).

10 lignes sur Henri Camara (joueur finalement médiocre dont l'écrasante majorité du forum connait le parcours) ou sur Obafemi Martins. J'aurais bien échangé ces lignes contre une présentation fouillée du footballeur soudanais par exemple.
Critique que tu aurais aussi bien pu adresser à n'importe quel top. Limiter le classement des africains à 50, alors que tous les autres tops en comptent 100, ce serait considérer qu'un continent entier n'a pas été capable de sortir 100 malheureux joueurs d'un certain relief.
Ma culture du football africain n'est pas assez développée pour me rendre compte si, oui ou non, il était possible de ressortir 100 joueurs ayant marqué le football africain.

J'ai un peu l'impression en parcourant les 20 premiers qu'une partie des joueurs retenus est plus là pour faire du "remplissage" et que les présentations sont baclées par rapport aux autres tops.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -3
" Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'Histoire."

Moi ça ne m'aurait pas choqué un top 50..
Note : 2
Bon je crois que c'est bon on a compris.
tu vas pas nous sortir la meme phrase issue du discours, qui est tout aussi ignoble que son rédacteur et locuteur, tous les jours en commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Je t'invite à relire le top anglais entre 100 et 80. Je sais que t affectionnes particulièrement ce championnat. Tu te rendras compte que même avec un filon inépuisable (150 ans de sport), So Foot peut faire du remplissage.

Ce qui pêche en Afrique, c'est l'absence d'images, de vidéos, de statistiques sérieuses, qui nous permettent de juger du niveau du foot africain avant son exportation massive à partir des années '80.

Cela ne veut pas dire que son niveau était faible. Prends le cas bien connu de Salif Keita, excellent joueur de son championnat, qui arrive en taxi à Saint Etienne et qui dès la première saison s'impose en France,et de très belle manière.

Il y a eu sans doute plusieurs Salif Keita potentiels, qui n'ont pas eu l'opportunité, l'envie ou la foi nécessaires à l'expatriation. Ces joueurs doivent être découverts. et je compte sur le travail des journalistes de So Foot.

Puis le continent africain, avec toutes les difficultés qu'il comporte, ne peut que nous livrer de belles histoires éloignées de l'image du gosse gâté que les footballers renvoient dernièrement.
Merci pour ta réponse samotraki, je n'aurais pas su dire mieux !
Selon moi, rien ne peut justifier un top africain plus petit que les autres tops, surtout que les formats sont identiques.

Je trouve au contraire les petits paragaraphes suffisants pour montrer en quoi chacun des joueurs a marqué son pays et son continent. Il a suffi de quelques secondes pour certains comme Camara, mais c'est très largement suffisant pour avoir sa place ici. Libre a nous de discuter ensuite ou de faire des recherches.

Le football africain manque en termes de performances et chaque joueur qui marque un petit peu une coupe du Monde marque durablement le continent en faisant figure de pionnier.
Il ne faut jamais negliger ls pionniers.

La leçon est également autre : on peut marquer l'histoire du football en etant assidu comme Carbajal ou en brillant quelques secondes comme Camara. Ceux qui arrivent à allier les deux étant les grands grands joueurs.

Bref, il y a largement de quoi écrire sans tronquer le top.
Et je répète, rien de honteux à un top 100 africain quand on voit l'absence de top 100 brésilien ou la presence d'un top 100 anglais (et non britannique)

Justement, j'aurais aimé plus de "belles histoires" (et qu'elles soient surtout plus développées) et moins d'Henri Camara, Oba Martins etc.

Encore une fois, loin de moi l'idée de dévaloriser le foot africain que je ne connais absolument pas d'où ma frustration à la lecture du début du top.
@samo j'admire ta patience!
J'espère d'ailleurs que So Foot fera un beau papier sur Godfrey Chitalu. Beaucoup ont ironisé sur les 116 buts qu'il aurait marqué en une année civile, ont balayé son record d'un revers de manche estimant que cette statistique, pour peu que les chiffres soient vérifiés, ne saurait figurer dans le même tableau excel que les exploits de Messi ou Gerd Muller.

Certes l'adversité n'était surement pas du même niveau. Mais le mec à quand même claqué 79 buts en 108 sélection et emmené sa sélection en finale de la CAN (2-2 puis 2-0 contre le Zaire) dès la première participation de la Zambie à la compétition.

Devenu sélectionneur, il disparaît avec toute l'équipe dans un crash aérien au large du Gabon.

Une putain d'histoire, pour peu qu'on se donne la peine et qu'on travaille.
Bah tu vois, j'aurais préféré que tu fasses le top à la place de SF :)
Sinon je verrai bien Eusebio dans le top moi.
J'ai un PS à présenter à mon premier commentaire :

Quand je dis que le football africain manque de performances mémorables, je parle bien entendu de la Coupe du Monde que j'ai toujours considéré comme le juge de paix ultime.
Ce commentaire a été modifié.
el.maestro Niveau : CFA
@Samotraki
Ca me paraîtrait franchement tiré par les cheveux. Bien que le Mozambique fut dans le temps une colonie portugaise et qu'Eusebio y soit resté jusqu'à ses 17 ou 18 ans environ. Il a effectivement commencé le foot dans le club de la capitale de son pays d'origine (Maputo à l'heure actuelle, mais je sais qu'elle avait un autre nom à l'époque, que j'ignore - "help me" -). Mais la carrière pro de ce dernier se fait entièrement au Portugal puisqu'il y arrive assez jeune.
Très franchement je ne vois pas vraiment en quoi Eusebio aurait marqué le foot Africain et je pense qu'il ne figurera pas dans ce top.
Ce qui d'ailleurs relance l'idée qui avait déjà été soumise d'un top européen "autre", c'est à dire ceux qui n'ont pas eu cet honneur avant l'Euro. Il devrait y avoir du lourd. Mais je m'égare du sujet..
Ce commentaire a été modifié.
Mafalala est l'ancien nom de Maputo.

Mias, c'était surtout dit sur le ton de la boutade et pour souligner que depuis fort longtemps des joueurs formés en Afrique (Eusebio arrive au Portugal à 18 ans après 3 ans dans le championnat "local") ont su maintenir en Europe, avec constance un niveau de jeu exceptionnel (cf. Benbarek, Salif Keita etc.)
el.maestro Niveau : CFA
Au temps pour moi. C'est que, sur la dizaine d'hier, la question est vraiment sur l'éventuelle présence d'Eusebio dans ce top.
Et merci pour ta réponse !
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
L'ancien nom de Maputo est Lourenço Marques.
@Algiers

Une de ces performances mémorables aurait été plus faciles à réaliser si en 1982 Allemands et Autrichiens n'avaient pas joué le deuxième acte de l'Anchluss sur un terrain de foot

PS: Point godwin totalement assumé, tellement cet épisode me révulse. Ce sont les mêmes qui viennent traiter les latins de tricheurs, sans valeurs sportives, prêts à détrousser leur adversaire dès que l'arbitre a le dos tourné.

Puis j'aurais adoré voir l'Algérie à la place de l'Autriche dans le groupe de la France.
Ce commentaire a été modifié.
L'ancien nom de Maputo est Lourenço Marques.

C'est juste Mafalala est le nom du quartier dans lequel Eusebio a grandi.
@AriGold, mes excuses pour m'incruster dans cette discussion. Mais n'oublie pas qu'on en est qu'au numéro 80, tu as encore un paquet de mecs que tu peux encore découvrir :) comme toi, je n'y connais pas grand chose en football africain (voire même quasiment rien, moi c'est plutôt football chypriote mais bref), et je suis sûr qu'on va apprendre vraiment beaucoup de choses ici :)
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Ari, comme pour le top sud-américain et les précédents tops européens, une bonne partie de l'intérêt de celui-ci résidera dans les commentaires. A chaque fois, c'est souvent là qu'on en apprend le plus puisqu'à chaque top ses spécialistes... Et nul doute qu'il en sera de même pour le foot africain !
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Bouarf. On s'est bien tapé des Jesus Navas et des Capdevilla pour le top espagnol.
Trouver 100 joueurs ayant marqué le foot Africain c'est pas bien compliqué même si l'histoire footballistique du continent (plus riche que ce qu'on ne le pense) est très peu connue en Europe, seulement ça demande un énorme travail de documentation, qui n'a pas été fait, du coup on se tape des Obafemi Martins pour faire du remplissage.
Donc ça me dérange un peu ce que tu dis (le fait de douter qu'un top 100 pour l'énorme continent que représente l'Afrique soit légitime).
Alors je tiens a m'excuser si j'ai pu offenser certains forumeurs en mettant en cause la pertinence d'un top 100.

Ma reflexion n'etait basee que sur ma propre inculture concernant le foot africain (comme enonce precedemment) et la "faiblesse" des descriptions jusque la.
J'espère que tu n'as pas besoin de t'excuser Ari. On est entre gens de bonne compagnie.
Obafemi m'a moins choqué que Zaïri! Pour moi Zaïri, c'est du niveau de Jemâa quoi... peut-être que les Marocains en ont une autre opinion? Il a été bon en sélection?
26 réponses à ce commentaire.
La photo de Viera en tous m'a fait penser direct a Thierry rolland "Il se bat Vieira, contre ses cousins".
zinczinc78 Niveau : CFA
""tout le monde aime bien ce jeune noir qui possède la nonchalance des gens de sa race""
1 réponse à ce commentaire.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Je suis désolé pour le top africain, et sans vouloir lui manquer de respect parce qu'il y a des explications très rationnelles sur le manque de niveau sur ce continent, mais force est de constater qu'il n'a pas du tout la même ampleur que le top sud américain (qui aurait même mérité un top 100 individuel pour le brésil et l'argentine) et les tops européens.

C'est un continent qui adore le foot, qui a un potentiel incroyable mais il y'a un déficit au niveau structurel qui est rédhibitoire pour du sport collectif de haut niveau.

C'est l'inverse de pays comme le Japon ou la Corée où le potentiel joueur est plus faible car il n'y a pas de culture foot très ancienne et très passionnelle mais où les structures mises en place ont permis à ces équipes là d'élever leur niveau très rapidement.
Malgré ce que tu dis, les équipes africaines restent plus fortes que les équipes asiatiques. L’Afrique a produit et continu de produire beaucoup plus de bons joueurs que l'Asie de Georges weah, Abedi Pele, Kanu, Ococha, Drogba, Eto'o, Yaya et Kolo Toure, Gervinho, Essien, Seydou Keita, etc. Aujourd'hui avec la nouvelle génération des Sadjo Mane, Eric Bailly, Mahrez, Aurier, Bakambu, etc. On aura du mal a trouver autant de bons joueurs asiatiques qui ont su s'imposer dans de grands clubs en Europe
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Je suis d'accord avec toi, le potentiel joueur est supérieur en afrique qu'en asie.

Par contre à mon sens des mecs comme aubameyang, aurier, Mahrez sont plus des joueurs européens qu'africains (comme Messi quelque part), parce que la formation a été faite en europe.

C'est ce processus de formation et d'encadrement qui manque aujourd'hui à l'afrique pour concurrencer l'europe et l'amsud.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Au vu du début de ce top,je crains qu'une grande place ne soit pas réservée aux anciens (années 50 et 60). Ce sont les articles que je préfère.
2 réponses à ce commentaire.
@Loulou Nic au Lin

Je suis perplexe avec ton commentaire.

Les grands pays asiatiques (ils sont au nombre de deux, en fait, si on exclue l'Australie) disposent en effet d'infrastructures de grande qualité.
Ca doit être également le cas dans la péninsule arabique.

Cela dit, je pense que la formation des joueurs africains est un sujet sensible.
Les européens ont grandement dénaturé le football africain et l'apport de ce que nous considérons comme des "infrastructures potables" s'est faite au détriment de la particularité des footballs africains.

On le voit avec le nombre important de sélectionneurs qui forgent des équipes abracadabrantesques, les faisant jouer physique (certains doivent s'imaginer disposer d'une mine d'or à ce niveau) au détriment de toute inventivité et technique.

On le voit également avec ces footballeurs "européens" qui jouent comme on joue en Europe et qui font que la plupart des sélections africaines deviennent de plus en plus des sous sélections européennes devant évoluer dans les conditions du continent.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Je rejoins ton raisonnement.

Mais si tu fais jouer que des joueurs formés en Afrique et avec des selectionneurs africains tu n'auras pas de meilleurs résultats.

Quand tu prends l'équipe d'Algérie par exemple, plus de la moitié des joueurs sont nés en France et en ont été formés en europe sans jamais avoir joué en Algérie.

Le problème c'est qu'il n'y a pas les structures matérielles et humaines, en terme d'expérience et de compétence, en Afrique pour concurrence l'europe et l'amsud. C'est un fait.

Les équipes les meilleures sont celles qui ont le plus de joueurs formés en europe (sauf exception de l'Egypte dans les années 2000 parce qu'ils avaient un championnat compétitif)
Je ne suis pas d'accord Loulou Nic au Lin.

Les sélections africaines ont eu leurs meilleurs résultats avec des joueurs formés localement et des entraîneurs locaux. D'ailleurs, toutes les Coupes du Monde ont été gagné par des entraîneurs locaux à leur sélection également.

De plus, même actuellement à l'heure où certaines sélections africaines usent et abusent des binationaux européens au point de sélectionner des gamins qui n'ont même pas joué le moindre match chez les pros (le Maroc avec Mastour), les équipes qui gagnent en Afrique sont celles dont la grande majorité des joueurs sont des locaux. (le triplé égyptien à la CAN, la Zambie, le Nigeria, la Côte d'Ivoire, le Ghana qui a été bon sur ces dix dernières années).

Au delà du fait que les clients européens (les clubs qui recrutent les jeunes) ont déformé le vivier puisque les clubs locaux ne proposent qu'eux les joueurs africains tels qu'ils doivent être selon la vision gobinesque des clients européens (grand, lourd, physique, qui court beaucoup et vite), prendre trop massivement les binationaux européens revient à se condamner à être une sélection européenne B ou C puisque les sélections européennes feront tout pour retenir les vrais cracks binationaux......qui, de toute manière, iront dans la grande majorité des cas d'eux-même vers la sélection européenne.
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Loulou Nic au Lin, sauf que ton raisonnement oublie que certaines des plus belles sélections africaines (Algérie 82, Cameroun 90, Nigeria 94) étaient constituées majoritairement de joueurs formés dans leur pays.

Et une bonne partie des plus grands joueurs africains de l'histoire ont aussi été formés en Afrique : Salif Keita ou Pokou dans les 70's, Milla, Belloumi, Madjer ou Oman-Biyik dans les 80's, Kalusha Bwalya à cheval sur les années 80/90, Weah, Abedi Pelé, Yekini ou Kanu dans les 90's, Yaya Touré, Gyan ou Aboutrika dans les années 2000...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Du coup ta phrase "les équipes les meilleures sont celles qui ont le plus de joueurs formés en europe" ne se tient pas du tout... ;)
4 réponses à ce commentaire.
superbe ce classement,merci bien l'équipe So Foot, je découvre des joueurs comme Abdelmajid Dolmy!
Merci SoFoot pour ce top 100 !

Ah Bouba diop ! qu'est ce que j'aimais ce joueur avec Lens, la belle époque lensoise avec pape Sarr et Ferdinand Coly ses coéquipiers en club comme en sélection.
J'ai toujours pensé qu'il n'a pas eu la carrière qu'il méritait. D'ailleurs j'en ai peu entendu parler après son départ de lens.

Dans le rayon Madeleine de Proust:
- Je pense bien évidemment à Roger Milla en 90 et ses camarades d'attaque Oman-byik et Mfédé
- Le grand Hossam Hassan et son équipe d'Egypte qui avait tenu la dragée haute face à l'Eire, l'Angleterre et les Pays-bas, ne passant pas le premier tour à cause d'un but en fin de match des anglais
- Yekini en 94 pret à arracher les filets après son premier but (contre la grèce ?) et toute l'équipe du Nigéria composée de supers joueurs : Amokachi, okocha, Finidi ... etc
- Mister Georges aussi bien avec l'ASM que le PSG ( ce but contre le bayern !!!)
- Joseph Antoine Bell avec l'ASSE

et plus vieux encore l'équipe du Maroc en 86 avec Bouderbala, Krimau et surtout le goal Badou Zaki ,j'avais 8 ans mais je me souviens qu' ils avaient fait un super mondial en sortant le grand jeu contre la Pologne et surtout le Portugal ne se faisant eliminer qu'en toute fin de prolongation sur un peno de Matthaus ...

C'est un plaisir de lire tout vos commentaires
Le major galopant Niveau : District
sadok sassi probable meilleur gardien africain de tous les temps n'est que 89ème ?
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 2
Excellent gardien c'est vrai, mais n'oublie pas le grand Thomas N'Kono. ;)
J'ai comme l'impression que les joueurs dans du top 30 seront surtout des joueurs qui ont joué en Europe et non des locaux qui ont laissé une grosse trace sur l'histoire du continent.
2 réponses à ce commentaire.
So foot j'espère que vous n'oubliriez pas aboudoulaye ben badi traore
Énorme attaquant ivoirien de l'assec mimosas des 90 qui n'a pas eu la carrière qui devait être la sienne en Europe
J'en ai parlé hier d'Abdoulaye Traoré. Immense joueur très puissant. Avec Dr Théophile Abega c'est le premier footballeur auquel je pense quand on me parle football africain : Grandes Légendes Africaines mais pas faits pour le foot Européen.
1 réponse à ce commentaire.
Mon joueur sénégalais préféré de l'épopée 2002 est Salif Diao. Je doute qu'il soit dans ce classement malheureusement. Le plus classe des Lions.
Note : 2
joueur très beau à voir en effet.
d'ailleurs il passe de Sedan à Liverpool après la coupe du monde, et malheuresement comme pas mal de joueurs dans ce cas de figure post-mondial, il s'est planté outre-manche et a disparu des radars du haut niveau peu à peu.
Aerton,
Rien que pour ce but, il mérite de figurer sur ce top
https://www.youtube.com/watch?v=7FnfqOQQpzw

Des comme lui, on en voit plus des masses au Sénégal!

Malheureusement après ce mondial, il a pas su capitaliser derrière et s'est perdu petit à petit..
adebayorsheyi Niveau : DHR
Salif Diao quel joueur! Clairement un des joueurs les plus emblématiques de la génération Sénégal 2002. Son but en 2002 est un des plus beaux du mondial, jb amour de contre en 1 touche.

Pour le plaisir :


https://m.youtube.com/watch?v=7FnfqOQQpzw
3 réponses à ce commentaire.
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 6 heures Berbatov s'aventure en Inde 12 il y a 6 heures Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 il y a 8 heures Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 123
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 12 heures Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 4 Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 3
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 108 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 8 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16
À lire ensuite
Les cols bleus